Aqui.fr - Une publication d'Aqui!Presse Aqui.fr - Partageons l'information en Nouvelle-Aquitaine et bien au delà

Culture | Ariane Chemin et "le plus beau métier du monde" à l'IJBA

L'IJBA, l'Institut de Journalisme Bordeaux Aquitaine, ne pouvait pas trouver de meilleure invitée qu'Ariane Chemin, grand reporter au journal le Monde pour frapper les trois coups de la 10° « Fabrique de l'Info. » Une spécialité de l'Ecole, réalisée sous la houlette de Maria Santos-Sainz, enseignant chercheur, qui du 8 au 19 octobre va permettre aux étudiants de plonger, force témoignages de professionnels des médias, au cœur d'un métier dont Ariane Chemin au terme de sa conférence leur a lancé : « Ne vous découragez pas, c'est le plus beau métier du monde !»

Sur le mode de la master class, Ariane Chemin était conviée à traiter de « l'Enquête au long format », à travers celle menée à Trappes, cité des Yvelines, qui a donné à la France un Jamel Debbouze, un Omar Sy, le footballeur Nicolas Anelka mais, aussi, exporté vers la Syrie nombre de ses enfants pour le djihad.

Ariane Chemin et sa consoeur du Monde, Raphaëlle Bacqué, ont puisé dans cet univers singulier la matière d'un livre formidable, paru au début de l'année chez Albin Michel, «  La Communauté .» Il faut absolument l'avoir lu pour prendre, jusqu'à la démesure, la dimension de cette France créée de toute pièce, dans les années 60-70 où brûla en 2000 la synagogue. Ariane Chemin offrît aux étudiants une manière de leçon de chose du reportage, abordé avec curiosité, humilité et souci d'aller à la rencontre des gens dans leur extraordinaire diversité (1). D'origine et de condition. Dans cette ville où un maire communiste, pendant trente ans, prit part souvent à sauver ce qui pouvait l'être.

Interrogée sur ce qui allait devenir «  l'affaire Benalla », elle qui allait sortir l'information sur l'implication de l'homme de confiance du couple présidentiel dans la répression d'une manifestation le 1° mai, Ariane Chemin qui n'avait pas imaginé l'emballement médiatique que cette information allait susciter, s'étonne encore de la communication catastrophique de l'Elysée et des prolongements politiques auxquels elle a donné lieu, à commencer par le divorce entre le ministre de l'Intérieur Gérard Collomb et Emmanuel Macron.

http://www.u-bordeaux-montaigne.fr/fr/actualites/formation/fabrique-de-l-info-le-journalisme-autrement.html

1. "C'était extraordinaire dans mon quartier. (...) Les cinq continents étaient représentés. Il y avait le continent algérien. Il y avait le continent marocain. Il y avait le continent tunisien. T'avais le continent portugais et le continent sénégalais...Et puis, évidemment, il y avait aussi dans mon quartier quelques Français. Mais ils sortaient la nuit. Il y avait un vrai melting pot c'est quand tous tes potes, ils se melting. (...) Un pote à moi s'appelait Mamadou Paolo Kader..." (Jamel 100° Debbouze, spectacle 2004 ) dans " La Communauté" Albin Michel 20 euros

Joël Aubert
Joël Aubert

Crédit Photo :

Publié sur aqui.fr le 09/10/2018