Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

15/08/18 : Charente: 6 communes viennent d'être reconnues en état de catastrophe naturelle, suite à des mouvements de terrains liés à la sécheresse, survenue entre janvier et juin 2017. Il s'agit de Balzac, Chalais, La Couronne, Fouquebrune, Linars et Nabinaud.

06/08/18 : Dominique Laurent, sous préfète de Bergerac depuis quatre ans, vient d'être nommée à ce même poste à Guingamp (22). Stéphanie Monteuil, sous préfète de Saint-Jean-d'Angely (17) lui succède et prendra ses fonctions le 27 août.

06/08/18 : Jean-Philippe Dargent vient d'être nommé sous-préêfet de Lesparre-Médoc en remplacement de Claude Gobin. Il est actuellement directeur à la citoyenneté, de la légalité et du développement territorial à la préfecture des Pyrénées-Atlantiques.

04/08/18 : Le meeting aérien de Belvès(24), le 15 août, est maintenu. L’Aéroclub Belvès Périgord a pris la décision de ne pas annuler la manifestation, suite au décès de son président. Lundi Alain Valleron a trouvé la mort dans le crash du Cessna qu’il pilotait.

03/08/18 : Jean-Philippe DARGENT nommé le 31 juillet sous-préfet de Lesparre-Médoc prendra ses fonctions le 3 septembre. Il était directeur de la citoyenneté, de la légalité et du développement territorial à la préfecture des Pyrénées-Atlantiques (64)

03/08/18 : Renforcement des mesures de limitation de prélèvements d’eau dans le 47 sur les cours d’eau non réalimentés. Ces restrictions impactent environ 2% de la surface agricole irriguée, 95% des surfaces irriguées bénéficiant de ressources en eau sécurisées

- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 16/08/18 | Charente : le festival de Confolens fête ses 60 ans

    Lire

    Le festival de danses folkloriques du monde de Confolens attire chaque année 100 000 visiteurs. Débutée le 13 aout, cette 60e édition se déroule jusqu'au 19 inclus, avec de nombreux spectacles costumés mais aussi des ateliers de danse ouvert au public. Parmi les pays les plus représentés cette année : la République Dominicaine, le Brésil, le Pérou, la Bolivie, la Moldavie et le Botswana. Onze groupes de nationalités différentes se produiront le dimanche soir pour la soirée de clôture.

  • 15/08/18 | Corrèze: l'agriculture au rdv du numérique

    Lire

    Le 25 août, lors de la 50e édition du Festival de l'élevage de Brive, la Chambre d'agriculture de la Corrèze lance un vaste plan de développement des usages numériques agricoles: AgriNumérik 19. Son objectif: mettre à disposition de tous les agriculteurs volontaires du territoire un smartphone avec des applications et services associés. Une initiative d'ampleur unique en France, sous le regard bienveillant d'Hervé Pillaud, membre du Conseil national du numérique et VP de la Chambre d’agriculture des Pays de la Loire, invité de ce lancement.

  • 14/08/18 | EasyJet relie Paris et les pistes de ski

    Lire

    EasyJet vient de lancer une ligne Paris-Pau pour l’hiver 2019. L’aéroport de Pau proposera des navettes directes vers les pistes de ski, disponibles à la vente dès le 1er septembre, et la compagnie facilite le transport des équipements de ski. Deux vols quotidiens sont proposés et jusqu’à deux vols par jour les lundis, jeudis et vendredis.

  • 14/08/18 | Madiran et Pacherenc à la fête!

    Lire

    Ces 14 et 15 août, le village béarnais de Madiran met à l'honneur les appellations Madiran et Pachrenc du Vic Bilh à l'occasion de sa Fête du vins. Pour célébrer les 70 ans des 2 appellations, à travers de nombreuses animations: un espace vins (entrée 5 €) avec dégustations, ventes de vins et rencontres avec les vignerons, mais aussi jeux pour enfants, marché gourmand, défilé des confréries, soirées tapas, bals, concerts le tout accompagnée d'une fête foraine et d'un feu d'artifice pour finir en beauté, le 15 août à 23h30.

  • 13/08/18 | Revenu de base : une expérimentation dans les départements préconisée

    Lire

    Jean-Luc Gleyze, président du département de la Gironde, note avec intérêt que le rapport de préfiguration de France stratégie, qui vient d'être remis au Premier ministre sur l'allocation sociale unique préconise en conclusion "une expérimentation préalable dans une partie du territoire. Il rappelle la volonté de la Gironde d'expérimenter le revenu de base et précise que les scénarios d'expérimentation d'un revenu de base portés par la Gironde et 12 autres départements ne "font pas de perdants".

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Agriculture | Clément Bozec, l’homme qui murmurait à l’oreille des semences potagères

06/05/2018 | Installé depuis à peine deux ans à Lacépède en Lot-et-Garonne, Clément Bozec, 24 ans, cultive 50 hectares de céréales bio et une quarantaine de semences potagères…

Clément Bozec

En août dernier, la rédaction d’Aqui vous faisait découvrir un jeune agriculteur entrepreneur, Clément Bozec, 24 ans, basé à Lacépède, en Lot-et-Garonne. Neuf mois ont passé et nous avons souhaité retourner le voir pour prendre le pouls de son activité. Si le cours des céréales ne permet pas à ce paysan de se dégager un revenu décent, en revanche, pour les semences potagères, il en est tout autrement. « « La fin de saison fut bonne. Je suis dans les clous. Tout le monde est content et la comptable aussi ! ». Rencontre sur ses terres lot-et-garonnaises…

C’est un jeune agriculteur toujours aussi dynamique, toujours autant passionné par son métier « qui n’en est pas un » confie-t-il, que nous avons plaisir à retrouver quelques mois après notre première rencontre, sur ses terres à Lacépède en Lot-et-Garonne. Foisonnant d’idées, sensible aux innovations agricoles et à l’environnement, Clément Bozec est heureux de constater que son bilan d’activité est plutôt positif. « La fin de saison fut bonne. Je suis dans les clous. Tout le monde est content et la comptable aussi ! », précise-t-il, avec un brin d’humour. Des céréales en berne Ce jeune homme de 24 ans cultive 50 hectares de céréales bio ainsi qu’une quarantaine de variétés de semences potagères bio. Mais les céréales ne sont pas véritablement sa priorité. « Je n’arrive pas à me dégager de revenu, les charges étant quasi équivalentes au chiffre d’affaires. En fait, il faudrait que j’en possède 100 pour que ce soit vraiment rentable. » Du reste, sur ses 50 hectares, il vient d’en vendre cinq à un collègue de 37 ans du Biau Germe. « Même si nous ne sommes pas associés je ne suis plus seul sur mon exploitation. Nous allons travailler ensemble c’est ce qui est appelé, dans notre secteur, l’entraide agricole ! » Aussi, il vient d’implanter cinq hectares de blé ancien. Le blé récolté est vendu à un meunier de Galapian pour produire sa farine. « Et, ainsi, j’achète le pain chez lui issu de mon propre blé, c’est plutôt chouette ! » Et Clément Bozec n’est plus un cœur à prendre. Très librement il nous raconte qu’il a rencontré l’âme sœur l’été dernier. Avec cette dernière, prénommée Tiffany, il a pour intention de s’installer en GAEC en 2019. Ainsi, sa compagne deviendrait son associée. Des semences potagères toujours plus nombreuses Des semences potagères Légumes feuille – céleris, épinards, poireaux, …-, des Légumes fruit -aubergines, courgettes, haricots, maïs, …-, des Légumes racines – panais, navets, carottes, céleris, …, Clément Bozec cultive, aujourd’hui, une quarantaine de variétés de semences potagères bio. Cette production est vendue par le biais du site internet de Biau Germe. « Le Biau Germe est un GIE, un groupement d'intérêt économique, basé à Montpezat d’Agenais. Il rassemble onze fermes lot-et-garonnaises soit 23 personnes. » Aujourd’hui, 80 % des semences potagères de Clément sont vendues à des particuliers de tout l’hexagone. Les 20 % restant sont destinés aux maraîchers, revendeurs bio tels que Biocoop, magasins spécialisés ou collectivités comme les mairies. Un engagement véritable avec le Biau Germe Grâce à ce GIE, ce jeune agriculteur peut échanger avec d’autres agriculteurs. « Nous travaillons ensemble de façon juste et équitable. Ainsi, nous mutualisons nos revenus, nous répartissons le travail selon nos compétences. Nos décisions sont prises en commissions, conseils d'administration et assemblées générales par consensus. » Mais, cet engagement n’est pas de tout repos. En effet, des tâches diverses sont à exécuter par chaque membre. « Nous nous devons de nettoyer les graines, tester leur qualité germinative, les ensacher et les envoyer à nos clients. Un travail d’équipe qui amène également à exécuter des missions de secrétariat, de gestion du site, de comptabilité, d'informatique, etc. »
Enfin, ne possédant pas de local, ce jeune agriculteur a pour projet de construire, sur ses terres, un bâtiment de 250 m2, habillé d’une charpente en bois, possédant deux niveaux pour héberger un lieu de séchage et son bureau. Ce bâtiment devrait être opérationnel début 2019.
A noter que Clément Bozec participera à la Journée de l'installation et la transmission agricole qui se tiendra le vendredi 18 mai de 10 h 30 à 18 h, dans le cadre du Salon Régional de l'Agriculture de Nouvelle-Aquitaine au Parc des Expositions de Bordeaux.

Sybille Rousseau
Par Sybille Rousseau

Crédit Photo : SR

Inno'action et agricultureCet article fait partie du dossier

Voir les autres articles de ce dossier
Partager sur Facebook
Vu par vous
11585
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Agriculture
Agriculture
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 19 + 14 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

A lire ailleurs sur aqui.fr