Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

15/08/18 : Charente: 6 communes viennent d'être reconnues en état de catastrophe naturelle, suite à des mouvements de terrains liés à la sécheresse, survenue entre janvier et juin 2017. Il s'agit de Balzac, Chalais, La Couronne, Fouquebrune, Linars et Nabinaud.

06/08/18 : Dominique Laurent, sous préfète de Bergerac depuis quatre ans, vient d'être nommée à ce même poste à Guingamp (22). Stéphanie Monteuil, sous préfète de Saint-Jean-d'Angely (17) lui succède et prendra ses fonctions le 27 août.

06/08/18 : Jean-Philippe Dargent vient d'être nommé sous-préêfet de Lesparre-Médoc en remplacement de Claude Gobin. Il est actuellement directeur à la citoyenneté, de la légalité et du développement territorial à la préfecture des Pyrénées-Atlantiques.

04/08/18 : Le meeting aérien de Belvès(24), le 15 août, est maintenu. L’Aéroclub Belvès Périgord a pris la décision de ne pas annuler la manifestation, suite au décès de son président. Lundi Alain Valleron a trouvé la mort dans le crash du Cessna qu’il pilotait.

03/08/18 : Jean-Philippe DARGENT nommé le 31 juillet sous-préfet de Lesparre-Médoc prendra ses fonctions le 3 septembre. Il était directeur de la citoyenneté, de la légalité et du développement territorial à la préfecture des Pyrénées-Atlantiques (64)

03/08/18 : Renforcement des mesures de limitation de prélèvements d’eau dans le 47 sur les cours d’eau non réalimentés. Ces restrictions impactent environ 2% de la surface agricole irriguée, 95% des surfaces irriguées bénéficiant de ressources en eau sécurisées

- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 19/08/18 | La mobilité durable s'expose à Irun

    Lire

    Le Parc d’Expositions Ficoba à Irun, au Cœur de l’Eurorégion Euskadi-Navarre-Aquitaine, accueillera les 27 et 28 novembre le salon Go Mobility, la 1ère exposition industrielle du Sud de l’Europe sur la mobilité durable. Point de rencontre des professionnels, des territoires et des entreprises consacrées au secteur de la mobilité durable et au stockage d’énergie, il vise à encourager les échanges à forte valeur ajoutée et favoriser les projets innovants et la transformation industrielle du territoire. Au menu : une zone d’exposition, des conférences et tables rondes et une zone de test.l*

  • 18/08/18 | Jürgen Essel en concert à La Réole

    Lire

    Privilège pour La Réole qui accueille le 26 août à 16h l'organiste allemand de renommée internationale Jürgen Essel en résidence dans le Réolais. Accueilli par les Amis de l’Orgue de La Réole l'organiste donnera un concert exceptionnel. Jürgen Essel est organiste, compositeur et enseignant à la prestigieuse école de Stuttgart. Interprète et improvisateur son répertoire s’étend de la musique ancienne jusqu’à la création de musique contemporaine. A son actif vingt enregistrements sur CD et des productions conjointes avec de grandes chaînes de radio (Entrée:libre participation) www.orgueslareole.com

  • 18/08/18 | Charente-Maritime : 7 communes reconnues en état de catastrophe naturelle

    Lire

    Suite aux fortes pluies du premier semestre 2018, l'Etat a reconnu 7 communes sinistrées en état de catastrophe naturelle - pour inondations et coulées de boues - publié au Journal Officiel du 15 août 2018 : Fléac-sur-Seugne, Pons, Bazauges, Chaillevette, Champagne, Léoville, Saint-Seurin-de-Palenne. Les sinistrés disposent d’un délai de 10 jours, à compter du 15 août 2018, date de publication de l’arrêté, pour déposer un état estimatif de leurs pertes auprès de leur compagnie d’assurance.

  • 16/08/18 | Charente : le festival de Confolens fête ses 60 ans

    Lire

    Le festival de danses folkloriques du monde de Confolens attire chaque année 100 000 visiteurs. Débutée le 13 aout, cette 60e édition se déroule jusqu'au 19 inclus, avec de nombreux spectacles costumés mais aussi des ateliers de danse ouvert au public. Parmi les pays les plus représentés cette année : la République Dominicaine, le Brésil, le Pérou, la Bolivie, la Moldavie et le Botswana. Onze groupes de nationalités différentes se produiront le dimanche soir pour la soirée de clôture.

  • 15/08/18 | Corrèze: l'agriculture au rdv du numérique

    Lire

    Le 25 août, lors de la 50e édition du Festival de l'élevage de Brive, la Chambre d'agriculture de la Corrèze lance un vaste plan de développement des usages numériques agricoles: AgriNumérik 19. Son objectif: mettre à disposition de tous les agriculteurs volontaires du territoire un smartphone avec des applications et services associés. Une initiative d'ampleur unique en France, sous le regard bienveillant d'Hervé Pillaud, membre du Conseil national du numérique et VP de la Chambre d’agriculture des Pays de la Loire, invité de ce lancement.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Agriculture | L’élevage à la fête le 16 juin à Beauville (47)

06/06/2018 | Le samedi 16 juin, l’élevage départemental sera en fête à Beauville en Lot-et-Garonne.

Journée départementale de l'élévage

Veaux, vaches, moutons, chèvres, chevaux, chiens feront leur show, le samedi 16 juin, à Beauville, à l’occasion de la Journée départementale de l’élevage, organisée par la Chambre d’agriculture de Lot-et-Garonne conjointement avec la mairie et le comité des fêtes de Beauville. Ainsi, en l’espace d’une journée, concours de bovins, fromages fermiers et miel, exposition de races bovines, ovines, caprines, équines et volailles, et démonstration de chiens de troupeau feront plonger le public dans le monde de l’élevage.

« Cette année, seule la commune de Beauville a candidaté pour organiser la Journée Départementale de l’élevage. C’est dire la situation préoccupante de cette discipline dans le département ». Sébastien Brunet est technicien à la Chambre d’agriculture de Lot-et-Garonne. Chaque année, il organise et coordonne cette journée thématique. Du reste, des éleveurs de Dordogne seront présents pour cette 34ème édition, car sinon « le nombre d’éleveurs serait indécent ».
Ainsi, une quinzaine d’éleveurs et une soixantaine de Blondes d’Aquitaine animeront cette fête qui a pour but premier « de faire se rencontrer les éleveurs et le grand public, de communiquer autour du métier même d’éleveur et de faire connaître les problématiques du secteur, telles que le prix du lait, une des conséquences de l’hémorragie du nombre d’éleveurs », souligne Serge Bousquet-Cassagne, président de la Chambre. Demandez l’programme Cette Journée débutera à 9 h 30 avec le concours départemental de fromages fermiers et de miel. Une trentaine de producteurs de fromages de chèvre, brebis et vache concourront donc « ce qui est un record ! », précise Sébastien Brunet ». A cette occasion, des apiculteurs du département pourront présenter leur production ainsi que leur savoir-faire. Le jury présidé par un ancien expert de l’institut de l’élevage, quant à lui, sera composé de fromager, agriculteur, technicien, restaurateur et consommateur. Cette journée sera également ponctuée par le concours bovin en race blonde d’Aquitaine et Prim’Holstein, des démonstrations de chiens de troupeau, une exposition en races bovines, ovines, caprines, équines et volailles d’ornements. A midi, un marché de producteurs vous permettra de vous restaurer sur place et de vous délecter de produits locaux de qualité. Et, l’après-midi, défilés d’animaux, stands des partenaires, matériel, aliment et génétique rythmeront cette fête.

Patrick et Elena ROUX

De 80 vaches à 15 Elena et Patrick Roux sont éleveurs laitiers à Beauville. « Il y a quelques années de cela, nous possédions 80 bêtes, aujourd’hui, nous n’en avons plus que 15 ! ». Afin de ne pas mettre la clé sous la porte, ces deux éleveurs ont décidé de se reconvertir et de fabriquer des yahourts et autres desserts.

Yahourts et desserts de Patrick et Elena ROUX

« Aujourd’hui, nous faisons partie d’un groupe d’éleveurs français baptisé ‘Invitation à la ferme’. Ce groupe nous permet d’être indépendant mais à la fois d’être soutenus et pas isolés ». Patrick et Elena Roux possède une large gamme de laitages : des yahourts parfumés à l’extrait de vanille, au citron et nature, mais aussi des desserts tels que du riz au lait, des crèmes dessert au chocolat et au caramel beurre salé. « Cette nouvelle activité nous permet de respirer un peu financièrement. En avril, nous avons embauché une personne pour mener à bien notre production. L’objectif est de créer deux autres emplois. » Aussi, ces éleveurs se sont lancés dans la conversion bio. « Dans 18 mois, nous pourront estampillés nos produits du label bio, car notre lait sera bio, en plus de tous les ingrédients que nous incorporons dans nos produits. » Ce couple d'éleveurs participeront au concours de fromage de vache durant cette journée départementale de l'élevage.Les chiffres clés de l’élevage en Lot-et-Garonne Aujourd’hui, le département dénombre 1 300 élevages de bovins et compte 31 000 vaches adultes. Entre 2006 et 2016, le Lot-et-Garonne a perdu 1 000 éleveurs. Du côté des bovins viande, les effectifs diminuent régulièrement de 2 à 3 % par an. 630 éleveurs sont recensés pour 20 000 vaches. Pour les bovins lait, 198 producteurs pour 11 500 vaches laitières et 70 millions de litres collectés ont été enregistrés, un nombre en baisse. Pour les ovins, 138 brebis par cheptel, soit 9 500 brebis, effectif en légère baisse. Pour les caprins lait, 48 élevages soit 10 000 chèvres. Une filière qui connait 4 à 5 projets d’installation en 2018, en plein dynamisme avec un prix payé au producteur laitier qui se maintient autour de 750 €/1 000 L. Chez les volailles et palmipèdes, 500 producteurs avec un grand nombre de créations ou d’agrandissements sur les deux dernières années.

Sybille Rousseau
Par Sybille Rousseau

Crédit Photo : SR / CA47

Inno'action et agricultureCet article fait partie du dossier

Voir les autres articles de ce dossier
Partager sur Facebook
Vu par vous
7824
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Agriculture
Agriculture
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 21 + 14 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

A lire ailleurs sur aqui.fr