Fermer
Une édition Bordeaux-Métropole d'aqui.fr ! Suivez nous sur Facebook Suivez nous sur Google plus Suivez nous sur Twitter Notre flux RSS
Aqui-Bordeaux-Métropole
Fermer
:
:
: Se souvenir de moi
J'ai oublié mon mot de passe

Portraits : Hommes et Femmes d'ici, d'Aqui !

Une métropole a besoin d'une ceinture verteOutre sa ceinture verte naturelle, le maraîchage aussi est un atout

Culture, outil du vivre ensemblePourquoi et comment? Des exemples.

Logement social : peut mieux faireLa Métropole veut rattraper son retard sur le logement social

Les enquêtes d’ABM
De la Cub à la Métropole l'ambition millionnaire
Métropole

La rue Sainte-Catherine à Bordeaux - Superbass_CC-BY-SA-3.0 (via Wikimedia Commons)

Les enjeux décryptés

De la Communauté urbaine à la Métropole il n' y avait qu'un pas à franchir. Une simple affaire de sémantique que la réforme territoriale a confirmée avec l'entrée des 28 communes de l'agglomération dans le club. A Bordeaux le mot ne date pas d'hier et il fut un temps où il ne faissait pas peur. C'était celui où sous l'égide de la Délégation à l'aménagement du territoire, la Datar, on planchait sur la nécessité que se constituent pour équilibrer le poids de la région parisienne des « métropoles d'équilibre ». Des espace urbains de taille suffisante pour accueillir des emplois et des services et irriguer les territoires alentour. Cette nouvelle donne encouragée à une époque où les décentralisations industrielles semblaient encore possibles n'était pas associée à des objectifs démographiques résolument volontaristes. Et puis avec le renouveau d'une ville centre qui n'avait cessé de perdre des habitants, d'un Bordeaux intra-muros revivifié, avec le développement du tramway, l'idée d'une métropole millionnaire a fait son chemin, portée à la fois par les deux familles politiques qui gouvernaient d'un commun accord l'agglomération. Le socialiste Vincent Feltesse président de la Communauté urbaine et Alain Juppé partageaient naturellement une ambition aussi élevée que celle de faire gagner quelques 250.000 habitants supplémentaires à ce grand Bordeaux que les milieux économiques appelaient de leurs vœux.

L'étape Euratlantique

S'engageait alors un vrai travail de prospective qui s'est poursuivi et a pris une nouvelle dimension avec la certitude de l'arrivée de la Grande Vitesse ferroviaire à Bordeaux. Demain c'est à dire dans moins de dix mois ce sera fait et ce moment marquera une nouvelle étape de la croissance urbaine de Bordeaux avec la montée en puissance du projet phare de la métropole Euratlantique. La perspective de nouveaux emplois et logements entre Bordeaux, Bègles et Floirac. Une manière de rééquilibrage bienvenu de l'agglomération vers l'est et le sud après tant d'années d'étalement vers l'ouest.

Pour autant ce fort développement dont l'urbanisme, ici et là débridé, et pas seulement à Bordeaux, ne va pas sans désagréments. L'accès au bassin d'emploi de cette cité que l'on imagine millionnaire dans moins de quinze ans est déjà de plus en plus aléatoire et les équipements indispensables à l'harmonie de la vie sociale ont du mal à suivre l'émergence des grands programmes immobiliers. De vrais défis à relever pour que Bordeaux-Métropole rejoigne vraiment le statut de cité européenne qu'elle brigue ardemment.

Par Joël Aubert
Crédit Photo : Superbass_CC-BY-SA-3.0 (via Wikimedia Commons)

De la Cub à la Métropole l'ambition millionnaire A lire également
Les grues dans le quartier de la gare - Julie Ducourau

Ce cap millionnaire qui ne dit plus son nom

Vu de la Garonne et du TGV, le nombre de grues derrière la gare Saint-Jean impressionne. Symbole d'une agglomération qui construit, construit, construit.

Stephan de Faÿ, Directeur de l'OIN Bordeaux Euratlantique - Rodolphe Escher

Pas d'autres tours sur Euratlantique

Bordeaux

Trois questions à Stephan de Faÿ, le directeur général de Bordeaux Euratlantique, un des plus grands projets urbains en France.