08/08/22 : En raison de la sécheresse et des prévisions météos pour la semaine, les forêts du Pignada et du Lazaret à Anglet (64) sont fermées à compter du lundi 8 août, 18 H. Une décision prise en prévention du risque maximal de départ de feu.

08/08/22 : Météo France place le département des Landes en vigilance jaune canicule à compter de ce lundi 14h00. La vague de chaleur prévoit des températures minimales comprises entre 18 °C et 20 °C la nuit et 36 °C à 38 °C en journée.

08/08/22 : La première édition de Biarritz Hall Music Festival avec les meilleurs artistes de la scène électro française a lieu le 12 et 13 août. L’équipe est à la recherche de bénévoles pour l'accueil, le bar, les animations, la logistique... pour s’inscrire:+ d'info

05/08/22 : Le festival Paseo ouvre ce 5 août à Bayonne. Entièrement gratuit, il propose un rendez-vous par soir de l’été, avec musique, chant, danse ou performance artistique. Inédit: des déambulations musicales gentiment déjantées les lundis.+ d'info

03/08/22 : La poudrerie Eurenco à Bergerac, classée Seveso, a connu plusieurs explosions ce 3 aout, en début d’après-midi. Un incendie dans un bâtiment de stockage s'est déclaré, mais il ne progresse plus. Huit personnes sont blessées. Le personnel est évacué.

03/08/22 : Entre 1,1 et 1,2 million de personnes ont participé à la 90 édition des fêtes de Bayonne pendant cinq jours et cinq nuits, en augmentation de 15 % par rapport à 2019. Le nombre de violences constatées a baissé.

03/08/22 : Depuis ce mercredi 3 août minuit, le département des Landes est placé en vigilance rouge (Niveau 4 sur une échelle de 5) pour le risque d'incendies en forêt.

03/08/22 : A compter du mercredi 3 août à midi, le Lot-et-Garonne passe simultanément en vigilance orange canicule, et vigilance rouge (vigilance très élevée - niveau 4 sur une échelle de 5) pour le « risque feux de forêt ».

02/08/22 : Un nouvel incendie s'est déclaré ce mardi à Laluque (Landes). 30 ha de pins ont déjà brulé. Deux maisons sont évacuées préventivement. Deux canadairs et un DASH réalisent des largages. 169 pompiers sont engagés. Sept trains sont immobilisés.

02/08/22 : L’incendie débuté dimanche 31 juillet à Mano (Landes) est fixé. Il est toujours actif mais contenu sur 300 ha. 100 sapeurs-pompiers, et 13 gendarmes sont encore sur place. Une partie des habitants évacués est autorisée à regagner son domicile.

01/08/22 : GIRONDE - Au vu des conditions météorologiques, le département a été placé en vigilance rouge par la préfecture (risque très élevé, niveau 4 sur 5) pour le risque d’incendies en forêt, à compter du 1er août 2022 et jusqu’à nouvel ordre.

28/07/22 : Face à la faible participation du public sur le projet de modification de la charte départementale des utilisateurs agricoles de produits phytopharmaceutiques, la préfecture 64 a décidé d'allonger le délais de la consultation jusqu'au 15 août 2022.+ d'info

27/07/22 : Au 2ème trimestre 2022, en Nouvelle-Aquitaine, le nombre de demandeurs d’emploi tenus de rechercher un emploi et sans activité (catégorie A) affiche une baisse de 1,5 % sur le trimestre et de 16,8 % sur un an.

25/07/22 : Les feux de Landiras et la Teste de Buch sont désormais fixés, après 12 jours de lutte. 131 km de pare-feu et lignes d'appui réalisés avec la DFCI, les acteurs de la filière, bénévoles, agriculteurs et chasseurs. Les habitants évacués rentrent chez eux.

20/07/22 : Thomas Cazenave, député Renaissance de Gironde, est élu président de la délégation parlementaire aux collectivités et à la décentralisation. Avec un parcours de haut-fonctionnaire plutôt que d'élu territorial, il remplace le Gersois, Jean-René Cazeneuve.

- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 08/08/22 | Littoral royannais: tout savoir sur les conditions de baignade !

    Lire

    Afin de faciliter l'information des usagers sur les conditions de baignade des 22 zones aménagées et surveillées des 7 communes littorales du territoire de l'agglomération de Royan, une page internet a été créée permettant de localiser les postes de secours et connaitre en temps réel : la couleur du drapeau de baignade, les horaires de surveillance, la météo, les températures de l’eau et de l’air, les horaires et coefficients de marées et le panneau du plan de la plage. Ce site lancé mi-juillet et encore en expérimentation est disponible à l’adresse : plages.agglo-royan.fr

  • 08/08/22 | Viticulture: le prolongement des PGE et l’arrachage restent en suspens

    Lire

    La chambre d'agriculture de Gironde a renouvelé sa demande de prolongation, sans pénalité, des Prêts Garantis par l'Etat (PGE), auprès du ministre de l'agriculture, Marc Fesneau. Le président Jean-Louis Dubourg espère qu’une solution puisse être trouvée au moins pour les sinistrés des épisodes climatiques de cette année. Concernant la demande d’une prime à l’arrachage, le Ministre souhaite trouver une solution adaptée aux besoins des différents bassins de production viticole.

  • 05/08/22 | Risque très sévère de feux de forêt en Charente-Maritime

    Lire

    A compter de ce samedi 6 août, le département Charente Maritime est en alerte très sévère. Tout feu de plein air ou feu d'artifice est interdit. Seuls les feux d’artifices tirés depuis la mer sont autorisés. Les manifestations festives, culturelles et sportives sont interdites dans l’ensemble massifs boisés du département. L’accès aux bois, forêts et landes des communes du massif de La Double Saintongeaise qui compte 29 communes est interdit.

  • 05/08/22 | Marzet Electrolyse fait sa transition énergétique

    Lire

    A Châtellerault, Marzet Electrolyse est spécialisé dans le traitement de surface des métaux et le zingage pour tous les domaines industriels. Afin de s'inscrire dans une démarche de développement durable, la PME change le mode de chauffage des bains de traitement de surface en remplaçant les résistances électriques par une installation fonctionnant à partir de la chaleur produite par un système de 2 pompes à chaleur. Cet investissement permettra de réduire la consommation énergétique de l'entreprise de 130 Mwh/an.

  • 05/08/22 | Sècheresse : Les Pyrénées-Atlantiques étendent les restrictions

    Lire

    Après avoir pris des restrictions sur l'usage de l'eau dans 26 communes des Pyrénées-Atlantiques, la préfecture vient d'élargir la zone de restriction à 76 communes supplémentaires au sud et à l'ouest du Pays Basque ainsi que sur le secteur d'Orthez. L'arrosage y est donc interdit de 8h à 20h. Le lavage des véhicules, tout comme le remplissage des piscines est strictement interdit. Et la ville de Biarritz suspend les douches et robinets sur les plages.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Culture | A Arnac-la-Poste, un nouveau musée du vélo qui en garde sous la pédale

22/07/2022 | Le musée du Haut-Limousin est ouvert à Arnac-la-Poste depuis le 4 juin

Le musée du Haut Limousin est ouvert à Arnac-la-Poste depuis le 4 juin

En quinze ans, Jacques Beyly a accumulé une quantité phénoménale de pièces rares et authentiques retraçant l’histoire de la bicyclette. On pourrait croire qu’il a toujours passé sa vie sur un vélo. Ce passionné a sillonné les quatre coins du pays pour dénicher les pièces présentées dans le musée du vélo du Haut Limousin à Arnac-la-Poste.

Ouvert depuis le 4 juin, ce musée propose un voyage dans le temps avec des engins rares et authentiques. Une collection hétéroclite de deux roues dénichés dans des brocantes, vide-greniers ou sur le web. A l’approche de la retraite, Jacques Beyly voulait revenir sur ses terres natales et cherchait un écrin pour accueillir son encombrante collection. « J’ai trouvé cet ancien hôtel sur une annonce raconte Jacques Beyly, lorsque l’agent immobilier me faisait visiter, tout ce qui m’intéressait, c’était de voir les salles. » Jacques a déjà en tête l’idée d’ouvrir un musée après cinq ans à faire des kilomètres pour des expositions sur le Tour de France, Paris Nice et le Tour de l’avenir.

Voilà trois ans, il craque pour l’ancien Hôtel Moderne d’Arnac-la-Poste, un lieu qui a vu défiler des générations de gens venant guincher dans la salle de bal. « Elle date de l’après-guerre et le parquet est d’origine, il fait des vagues quand on marche. » Jacques épaulé par son épouse et des artisans locaux ont redonné vie à un lieu emblématique de la commune. Certains anciens sont venus le revoir depuis l’ouverture.

Avant de s’intéresser au vélo et à ses objets dérivés, Jacques collectionnait voitures et caravanes. « C’est en voulant équiper les caravanes avec du matériel d’époque comme des mini-vélos pliants que je me suis aperçu qu’il y avait beaucoup de choses à collectionner en plus des vélos, maillots, bidons, plaques, fanions, journaux... » Il revend tout (presque) pour se recentrer sur le vélo. Et depuis quinze ans, il n’a jamais arrêté mais il est très sélectif dans ses achats. « Je n’ai que des pièces rares et authentiques, ce que j’ai, on le trouve chez des collectionneurs ou dans les musées, pas dans les vide-greniers. »

« Un musée populaire à tarifs bas »

Une partie de sa collection est présentée sur 250 m². La première salle est consacrée aux courses et porte le nom de Bernard Gauthier, l’homme qui a repéré Raymond Poulidor en 1959 sur une course à Peyrat-le-Château. De nombreux vélos sont présentés dont des vélos de piste, de demi-fond, un cyclo-cross, un Derny pour l’entraînement... Autant de machines d’exception alignées à côté de plaques émaillées, affiches, maillots... « J’ai retrouvé le vélo des débuts de Laurent Biondi qui a couru six Tours de France, il l’a authentifié précise Jacques, j’ai aussi celui de Frédéric Brun qui a participé au Tour en 84 dans l’équipe Peugeot. »

L’ancienne salle de bal a retrouvé son lustre d’antan abritant notamment une collection d’ancêtres du cycle. Ironie de l’histoire cette salle avait été inaugurée par l’accordéoniste Jean Ségurel qui créa le Bol d’or des Monédières en 1952. Elle est baptisée du nom d’Henri Deglane, un homme qui l’a inspiré. « Ce fut mon instituteur et mon directeur de colonie se souvient-il ému par son humanisme et sa façon d’enseigner, il a fait de moi ce que je suis devenu. J’aurais pu garder ma collection cachée dans un grenier comme le font beaucoup de gens, au contraire, j’ai voulu la partager, faire plaisir aux visiteurs en ouvrant ce musée populaire avec des prix d’entrée accessibles à tous. »

Cette salle est consacrée à l’histoire du cycle à partir de 1817 et jusqu’aux dernières évolutions techniques. La visite commentée dure une heure et demi. « Mon préféré, c’est le premier vélocipède à pédales de 1868 avec roue en caoutchouc, une technique inventée par l’aviateur Clément Ader pour remplacer le cercles en bois. C’est le plus ancien de ma collection, il est plus rare que mon grand bi de 1885 qui reste le plus spectaculaire. Il décorait un manoir. Sa propriétaire a accepté mon offre de prix sachant qu’il serait exposé. » Sa draisienne en bois est la seule réplique présentée « pour montrer à quoi cela ressemblait » remarque-t-il.

 Intarissable, Jacques Beyly assure la visite guidéeIntarissable, Jacques Beyly assure la visite guidée

 

"Un vélo qui a servi pour le ravitaillement"

Chacun pourra trouver un intérêt à découvrir ces engins plus surprenants les uns que les autres. Pas besoin d’être un connaisseur pour embarquer dans cette machine à remonter le temps... Des premières transmissions sans chaîne jusqu’à l’apparition du dérailleur, ce passionné a retracé les différentes technologies développées au fil des temps. « Le premier dérailleur de la marque Le Chemineau date des années 1915 et le premier autorisé sur le Tour de France, en 1937, fut le Super Champion » précise-t-il. Il est présenté ici sur un Alcyon. On peut aussi admirer une bicyclette dame Vialle de 1927, très rare du fait de sa petite production, une triplette (vélo à 3 places) de l’entre deux-guerres, l’ancêtre du vélo couché, un vélo à roues en bois Good’s avec siège enfant sur la barre daté d’avant 1915… « Je possède un vélo à chaîne flottante des années 30, le seul présenté en France inventé par Vélocio, un an avant le premier dérailleur. J’ai aussi un vélo acatène (sans chaîne) de la marque allemande Durkopp de 1910 équipé d’engrenages coniques. »

D’autres curiosités sont à découvrir comme le vélo rétro direct où il fallait pédaler à l’envers, le vélo en Duralumin pesant 8,5 kg grâce à un alliage aluminium/acier, un Peugeot de 1951 équipé d’un moteur auxiliaire de 48 cm³, croisement entre la bicyclette et le vélomoteur ou encore le premier vélo Peugeot Confort à suspensions avant et arrière daté de... 1925. Lorsqu’il déniche un exemplaire, Jacques s’enquiert de l’histoire de chacun comme ces deux vélos homme et dame achetés au petit-fils des propriétaires. « Celui de son grand-père avait servi pour le ravitaillement durant la seconde guerre, le petit-fils a voulu en faire un dernier tour avant de me les vendre. J’ai participé ensuite à la traversée de Paris, je lui ai envoyé des photos, il était content qu’il ait retrouvé une seconde vie. »

L’année prochaine, l’ancienne grange sera aménagée pour ouvrir une troisième salle consacrée au Limousin avec notamment des vélos des constructeurs limougeauds Jourde et Picot et on imagine bien un clin d’oeil à Poupou.

Ouvert de 10h à 18h jusqu’à mi-septembre, fermé le mercredi.

Visite guidée : 3€/adulte, 2€/enfant de 12 à 17 ans

Corinne Mérigaud
Par Corinne Mérigaud

Crédit Photo : Corinne Merigaud

Partager sur Facebook
Vu par vous
3571
Aimé par vous
1 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Culture
Culture
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 11 + 14 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Affichez Vous chez Nous ! J'aime aqui, je le soutiens !