08/08/22 : En raison de la sécheresse et des prévisions météos pour la semaine, les forêts du Pignada et du Lazaret à Anglet (64) sont fermées à compter du lundi 8 août, 18 H. Une décision prise en prévention du risque maximal de départ de feu.

08/08/22 : Météo France place le département des Landes en vigilance jaune canicule à compter de ce lundi 14h00. La vague de chaleur prévoit des températures minimales comprises entre 18 °C et 20 °C la nuit et 36 °C à 38 °C en journée.

08/08/22 : La première édition de Biarritz Hall Music Festival avec les meilleurs artistes de la scène électro française a lieu le 12 et 13 août. L’équipe est à la recherche de bénévoles pour l'accueil, le bar, les animations, la logistique... pour s’inscrire:+ d'info

05/08/22 : Le festival Paseo ouvre ce 5 août à Bayonne. Entièrement gratuit, il propose un rendez-vous par soir de l’été, avec musique, chant, danse ou performance artistique. Inédit: des déambulations musicales gentiment déjantées les lundis.+ d'info

03/08/22 : La poudrerie Eurenco à Bergerac, classée Seveso, a connu plusieurs explosions ce 3 aout, en début d’après-midi. Un incendie dans un bâtiment de stockage s'est déclaré, mais il ne progresse plus. Huit personnes sont blessées. Le personnel est évacué.

03/08/22 : Entre 1,1 et 1,2 million de personnes ont participé à la 90 édition des fêtes de Bayonne pendant cinq jours et cinq nuits, en augmentation de 15 % par rapport à 2019. Le nombre de violences constatées a baissé.

03/08/22 : Depuis ce mercredi 3 août minuit, le département des Landes est placé en vigilance rouge (Niveau 4 sur une échelle de 5) pour le risque d'incendies en forêt.

03/08/22 : A compter du mercredi 3 août à midi, le Lot-et-Garonne passe simultanément en vigilance orange canicule, et vigilance rouge (vigilance très élevée - niveau 4 sur une échelle de 5) pour le « risque feux de forêt ».

02/08/22 : Un nouvel incendie s'est déclaré ce mardi à Laluque (Landes). 30 ha de pins ont déjà brulé. Deux maisons sont évacuées préventivement. Deux canadairs et un DASH réalisent des largages. 169 pompiers sont engagés. Sept trains sont immobilisés.

02/08/22 : L’incendie débuté dimanche 31 juillet à Mano (Landes) est fixé. Il est toujours actif mais contenu sur 300 ha. 100 sapeurs-pompiers, et 13 gendarmes sont encore sur place. Une partie des habitants évacués est autorisée à regagner son domicile.

01/08/22 : GIRONDE - Au vu des conditions météorologiques, le département a été placé en vigilance rouge par la préfecture (risque très élevé, niveau 4 sur 5) pour le risque d’incendies en forêt, à compter du 1er août 2022 et jusqu’à nouvel ordre.

28/07/22 : Face à la faible participation du public sur le projet de modification de la charte départementale des utilisateurs agricoles de produits phytopharmaceutiques, la préfecture 64 a décidé d'allonger le délais de la consultation jusqu'au 15 août 2022.+ d'info

27/07/22 : Au 2ème trimestre 2022, en Nouvelle-Aquitaine, le nombre de demandeurs d’emploi tenus de rechercher un emploi et sans activité (catégorie A) affiche une baisse de 1,5 % sur le trimestre et de 16,8 % sur un an.

25/07/22 : Les feux de Landiras et la Teste de Buch sont désormais fixés, après 12 jours de lutte. 131 km de pare-feu et lignes d'appui réalisés avec la DFCI, les acteurs de la filière, bénévoles, agriculteurs et chasseurs. Les habitants évacués rentrent chez eux.

20/07/22 : Thomas Cazenave, député Renaissance de Gironde, est élu président de la délégation parlementaire aux collectivités et à la décentralisation. Avec un parcours de haut-fonctionnaire plutôt que d'élu territorial, il remplace le Gersois, Jean-René Cazeneuve.


- Publicité -

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

proprietes-rurales.com
- Publicité -

Logo aqui.frLes choix d'Aqui

Culture

EDITO : L'été, la télé s’en fout

Une vieille télé

Pendant l’été, la télé prend des vacances. Ceux qui la font y ont droit aussi. Mais ceux qui sont privés de vacances et n’ont parfois que la télé pour remède contre la solitude ou la souffrance, sont condamnés pendant deux mois à une indigestion de rediffusions.

La télé devenue populaire dans les années soixante, au point de pénétrer tous les foyers et de rester branchée sur le monde pendant des plages horaires de plus en plus longues, peut apporter le meilleur. Ouverture aux cultures de la planète, reportages dans les quartiers de nos villes, chez nos éleveurs ou vers les contrées les plus lointaines, images de rêve, débats politiques et culturels, éducation à la littérature, à la cuisine ou à la décoration, mise en scène de l’amour : il n’y a pas beaucoup de champs de la vie quotidienne que la télé n’a pas investis, soit pour en montrer le meilleur… soit pour en caricaturer le pire.

Et voilà qu’arrive l’été. Certes, la belle saison, les soirées tardives ou les périodes de vacances peuvent détourner le téléspectateur de son assiduité habituelle à la lucarne magique. Mais il y a tous ceux pour qui les habitudes ne changent guère en juillet et août. La télé reste leur fidèle compagnon de route, qu’ils soient en lutte contre maladie, la solitude ou plus classiquement l’ennui. C'est rarement un un choix.

Pour ceux-là, la télé ne sait proposer en été que de la bouillie de rediffusion. A côté des classiques en noir et blanc que les jeunes générations partagent avec leurs parents autour des répliques cultes de Louis de Funès, Bourvil ou Lino Ventura, pourquoi faut-il se contenter de séries déjà vues pendant l’hiver, de talk-show complètement décalés par rapport à la saison, d’émissions rediffusées façon pot pourri des meilleures séquences pendant que l’animateur vedette est parti se ressourcer au soleil ? Même les journaux télévisés nous resservent des reportages déjà diffusés pendant la haute saison. Ils se trahissent avec des intervenants qui portent le bonnet de laine ou le masque anti-covid. Ostensiblement pas d'actualité.

A supposer que l’actualité soit moins dense pendant l’été, pourquoi ne pas porter un peu plus loin le regard et la caméra ou différemment? Comme si il n’y avait pas assez de jeunes talents à qui offrir l’opportunité de s’exprimer pendant que les seniors et les installés prennent de légitimes vacances.

La course à l’audimat est-elle aussi en vacances ? En tous les cas, ceux pour qui la télé est le remède contre la solitude ne méritent pas une telle sous-considération estivale.  

Cyrille Pitois
Par Cyrille Pitois

Crédit Photo : Brandon King

Partager sur Facebook