Aqui.fr - Une publication d'Aqui!Presse Aqui.fr - Partageons l'information en Nouvelle-Aquitaine et bien au delà

Politique | TER Bordeaux-Saint Mariens : statu quo pour le service en 2021

Train TER

La ligne TER Bordeaux-Saint Mariens est une des lignes les plus empruntées en Nouvelle-Aquitaine. En effet, la ligne située sur le tracé Saintes-Bordeaux et La Rochelle Bordeaux, est celle qui affiche une des plus fortes croissances au niveau régional. Actualités et grand chantiers, on fait le point avec Jacky Émon, conseiller régional de Nouvelle-Aquitaine délégué aux Trains express régionaux.

1661 voyageurs par jour en moyenne. Pour Jacky Émon, conseiller régional délégué aux TER, la ligne Bordeaux-Saint Mariens (Bordeaux, Cenon, Saint André de Cubzac, Saint Mariens) ces chiffres en font une ligne TER parmi les plus empruntées de la région. « Nous avons bien fait de renforcer l’offre sur cette ligne avec huit trains en plus en depuis 2018 [quatre en 2018 et quatre autres en 2020, NDLR]. D’autant que 81% des usagers sont abonnés », précise-t-il.

 

Les chantiers pour 2021

Si l’offre de service (horaires et nombre de trains) devrait rester inchangée en 2021, plusieurs études sont prévues avant le lancement de grands chantiers. « Pour la démarche Optim’TER par exemple, qui vise à renforcer le réseau et améliorer le temps de parcours en optimisant les moyens existants, nous sommes dans la phase technique, affirme Jacky Émon. Les services régionaux entendent proposer le nouveau service sur les lignes girondines dès 2022. Le renouvellement de voie et ballast à Saint Eulalie est programmé d’avril à juillet 2021, « sans incidence sur la circulation des TER », rassure l’élu.

A Ambarès, les travaux de rénovation des quais, du parking et du mobilier de la gare de La Grave sont terminés, mais la Ville, Bordeaux Métropole et la Région préparent la modernisation des abords de la gare. « Le pôle d’échange multimodal est opérationnel, affirme Jacky Émon. Une autre étude est en cours à Gauriaguet pour agrandir le parking de la gare ».

 

RER Métropolitain : vers une ligne Saint-Mariens-Langon

Concernant le RER Métropolitain, dont la première ligne (Libourne-Arcachon) devrait entrer en service en fin d’année 2020, Jacky Émon assure « qu’il est de plus en plus présent dans les discussions ». Une ligne du RER entre la Haute Gironde et le Sud Gironde est également dans les tuyaux. « Nous partons sur une ligne Saint Mariens-Langon sans rupture de charge à Bordeaux », ajoute le conseiller régional. Des études de faisabilité sont en cours, de même que des discussions avec SNCF Réseau pour l’utilisation des rails, permettant d’espérer un début de service d’ici 2028.

Par ailleurs, la gare de Saint-Mariens-Saint-Yzan va faire l’objet de travaux d’aménagement dans le courant de l’année 2021 en prévision du RER Métropolitain. « Des investissements sont à faire pour permettre le retournement des trains sans gêner le passage d’autres trains. Saint-Mariens-Saint Yzan deviendrait ainsi une gare origine/terminus ». Le coût de l’étude et des travaux, dont la fin est programmée pour le dernier trimestre 2021, s’élève à un million d’euros, dont environ un tiers de la Région. Autre chantier dû au RER Métropolitain : l’électrification de la portion de ligne La Grave d’Ambarès – Saint Mariens. « Nous en sommes toujours au stade d’étude pour savoir quel seront les coûts et les délais de l’opération d’électrification sur cette portion », ajoute Jacky Émon.

Yoan Denéchau
Yoan Denéchau

Crédit Photo : VincentdeMorteau

Publié sur aqui.fr le 25/11/2020