Aqui.fr - Une publication d'Aqui!Presse Aqui.fr - Partageons l'information en Nouvelle-Aquitaine et bien au delà

Métropole | Bordeaux-Métropole des Quartiers : un premier livre et une plateforme numérique

Vincent Feltesse

Vincent Feltesse était tout sourire, ce 30 mai, dans la grande salle Ausone de la librairie Mollat. Il y avait en effet une belle assistance pour découvrir le premier ouvrage de l'association « Bordeaux Métropole des Quartiers » née, voilà deux ans, lorsque l'ancien président de la Communauté urbaine et conseiller de François Hollande amorçait son retour à Bordeaux. Retour... un mot clé que l'élu municipal affiche en exergue de l'introduction à ce livre singulier, voulu comme le support des débats à venir dans la perspective des municipales de 2020.

Retour parce que face à la croissance de la métropole Vincent Feltesse dont on notera depuis son réinvestissement à Bordeaux qu'il prend grand soin de ne pas s'en prendre frontalement à Alain Juppé écrit : « Il s'agit de faire un virage sur l'aile, pour peut-être un peu décélérer, tout en gardant le même niveau d'ambition... Il nous paraît important de revenir à une échelle plus proche, plus bordelaise.... C'est ce que nous appelons le « Retour à Bordeaux » Et d'enfoncer le clou sur un grand projet dans l'air du temps, l'aménagement des boulevards. « Nous l'abordons avec le même degré d'ambition que pour la reconquête des quais. »

A travers un état des lieux, volontairement didactique et donc nourri d'informations de proximité l'ouvrage nous propose un voyage dans les huit quartiers de la ville. Des photos, quelques chiffres clés, des « joyaux », des propositions, une série de témoignages  à la première personne qui éclairent sur le ressenti des habitants. Ainsi celui d'Agathe, 30 ans, salariée d'une agence d'intérim médicale qui vit dans « Bordeaux-Maritime » à Ginko : « Je n'arrive pas à m'y projeter car je souhaite déménager dans le vieux centre ( le bordeaux qui bouge avec sa vie plus nocturne, plus active, plus culturelle, retrouver des copains sans avoir 40 minutes de tram à faire) avant de partir s'installer plus tard dans la nature. » Ou encore Agnès de Bordeaux-Centre, 37 ans enseignante en Histoire-Géographie au collège Francisco Goya : « Les vrais lieux de vie bordelais pour moi ce sont les maisons de quartier qui structurent la ville. Les quais aussi. Je croise beaucoup d'élèves sur les quais des sports. C'est intéressant en ce qu'il recrée de la mixité. Car le vrai point noir de Bordeaux me semble être le manque de mixité, l'entre soi, la ségrégation spatiale... »

En attendant,le second ouvrage prévu pour le début 2019 et qui sera consacré à la métropole, BMQ emprunte, au-delà du papier, le support numérique et ouvre la plateforme citoyenne www.consultation.bmq2020.fr

La rédaction
La rédaction

Crédit Photo : aqui.fr

Publié sur aqui.fr le 04/06/2018