Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

18/06/18 : En raison de travaux de maintenance et d’entretien du pont d’Aquitaine, la rocade sera fermée entre les échangeurs 2 et 4, dans le sens extérieur, les nuits du 20 au 22 juin de 21h à 6h, et dans les 2 sens de circulation du 23 au 24 juin 22h à 18h

18/06/18 : Avec 28,1 M de touristes dont 24,7 M de touristes français accueillis et 175 M de nuitées dont 152 M par des voyageurs hexagonaux, la Nouvelle-Aquitaine est en tête des destinations les plus fréquentées des Français en 2017.

15/06/18 : Charente-Maritime : la reproduction de la frégate L'Hermione revient dimanche dans son port d'attache à Rochefort vers 7h du matin.

11/06/18 : La Ville de La Rochelle a reçu le 2e Prix dans la catégorie Participation citoyenne aux Prix européens de l'innovation urbaine Le Monde-Smart Cities décernés à Lyon le 17 mai 2018.

10/06/18 : Après sa 9e place qu’elle a obtenue samedi avec ses partenaires du K4 français, la kayakiste périgourdine Manon Hostens a décroché ce dimanche le titre de championne d’Europe de course en ligne sur 500 mètres associée à la Tourangelle Sarah Guyot.

Arte Flamenco 2018 - du 2 au 7 juillet - Mont de Marsan
- Publicité -
S’abonner ici !
- Publicité -
  • 18/06/18 | Bordeaux, ville hôte de la RoboCup

    Lire

    On l'a appris ce lundi : Bordeaux est officiellement la vile hôte de la prochaine RoboCup, la coupe du monde des robots, en 2020. Cette compétition rassemblera 45 pays, 450 équipes et 3500 participants. Elle se déroulera du 23 au 29 juin 2020, et le comité international de la RoboCup a affirmé que Bordeaux avait été choisie pour plusieurs raisons : les deux victoires successives de l'équipe bordelaise de Football humanoïde en 2016 et 2017, mais aussi l'union organisée entre la communauté scientifique et les partenaires institutionnels qui ont porté la candidature.

  • 18/06/18 | Bordeaux : réussite pour les vingt ans de la Fête du Vin

    Lire

    Elle s'est terminée sous la pluie ce lundi matin par la parade des grands voiliers : la Fête du Vin 2018 a donné ses premiers chiffres de fréquentation. On y apprend que 61 100 pass dégustation ont été vendus, soit "une augmentation de 26%" par rapport à 2014 et 2016. 520 000 dégustations ont été enregistrées sur les stands (+25%) et 18 000 visiteurs se sont rendus sur le stand de l'École du Vin de Bordeaux. Enfin, le site internet de la manifestation a réuni 217 000 visiteurs depuis le début de l'année dont 138 000 en juin. En 2016, 517 000 curieux avaient participé à la précédente édition pour 57 000 pass dégustation vendus.

  • 18/06/18 | Virginie Calmels limogée de la vice-présidence de LR

    Lire

    On l'a appris ce dimanche soir : Laurent Wauquiez, président des Républicains, a limogé Virginie Calmels de son poste de vice-présidente déléguée au profit de l'ancien ministre Jean Leonetti. La première adjointe d'Alain Juppé à la mairie de Bordeaux reprochait depuis plusieurs semaines la ligne politique de Laurent Wauquiez. Ce lundi, le maire de Bordeaux, Alain Juppé, a déclaré ne "pas se sentir concerné par ces turbulences internes. C’est à elle de voir maintenant dans quel cadre elle continuera son action politique". Une manière plus que mesurée de rebattre les cartes...

  • 16/06/18 | Bilan des intempéries en Dordogne

    Lire

    477 interventions ont été réalisées dans le cadre des orages des 10 et 11 juin dernier en Dordogne. Les entreprises touchées par les intempéries ont la possibilité de faire appel à une indemnisation au titre de l’activité partielle. La chambre d’agriculture a demandé à ce que soit mis en œuvre un dégrèvement au titre de la taxe sur le foncier non bâti (TFNB) pour les exploitations touchées. 10 communes ont déposé en préfecture une reconnaissance de Catastrophe Naturelle.

  • 15/06/18 | Le dossier Ford s'invite au Conseil de Métropole

    Lire

    Dans une motion votée ce 15 juin, le Conseil de Bordeaux Métropole "déplore, avec la plus grande force, la décision du groupe Ford de lancer une procédure d’information-consultation préalable à un plan de sauvegarde de l’emploi à Ford Aquitaine Industries." Une décision "incompréhensible" et "prématurée" au regard de la mission confiée par Ford au cabinet Géris, "voilà à peine 2 mois, de rechercher des repreneurs potentiels" et des "discussions en cours entre le groupe Ford et un industriel qui a visité le site le 30 mai". Les élus appellent "l'Etat à maintenir la plus grande vigilance pour que Ford assume ses responsabilités".

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Agriculture | Salon de l'agriculture : le Poitou entre récompenses et revendications

04/03/2018 | L'avant-dernier jour du salon de l'agriculture mettait à l'honneur les deux départements du Poitou, la Vienne et les Deux-Sèvres

Le stand Poitou

Après la grande région le mercredi, le Poitou (Vienne et Deux-Sèvres) était à l'honneur le 2 mars sur le 55e salon de l'agriculture. Au coeur de l'espace "Nouvelle-Aquitaine", la marque Poitou a eu droit a son propre stand, pour la deuxième année consécutive. Créée l'an dernier, la marque Poitou veut se faire la vitrine de l'excellence agroalimentaire des deux départements. Agneau du Poitou-Charentes, melon des Charentes, Broyé du Poitou, beurre de Pamplie étaient donc représentés sur les 60 m2 de cet espace dédié.

 

La délégation Deux-Sévrienne

Premier producteur français de lait de chèvre et deuxième producteur de melons et de lapins, le département des Deux-Sèvres était venu en force. Trente-cinq éleveurs réprésentaient la filière qui fait vivre 6000 salariés dans l'agroalimentaire. Le salon a pris également une tournure politique avec la présence ce jour-là d'une dizaine d'élus et de représentant de la filière (Département, Chambre d'Agriculture, Chambre des Métiers, CCI...). Plusieurs d'entre eux, dont le président du Département Gilbert Favreau et Marc Renaudeau, président de la Chambre d'agriculture des Deux-Sèvres, (photo), ont arboré des ti-shirts "Zones Défavorisées" pour protester contre le déclassement d'une bonne partie des Deux-Sèvres de la carte des zones de handicaps agricoles. Un millier d'élevages devraient sortir du zonage, sur les 5000 classées actuellement sur l'ensemble du territoire français. En 2018, le Département consacrera un budget de 2,2 millions d'euros à l'agricultire et soutiendra les agriculteurs locaux, notamment grâce à une convention de trois ans passée avec la Région qui permettra au Deux-Sèvres de poursuivrent leurs investissements en matière de développement agricole via l'aide du Plan de compétitivité et d'adaptation des exploitations (PCAE).  

 RevendicationsLes revendications, relativement silencieuses, n'ont pas manqué de fleurir par des pancartes, jusque sur les stands, bien en vue des visiteurs.

Parthenaises

Temps fort de la matinée, le concours agricole a rassemblé la foule lors de la présentation de la race Parthenaise. En lice : vingt-deux vaches et taureaux, et huit veaux, issus essentiellement d'élevages des Deux-Sèvres, du Maine-et-Loire et de Vendée. La race parthenaise représente aujourd'hui 48 000 vaches sur l'ensemble du territoire. 95 % des effectifs se trouvent en Poitou-Charentes et en Pays de la Loire. Avec ses 600 à 900 kg, elle apprécie aussi bien des éleveurs pour sa facilité d'élevage que des bouchers pour la qualité de sa viande. La race possède aussi son propre Label Rouge.

 Prix des parthenaises

Si le Maine-et-Loire a raflé une bonne partie des médailles des 6 catégories de concours, les Deux-Sèvres s'en sortent avec plusieurs récompenses dont le Trophée d'honneur APVP, le 1er prix en viande bouchère Label Rouge, décroché par l'Earl C.D. Proust et son éleveur Paul Dousselin, basés à Soudan près de Saint-Maixent. 

Agneau du Poitou

 Après les bovins, les ovins étaient les deuxièmes animaux phare de la section Poitou-Charentes avec la présence de huit éleveurs et de leurs bêtes, de race Charmoise, Rouges de l'Ouest et Moutons Vendéens.

Anne-Lise Durif
Par Anne-Lise Durif

Crédit Photo : La rédaction

Inno'action et agricultureCet article fait partie du dossier

Voir les autres articles de ce dossier
Partager sur Facebook
Vu par vous
15817
Aimé par vous
2 J'aime
Les réaction
1 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Agriculture
Agriculture
Retour à la page d'accueil
Accueil
ne0 | 13/03/2018

Il plaisante ou quoi le G.Favereau?
Y a que ça des terres agricoles dans les deux sèvres !
Il en a pas marre de courir après les subventions sous des prétextes bidons et se ramasser tout le fric pour sa gueule lui? Il y a vraiment des trucs qui tournent pas rond dans ce département franchement....
À force de tirer sur la ficelle, ça va finir par se voir et par lui claquer à la figure. Et ça serait pas une mauvaise chose!
Pareil, le coup des impôts fonciers et les coups de rabots dans les aides sociales.

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 21 + 12 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

A lire ailleurs sur aqui.fr