Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

19/12/18 : Béatrice Lagarde, la nouvelle préfète de Lot-et-Garonne, a demandé aux services de l’État d'activer leur compte Facebook. Les internautes pourront ainsi suivre l'actualité des services en temps réel.

19/12/18 : L’EFS appelle à la générosité des donneurs et invite le plus grand nombre à se rendre dans l’une des 15 maisons du don de NA ou sur l’une de ses collectes mobiles durant les fêtes et vacances scolaires, en cette fin d'année les réserves sont fragiles

19/12/18 : 1ère réunion d'information le 20 déc. à Bordeaux sur AQUI-LITT, une étude de surveillance microbiologique inédite du littoral néo-aquitain. Portée par Aquitaine Microbiologie, elle établit une cartographie régionale de l'antibiorésistance.

19/12/18 : Au regard des événements actuels et de la clôture effective de la DRAC Nouvelle-Aquitaine, l'équipe du Pôle d'Enseignement Supérieur Musique et Danse annule "Midi en Musique" de Noël, le 21 déc. à 12h15, dans la Chapelle de l'Annonciade.

19/12/18 : Tempête Klaus. 1 M€ pour financer les derniers dossiers de reboisement. Depuis 2009, l’État aura consacré 442 M€, l’Europe 60 M€ et le Conseil régional 1 M€, notamment à la reconstitution des parcelles sinistrées. 203 000 ha ont ainsi été reboisés.

19/12/18 : Faubourg Immobilier, le promoteur spécialisé en immobilier résidentiel, a été retenu par Bordeaux Euratlantique pour réaliser 10 000 m² de logements. Ce projet proposera différents types de logements au cœur de la métropole girondine.

19/12/18 : Les services de la préfecture de la Vienne seront exceptionnellement fermés les lundis 24 et 31 décembre.

18/12/18 : Rochefort (17) : au vu du "contexte économique morose", la ville de Rochefort a décidé de rendre ses emplacements de parking du centre-ville gratuits le temps de Noël, du 21 décembre au 1 janvier inclus, afin de favoriser l'accès aux commerces.

18/12/18 : Concours Agrinove : inscription jusqu’au 31 mars 2019. Son but : mettre en avant les innovations en amont de l’agriculture. A la clé notamment : 15 000€ pour le 1er prix. Infos : 05 53 97 71 53 / contact@agrinove-technopole.com.

17/12/18 : En visite ce lundi en Dordogne, Jacqueline Gourault, ministre de la cohésion des territoires, a signé la convention ANRU à Coulounieix Chamiers avec les différents partenaires. L’État finance ce projet d’un coût total de 49 M€, à hauteur de 14 M€.

17/12/18 : Alain Juppé a annoncé ce lundi que la place des Quinconces, à Bordeaux, serait transformée en parking gratuit les 22, 23 et 24 décembre pour "faciliter l'accès aux commerces du centre-ville", touchés économiquement par les mouvements sociaux.

17/12/18 : Deux-Sèvres : la 7e édition de Capr'Inov a attiré 7000 visiteurs. 250 produits (dont 230 laitiers) de 8 pays ont participé aux concours : 21 médailles d’or, 46 d’argent et 53 de bronze ont été décernées, et 4 Capr’I d’Or à des entreprises innovantes.

- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 19/12/18 | Maison itinérante du vélo à Bassens, Cenon, Floirac et Lormont

    Lire

    Les 19, 21, 22 décembre, 14 h 00, la « Maison du vélo et des mobilités » de la Rive Droite se rendra à Bassens, Cenon, Floirac et Lormont pour un atelier de réparation participatif. L’originalité du projet tient à son caractère itinérant. Pour assurer ses déplacements, l’association disposera de deux vélos cargo et de 3 modules d’animation : remorque atelier, remorque vélo-école et stand d’accueil/ressources.

  • 19/12/18 | Expo-vente de tableaux de Gérard Desplanques à Limoges

    Lire

    Le Groupe Mercure organise du 20 au 22 décembre une expo-vente, autour d’une rétrospective de 1972 à 2018, de tableaux et de dessins de l’artiste-peintre Gérard Desplanques dont il a puisé son inspiration dans la richesse de la nature du Limousin. Il cherche au travers de ses œuvres à se rapprocher des peintres préhistoriques. Le vernissage de l’exposition aura lieu, en présence de l’artiste le 21 décembre à 18h30, à la Galerie Municipale de Limoges.

  • 19/12/18 | Un marché de Noël 100 % producteurs de Dordogne

    Lire

    La Chambre d’Agriculture de Dordogne organise son 1er marché de Noël le 20 décembre de 16h30 à 19h au Pôle Interconsulaire à Coulounieix-Chamiers. Agriculteurs et artisans proposeront un large choix de produits : Monbazillac, vins de Bergerac, canard gras en frais et en conserves, confitures, agneaux, porcs et dérivés, légumes, bières artisanales, volailles et volailles de Noël, charcuteries, plantes aromatiques, macarons, pain d’épice, nonnettes, nougats, fromage, noix et dérivés, broderies.

  • 18/12/18 | Niort et Bordeaux: ces bassines qui divisent

    Lire

    Nouvelle tension au sein de la majorité du Conseil régional, sur la question de l'eau, après la décision de deux élus EELV, Nicolas Thierry, vice-président en charge de l'environnement et de la biodiversité et Nicolas Gamache, conseiller régional des Deux-Sèvres de démissionner, le premier de la délégation à la qualité de l'eau, le second du bureau du Parc régional du Marais poitevin. Et ceci après le vote par la Région lundi du protocole d'accord permettant le financement des bassines fortement souhaitée notamment par l'agriculture, protocole signé ce mardi à la préfecture à Niort où les opposants ont manifesté.

  • 18/12/18 | Journée internationale des migrants vue de Pau

    Lire

    Ce 18 décembre à 18h, à l’occasion de la journée internationale des migrants, un cercle de silence se tiendra Place Clémenceau à Pau avec la Maison des Citoyen.ne.s du Monde des Pyrénées-Atlantiques. Tout au long de l’année, cette association coordonne un programme d’accompagnement de demandeurs d’asile dans leur apprentissage du français. Près de 90 demandeurs d’asile et réfugiés ont bénéficié de cet accompagnement qui permet aussi de tisser du lien social et de lutter contre les préjugés.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Culture | Convivialité et bonne humeur à la Maison Basque de Bordeaux

06/10/2017 | Grâce à de nombreux ateliers, les amoureux de la culture basque se retrouvent pour partager un moment convivial.

Atelier cuisine à la Maison Basque de Bordeaux

Voltaire parlait des basques comme « le petit peuple qui chante et qui danse aux pieds des Pyrénées ». Les adhérents de la Maison Basque n’ont pourtant pas attendu de rejoindre la frontière montagneuse pour se trémousser sur des rythmes venus d’ailleurs. Au cœur de Bordeaux, cette association fondée en 1947 regorge d’idées pour faire vivre la culture de son territoire de cœur.

La couleur rouge de la devanture distingue la maison des ses voisines. A l’intérieur, seules les pierres blondes apparentes rappellent le style bordelais. Dans l’entrée, une modeste épicerie propose des produits basques. On pourrait s’y méprendre à entendre le nom, pourtant David Mugica, Président de la Maison Basque depuis 7 ans, le rappelle sans cesse : « Il s’agit bien de la Maison Basque et non de la maison des basques ! On rassemble les personnes qui ont un attrait pour cette culture, sans avoir forcément des origines du pays basque ». Voilà qui est dit. Quand il n’est pas contrôleur aérien, cet originaire du Béarn et du Pays Basque, préside l’association. Une année riche en événements puisque la Maison Basque vient de fêter son 70ème anniversaire. A l’origine, elle fut fondée pour regrouper les basques expatriés dans la ville bordelaise. Une époque où on s’y retrouvaient pour parler l'euskara ou s’affronter au Mus, jeux de carte traditionnel basque. Aujourd’hui, la maison a bien grandi et compte, selon son président, « plus de 600 adhérents et seulement 15% de bascophones ». Bien loin des aspirations communautaristes, et de l’actualité catalane, la Maison Basque de Bordeaux se veut apolitique et interdit dans son règlement le prosélytisme religieux ou politique. Ici, les activités culturelles priment : cours de danse, de langue basque, chorale ou encore ateliers de cuisine : tous les moyens sont bons pour « récupérer quelque chose de basquitude » selon David.

Vivre la culture basqueCe mardi soir, une odeur de cognac embaume la rue du Palais de l’Ombrière. Au premier étage, quelques adhérents sont là pour participer à l’atelier cuisine mensuel. Au menu : velouté de cèpes, brochette de gambas et coquille st jacques et marquise au chocolat ; le tout dirigé par les mains expertes de Jean-Pierre Etchebest, père du célèbre Chef Philippe Etchebest. Les premiers arrivés s’affairent à couper les gambas en chicanant, les retardataires enfilent leurs tabliers en vitesse. Une franche camaraderie anime la cuisine. Francis, lui, est dans l’association depuis 16 ans. Avec une famille d’origine basque, ce bordelais profite de la chorale, "pour pratiquer la langue en phonétique", et des ateliers cuisines qui le rapprochent de ses lointaines racines. Quant à Marise, c’est sa première fois. Cette retraitée d’origine catalane a découvert la Maison Basque à la Fête du Fleuve de juin dernier, et a tout de suite adhéré à l’association. Le diner prend forme tandis qu’une autre activité se prépare : le cours de danse. Dans la grande salle d’accueil, à côté du bar, Guadalupe, une étudiante argentine, fait répéter les pas appris la semaine dernière par ses élèves. Tout au long de l’année, elle leur apprendra les différentes danses venues de l’Euskal Herria, le pays basque.

Quelques marches au-dessus, l’ambiance est davantage studieuse. Les plus courageux révisent leur basque. Centre culturel mais aussi d’éducation, la Maison Basque dispense des cours de langue pour plusieurs niveaux. Une langue « vraiment trop difficile » selon Francis qui préfèrent déguster les canapés préparés par le chef au deuxième étage. Il est 19h30, et la Maison basque débute joyeusement sa soirée. 

Que l'on soit adhérent ou pas, le calendrier de la Maison Basque est cadencé par de nombreuses activités et conférences. Un programme à retrouver directement sur le site  www.euskaletxea.org 

 

Alizé Boissin
Par Alizé Boissin

Crédit Photo : Aqui

Partager sur Facebook
Vu par vous
47966
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Culture
Culture
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 21 + 18 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Affichez Vous chez Nous ! J'aime aqui, je le soutiens !