Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

23/03/19 : Naufrage du Grande America : deux oiseaux mazoutés par les hydrocarbures provenant du navire marchand ont été retrouvés dans les Landes et en Pays Basque, annonce ce matin la préfecture de Région.

23/03/19 : La Rochelle: sur le net circulent des appels à manifester ce samedi en centre-ville. Aucune déclaration de manifestation n’a été déposée, rappelle la préfecture, qui s'attend à "des actions délibérées de trouble à l’ordre public au Vieux Port".

23/03/19 : Dordogne : Mardi 26 mars, le tribunal administratif de Bordeaux doit se prononcer sur l'arrêt définitif ou non du chantier de la déviation de Beynac, 14 mois après l’autorisation préfectorale et près de trois mois après sa suspension par le Conseil d’Etat

22/03/19 : En visite à La Rochelle, le ministre de l'écologie François de Rugy a annoncé un soutien financier supplémentaire de 100 000 € à l'observatoire Pelagis, qui recense et étudie les dauphins - 1100 cétacés morts ont été recensés depuis janvier.

22/03/19 : A l'occasion de la journée mondiale de l'autisme le 2 avril prochain, l'association la Banda Marius et Cap Soins 17 organisent à l'hôpital Marius Lacroix un après-midi festif sur le thème "Ensemble nous chantons, dansons, créons...Ensemble nous vivons".

21/03/19 : Charente-Maritime : le festival Jazz au Phare, qui se déroulera du 4 au 8 août au Phare des Baleines, vient de dévoiler ses têtes d'affiches : Melody Gardot pour l’ouverture sur la grande scène le 4 août et Christophe le 5 août.

20/03/19 : Le Pont de l'île de Ré ne sera pas fermé à la circulation dans la nuit du lundi 25 au mardi 26 mars 2019 comme annoncé le 22 février dernier.

20/03/19 : A Périgueux, la journée de l'audition se concrétise ce mercredi 20 mars, par le spectacle "yes ouie can", au Sans réserve à partir de 18 h 30. Cette soirée est organisée par le service de santé au travail. Gratuit dans la mesure des places disponibles.

19/03/19 : Jean-Frédéric Laurent, économiste de formation et spécialiste du transport maritime international est depuis le 13 mars dernier, le nouveau Président du Directoire du Grand Port Maritime de Bordeaux.

18/03/19 : Le préfet de Nouvelle-Aquitaine Didier Lallement est nommé préfet de police de Paris en remplacement de Michel Delpuech, après les violences sur les Champs-Élysées.

17/03/19 : Grande America : les "boues" observées par l'association Sea Shepherd hier à Hourtin en Gironde, ne sont en fait qu'un phénomène naturel de décomposions de déchets organiques bien connus des habitants, et non du mazout, relate ce matin la préfecture.

16/03/19 : Naufrage du Grande America : l'association Sea Shepherd rapporte que des plages de Gironde auraient été touchées. La préfecture maritime ne confirme pas et demande de "ne pas se fier aux photos alarmiste", et promet des prélèvements sur zone.

15/03/19 : Naufrage du Grande America : une nappe d’hydrocarbures d’une longueur de 4.5 km et d’une largeur de 500 mètres, d’aspect compact, a été observée à proximité de la zone de naufrage, à environ 175 nautiques (environ 325 km) des côtes françaises.

12/03/19 : Prévoyant une trentaine de recrutements en 2019, la Sobeval, spécialisée dans le veau de boucherie, organise un forum pour l’emploi, le 20 mars de 13 h à 17 h dans ses locaux de Boulazac (Dordogne). Un test par simulation sera proposé par Pôle emploi.


- Publicité -

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

- Publicité -

Logo aqui.frLes choix d'Aqui

Culture

Le carrousel fantastique de l'Abbaye-aux-Dames (17)

Du 07/04/2018 au 04/11/2018

Le Carrousel a été créé sur concours, avec des entreprises françaises spécialisées dans l’image et le son digital, ainsi que les écoles du Pole Image d’Angoulême, à l’origine du praxinoscope.

 A Saintes, au cœur de la cour de l'Abbaye-aux-Dames se dresse un étrange carrousel en forme de pomme de pin futuriste, dont les multiples facettes de verre et de métal reflètent les murs et les jardins du site patrimonial. Sous la coupole métallique trône un immense basilic en rotin Malacca, cet animal fantastique issu de l’imaginaire médiéval. Les passagers sont invités à prendre place sur le dos de cette chimère mi-oiseau mi-serpent. Sous les circonvolutions de sa queue se cachent des instruments de musique virtuels : percussions électro, accordéon, harpe, instruments à vents et à cordes, claviers, percussions… Des instruments purement métaphoriques, car aucun n’en possède les formes traditionnelles : l’accordéon n’est plus que soufflets, et la flûte, morceau de bois à boutons. Car ici, rien ne ressemble vraiment à ce qu’il devrait être. Le carrousel lui-même n’en est pas vraiment un : pas de chevaux de bois, pas de pompon à attraper, pas même de musique durant le tour de manège ! Exit la réalité et le factuel, place à l’imaginaire et à la création.

Ici, le passager devient le propre artiste de la musique de son tour de manège.  Ayant pris place devant les instruments, les voyageurs sont invités à jouer un air de leur composition, et tant pis pour l’harmonie ambiante. D’ailleurs, il n’y a pas de chef d’orchestre. Au bout de six minutes, le carrousel fait une pause avant de s’ébranler doucement pour un nouveau tour. Une étrange musique émane alors de sous sa coupole, où tourne un praxinoscope (1) représentant des chevaux en ombres chinoises. C’est « la chanson du basilic ». L’animal fantastique a « digéré » les partitions de chacun pour en restituer une mélodie, dont l’air de « déjà vue » reste mystérieusement impossible à identifier. Normal, puisqu’il s’agit en fait d’un air inédit. Le basilic est équipé en son sein d’un logiciel de séquençage de musique. Celui-ci recense, compile et harmonise les partitions des passagers selon des modèles symphoniques aléatoires pour restituer, à chaque tour de manège, une œuvre originale. Le logiciel alterne entre trois univers musicaux : « forain-fantastique », « baroque électro » et « bruits industriels ».

 Le manège peut accueillir jusqu'à 24 personnes, à partir de 7 ans.

Inédit en France, cet « instrumentarium » numérique monté de toute pièce  en avril est à l’initiative de l’équipe de l’Abbaye-aux-Dames. Cette performance visible jusqu’à l’automne s’inscrit dans le cadre de leur programme Musicaventures, lancé en 2016, ayant pour objectif de rendre la musique accessible au plus grand nombre, y compris les personnes n’ayant jamais touché un instrument. Afin de les faire venir et revenir sous l’autre coupole de l’Abbaye, celle de l’église, où se tient chaque année de nombreux concerts.

Note /11, place de l'Abbaye à Saintes (17). Tel.05 46 97 48 48. Tarifs : 1 tour : 2,50 € - 5 tours : 10€ - Billet couplé Voyages Sonores + Carrousel Musical : 10€ www.saintes-tourisme.fr

(1)    Lustre animé de plusieurs images donnant l’impression du mouvement. Ancêtre du principe du dessin-animé.

Anne-Lise Durif
Par Anne-Lise Durif

Crédit Photo : Anne-Lise Durif

Partager sur Facebook