Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

18/06/18 : En raison de travaux de maintenance et d’entretien du pont d’Aquitaine, la rocade sera fermée entre les échangeurs 2 et 4, dans le sens extérieur, les nuits du 20 au 22 juin de 21h à 6h, et dans les 2 sens de circulation du 23 au 24 juin 22h à 18h

18/06/18 : Avec 28,1 M de touristes dont 24,7 M de touristes français accueillis et 175 M de nuitées dont 152 M par des voyageurs hexagonaux, la Nouvelle-Aquitaine est en tête des destinations les plus fréquentées des Français en 2017.

15/06/18 : Charente-Maritime : la reproduction de la frégate L'Hermione revient dimanche dans son port d'attache à Rochefort vers 7h du matin.

11/06/18 : La Ville de La Rochelle a reçu le 2e Prix dans la catégorie Participation citoyenne aux Prix européens de l'innovation urbaine Le Monde-Smart Cities décernés à Lyon le 17 mai 2018.

10/06/18 : Après sa 9e place qu’elle a obtenue samedi avec ses partenaires du K4 français, la kayakiste périgourdine Manon Hostens a décroché ce dimanche le titre de championne d’Europe de course en ligne sur 500 mètres associée à la Tourangelle Sarah Guyot.

- Publicité -
S’abonner ici !
- Publicité -
  • 18/06/18 | Bordeaux, ville hôte de la RoboCup

    Lire

    On l'a appris ce lundi : Bordeaux est officiellement la vile hôte de la prochaine RoboCup, la coupe du monde des robots, en 2020. Cette compétition rassemblera 45 pays, 450 équipes et 3500 participants. Elle se déroulera du 23 au 29 juin 2020, et le comité international de la RoboCup a affirmé que Bordeaux avait été choisie pour plusieurs raisons : les deux victoires successives de l'équipe bordelaise de Football humanoïde en 2016 et 2017, mais aussi l'union organisée entre la communauté scientifique et les partenaires institutionnels qui ont porté la candidature.

  • 18/06/18 | Bordeaux : réussite pour les vingt ans de la Fête du Vin

    Lire

    Elle s'est terminée sous la pluie ce lundi matin par la parade des grands voiliers : la Fête du Vin 2018 a donné ses premiers chiffres de fréquentation. On y apprend que 61 100 pass dégustation ont été vendus, soit "une augmentation de 26%" par rapport à 2014 et 2016. 520 000 dégustations ont été enregistrées sur les stands (+25%) et 18 000 visiteurs se sont rendus sur le stand de l'École du Vin de Bordeaux. Enfin, le site internet de la manifestation a réuni 217 000 visiteurs depuis le début de l'année dont 138 000 en juin. En 2016, 517 000 curieux avaient participé à la précédente édition pour 57 000 pass dégustation vendus.

  • 18/06/18 | Virginie Calmels limogée de la vice-présidence de LR

    Lire

    On l'a appris ce dimanche soir : Laurent Wauquiez, président des Républicains, a limogé Virginie Calmels de son poste de vice-présidente déléguée au profit de l'ancien ministre Jean Leonetti. La première adjointe d'Alain Juppé à la mairie de Bordeaux reprochait depuis plusieurs semaines la ligne politique de Laurent Wauquiez. Ce lundi, le maire de Bordeaux, Alain Juppé, a déclaré ne "pas se sentir concerné par ces turbulences internes. C’est à elle de voir maintenant dans quel cadre elle continuera son action politique". Une manière plus que mesurée de rebattre les cartes...

  • 16/06/18 | Bilan des intempéries en Dordogne

    Lire

    477 interventions ont été réalisées dans le cadre des orages des 10 et 11 juin dernier en Dordogne. Les entreprises touchées par les intempéries ont la possibilité de faire appel à une indemnisation au titre de l’activité partielle. La chambre d’agriculture a demandé à ce que soit mis en œuvre un dégrèvement au titre de la taxe sur le foncier non bâti (TFNB) pour les exploitations touchées. 10 communes ont déposé en préfecture une reconnaissance de Catastrophe Naturelle.

  • 15/06/18 | Le dossier Ford s'invite au Conseil de Métropole

    Lire

    Dans une motion votée ce 15 juin, le Conseil de Bordeaux Métropole "déplore, avec la plus grande force, la décision du groupe Ford de lancer une procédure d’information-consultation préalable à un plan de sauvegarde de l’emploi à Ford Aquitaine Industries." Une décision "incompréhensible" et "prématurée" au regard de la mission confiée par Ford au cabinet Géris, "voilà à peine 2 mois, de rechercher des repreneurs potentiels" et des "discussions en cours entre le groupe Ford et un industriel qui a visité le site le 30 mai". Les élus appellent "l'Etat à maintenir la plus grande vigilance pour que Ford assume ses responsabilités".

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Agriculture | La ferme s’invite au parc des expositions de Poitiers

11/11/2017 | Un salon de l'agriculture made in Poitou ouvre ses portes pendant deux jours au parc des expositions de Poitiers. Les organisateurs attendent 30 000 visiteurs qui vont découvrir le monde agricole.

Ce vendredi matin, des groupes d'écoliers ont découvert le monde agricole dans les allées du parc des expositions de Poitiers.

Le parc des expositions accueille ce week-end, une nouvelle édition de « La Ferme s’invite ». Un salon de l’agriculture version Poitiers avec entrée gratuite. L’occasion de découvrir le savoir-faire d’une centaine d’éleveurs (bovins, caprins, équins,…) et tout ce qui fait l’agriculture de la Vienne. Sur ces deux jours, plus de 30 000 visiteurs sont attendus. Un rendez-vous populaire pour découvrir la ferme à la ville. Ce vendredi ce sont les écoliers de la communauté urbaine de Grand Poitiers qui ont pu découvrir en avant-première les allées du salon.

Ce vendredi matin près de 900 écoliers de la communauté urbaine de Grand Poitiers ont envahi les Arènes du parc des expositions de Poitiers. Par petits groupes, ils découvrent à travers des ateliers le monde agricole. Micro à la bouche, cet éleveur explique la traite des vaches. « Vous voyez la vache derrière vous …» Les enfants affichent des yeux ébahis. « Nous effectuons la traite deux fois par jour durant toute l’année. On branche cette machine, une trayeuse, sur le pis de la vache et regardez, le lait sort. » La vache s’appelle Rosalie et même s’il s’agit d’une réplique en plastique du lait sort bien de son pis. Il s’agit d’un liquide avec du colorant blanc. L’agriculteur répond aux questions. « La vache produit 25 litres de lait par jour ». Du lait que les jeunes poitevins ont pu déguster après le discours. La visite se poursuit pour ces enfants qui ne perdent pas des yeux les animaux, les contemplent. Certains en profitent pour caresser des poneys, des chèvres à proximité. « Certains n’ont jamais vu d’animaux de la ferme, fait remarquer Alain Claeys, maire de Poitiers. Ils découvrent cet univers et ont un premier contact. Peut-être que cela va susciter des vocations. » 

Les 900 écoliers ont pu s'approcher au plus près des animaux et même les caresser.

Les enfants passent d’atelier en atelier emmenés par des élèves des lycées agricoles du département mais aussi des maisons de la formation rurale. Eux sont là pour expliquer, donner des réponses aux différentes interrogations et surtout partager leur passion. Tout comme la centaine d’éleveurs qui a fait le déplacement pour ce week-end de salon. Qu’ils soient caprins, bovins, ovidés ou aviculteurs. Il y en a pour tous les goûts… en parlant de goût d’ailleurs, les visiteurs vont pouvoir se régaler avec de la viande d’agneau du Poitou, des fromages… de chèvre, bien sûr, et même du beurre AOP Charentes-Poitou. 

De gauche à droite, Michel Caillé (organisateur de La Ferme s'invite), Dominique Marchand (président de la chambre d'agriculture de la Vienne), Alain Claeys (président de Grand Poitiers), Benoît Prinçay (conseiller départemental canton Migné-Auxances).

Un salon de l'agriculture gratuit

En plus, tout le long du week-end, un marché de producteurs de la région, bienvenue à la ferme, est organisé. Les visiteurs vont pouvoir consommer des produits made in Poitou en circuit-court. Les organisateurs attendent autant de personnes que l’an passé, soit plus de 30 000 personnes

Michel Caillé est le président de l’association qui organise « La Ferme s’invite. » Pour lui, ce « projet est fédérateur pour l’agriculture dans le département. Le socle de la manifestation reste incarné par les éleveurs. » Depuis 1972, l’association « La Ferme s’invite » organisait un concours de charolais. Cela fait maintenant quatre ans que cette manifestation a pris une autre tournure qui s’apparente un peu à un salon de l’agriculture version Poitou. « Mais c’est gratuit » précise avec sourire Michel Caillé, président de l’association et éleveur de charolaises. Avant de poursuivre, « Il faut valoriser toutes les richesses que nous avons sur notre territoire. Tout ce qui se fait dans la Vienne est à découvrir ici. » Car 99% des éleveurs présents sur place sont originaire du département. 

Concours et démonstrations

D’ailleurs le côté compétition n’a pas disparu. Puisque plusieurs concours régionaux et départementaux sont organisés durant les deux jours de salon : Limousines, Charolaises, Prim’holstein, Suffolk, ainsi qu’un championnat avicole. En plus, des démonstrations ont lieu : spectacles équestres (voltiges, chevaux de traits du Poitou !), tonte de moutons, chiens de troupeaux. Petit conseil aussi de Michel Caillé, il faut aller voir l’éclosion de poussins sur le stand de Terrena « C’est assez impressionnant et beau à voir. Je vous avoue que je n’en ai pas vu souvent. »

Cette matinée de découverte des métiers de la ferme qui sont venus spécialement à la ville au parc des expositions de Poitiers touche peu à peu à sa fin. Et c’est devant un spectacle équestre que les jeunes poitevins ont pu déjeuner. « c’est un peu comme les gaulois, à la fin on mange tous ensemble » sourit Michel Caillé.

Pour le programme et les plus d’info : cliquez ici

 

Julien Privat
Par Julien Privat

Crédit Photo : Aqui.fr

Partager sur Facebook
Vu par vous
42771
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Agriculture
Agriculture
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 21 + 12 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

A lire ailleurs sur aqui.fr