Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

18/06/18 : En raison de travaux de maintenance et d’entretien du pont d’Aquitaine, la rocade sera fermée entre les échangeurs 2 et 4, dans le sens extérieur, les nuits du 20 au 22 juin de 21h à 6h, et dans les 2 sens de circulation du 23 au 24 juin 22h à 18h

18/06/18 : Avec 28,1 M de touristes dont 24,7 M de touristes français accueillis et 175 M de nuitées dont 152 M par des voyageurs hexagonaux, la Nouvelle-Aquitaine est en tête des destinations les plus fréquentées des Français en 2017.

15/06/18 : Charente-Maritime : la reproduction de la frégate L'Hermione revient dimanche dans son port d'attache à Rochefort vers 7h du matin.

11/06/18 : La Ville de La Rochelle a reçu le 2e Prix dans la catégorie Participation citoyenne aux Prix européens de l'innovation urbaine Le Monde-Smart Cities décernés à Lyon le 17 mai 2018.

10/06/18 : Après sa 9e place qu’elle a obtenue samedi avec ses partenaires du K4 français, la kayakiste périgourdine Manon Hostens a décroché ce dimanche le titre de championne d’Europe de course en ligne sur 500 mètres associée à la Tourangelle Sarah Guyot.

- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 18/06/18 | Bordeaux, ville hôte de la RoboCup

    Lire

    On l'a appris ce lundi : Bordeaux est officiellement la vile hôte de la prochaine RoboCup, la coupe du monde des robots, en 2020. Cette compétition rassemblera 45 pays, 450 équipes et 3500 participants. Elle se déroulera du 23 au 29 juin 2020, et le comité international de la RoboCup a affirmé que Bordeaux avait été choisie pour plusieurs raisons : les deux victoires successives de l'équipe bordelaise de Football humanoïde en 2016 et 2017, mais aussi l'union organisée entre la communauté scientifique et les partenaires institutionnels qui ont porté la candidature.

  • 18/06/18 | Bordeaux : réussite pour les vingt ans de la Fête du Vin

    Lire

    Elle s'est terminée sous la pluie ce lundi matin par la parade des grands voiliers : la Fête du Vin 2018 a donné ses premiers chiffres de fréquentation. On y apprend que 61 100 pass dégustation ont été vendus, soit "une augmentation de 26%" par rapport à 2014 et 2016. 520 000 dégustations ont été enregistrées sur les stands (+25%) et 18 000 visiteurs se sont rendus sur le stand de l'École du Vin de Bordeaux. Enfin, le site internet de la manifestation a réuni 217 000 visiteurs depuis le début de l'année dont 138 000 en juin. En 2016, 517 000 curieux avaient participé à la précédente édition pour 57 000 pass dégustation vendus.

  • 18/06/18 | Virginie Calmels limogée de la vice-présidence de LR

    Lire

    On l'a appris ce dimanche soir : Laurent Wauquiez, président des Républicains, a limogé Virginie Calmels de son poste de vice-présidente déléguée au profit de l'ancien ministre Jean Leonetti. La première adjointe d'Alain Juppé à la mairie de Bordeaux reprochait depuis plusieurs semaines la ligne politique de Laurent Wauquiez. Ce lundi, le maire de Bordeaux, Alain Juppé, a déclaré ne "pas se sentir concerné par ces turbulences internes. C’est à elle de voir maintenant dans quel cadre elle continuera son action politique". Une manière plus que mesurée de rebattre les cartes...

  • 16/06/18 | Bilan des intempéries en Dordogne

    Lire

    477 interventions ont été réalisées dans le cadre des orages des 10 et 11 juin dernier en Dordogne. Les entreprises touchées par les intempéries ont la possibilité de faire appel à une indemnisation au titre de l’activité partielle. La chambre d’agriculture a demandé à ce que soit mis en œuvre un dégrèvement au titre de la taxe sur le foncier non bâti (TFNB) pour les exploitations touchées. 10 communes ont déposé en préfecture une reconnaissance de Catastrophe Naturelle.

  • 15/06/18 | Le dossier Ford s'invite au Conseil de Métropole

    Lire

    Dans une motion votée ce 15 juin, le Conseil de Bordeaux Métropole "déplore, avec la plus grande force, la décision du groupe Ford de lancer une procédure d’information-consultation préalable à un plan de sauvegarde de l’emploi à Ford Aquitaine Industries." Une décision "incompréhensible" et "prématurée" au regard de la mission confiée par Ford au cabinet Géris, "voilà à peine 2 mois, de rechercher des repreneurs potentiels" et des "discussions en cours entre le groupe Ford et un industriel qui a visité le site le 30 mai". Les élus appellent "l'Etat à maintenir la plus grande vigilance pour que Ford assume ses responsabilités".

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Culture | A Bergerac, la seule galerie d'art de la ville invite aux voyages

29/11/2015 | Il y a cinq ans, Bénédicte Giniaux ouvrait la seule galerie d'art de de Bergerac. Des expositions de grande qualité y sont régulièrement organisées.

La galerie d'art de Bénédicte Gigniaux fête ses 5 ans

Depuis vingt ans, Bénédicte Giniaux va à la rencontre d’artistes et organise de nombreuses expositions personnelles et collectives. C’est en 2010 qu’elle choisit de quitter l’Oise pour aller vivre à Bergerac et ouvrir la première galerie d’art de la cité de Cyrano dans le centre historique. Dans cette galerie, dominent rêve, poésie, tendresse, humour et témoignages, signés par des artistes engagés dans leur création, dont la réputation, pour certains, est internationale, Jusqu'au 13 décembre, une exposition collective inhabituelle autour de ses artistes permanents est à découvrir.

L'idée de créer une galerie d'art au coeur de Bergerac et d'y exposer régulièrement des artistes reconnus, parfois au délà des frontières, et engagés pour leur art, pouvait paraître un peu farfelue. Pourtant, c'est ce qu'a réalisé  avec succès il y a cinq ans, Bénédicte Giniaux. Sa galerie est située au coeur du centre historique, face au cloître des Récollets, qui abrite la maison des vins. Cette ancienne cavalière, passionnée d'arts, qui organise des expositions et des événements culturels depuis plus de vingt ans, a eu un véritable coup de foudre pour Bergerac. "J'ai eu un véritable coup de coeur pour la ville. Quant j'ai quitté l'Oise, j'avais pensé  m'installer à la Rochelle mais je n'ai pas aimé. Ici, il y a la douceur des bords de la Dordogne, un climat agréable, il y a un accueil, une gentillesse de la population. Bergerac est un lieu de rencontres permanentes. Certains disent qu'on s'y ennuie. Je ne le pense pas, bien au contraire. Ce lieu a quelque chose de magique, avec ses  vieilles pierres : j'ai pu créer ma galerie et mon lieu d'habitation."

Artistes reconnus Au départ, le pari de Bénédicte était osé. Mais forte de ses années d'expériences en organisation d'événements culturels et d'expositions, elle a tissé des relations de confiance avec des artistes reconnus dont certains ont une audience internationale. "Des artistes permanents qui m’accompagnent, sont principalement des peintres et sculpteurs avec qui je travaille depuis bien longtemps.  La confiance, c'est essentiel dans mon métier. Je les ai choisis pour leur personnalité et la qualité de leur travail. Une sélection qui s’est faite naturellement, avec le temps, et de manière évidemment subjective. L’identité d’une galerie se façonne par le choix des artistes exposés. L’art animalier est très présent avec le travail de certains, d’autres rendent davantage hommage aux humains par un regard poétique ou philosophique, par des témoignages de voyages, par la captation de scènes de vie insolites ou quotidiennes." 
Les artistes présents dans la galerie travaillent avec d’autres galeries en France ou à l’étranger. Et les Bergeracois apprécient leur chance d'avoir des oeuvres de qualité présentées dans leur ville. Ces artistes sont au nombre de dix -huit, ils étaient quinze à l'ouverture de la galerie. On peut citer le sculpteur Michel Wohlfahrt la sculptrice animalière Sophie Verger, le peintre Emmanuel Michel, qui par la justesse des regards et des attitudes, propose un nouveau voyage dans le quotidien des autres. Si les touristes, et les personnes de passage découvrent souvent ce lieu unique par hasard, ils sont d'abord surpris et très souvent séduits. Car la maîtresse des lieux peut vous parler de chaque artiste, présenter des oeuvres non exposées.  Chaque achat est  coup de cœur, aussitôt emporté, livré ou envoyé. Les expositions proposées sont en mouvement permanent, car une galerie doit vivre.

Bénédicte Giniaux a noué des partenariats locaux, notamment avec le château des Vigiers, à Monestier. Tous les deux ans, elle organise une exposition sculptures au jardin et les 16 chambres de luxe accueillent chacune une œuvre d’art d’un des artistes de la galerie.

Grand écart, à voir jusqu'au 13 décembrePour son dernier événement de l’année, la Galerie organise  jusqu'au 13 décembre une exposition collective inhabituelle autour de ses artistes permanents. « Grand Écart », tel est le fil conducteur retenu pour la sélection des œuvres présentées qui réunira exclusivement des tableaux et des sculptures de très petits ou de très grands formats. Parmi les œuvres majeures de l’exposition, sont accrochés sur les cimaises : des altotypes, grands et petits formats, sur l’architecture du photographe Alfons Alt ainsi que quelques très grandes huiles sur toile de Christine Bourcey et certains grands tableaux de l’artiste voyageur Emmanuel Michel, peintre et sculpteur. Au sol et sur les socles, se feront face de grandes sculptures en bois, métal et schiste, de Jean-Pierre Dall'Anèse et de grands personnages en grès de Michel Wohlfahrt. Ces sculptures seront entourées des animaux en raku de Joanna Hair ainsi que des grès et des bronzes animaliers de Sophie Verger. Cette exposition s'achève le dimanche 13 décembre par un café rencontres. 

Galerie Bénédicte Giniaux - 3, place du Dr Cayla - 24100 BERGERAC - 06 80 31 09 56

Plus d'infos : http://www.galeriebenedicteginiaux.fr/

Claude-Hélène Yvard
Par Claude-Hélène Yvard

Crédit Photo : Claude Hélène Yvard

Partager sur Facebook
Vu par vous
19867
Aimé par vous
1 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Culture
Culture
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 21 + 12 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Des experts pour vous former ! J'aime aqui, je le soutiens !