Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

16/01/19 : Le lanceur de poids bordelais Jean-Luc Mastromauro a battu le record de France des moins de 50 ans. Il a réalisé 17m19 à Fronton le 13 janvier, améliorant ainsi son propre record de France, établi une semaine plus tôt avec 16m90.

16/01/19 : Dans le cadre du dispositif "Permis de Jardiner" et à l'initiative du collectif Pau Sud, la rue Jacques Terrier sera revégétalisée. La Maison du Jardinier organise le 18 janvier de 14h à 17h une après-midi de plantation participatif.

15/01/19 : le Préfet de la Dordogne a désigné le sous-préfet de Nontron, Frédéric Roussel, référent départemental pour le grand débat national. Il est joignable à l'adresse : pref-granddebat@dordogne.gouv.fr. Plus d'infos : www.granddebat.fr

15/01/19 : Solène Ndama, licenciée au Bordeaux Athlé commence bien la saison. La jeune athlète bordelaise (20ans) réalise la meilleure performance mondiale de la saison au pentathlon (5 épreuves) en salle à Clermont-Ferrand.

14/01/19 : Didier Lallement, préfet de la région Nouvelle-Aquitaine, préfet de la Gironde, a nommé Thierry Suquet, secrétaire général de la préfecture de la Gironde, comme référent pour le Grand Débat National en Gironde.

13/01/19 : Emmanuel Macron dans sa lettre aux Français: Faut-il reconnaître le vote blanc? Faut-il rendre le vote obligatoire? Quelle est la bonne dose de proportionnelle aux élections législatives pour une représentation plus juste de tous les projets politiques

12/01/19 : GJ.La préfecture de Gironde a fait le point suivant à 19h45: 6000 manifestants, 35 interpellations, pas de blessé du côté des forces de l'ordre, des vitrines et du mobiliers urbains dégradés ainsi que des poubelles brûlées.Dernières dispersions en cours"

11/01/19 : Manifestations du samedi 12 janvier. Alain Juppé, maire de Bordeaux, en accord avec le Préfet, a décidé de fermer les lieux publics. L'opération de parking gratuit sur la place des Quinconces est reconduite ce dimanche 13 janvier.

10/01/19 : Avec 6,8 millions de passagers et + 9,3% de hausse de trafic, l'Aéroport de Bordeaux conclut une 9ème année de croissance consécutive. En gagnant 576.000 voyageurs supplémentaires, 2018 représente la meilleure année sur la plateforme bordelaise.

10/01/19 : Pour la période des soldes, le réseau des bus de l'agglomération d'Agen fait voyager en illimité sur l’Agglo pour 1,20€ (au lieu de 2,50€). Offre valable les samedis 12, 19 et 26 janvier 2019.

10/01/19 : Fermeture du Pont d'Aquitaine dans les deux sens de circulation en raison de travaux, du jeudi 10 janv 21h au vendredi 11 janv à 6h. Des déviations seront mises en place par la rocade intérieure et la rocade extérieure, via le pont F. Mitterrand.

09/01/19 : Bernard Giraudel, patron charismatique du Vieux Logis, le restaurant étoilé de Trémolat en Dordogne, est décédé ce mercredi. Il a trouvé la mort sur les routes de Dordogne, à l'âge de 93 ans. Il a fait un arrêt cardiaque au volant de sa voiture.

- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 16/01/19 | 150 postes à pourvoir à l'aéroport !

    Lire

    Pôle Emploi et l’aéroport de Bordeaux-Mérignac organisent un job dating inédit en partenariat avec la Ville de Mérignac le 31 janvier prochain. 150 postes seront à pourvoir immédiatement autour d’une vingtaine de métiers allant de l’agent d’exploitation au steward, en passant par l’agent de sûreté ou l’agent de piste. L'occasion, CV en main, de rencontrer directement toutes les entreprises de l’aéroport qui recrutent sur terre ou dans les airs ! Commerces, restaurants, loueurs de véhicules, compagnies aériennes, etc. Infos et détails des postes à pourvoir sur : www.pole-emploi.fr

  • 16/01/19 | Le Raid Saint-Martin : volume 2

    Lire

    Le département de la Vienne et le Stade Poitevin Triathlon organisent les 21 et 22 juin 2019 le 2ème Raid Saint-Martin. Cette épreuve sportive, labellisée, festive et culturelle permet de découvrir le 4ème chemin de randonnée lié à Saint-Martin en Touraine et Poitou. Deux formules XL (150km) seront proposées pour cette édition 2019 et un raid de 90 km. Les équipes s’inscriront par 2,3 ou 4 et pourront profiter d’étapes de course à pied, run and bike, VT canoë et course d’orientation.

  • 16/01/19 | Pyrénnées : partenariat Altibus-Air'Py

    Lire

    Présents actuellement au salon Grand Ski à Chambéry, le gestionnaire de l'aéroport Pau-Pyrénées et Altibus en ont profité pour signer un partenariat qui permet de relier par navette l'aéroport Palois à 18 stations de ski des Pyrénées. Ainsi, Altibus s'implante pour la première fois dans les Pyrénées! Les navettes sont proposées au tarif de 15€ l'aller simple, en correspondance avec les vols de Paris Orly, Brest, Caen, Lille et Strasbourg.

  • 16/01/19 | Dartess et Inno'vin main dans la main

    Lire

    Le leader français du conditionnement et de la logistique des vins et spiritueux, Dartess, souhaite devenir un acteur de l'innovation. En rejoignant le cluster INNO'VIN, qui rassemble plus de 150 acteurs viti/vinicoles en Nouvelle-Aquitaine, Dartess met ainsi l'innovation au cœur de son développement, afin de mieux prendre le virage digital. Ce rassemblement d'acteurs de l'innovation permet de s'associer avec des startups, entreprises ou organismes de recherche et mener des expérience concrètes

  • 16/01/19 | La Nouvelle-Aquitaine consommatrice de glyphosate

    Lire

    Alors qu'un sujet d'Envoyé Spécial y est consacré cette semaine, une étude récente enquête réalisée par France Info sur le glyphosate. Trois départements de Nouvelle-Aquitaine figurent dans les territoires où l'herbicide s'est le plus vendu en 2017 : la Charente-Maritime (271 tonnes), la Charente (270,1 tonnes) et la Gironde (248,9 tonnes). Selon cette enquête, qui se base sur les données de l'Institut national de l'environnement industriel et des risques (Ineris), 2017 "représente la troisième année où le produit s'est le plus vendu en dix ans".

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Agriculture | Olivia Quillet éleveuse de poulets bio a relevé le défi: Du Val de Marne en Gironde

24/04/2018 | S'installer et élever des poulets bio: tel était le défi que Olivia Quillet, étrangère à la profession agricole a relevé, du Val de Marne jusqu'en Gironde

Olivia Quillet

Voudrait-on illustrer de la meilleure des façons ce que signifie l'installation de jeunes agriculteurs « Hors cadre familial » qu'on ne trouverait, sans doute pas facilement, meilleur exemple que celui qu'incarne Olivia Quillet. Ou, comment devient-on éleveuse de poulets bio à Laruscade, Gironde, huit ans après avoir été auxiliaire puéricultrice, pour le compte du conseil général du Val de Marne?... Une manière de parcours de combattante, couronnée de succès mais qui requiert une détermination sans faille, le soutien et la confiance des siens, de la Safer, de la banque, en l'occurrence le Crédit Agricole d'Aquitaine, sans oublier la commune d'accueil et certains des ses habitants.

Le point de départ semble anecdotique mais a ceci d'intéressant qu'il révèle les valeurs que défend Olivia Quillet. La jeune femme, voilà une dizaine d'années, se serait bien vue vendre des poulets en rotisserie sur les marchés; elle découvre alors que certains rotisseurs achètent des poulets en grande surface pour les revendre parés de bien des vertus : « je n'avais pas envie de cela » dit-elle; On pourrait ajouter, plus largement, certainement l'envie d'une nouvelle vie...où les poulets occuperaient toujours une belle place.

Une parcelle acquise en substitution

En vacances dans la région, la famille visite le Conservatoire Avicole du Puyobrau, à Magesq, dans les Landes, et ses « 150 races de volailles » raconte Olivia. Le moment venu ce sera le « Cou Nu à pattes jaunes ». Commence alors un long temps de réflexion qui ne dure pas moins de quatre ans où l'aspirante éleveuse prend la mesure de toutes les figures imposées qu'il va lui falloir faire pour arriver à son but : installer un élevage en pleine nature. Et, d'abord, pour espérer pouvoir y arriver, il faut commencer par se former. C'est ainsi qu' Olivia obtient une disponibilité pendant deux ans, devient assistance maternelle et accède au droit à formation qui va déboucher, après un bilan de compétence, sur la préparation pendant dix mois d'un diplôme au Lycée agricole et horticole de Saint-Germain en Laye, un BPREA, Brevet professionnel de responsable d'exploitation agricole. Encore fallait-il, au bout de cette période, obtenir la validation d'un projet professionnel, préalable à un financement bancaire. Celui-ci se présentait à Vayres et nécessitait de fréquents séjours, en 2013, mais finalement une opportunité, correspondant le mieux aux souhaits d'Olivia, lui était proposée, en 2014, sur un terrain très arboré de 9,37 ha à Laruscade, à deux pas de la RN10 pour 28.000 euros, une parcelle cédée par une propriétaire du village à la Safer et acquise en substitution ; la remise en état du terrain en nécessitera 20.000 de plus. Encore faudra-t-il, pour avancer, que la commune puisse faire changer son classement au sein du Plan d'Urbanisme qui interdisait toute construction. Pierre Trigeard conseiller foncier à la Safer se souvient: " Olivia Quillet voulait un terrain dans un endroit stratégique pas trop loin de Bordeaux; nous étions alors en discussion avec Mme Guérin la propriétaire prête à céder cette parcelle, nous nous sommes rencontrés ensemble et avons réussi cette opération de substitution."

Le soutien villageois

Pour Olivia le temps arrivait enfin d'entrer dans le vif du sujet, avec le soutien amical de « ruscadiens » bien connus que Mme Guérin, justement, lui avait fait rencontrer, M.et Mme Raud qui hébergèrent Olivia et les siens en location, au gré des venues en Gironde. L'inscription des enfants à l'école en août 2014, puis l'achat de mobil home posés sur le terrain des "Nauves Plates" et l'implication personnelle du couple dans la construction du bâtiment principal et des neuf cabanes qui accueilleraient les poulets se succédaient, sans oublier le prêt de 150.000 euros du Crédit Agricole d'Aquitaine.

Aujourd'hui, dans le strict respect du cahier des charges, la Ferme de Laruscade produit des poulets dont chaque bande dispose d'un parcours de 1.500 m2 par cabane ouverte jour et nuit ; il y en a dix huit, de sorte qu'un parcours puisse être toujours en situation de se régénérer pendant que l'autre est occupé; les cabanes ayant été conçues pour être déplacées de façon mobile. Les poulets qui ont été accueillis poussins, de un jour, en provenance du Gers, sont en liberté permanente dans leur parcours et nourris avec de l'aliment bio acheté en Vendée, ce poste matières premières représentant 80% du budget. Il faut dire que l'ambition de qualité voulue par Olivia Quillet est d'autant plus forte que les poulets sont en effet élevés pendant 120 jours, au lieu des 81, bien connus comme étant la durée minimale nécessaire. De 40 poulets vendus par semaine, à partir de septembre 2017, la production, abattue à Etauliers, tourne aujourd'hui entre 70 et 80 unités, un quart étant vendus en vente directe 10,20 euros le kilo...Mais la demande grandit entre les clients du Nord Gironde, du Sud Charente-maritime, sans compter ceux de la métropole qu'ils soient de Cenon ou des Chartrons, au cœur de Bordeaux. Pour autant, ne croyez pas qu'Olivia Quillet « gagne sa vie » ; il faut rembourser d'abord, avant d'espérer un salaire et songer, aussi, à améliorer l'hébergement de la famille dont trois enfants. Un constat que l'on fait, le plus souvent, en rencontrant ces jeunes qui osent l'installation en agriculture. Le conjoint, heureusement, a trouvé un emploi d'agent de maîtrise dans la fonction publique territoriale, le Syndicat Intercommunal de Collecte et de Valorisation du Libournais Haute Gironde. Olivia, elle, pense aux investissements complémentaires qu'il faudra entreprendre, celui d'un véhicule frigorifique par exemple. Mais elle sait d'où elle vient et avance, au gré d'une économie qu'elle construit jour après jour, à la fois parfaitement lucide et fière du chemin parcouru.

Joël Aubert
Par Joël Aubert

Crédit Photo : Aqui.fr

Inno'action et agricultureCet article fait partie du dossier

Voir les autres articles de ce dossier
Partager sur Facebook
Vu par vous
15494
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Agriculture
Agriculture
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 18 + 7 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

A lire ailleurs sur aqui.fr