Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

25/05/20 : Le secrétaire d'État en charge du tourisme, Jean-Baptiste Lemoyne, a assuré que l'exécutif réfléchissait à un "élargissement significatif" de la limite de déplacement (100 km autour du domicile), qui pourrait entrer en vigueur la semaine prochaine.

25/05/20 : Les hospitaliers du CHU Pellegrin à Bordeaux sont en grève illimitée depuis le 22 mai sur préavis de SUD Santé. Un rassemblement de soutien est organisé le 26 mai devant l'hôpital.

22/05/20 : Dans le cadre de la célébration de la Journée Mondiale des Oiseaux Migrateurs, les 24 et 31 mai 2020 à Vitrezay, BioSphère Environnement propose 2 sorties de découverte des oiseaux des marais de Gironde, de 8h30 à 10h30. Réservations: 05 46 49 89 89.

19/05/20 : Allant dans le sens de la déclaration du Premier Ministre ce matin, le préfet des Pyrénées Atlantiques Eric Spitz déclare que les Bordelais et les Toulousains en zone verte pourraient venir en vacances en juillet et août dans les Pyrénées Atlantiques

18/05/20 : L’incertitude de l’évolution sanitaire, et l’impossibilité de mettre en œuvre les mesures barrières, entrainent l’annulation de l’opération de sensibilisation des jeunes à la nage, Objectif Nage, pour l’été 2020, annonce le Département de la Gironde.

15/05/20 : Initialement prévu le samedi 12 septembre prochain, la 36ème édition du marathon des Châteaux du Médoc est reportée au samedi 11 septembre 2021.

14/05/20 : L'activité partielle pour les entreprises du tourisme et de l'évènementiel sera maintenue jusqu'à fin 2020 et que l'accès au fonds de solidarité est prolongé jusqu'à fin septembre. En revanche, pas de baisse prévue pour la TVA.

12/05/20 : La Compagnie aérienne Chalair annonce la reprise progressive de ses vols entre Bordeaux, Brest et Montpellier. Au rythme de 2 vols hebdomadaires, rdv le 8 juin, pour la reprise des liaisons Bordeaux-Brest puis le 15 juin, pour Bordeaux-Montpellier

- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 25/05/20 | Les Jardins de l'Imaginaire à Terrasson (24) rouvrent le 30 mai

    Lire

    Après les jardins d'Eyrignac et de Marqueyssac, c'est autour des Jardins de l'Imaginaire à Terrasson-Lavilledieu de recevoir à nouveau les visiteurs à partir du samedi 30 mai. Face au contexte sanitaire, le port du masque sera obligatoire. Les visites seront uniquement guidées et limitées à 9 personnes à la fois. Il faut donc réserver à l'avance. Les départs sont programmés de 10 h à 11 h 30 et de 14 h à 17 h 30. La saison doit durer jusqu'au 31 octobre.

  • 25/05/20 | Drones: L'UAV Show 2020 annulé, mais pas oublié

    Lire

    Initialement prévu les 15, 16 et 17 septembre à Bordeaux, la 10ème édition de l'UAV Show est annulé. Mais, pour ne pas être absent une année de plus l'événement se déclinera en 3 temps forts tout au long de l'année 2020/2021. Le 16 septembre avec l'UAV Day, rdv au centre d'essais CESA Drones et en ligne, entre expositions statiques, démonstrations en conditions réelles sur des applications métiers et tables rondes. Au printemps 2021, dans le cadre du salon Electric Road. Et enfin les 19, 20 et 21 octobre 2021, l'UAV Show fêtera ses 10 ans au Parc des Expositions de Bordeaux.

  • 25/05/20 | Un projet de "circuit pré-historique" inter-départemental

    Lire

    A l'initiative de la Maison de la Dame de Brassempouy (musée sur la préhistoire et Archeoparc dans les Landes), un projet de coopération, accompagné par la Région a vu le jour entre 5 sites préhistoriques du Grand Sud-Ouest : les Grottes d'Isturitz et Oxocelhaya (Pays Basque), la Maison de la Dame de Brassempouy (Landes), le site de Castel Merle (Dordogne), le musée d'Arudy (Béarn) et l'espace préhistorique de Labastide (Hautes-Pyrénées). Les sites partenaires construisent leur projet autour de l'Itinérance, à l'image de celle des hommes de la préhistoire entre ces sites, au gré de la saisonnalité des campements.

  • 25/05/20 | Aéro: des cabines connectées et modulables fabriquées à Rochefort

    Lire

    Equipementier aéronautique depuis plus de 40 ans, l'entreprise Simair à Rochefort développe une stratégie d'innovation de produits et de services en proposant notamment une nouvelle gamme d'équipements modulables permettant aux compagnies aérienne de reconfigurer des avions (3000 par an) en réduisant les coûts environnementaux mais aussi financiers sur la destruction et le réaménagement. La Région soutient son projet de développer une seconde génération de ces produits avec des matériaux recyclables, connectés et adaptables tout au long de leur vie à hauteur de 892 316 €.

  • 25/05/20 | Des planches de surf sur-mesure et écoresponsables produites à Anglet

    Lire

    Lors de la dernière commission permanente, les élus régionaux ont voté une subvention de 20 000€ à Hexa (Anglet - 64), afin de soutenir l'amorçage de cette start-up émergente de la filière Glisse, engagée dans une démarche de production écoresponsable, dans un contexte économique tendu compte tenu de la crise sanitaire Covid-19. La start-up a l'ambition de fabriquer localement et de commercialiser sous sa propre marque des planches de surf sur-mesure (imprimées en 3D), à partir de plastique recyclé. 9 embauches sont prévues sur les 3 années à venir.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Agriculture | Une consommation schizophrène des Français

14/06/2019 | « L’Agriculture face aux nouvelles attentes du citoyen et du consommateur : quelles réponses des coopératives agricoles ? » Tel était le thème de la table-ronde lors de l’AG de Coop de France…

Franck Aubrée, président de la Fédération du Commerce et de la Distribution (FCD) de Nouvelle-Aquitaine, Dominique Aribert, directrice du pôle Conservation de la Ligue Protection des Oiseaux, Marie-Benoit Magrini, économiste à l’INRA et Dominique Chargé,

A l’occasion de l’Assemblée générale de Coop de France qui s’est tenue le jeudi 13 juin, au siège du Crédit Agricole Aquitaine, à Bordeaux, une table-ronde était organisée sur le thème « L’Agriculture face aux nouvelles attentes du citoyen et du consommateur : quelles réponses des coopératives agricoles ? ». Pour y répondre, Dominique Aribert, directrice du pôle Conservation de la Ligue Protection des Oiseaux, Franck Aubrée, président de la Fédération du Commerce et de la Distribution (FCD) de Nouvelle-Aquitaine, Dominique Chargé, président de Coop de France et Marie-Benoit Magrini, économiste à l’INRA étaient présents…

Qui sont les consommateurs d’aujourd’hui ? Que consomment-ils ? Comment justifient-ils leur consommation ? Et comment les Coopératives agricoles peuvent-elles répondre aux nouveaux modes de consommation ? C’est à toutes ces questions que Dominique Aribert, directrice du pôle Conservation de la Ligue Protection des Oiseaux, Franck Aubrée, président de la Fédération du Commerce et de la Distribution (FCD) de Nouvelle-Aquitaine, Dominique Chargé, président de Coop de France et Marie-Benoit Magrini, économiste à l’INRA, ont tenté de répondre le jeudi 13 juin, lors de l’AG de Coop de France, à Bordeaux.
« Aujourd’hui, les citoyens sont sensibles au réchauffement climatique et à la biodiversité. Ils comprennent les enjeux environnementaux ». Dominique Aribert en est persuadée. « Entre 2006 et 2016, nous avons dénombré 36 % de chauve-souris en moins. 1/3 des oiseaux en milieu agricole ont disparu. Nous entendons moins de chant d’oiseau dans la rue et cela, les citoyens l’ont bien remarqué. » Pour travailler davantage avec les agriculteurs, la LPO a mis en place un projet baptisé « Des Terres et des Ailes » qui propose des aménagements favorables aux oiseaux et aux insectes faciles à mettre en place, des conseils pour accompagner chacun dans les démarches et   de faire connaitre et valoriser des actions concrètes. Aussi, dernièrement l’association et la FNSEA ont remis un courrier au ministre de la transition écologique et solidaire, François de Rugy, pour lutter contre la disparition d’espèces.

Consommation contradictoire, coexistence des filières
Franck Aubrée, tout nouveau président de la Fédération du Commerce et de la Distribution (FCD) de Nouvelle-Aquitaine et membre du Groupe Auchan depuis plus de vingt ans, prit ensuite la parole pour dresser un portrait de la consommation actuelle. « Les attentes des consommateurs sont schizophréniques, contradictoires et excessivement variées. Du coup, nous observons une fragmentation de la consommation », tint-il à souligner d’entrée de jeu. Aussi, le rapport au produit a évolué. « Huit Français sur dix veulent savoir d’où vient le produit qu’ils vont manger, obtenir tous les éléments sur sa traçabilité, d’où l’explosion des applications relatant ces informations. » La sécurité alimentaire est donc une attente certaine du consommateur du XXIème siècle. « Egalement, la population vieillit, nous devons donc répondre à de nouveaux besoins. Et le profil de la famille type n’existe plus. Nous devons nous adapter à de nouveaux schémas de vie. » Concernant la fragmentation des courses, pour Franck Aubrée, « la fidélité n’est plus de mise. La grand-messe du supermarché est révolue à cause de la montée en puissance des courses de proximité. Aussi, la livraison à domicile fonctionne très bien et pourrait également prendre le pas sur cette proximité. Enfin, la restauration hors foyer explose. 24 % des repas sont pris en dehors du domicile. » Même son de cloche du côté de Marie-Benoit Magrini, économiste à l’INRA. « Nous sommes en présence de deux consensus majeurs dans les modes de consommation d’aujourd’hui. Les consommateurs aiment la variété. Ils sont moins fidèles. Et nous observons une coexistence des filières. Dans un même panier, nous pouvons voir des carottes bio voisines de bonbon Haribo. »

Suite à ces propos, Dominique Chargé, président de Coop de France s’est dit « interpellé mais pas décalé. » Pour lui, une autre réalité est à mettre en avant, celle du « pouvoir d’achat ». Et de rappeler que depuis toujours « l’agriculture a su s’adapter aux prises de positions des décideurs politiques ». Lui assure que les coopératives développent davantage les consommations de proximité et répondent du même coup à ces nouveaux modes et demandes de consommation. « Les demandes des consommateurs sont multiples et contradictoires. Notre rôle est bien de décrypter ce qui est de la mode passagère en accompagnant les évolutions. Nous nous sentons totalement impliqués dans ces nouveaux modes de consommation. » Aussi, il a tenu à préciser qu’aujourd’hui les coopératives doivent être présentes dans toutes les gammes de produits. « Nous devons avoir des solutions alternatives et les diffuser et que le consommateur comprenne que tout produit possède un prix de fabrication. Il faut parler de création de valeur avant de partage de valeur. Mais pour cela, nous avons un grand besoin d’innover ! »

Sybille Rousseau
Par Sybille Rousseau

Crédit Photo : SR

Partager sur Facebook
Vu par vous
4276
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
1 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Agriculture
Agriculture
Retour à la page d'accueil
Accueil
Kessmann | 24/06/2019

Oui nos filières ont besoin d'innover et donc on a besoin de recherche et donc de chercheurs qui ne sont pas ligotés par le principe de précaution.

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 27 + 11 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

A lire ailleurs sur aqui.fr
Champ de maïs dans les Landes Agriculture | 25/05/2020

Emploi agricole: Recrutements massifs de saisonniers chez Euralis et Maïsadour

Semaine Agriculture Agriculture | 21/05/2020

Quand l'agriculture débat de son avenir

Journée Installation-Transmission 2020 Agriculture | 20/05/2020

La coopération agricole, un soutien de choix lors de l'installation des jeunes agriculteurs

Prendre soin du climat Agriculture | 20/05/2020

Prendre soin du climat : une préoccupation qui touche aussi l’agriculture

L'élevage a t_il un avenir en Europe, un débat du salon régional de l'agriculture Agriculture | 20/05/2020

L'élevage et l'alimentation en débat sur la Semaine de l'agriculture Nouvelle-Aquitaine

Etats généraux de l'innovation2020 retransmis sur agriweb.tv Agriculture | 20/05/2020

Autonomie protéique des élevages : quelles perspectives en Nouvelle-Aquitaine ?

Une Blonde d'Aquitaine, s'apprête à participer à un concours de race Agriculture | 19/05/2020

Jeunesse et passion de l'élevage ouvrent la Semaine de l'agriculture

Inauguration de la Semaine de l'Agriculture avec Jean-Pierre Raynaud, Alain Rousset et Dominique Graciet Agriculture | 18/05/2020

La Semaine de l'agriculture inaugurée: " Place aux agrosolutions ! "

Journée installation-transmission Agriculture | 16/05/2020

La coopération agricole au coeur de la 3ème Journée Installation Transmission

Aurélie Léger s'est installée sur 300 ha de céréales au nord de Poitiers, un challenge entre coups durs et passion pour l'agronomie Agriculture | 15/05/2020

Installation grandes cultures : pour Aurélie Léger, la passion surpasse les coups durs

Julien Biteau avec ses Blondes d'Aquitaine à Champdolent Agriculture | 14/05/2020

A Champdolent (17), l'aide à l'installation a permis à un jeune de renouer avec la tradition familiale

Paroles d'agriculteurs Agriculture | 14/05/2020

"Paroles d'agriculteurs", met en lumière les exploitants de Nouvelle-Aquitaine sur AgriwebTV !

Hervé Berho, un jeune éleveur basque engagé et dynamique Agriculture | 13/05/2020

Hervé Berho, un jeune éleveur basque engagé et dynamique

L'exploitation de Mehdi Maumège Agriculture | 12/05/2020

Mehdi Maumège, ancien ouvrier agricole, s’est associé avec son ami d’enfance

Christophe Villier Rauzan Agriculture | 06/05/2020

Installation-Transmission : Christophe Villier, de la vente à la vigne