Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

20/08/19 : A Périgueux, Péri meuh, la 3e édition de la fête agricole aura lieu les 20,21 et 22 septembre des allées Tourny à la place Francheville. Elle accueillera de nombreuses animations dont le concours national de la race limousine.

19/08/19 : Angoulême : le réalisateur Claude Lelouch est annoncé au festival du film francophone ce jeudi. Parmi les politiques, François Hollande et Franck Riester sont annoncés dès ce mardi, pour l'ouverture du festival, qui se tient jusqu'à dimanche.

12/08/19 : Essais du Tram D à Bordeaux. Au lieu de 14h c'est en réalité à 17h que les premières rames du tram D ont circulé entre les Quinconces et "Mairie du Bouscat". Ces essais doivent durer trois mois pour une mise en service mi-décembre.

09/08/19 : Saint-Palais-sur-Mer (17) : la plage du Bureau est ponctuellement interdite à la baignade jusqu'à nouvel ordre, pour cause de pollution de l'eau.

02/08/19 : C'est Offenbach, compositeur fétiche de Marc Minkowski, qui ouvrira la saison lyrique de l'Opéra National de Bordeaux avec ses célébrissimes Contes d'Hoffmann. Rendez-vous du 19 septembre au 1er octobre 2019, pour 6 représentations.

- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 20/08/19 | L'Université d'été du PS revient à La Rochelle

    Lire

    Après trois ans d’absence, l'Université d'Eté du PS fait son retour à La Rochelle. Elle se tiendra à l'espace Encan du 23 au 25 août. Rebaptisée "Campus", elle ambitionne de rassembler tous les partis "alliés" de gauche présents aux élections européennes : Place publique, Nouvelle Donne, le PRG, MDC, PC et UDE. Thème de ces 3 jours : "pour un avenir écologique et social". Les participants seront également invités à faire un "procès de la Ve République" dans un simulacre d'audience judiciaire.

  • 20/08/19 | Musée maritime de La Rochelle : l'Angoumois de retour !

    Lire

    Après sept semaines de restauration, l'Angoumois rejoint la flotte patrimoniale du Musée maritime de La Rochelle. En effet, ce mercredi, le navire, classé monument historique depuis 1993, quittera le Port Atlantique à 18h30, pour aller au Bassin des Chalutiers du Musée. Après l'incendie qui avait détruit l'Angoumois, en 2012, il a fait l'objet de restaurations, dont la dernière cet été. Les travaux ont coûté 187 000 euros, financés à hauteur de 65% par l'État (50%) et le Département (15%).

  • 20/08/19 | Première édition du Raid des forts en Charente Maritime les 11 et 12 octobre

    Lire

    Coproduite par la CCI La Rochelle et l'agence Feeling Event cette première édition du Raid des Forts se déroulera les 11 et 12 octobre en Charente-Maritime. L'aventure sportive inédite est ouverte aux dirigeants et salariés d'entreprises publiques ou privées ainsi qu'au clubs d'entreprises ou aux associations. Objectif: fonder une équipe de quatre personnes pour réaliser 201 kilomètres en deux jours à travers les sites de Marans, l'île de Ré, l'île d'Oléron et de La Rochelle.

  • 20/08/19 | Les Vergers éco-responsables de la Nouvelle-Aquitaine ouvrent leurs portes en septembre

    Lire

    Pour cette 9° édition, les pomiculteurs de l'Association Nationale Pommes Poires ouvrent leurs vergers, labellisés "Vergers éco-responsables", pour permettre au grand public de découvrir comment est cultivé et récolté le fruit préféré des Français : la pomme. Rendez-vous les week-ends des 7-8, 14-15 et 21-22 septembre, pour déceler les secrets de production des pommes, et ceux de son alliée, la biodiversité.

  • 19/08/19 | Christophe Castaner visitera ce mardi le dispositif de sécurité du G7

    Lire

    Christophe Castaner, ministre de l’Intérieur, et Laurent Nunez, secrétaire d’État auprès du ministre de l’Intérieur, visiteront ce mardi après-midi à Biarritz, le poste de commandement interministériel (PCI) en charge de la centralisation des informations durant le sommet du G7 et la coordination des actions prises en vue d’assurer le bon déroulement du sommet. Suivront les postes de commandement de l'aéroport de Biarritz-Pays basque dont le trafic sera exclusivement réservé aux délégations du G7.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Culture | Clap de fin pour le Fipadoc 2019

27/01/2019 | "Quelle folie" s'impose comme l'une des grandes révélations de cette première édition du Fipadoc de Biarritz.

Clôture Fipadoc 2019

La mue du Fipa en Fipadoc n’a pas déçu. Le 26 janvier, s’achevaient cinq jours d’intenses projections durant lesquels le public a pu découvrir des documentaires tous plus percutants les uns que les autres. Mais la compétition a, l’instant d’une cérémonie, repris ses droits. Voici le palmarès de la première édition de Fipadoc de Biarritz.

Il était 20 heures, ce samedi 26 janvier 2019, lorsque Bruce Toussaint, maître de cérémonie d’un soir, est entré sur la scène de la Gare du Midi à Biarritz. Mais contrairement à l’usage, il n’est pas seul sur scène. L’accompagne Reinhardt Wagner, compositeur de musique de films, nommé aux Oscars et jury dans la catégorie « documentaire musical ». Au piano, il entame alors Les moulins de mon cœur. Un hommage immanquable à Michel Legrand, disparu quelques heures plus tôt. Après cet instant d’émotion, place aux lauréats. Pour découvrir les vainqueurs, l’organisation avait choisi de diffuser un extrait du documentaire gagnant, plus surprenant que la traditionnelle annonce au micro.

Une compétition officielle éclectique

Premier prix remis, le prix Mitrani. Récompensant un premier ou deuxième film, il a été attribué à Diego Governatori pour son documentaire Quelle folie, dans lequel il raconte son histoire d’amitié avec Aurélien Deschamps, atteint du syndrome d’Asperger, une forme d’autisme. Très honoré de cette victoire, le réalisateur n’a pu contenir son émotion lorsque quelques instants plus tard, il s’est vu également remettre le grand prix du documentaire national. A la clé pour Diego Governatori, deux bourses de 3000 et 5000 euros et une diffusion prochaine de son documentaire sur France Télévisions.

Le grand prix du documentaire international est quant à lui revenu au documentaire choc Putin’s witnesses de Vitaly Mansky. Un film qui dévoile au travers d’archives inédites l’ascension au pouvoir de Vladimir Poutine du 31 décembre 1999 à son élection en mars 2000. À l’époque, le réalisateur était chargé de suivre la campagne pour en faire un documentaire pour la télévision d’état russe. Aujourd’hui exilé en Lettonie en raison des menaces qui pèsent à son encontre, il s’est montré très touché par ce prix.

Troisième et dernier grand prix, celui du documentaire musical. Il a été attribué à The 5 Browns: Digging through the darkness, une œuvre percutante sur les 5 enfants de la famille Brown, éminents élèves du conservatoire de New York. Brillants pianistes, leur vie bascule lorsqu’une des sœurs révèle l’inceste dont elle a été victime de la part de leur part. Les langues se délient alors et commence le combat pour la reconnaissance de leur statut de victimes.

Hors compétition, de belles récompenses également

Le prix Erasmus + est revenu à La Bestia, documentaire allemand qui retrace le parcours de migrants latino-américains au Mexique, désespérément en quête d’une traversée de la frontière. Le prix du jury des Jeunes Européens a quant à lui été attribué au film A thousand girls like me, dans lequel une jeune Afghane raconte l’inceste dont elle a été victime et son combat pour une vie meilleure, loin des violences sexuelles et des menaces qu’elle subit.

Dans la catégorie Impact, c’est le documentaire Coming Out, de Denis Parrot qui a remporté les suffrages du jury. Un film dans lequel le réalisateur compile des témoignages de jeunes se filmant en train d’annoncer à leurs parents ou leurs proches leur homosexualité ou transsexualité.

Prix du public Fipadoc 2019

La soirée s’est conclue par la remise du prix du public. Les spectateurs pouvaient à l’issue de chaque séance voter pour leur favori. Grand vainqueur, Maurice Béjart, l’âme de la danse, un documentaire coproduit par Arte, la RTBF et la RTS, les télévisions publiques belge et suisse. Aux travers d’archives, le film raconte l’œuvre de Maurice Béjart et la construction artistique d’un des maîtres de la danse.

Entrecoupées de trois court-métrages choisis par la présidente du Fipadoc, Anne Georget et Christine Camdessus, déléguée générale du festival, les remises de prix se sont enchaînées sous les applaudissements d’une salle comble. Face à ce succès, Christine Camdessus a conclu : « merci à tous et si vous le voulez bien, à l’année prochaine ! »

Marianne Chenou
Par Marianne Chenou

Crédit Photo : Océane Théard

Partager sur Facebook
Vu par vous
3175
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Culture
Culture
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 23 + 14 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Des experts pour vous former ! J'aime aqui, je le soutiens !