Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

20/08/19 : A Périgueux, Péri meuh, la 3e édition de la fête agricole aura lieu les 20,21 et 22 septembre des allées Tourny à la place Francheville. Elle accueillera de nombreuses animations dont le concours national de la race limousine.

19/08/19 : Angoulême : le réalisateur Claude Lelouch est annoncé au festival du film francophone ce jeudi. Parmi les politiques, François Hollande et Franck Riester sont annoncés dès ce mardi, pour l'ouverture du festival, qui se tient jusqu'à dimanche.

12/08/19 : Essais du Tram D à Bordeaux. Au lieu de 14h c'est en réalité à 17h que les premières rames du tram D ont circulé entre les Quinconces et "Mairie du Bouscat". Ces essais doivent durer trois mois pour une mise en service mi-décembre.

09/08/19 : Saint-Palais-sur-Mer (17) : la plage du Bureau est ponctuellement interdite à la baignade jusqu'à nouvel ordre, pour cause de pollution de l'eau.

02/08/19 : C'est Offenbach, compositeur fétiche de Marc Minkowski, qui ouvrira la saison lyrique de l'Opéra National de Bordeaux avec ses célébrissimes Contes d'Hoffmann. Rendez-vous du 19 septembre au 1er octobre 2019, pour 6 représentations.

- Publicité -
S’abonner ici !
- Publicité -
  • 20/08/19 | L'Université d'été du PS revient à La Rochelle

    Lire

    Après trois ans d’absence, l'Université d'Eté du PS fait son retour à La Rochelle. Elle se tiendra à l'espace Encan du 23 au 25 août. Rebaptisée "Campus", elle ambitionne de rassembler tous les partis "alliés" de gauche présents aux élections européennes : Place publique, Nouvelle Donne, le PRG, MDC, PC et UDE. Thème de ces 3 jours : "pour un avenir écologique et social". Les participants seront également invités à faire un "procès de la Ve République" dans un simulacre d'audience judiciaire.

  • 20/08/19 | Musée maritime de La Rochelle : l'Angoumois de retour !

    Lire

    Après sept semaines de restauration, l'Angoumois rejoint la flotte patrimoniale du Musée maritime de La Rochelle. En effet, ce mercredi, le navire, classé monument historique depuis 1993, quittera le Port Atlantique à 18h30, pour aller au Bassin des Chalutiers du Musée. Après l'incendie qui avait détruit l'Angoumois, en 2012, il a fait l'objet de restaurations, dont la dernière cet été. Les travaux ont coûté 187 000 euros, financés à hauteur de 65% par l'État (50%) et le Département (15%).

  • 20/08/19 | Première édition du Raid des forts en Charente Maritime les 11 et 12 octobre

    Lire

    Coproduite par la CCI La Rochelle et l'agence Feeling Event cette première édition du Raid des Forts se déroulera les 11 et 12 octobre en Charente-Maritime. L'aventure sportive inédite est ouverte aux dirigeants et salariés d'entreprises publiques ou privées ainsi qu'au clubs d'entreprises ou aux associations. Objectif: fonder une équipe de quatre personnes pour réaliser 201 kilomètres en deux jours à travers les sites de Marans, l'île de Ré, l'île d'Oléron et de La Rochelle.

  • 20/08/19 | Les Vergers éco-responsables de la Nouvelle-Aquitaine ouvrent leurs portes en septembre

    Lire

    Pour cette 9° édition, les pomiculteurs de l'Association Nationale Pommes Poires ouvrent leurs vergers, labellisés "Vergers éco-responsables", pour permettre au grand public de découvrir comment est cultivé et récolté le fruit préféré des Français : la pomme. Rendez-vous les week-ends des 7-8, 14-15 et 21-22 septembre, pour déceler les secrets de production des pommes, et ceux de son alliée, la biodiversité.

  • 19/08/19 | Christophe Castaner visitera ce mardi le dispositif de sécurité du G7

    Lire

    Christophe Castaner, ministre de l’Intérieur, et Laurent Nunez, secrétaire d’État auprès du ministre de l’Intérieur, visiteront ce mardi après-midi à Biarritz, le poste de commandement interministériel (PCI) en charge de la centralisation des informations durant le sommet du G7 et la coordination des actions prises en vue d’assurer le bon déroulement du sommet. Suivront les postes de commandement de l'aéroport de Biarritz-Pays basque dont le trafic sera exclusivement réservé aux délégations du G7.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Agriculture | SIA 2019 : « une vitrine » pour le Lot-et-Garonne

06/02/2019 | Pendant toute la durée du Salon International de l’Agriculture de Paris, le Lot-et-Garonne érigera un stand pour faire découvrir ses richesses agricoles…

SIA 2016 PHOTO ARCHIVE RAYMOND GIRARDI AU CENTRE

Du 23 février au 3 mars, la plus grande ferme de France se tient comme chaque année porte de Versailles à Paris. L’occasion pour le public de plonger dans les richesses de l’agriculture française. Le Lot-et-Garonne, premier producteur de kiwi et de fraise notamment, sera bien sûr de la partie. Avec une nouveauté cette année : un stand érigé à son effigie pendant toute la durée du salon. « Une véritable vitrine pour le 47 et pour toutes ses filières agricoles », selon Raymond Girardi, vice-président du département en charge notamment de l’agriculture…

Fort de plus de 80 productions agricoles végétales et premier département français par la diversité de ses cultures, « le Lot-et-Garonne est véritablement le verger de la France », comme se plaît à l’énoncer Pierre Camani, chef de file du 47. Egalement, premier département bio d’Aquitaine en surfaces cultivées, le Lot-et-Garonne joue la carte d’« une agriculture durable et de qualité ». C’est bien cette richesse du territoire qu’élus et producteurs du département vont s’attacher à promouvoir au Salon International de l’Agriculture de Paris qui se tient du 23 février au 3 mars porte de Versailles à Paris. Le SIA, « the place to be »En effet, cet événement est « une formidable vitrine pour l’ensemble de l’agriculture française et pour le Lot-et-Garonne en particulier, précise Raymond Girardi, vice-président du département en charge de l’agriculture, de la forêt et de l’environnement. Pendant une dizaine de jours, nous aurons la chance de pouvoir mettre en avant nos richesses. Des fruits aux légumes en passant par l’élevage, la viticulture et les grandes cultures, notre département regorge de trésors agricoles que nous allons faire connaître. » Pendant toute la durée du salon, le 47 va pouvoir donc « s’afficher » grâce à un stand érigé estampillé « Lot-et-Garonne », car « pour nous, poursuit, le Monsieur agriculture du département, c’est tout simplement vital d’être présent, de se faire voir et de pouvoir dire que nous existons ! » Sur les 80 filières dénombrées dans le Lot-et-Garonne, toutes ne pourront pas figurer lors de cette grande ferme parisienne, « parce que délicat de toutes les positionner sur un seul et même stand ! ». Cependant, les productions phares telles que la fraise, la viticulture, le kiwi, la tomate et la truffe avec une vente particulière, en clair, « les produits qui font la force de notre territoire » seront visibles pendant cette quinzaine. Consommer 47 pour s’assurer de la qualité et de l’origine des produits Pour représenter ces filières, les producteurs seront sur place afin de transmettre leur passion et mettre en valeur leurs productions, « de formidables ambassadeurs de notre magnifique territoire ». Les retombées de cette présence sur le terrain seront doubles pour l’élu. Tout d’abord, donc, « en termes d’image, nous aurons la possibilité de faire connaître et de parler de notre territoire, de nos produits et de la qualité de nos productions. Mais également de mettre l’accent sur l’origine et la qualité des produits, en précisant que s’ils consomment lot-et-garonnais, ils seront assurés de manger français ! En clair, nous souhaitons véritablement créer un réflexe chez tous ces consommateurs qui viendront nous voir lors de ce salon. » Notez qu’en Lot-et-Garonne, ce secteur d’activité réalise un chiffre d’affaires de 719,4 millions d’euros, comparable à celui de l’industrie agro-alimentaire du département. L’agriculture regroupe 7,5 % de la population active, soient 12 000 Unités de travail annuel - exploitants agricoles, actifs familiaux, salariés permanents et saisonniers. Avec 7 200 exploitations et 284 300 ha cultivés, l’agriculture reste donc pour le Lot-et-Garonne un facteur déterminant de son identité et de sa culture. Cela en fait un vecteur essentiel de son développement économique.

 

Sybille Rousseau
Par Sybille Rousseau

Crédit Photo : Xavier Chambelland / CD 47

Inno'action et agricultureCet article fait partie du dossier

Voir les autres articles de ce dossier
Partager sur Facebook
Vu par vous
10182
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Agriculture
Agriculture
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 23 + 14 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

A lire ailleurs sur aqui.fr
Mission européenne, projet H2O2O NEFERTITI dans les vignes du château Luchey-Halde à Mérignac Agriculture | 29/07/2019

Réduction des intrants: le réseau européen H2020 Nefertiti s'intéresse aux innovations girondines

Illustration vache dans un champs Agriculture | 28/07/2019

Chambres d’agriculture : 1200 emplois menacés par une baisse de financement

Saint-Christoly-de-Blaye Agriculture | 26/07/2019

La préfète de Nouvelle-Aquitaine à la rencontre des viticulteurs girondins

Lors des controverses de Bergerac, plusieurs exemples de partenariats improbables ont été mises en lumière Agriculture | 19/07/2019

Controverses de Bergerac :l'image des agriculteurs va devenir primordiale

Quelles images du monde agricole dans la société Agriculture | 13/07/2019

L'image des agricultures en débat à Bergerac

Un exemple de bâtiment agricole équipé de panneaux photovoltaïques Agriculture | 11/07/2019

Aider les exploitations périgourdines à la transition énergétique

Vignerons vivant Agriculture | 10/07/2019

Les "vignerons du vivant" veulent attirer les jeunes vers la viticulture

''Empaillage'' de la trésorerie de Mourenx dans la nuit du 9 au 10 juillet 2019 par les éleveurs de la FDSEA64 et JA64 en réation aux Traités CETA et MERCOSUR Agriculture | 10/07/2019

Traités Ceta et Mercosur: Les éleveurs basques et béarnais ont exprimé leur malaise

Les responsables de la section bovine de la FDSEA avaient invité Gilles Gauthier, président de Sobeval à débattre Agriculture | 08/07/2019

La filière bovine périgourdine débat de son avenir

Les Agron'Hommes au Brésil Agriculture | 07/07/2019

Les Agron'Hommes : Gudrun Götsch cuisine l’agroforesterie au Brésil

Néo-Terra agriculture Agriculture | 06/07/2019

Nouvelle-Aquitaine : comment "Néo-Terra" compte pousser au changement de modèles agricoles

Agriculture | 03/07/2019

L'accord annoncé Mercosur-UE: "la trahison de notre élevage"

Didier Guillaume au musée maritime le 1 juillet 2019 Agriculture | 02/07/2019

Rencontre avec Didier Guillaume : « l’agriculture française est une des plus sûres et durables »

Jérôme Zaros lors de la démonstration de levage mécanique Agriculture | 27/06/2019

Viticulture : un levage mécanique plutôt que romantique

Journée de l'élevage et de l'innovation à Morlaas - le 29 juin 2019 Agriculture | 26/06/2019

Journée de l'élevage: un mariage entre tradition et innovation à Morlaàs (64)