Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

03/04/20 : Charente-Maritime : les maires de l'île Oléron ont pris des arrêtés hier soir pour interdire la venue sur le territoire de vacanciers ou de résidents secondaires, renforçant les pouvoirs de gendarmeries. Les contrevenants devront faire demi-tour.

03/04/20 : Charente : la préfète a autorisé l’ouverture de 47 marchés : 17 pour l’arrondissement d’Angoulême; 12 pour l’arrondissement de Cognac; 18 pour l’arrondissement de Confolens.

03/04/20 : Dordogne : au 2 avril, 63 marchés sont ouverts et ont obtenu une dérogation de la préfecture en tenant compte des mesures barrières et sanitaires. Ils sont limités à une quinzaine d'exposants de proximité à l'exception de Périgueux et de Bergerac.

03/04/20 : Charente : depuis le début du confinement, plus de 1700 demandes d’activité partielle ont été déposées auprès de la Direccte, pour près de 15 500 salariés, a annoncé hier la préfecture.

02/04/20 : Ce mercredi, le CHU et l'Université de Bordeaux ont lancé conjointement un appel aux dons pour soutenir la recherche et "accompagner les étudiants via la fondation Bordeaux Université", qui recueille les dons sur son site ou au 06 26 25 45 56.

02/04/20 : Le festival Big Bang de Saint-Médard-en-Jalles consacré à l'espace est annulé et reporté du 25 au 29 mai 2021. Les organisateurs préparent une conférence live et un podcast entre temps, "pour maintenir le lien avec la communauté".

01/04/20 : Covid-19 : le nombre de malades est établi ce mercredi soir à 1845 cas depuis le début de l'épidémie, selon l'ARS. 700 personnes sont hospitalisées; 215 en soins intensifs; 414 sont sorties guéries de l'hôpital. 82 décès sont à déplorer.

01/04/20 : Charente-Maritime : la ville de Marennes et son association de commerçants lancent un appel à manifestation d'intérêt pour créer une boutique en ligne rassemblant les commerçants locaux pour faire de la vente en ligne. Contact:j.girard@gigamotors.fr

01/04/20 : La ville de Périgueux maintient le stationnement gratuit, en voirie et sur le parking Bugeaud, pour toute la période de confinement. Une manière d'inciter les Périgourdins à rester chez eux, mais aussi pour soutenir les commerces restant ouverts.

01/04/20 : La Charente-Maritime se prépare à affronter la "vague" de malades du covid 19 : une quinzaine de centres de consultation temporaire, avec un dispositif sanitaire particulier, seront mis en place entre demain et la fin de semaine (sur rdv uniquement).

31/03/20 : Débuts prometteurs pour la plateforme www.produits-locaux-nouvelle-aquitaine.fr qui met en relation les producteurs et artisans de l'agro-alimentaire et les consommateurs : plus de 1 000 inscriptions de producteurs et 28 700 de consommateurs.

31/03/20 : Covid-19. Afin de permettre aux habitants de faire leurs courses et aux commerçants de poursuivre leur activité, le maire de Mérignac a obtenu de la préfecture une dérogation de réouverture des marchés sous la forme de drives sécurisés.

- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 03/04/20 | Cet été, rendez-vous avec le « Le Barbier de Séville » à Sanxay (86)

    Lire

    Depuis 21 ans, les Soirées Lyriques de Sanxay dans la Vienne, 3e festival de chant lyrique de France, proposent chaque été un opéra en plein air, dans les vestiges du théâtre gallo-romain de Sanxay (Vienne). Cet été, les 10, 12 et 14 août, « Le Barbier de Séville » de Rossini sera joué pour la première fois à Sanxay. Cette coproduction Opéra national du Rhin / Opéra de Rouen sera scénographiée et mise en scène par Pierre-Emmanuel Rousseau.

  • 03/04/20 | Les deux résidentes d'un Ehpad bayonnais ont quitté l'hôpital

    Lire

    Les deux résidentes de l'Ehpad Harambillet, qui avaient été testées positives au Covid-19 et hospitalisées, ont regagné l'établissement, respectivement hier 2 avril et aujourd'hui 3 avril. La première, âgée de 86 ans, avait été admise au Centre hospitalier de la Côte basque le 17 mars et la seconde, âgée de 89 ans, le 20 mars. En lien étroit avec l’Agence Régionale de Santé, la Ville de Bayonne et son Centre communal d'action sociale ont mis en place des mesures sanitaires de confinement strictes au sein de cet établissement dès le début de la pandémie.

  • 03/04/20 | Nouveaux renforts de personnels soignants à l'Est

    Lire

    Après un premier départ de personnels soignants dimanche dernier, 18 nouveaux volontaires sont partis le 2 avril pour renforcer les hôpitaux de l'Est de la France. Des médecins anesthésistes réanimateurs et infirmiers anesthésistes de milieux hospitaliers mais aussi des libéraux et des praticiens d'établissements publics et privés. Ils viennent des Landes, de Gironde, du Lot-et-Garonne et de Charente-Maritime, pour renforcer le centre hospitalier et l'hôpital militaire de campagne de Mulhouse pour 4 à 10 jours.

  • 03/04/20 | La Chambre d'agriculture de la Charente, soutient ses agriculteurs pendant le confinement

    Lire

    Mercredi 8 avril de 14h à 18h à la Chambre d'agriculture de la Charente à Angoulême aura lieu une opération de vente d’agneau de Pâques. Organisée par ECOOVI, coopérative de 300 éleveurs ovins, l’action aura pour but d’écouler la viande produite par les éleveurs qui subissent la fermeture de nombreux points de vente à cause du Covid-19. Cette initiative s’inscrit dans un processus de soutient global de la part de la chambre d’agriculture de la Charente aux petits producteurs locaux. Une plateforme web vient d’ailleurs d’être mise en ligne afin de les mettre en relation avec des clients potentiels.

  • 03/04/20 | Un millier d'infractions constatées depuis le confinement en Dordogne

    Lire

    Frédéric Périssat, préfet de la Dordogne a indiqué que les contrôles seraient renforcés en fin de semaine pour éviter tout départ en vacances, lors d’une conférence de presse audio, ce jeudi 2 avril. Le préfet de la Dordogne souligne aussi le "civisme" des Périgourdins depuis le début du confinement. Le représentant de l’État a précisé que plus de 70 000 contrôles ont été réalisés par les forces de l’ordre, soit environ 5000 par jour. Un millier d’infractions a été constaté.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Culture | Entre les lignes: « Viral » ou maladie de vivre

25/04/2019 | Édité aux éditions In8, « Viral », 236 pages, est le premier roman en français de Serge Javaloyès.

Serge Javaloyès auteur de ''Viral ''

Immobilisé sur un lit d'hôpital par une septicémie dont l'issue est incertaine, Daniel, journaliste pigiste pour une rédaction locale, voit ressurgir les moments qui ont marqué sa vie. Un passé chaotique jonché d’échecs sentimentaux, de mauvais choix et de rendez-vous manqués qu'il entreprend, -forme d'exorcisme-, de coucher sur le papier alors même qu'il combat la maladie. Signé Serge Javaloyès, « Viral », premier roman en français de l'auteur, dresse le portrait sans concession d'un homme rongé par son passé et aborde la question des maux de la vie, parfois plus virulents que la pire des bactéries.

Journaliste pigiste pour une rédaction locale, Daniel, alcoolo à tendance dépressive, traîne depuis vingt ans, ses galères professionnelles, ses échecs sentimentaux et une mésestime de soi plus tenace et destructrice que le pire des virus. Plombé par une mère qui le ramène sans cesse à sa propre fragilité, un frère qui lui, a « réussi » et l'image d'un ami qu'il pense avoir abandonné au pire moment, il s'apitoie vaillamment sur lui-même, se soignant à l'occasion au pastis et aux antidépresseurs. Une petite existence « tranquille » que vient bientôt bousculer l'émergence soudaine d'une septicémie particulièrement coriace. Cloué sur un lit d’hôpital et contraint à l'immobilisme, il voit alors remonter les principaux événements qui ont marqué sa vie. De son arrivée en Béarn, durant la guerre d'Algérie, à ses premiers engagements politiques et sentimentaux, en passant par la découverte des mouvements basques indépendantistes dans le milieu étudiant palois des années 70. Fataliste et résigné, il se lance malgré tout dans une introspection que, tel un testament, il va finalement coucher sur le papier dans la perspective d'une fin peut-être imminente.

Avec « Viral », son premier roman en français après « L'Ora de partir » et « Tranga & Tempèstas », Serge Javaloyès, également chroniqueur pour la République des Pyrénées, entraîne le lecteur dans la spirale de la vie ; celle des rencontres magiques mais aussi des actes manqués, des doutes et du passé sur lequel on ne peut revenir. Librement inspiré d'une des propres expériences de l'auteur, « Viral » aborde aussi les thèmes qui lui sont chers : l'exil, les langues régionales et la question des minorités. Un livre qui traite de l'enfermement, du repli sur soi, mais aussi du droit au pardon auquel tout un chacun devrait pouvoir prétendre.

« Viral », Éditions In8, 236 pages, 17€

Emmanuelle Diaz
Par Emmanuelle Diaz

Crédit Photo : Jean-Jacques Stockli

Partager sur Facebook
Vu par vous
4092
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Culture
Culture
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 5 + 10 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Professionnels des contenus ! J'aime aqui, je le soutiens !