Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

19/12/18 : Béatrice Lagarde, la nouvelle préfète de Lot-et-Garonne, a demandé aux services de l’État d'activer leur compte Facebook. Les internautes pourront ainsi suivre l'actualité des services en temps réel.

19/12/18 : L’EFS appelle à la générosité des donneurs et invite le plus grand nombre à se rendre dans l’une des 15 maisons du don de NA ou sur l’une de ses collectes mobiles durant les fêtes et vacances scolaires, en cette fin d'année les réserves sont fragiles

19/12/18 : 1ère réunion d'information le 20 déc. à Bordeaux sur AQUI-LITT, une étude de surveillance microbiologique inédite du littoral néo-aquitain. Portée par Aquitaine Microbiologie, elle établit une cartographie régionale de l'antibiorésistance.

19/12/18 : Au regard des événements actuels et de la clôture effective de la DRAC Nouvelle-Aquitaine, l'équipe du Pôle d'Enseignement Supérieur Musique et Danse annule "Midi en Musique" de Noël, le 21 déc. à 12h15, dans la Chapelle de l'Annonciade.

19/12/18 : Tempête Klaus. 1 M€ pour financer les derniers dossiers de reboisement. Depuis 2009, l’État aura consacré 442 M€, l’Europe 60 M€ et le Conseil régional 1 M€, notamment à la reconstitution des parcelles sinistrées. 203 000 ha ont ainsi été reboisés.

19/12/18 : Faubourg Immobilier, le promoteur spécialisé en immobilier résidentiel, a été retenu par Bordeaux Euratlantique pour réaliser 10 000 m² de logements. Ce projet proposera différents types de logements au cœur de la métropole girondine.

19/12/18 : Les services de la préfecture de la Vienne seront exceptionnellement fermés les lundis 24 et 31 décembre.

18/12/18 : Rochefort (17) : au vu du "contexte économique morose", la ville de Rochefort a décidé de rendre ses emplacements de parking du centre-ville gratuits le temps de Noël, du 21 décembre au 1 janvier inclus, afin de favoriser l'accès aux commerces.

18/12/18 : Concours Agrinove : inscription jusqu’au 31 mars 2019. Son but : mettre en avant les innovations en amont de l’agriculture. A la clé notamment : 15 000€ pour le 1er prix. Infos : 05 53 97 71 53 / contact@agrinove-technopole.com.

17/12/18 : En visite ce lundi en Dordogne, Jacqueline Gourault, ministre de la cohésion des territoires, a signé la convention ANRU à Coulounieix Chamiers avec les différents partenaires. L’État finance ce projet d’un coût total de 49 M€, à hauteur de 14 M€.

17/12/18 : Alain Juppé a annoncé ce lundi que la place des Quinconces, à Bordeaux, serait transformée en parking gratuit les 22, 23 et 24 décembre pour "faciliter l'accès aux commerces du centre-ville", touchés économiquement par les mouvements sociaux.

17/12/18 : Deux-Sèvres : la 7e édition de Capr'Inov a attiré 7000 visiteurs. 250 produits (dont 230 laitiers) de 8 pays ont participé aux concours : 21 médailles d’or, 46 d’argent et 53 de bronze ont été décernées, et 4 Capr’I d’Or à des entreprises innovantes.

- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 19/12/18 | Maison itinérante du vélo à Bassens, Cenon, Floirac et Lormont

    Lire

    Les 19, 21, 22 décembre, 14 h 00, la « Maison du vélo et des mobilités » de la Rive Droite se rendra à Bassens, Cenon, Floirac et Lormont pour un atelier de réparation participatif. L’originalité du projet tient à son caractère itinérant. Pour assurer ses déplacements, l’association disposera de deux vélos cargo et de 3 modules d’animation : remorque atelier, remorque vélo-école et stand d’accueil/ressources.

  • 19/12/18 | Expo-vente de tableaux de Gérard Desplanques à Limoges

    Lire

    Le Groupe Mercure organise du 20 au 22 décembre une expo-vente, autour d’une rétrospective de 1972 à 2018, de tableaux et de dessins de l’artiste-peintre Gérard Desplanques dont il a puisé son inspiration dans la richesse de la nature du Limousin. Il cherche au travers de ses œuvres à se rapprocher des peintres préhistoriques. Le vernissage de l’exposition aura lieu, en présence de l’artiste le 21 décembre à 18h30, à la Galerie Municipale de Limoges.

  • 19/12/18 | Un marché de Noël 100 % producteurs de Dordogne

    Lire

    La Chambre d’Agriculture de Dordogne organise son 1er marché de Noël le 20 décembre de 16h30 à 19h au Pôle Interconsulaire à Coulounieix-Chamiers. Agriculteurs et artisans proposeront un large choix de produits : Monbazillac, vins de Bergerac, canard gras en frais et en conserves, confitures, agneaux, porcs et dérivés, légumes, bières artisanales, volailles et volailles de Noël, charcuteries, plantes aromatiques, macarons, pain d’épice, nonnettes, nougats, fromage, noix et dérivés, broderies.

  • 18/12/18 | Niort et Bordeaux: ces bassines qui divisent

    Lire

    Nouvelle tension au sein de la majorité du Conseil régional, sur la question de l'eau, après la décision de deux élus EELV, Nicolas Thierry, vice-président en charge de l'environnement et de la biodiversité et Nicolas Gamache, conseiller régional des Deux-Sèvres de démissionner, le premier de la délégation à la qualité de l'eau, le second du bureau du Parc régional du Marais poitevin. Et ceci après le vote par la Région lundi du protocole d'accord permettant le financement des bassines fortement souhaitée notamment par l'agriculture, protocole signé ce mardi à la préfecture à Niort où les opposants ont manifesté.

  • 18/12/18 | Journée internationale des migrants vue de Pau

    Lire

    Ce 18 décembre à 18h, à l’occasion de la journée internationale des migrants, un cercle de silence se tiendra Place Clémenceau à Pau avec la Maison des Citoyen.ne.s du Monde des Pyrénées-Atlantiques. Tout au long de l’année, cette association coordonne un programme d’accompagnement de demandeurs d’asile dans leur apprentissage du français. Près de 90 demandeurs d’asile et réfugiés ont bénéficié de cet accompagnement qui permet aussi de tisser du lien social et de lutter contre les préjugés.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Culture | L'actualité du roman noir : Glaise

30/10/2017 | Frank Bouysse : Glaise- La manufacture de livres- septembre 2017- 426 pages- 20, 90 €

Frank Bouysse : Glaise- La manufacture de livres- septembre 2017- 426 pages- 20, 90 €

Comme dans ses romans précédents les plus reconnus (Grossir le ciel La manufacture de livres, 2014 et J’ai Lu, Plateau La manufacture de livres, 2016 et Livre de poche), Frank Bouysse – un auteur de la Nouvelle-Aquitaine natif de Corrèze- situe son histoire dans de minuscules communautés paysannes du Massif Central, ici sous l’indifférence minérale du Puy Violent, un volcan éteint qui culmine à 1500 m, au-dessus de ce pays de petite montagne.

Nous sommes en août 1914 et la guerre va perturber gravement l’équilibre toujours précaire de ces familles d’agriculteurs isolées : là, elle enlève le père, Victor, à Joseph, son fils de 15 ans.  Un peu plus bas dans la vallée, c’est le fils qui a dû partir, laissant sa mère Irène et Valette le père, un sale type, rendu quasiment manchot par un accident domestique. La guerre apporte encore d’autres chamboulements : Valette accueille sa belle- sœur –dont le mari est lui aussi parti à la guerre- et sa nièce adolescente, Anna.

Le romancier jalonne son récit d’évènements qui viennent comme s’opposer au rythme imposé des tâches agricoles. Il y a là dans les travaux et les jours égrenés une quasi- réminiscence d’un code d’agriculture vivrière édicté déjà par de bons auteurs de l’antiquité gréco-romaine. Une manière de mesurer le temps qui passe, les gestes précieusement acquis, une chaîne dont les femmes de l’histoire sont comme les garantes :  par exemple Mathilde, la mère de Joseph, trie les semences précieusement conservées par sa belle-mère qui vient de mourir. Irène, dans la ferme voisine, ajoute à ce rôle celui du désir d’enfantement.

Joseph apprend ainsi- tout en se rebellant et en gardant son domaine secret, celui de sculpteur de glaise- sous le contrôle des femmes, mais aussi celui du vieux Léonard, un bienveillant fermier voisin qui fut jadis durement touché par la perte d’un fils, noyé encore enfant. La grande affaire de sa jeune vie adolescente reste toutefois, l’apprentissage de l’amour avec Anna, guide d’une relation qui ne demande qu’à être splendide. Mais voilà, il y a Valette, espèce de centaure pervers qui veut exercer sa fonction prédatrice sur la jeune fille.

Le livre est ainsi riche d’une matière littéraire diverse, construite, aboutie, tragique : dans ses modes de narration, il emprunte au récit du monde paysan jusque dans les épisodes les plus savoureusement épiques comme la récupération nocturne d’une mule volée par les soldats, passage traité comme un geste à la Mandrin ; au roman de filiation et d’apprentissage, à travers les portraits de femmes paysannes et des relations entre les générations ; enfin à la narration noire, dans la dimension cachée des échos de la guerre lointaine, qui gît dans les replis masqués de l’histoire. Le style de l’auteur enserre à l’intérieur de ses mots « dans les lettres tachées de boue » son histoire et la dimension cosmique qu’il aime à lui donner : dans la chronologie même, anciennement perçue, « du volcan qui [rejeterait] encore des fumées vieilles de trois millions d’années » aux « premiers hommes du fond de leur caverne, occupés à construire des mots dans leur tête et à écrire leur histoire à l’aide de tisons éteints » ; tout comme dans les images de l’univers nocturne dont s’imprègne Joseph :  « [Il]  bascula sa tête en arrière embrassant ainsi plus largement la prairie de nuit fleurie de milliers de soleils. » ou encore « La lune ressemblait à une assiette de porcelaine blanche trônant sur une nappe noire pleine de trous ». Un vrai vertige, cap loin de la terre.

Bernard Daguerre
Par Bernard Daguerre

Crédit Photo : La manufacture de livres / Aqui

Partager sur Facebook
Vu par vous
27241
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Culture
Culture
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 21 + 18 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Affichez Vous chez Nous ! J'aime aqui, je le soutiens !