Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

17/01/20 : Le conseiller départemental PS Sébastien Saint-Pasteur a annoncé ce mercredi sa candidature aux prochaines municipales à Pessac, où il conduira la liste "Réinventons Pessac". La composition de sa liste est attendue pour février.

17/01/20 : Ce 17 et 18 janvier, le parc des expositions de Poitiers accueille le Salon du lycéen et de l'étudiant. Durant ces 2 jours, les visiteurs pourront venir à la rencontre des acteurs de la formation et de l’orientation de la Région.

16/01/20 : Charente-Maritime: Jean-Baptiste Djebbari, secrétaire d’État auprès de la ministre de la Transition écologique et solidaire, chargé des Transports visitera l’entreprise STELIA-Aerospace à Rochefort ce vendredi à 15h.

16/01/20 : A partir du 27 janvier, l’Agence régionale de santé Nouvelle-Aquitaine centralise ses lignes téléphoniques pour proposer un numéro unique pour tous les départements : 09 69 37 00 33 afin de proposer "une réponse plus efficace et plus personnalisée

16/01/20 : Suite au courrier de réponse de la Garde des Sceaux, "courrier qui ne répond nullement aux attentes des avocats", le Conseil de l'Ordre de Bordeaux a décidé la reconduction de la grève avec un rassemblement le 17 janv à 10h30 devant la Cour d'Appel

16/01/20 : Angoulême: le festival international de la BD a dévoilé les 3 noms en lice pour le grand prix : Emmanuel Guibert, Catherine Meurisse et Chris Ware, suite au vote des professionnels organisé entre le 7 et le 12/01. Le lauréat sera connu le 29 janvier.

15/01/20 : Le Premier ministre Edouard Philippe a qualifié aujourd'hui de "baroque" la présence de deux ministre du gouvernement en lice pour les Municipales de Biarritz. Il donne quelques jours à Didier Guillaume et Jean-Baptiste Lemoyne pour se mettre d'accord?

15/01/20 : 3 figures de la «photographie humaniste» dans la France de l’après-guerre (Robert Doisneau, Henri Cartier-Bresson et Willy Ronis) seront à l'honneur les 15/02, 21/03 et 4/04 à la médiathèque de Pessac dans le cadre d'un cycle de conférences sur la photo

15/01/20 : Dordogne : Le maire de Nontron Pascal Bourdeau, âgé de 59 ans, (PS) a annoncé qu'il ne briguera pas de second mandat. Il se dit fatigué par ce mandat très exigeant. Pascal Bourdeau demeure vice-président du Conseil départemental.

14/01/20 : Thomas Cazenave, candidat LREM aux élections municipales de mars prochain à Bordeaux, recevra Stanislas Guerini délégué général du parti, le jeudi 16 janvier.

14/01/20 : 6ème édition du Colloque KLAUS, ce samedi 18 janvier de 9h à 13h, au Pavillon de l'écomusée de Marquèze où chercheurs, techniciens du Parc, acteurs de la filière forêt et élus proposeront des échanges et des débats sur le thème de la forêt et de l'eau.

14/01/20 : A Bordeaux, CGT, FSU et Solidaires et les collectifs de lutte girondins appellent à une marche aux flambeaux le mercredi 15 janvier qui débutera par un rassemblement place Stalingrad à 18h30 pour se terminer Place de la Victoire par un Bal populaire.

- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 18/01/20 | Un appel à projets pour le port de Bordeaux

    Lire

    Après le plan de réaménagement du port de plaisance dans le bassin numéro 2 au quartier des Bassins à Flot, c'est au tour du bassin numéro 1 d'entamer une "étude d'optimisation et de valorisation". Dans cette perspective, Bordeaux Port Atlantique lance un appel à projet pour l'implantation de "huit nouvelles embarcations à vocation économique et commerciale" d'ici fin 2020. La direction précise que "tous les projets seront étudiés (à l’exception des établissements de nuit et discothèques)". La date limite des contributions est fixée au 16 mars.

  • 17/01/20 | Les médiathèques du Grand Poitiers font revivre Toni Morrison

    Lire

    La nuit de la lecture revient le 18 janvier 2020 dans les médiathèques du Grand Poitiers pour une traversée polyphonique. Cette année, l'événement littéraire propose des expositions, des déambulations sonores, des jeux littéraires, des lectures théâtrales, des concerts de jazz et de swings, des lectures d’histoires pour les enfants, des lectures accompagnées de chants Gospels. Ce programme a été pensé pour rendre hommage au Prix Nobel de la littérature disparue l'an dernier, Toni Morrison.

  • 17/01/20 | Sécheresse: la calamité agricole reconnue pour le plateau de Millevaches (87)

    Lire

    Les agriculteurs possédant des surfaces fourragères touchées par la sécheresse qui s’est abattue juillet dernier sur le plateau de Millevaches dans la Haute-Vienne, sont invités à remplir une demande d’indemnisation sur le site TéléCalam. Toutes les parcelles des 14 communes du plateau inclus dans la zone sinistrée dressée en décembre par Le Comité National de Gestion des Risques en Agriculture sont concernées. La télé déclaration est ouverte du 20 janvier au 18 février 2020. Plus d'informations

  • 17/01/20 | L'UBB lance son équipe de rugby à 7 soutenue par CEVA Santé animale

    Lire

    La nouvelle équipe UBB Ceva Sevens fera partie du championnat de France de rugby à 7 qui sera lancé le 1er février prochain. Ceva Santé animale, premier laboratoire vétérinaire français, est déjà partenaire du club bèglo-bordelais depuis cinq ans. Deux associations seront également mises à l'honneur sur le maillot : Handi'Chiens qui éduque des chiens aidant les personnes handicapés, et l’École de Chiens Guides Grand Sud Ouest Aliénor Bordeaux. Premier match : le 1er février à Paris La Défense Arena face à Pau.

  • 17/01/20 | La Charente-Maritime organise son premier salon de l'emploi de l'hôtellerie de plein air

    Lire

    La fédération de l'hôtellerie de plein air 17 organise son premier salon de l'emploi à Marennes, le 21 janvier de 13h à 17h30 dans la salle polyvalente (entrée libre). Une trentaine de campings de tous niveaux de gammes, municipales ou privés, indépendants, franchisés ou de groupes, seront présents avec 300 postes à pourvoir l'été prochain, dont quelques CDI. Les entreprises cherchent dans tous les domaines de compétences : animation, restauration, réception, comptabilité-gestion, maintenance.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Culture | L’Escampette s’installe dans la cité de l’écrit de Montmorillon

18/09/2019 | La maison d'édition, L'Escampette, s'est installée fin juillet à Montmorillon, cité de l'écrit et des métiers du livre. Une nouvelle page s'écrit.

Sylviane Sambor, coordinatrice de la maison d'édition L'Escampette

Depuis le 26 juillet dernier, L’Escampette, maison d’édition, qui dispose d’un fonds de 150 auteurs et de plus de 300 ouvrages, a emménagé à Montmorillon, cité de l’écrit et des métiers du livre. Rencontre avec Sylviane Sambor, qui se définit comme coordinatrice de L’Escampette, elle ouvre son bureau-boutique au public, de façon aléatoire les vendredis et samedis. Elle y explique son installation et son coup de coeur pour ce territoire rural, mais aussi l’ambition de L’Escampette qui va lancer deux nouvelles collections ; sans oublier les 30 ans de cette maison d’édition née à Bordeaux qui a poursuivi son aventure dans la Vienne depuis le début des années 2000 à Chauvigny, puis désormais à Montmorillon.

Dans le vieux Montmorillon, la cité de l’écrit et des métiers du livre, le haut de la rue Bernard-Harent (un compagnon de la libération originaire de Montmorillon) forme un Y. C’est dans ce Y que l’on aperçoit l’enseigne de L’Escampette. Un lièvre jaune tenant dans la main gauche un bâton de pèlerin, une idée de mouvement qui résume bien cette maison d’édition. Un endroit idyllique, face au musée de la machine à écrire et à deux pas de l’église Notre-Dame de Montmorillon, il surplombe la Gartempe, pour le bureau-boutique,  comme l’appelle, Sylviane Sambor, coordinatrice de la maison d’édition. Depuis le 26 juillet dernier, elle s’est installée ici, quittant Chauvigny. « C’est un pari volontariste qui a du sens. Je découvre et apprends doucement sur ce territoire. J’ai envie de m’y investir et de participer à l’aventure ». Son choix en a surpris plus d’un dans son entourage. Mais son excès d’optimisme et sa passion pour les livres l’ont emporté. Cette passionnée des belles lettres est, en quelque sorte, une « passeuse » de littérature.  « Je suis une militante du livre et de la lecture », résume-t-elle. Elle qui n’avait pas prévu de devenir éditrice, elle a dû prendre la succession de son mari, Claude Rouquet, décédé il y a quatre ans. Vincent Jacq, l’a soutenue dans cette démarche. Elle lui a d’ailleurs proposé d’endosser le costume de responsable de la littérature. « Vincent est l’un des premiers auteurs que Claude a publié en 1993. En 2016, j’ai publié de nouveaux ces textes. Je lui ai proposé de devenir éditeur, il a accepté. Depuis 2017, ensemble nous réorganisons et relançons L’Escampette », explique Sylviane Sambor.

Le bureau-boutique se situe rue Bernard-Harent à Montmorillon dans la Vienne. Sur la devanture le lièvre qui représente le logo de L'Escampette

A l’intérieur du bureau-boutique, des livres à perte de vue. Des livres publiés par la maison d’édition depuis maintenant 28 ans - elle a vu le jour en 1991 - un rayonnage particulier puisqu’ils sont dans des caisses en bois de bouteilles de vin. En général, il s’agit de Bordeaux, sans doute un clin d’oeil au passé bordelais de Sylviane Sambor. « Le vin est l’une de mes passions. Mais c’est aussi une allusion aux orientations qui vont s’affirmer à partir de 2020. » Autre coup de coeur de la coordinatrice de L’Escampette, le Portugal, sur des étagères en bois, elle y expose les publications de nombreux auteurs portugais. « Je suis tombée amoureuse de Porto. J’ai cherché des livres en français quand j’ai visité la ville au début des années 1990. À l’époque, il n’y avait rien ». Avec un ami journaliste, elle s’est lancée dans l’aventure de compilation d’un ouvrage. « Je ne trouve pas, donc je fais », sourit Sylviane Sambor qui fait preuve de beaucoup de détermination. « Je me suis mis à rencontrer des gens, des grands noms de la littérature portugaise pour écrire le livre : Eugénio de Andrade, Agustina Bessa-Luís (NDLR qu’elle qualifie de Marguerite Yourcenar portugaise) pour publier Saveur de Porto en 1991 ». Claude Rouquet, son mari, décide alors de créer la maison d’édition L’Escampette. Voilà comment débute l’aventure et pourquoi autant d’auteurs lusophones ont été publiés. L’Escampette dispose d’un fonds riche de plus de 150 auteurs et de plus de 300 titres de littératures française et étrangères.

"Je crois en l'avenir des espaces ruraux"

L’installation à Montmorillon, cité de l’écrit et des métiers du livre, constitue une suite logique pour Sylviane Sambor. Un endroit rêvé pour elle qui est tombée sans nulle doute sous son charme. Elle découvre le Sud du département de la Vienne, de part son rôle de suppléante du député de la 3e circonscription, Jean-Michel Clément. Elle a ressenti comme une illumination, il y a un an, en rencontrant des associations locales où il y avait des projets de réflexion sur des tiers lieux, l’économie solidaire. Des thématiques, qui lui parlent particulièrement, puisque Sylviane Sambor a suivi une formation au CNAM de Bordeaux pour obtenir un certificat de professionnalisation « innovation sociale - économie sociale et solidaire ». « J’ai eu envie de m’inscrire dans cette dynamique d’action du territoire. Je crois en l’avenir des espaces ruraux », précise-t-elle. Sa décision est prise, elle quitte Chauvigny pour Montmorillon. « Je fais le choix de quitter le périurbain pour la ruralité. Je crois qu’il faut faire ces paris aujourd’hui. Je ne cesse de rencontrer des gens qui font les mêmes. Il faut faire vivre ces territoires. »

Comment ne pas succomber au charme de ces petites ruelles de la cité de l'écrit et des métiers du livre

Bientôt 30 ans

Quand à L’Escampette, elle poursuit son aventure. « Nous fêterons nos 30 ans dans deux ans à Montmorillon ». Son dynamisme permet de développer plein d’idées et de projets autour de cet anniversaire symbolique. « Je pense publier un livre sur les saveurs de Montmorillon » Avec aussi bien d’anciens textes que des inédits notamment de Marc Pellecoeur qui a quelques attaches avec Montmorillon. Puis Saveurs de Montmorillon est une allusion à Saveurs de Porto. « Tout un symbole. Mais il y a aussi la volonté de continuer de la littérature générale, rassure la coordinatrice de L’Escampette. J’aimerais développer les sciences humaines et sociales avec la collection Savoirs et territoires. Chaque volume abordera une question sociétale en l’illustrant par un exemple local ». Hormis la collection Saveurs et territoire, une deuxième devrait bientôt s’ajouter au catalogue : L’Invention du socialisme. C’est elle d’ailleurs qui sera éditrice pour les sciences humaines et sociales. Un domaine qui lui tient particulièrement à coeur. 

L’installation de la maison d’édition L’Escampette à Montmorillon, un coup de coeur pour Sylviane Sambor, « J’ai l’impression que ça va marcher ». En tout cas pour découvrir son enthousiasme et sa passion pour la littérature, n’hésitez pas à passer au bureau-boutique. « Attention ce n’est pas une librairie, j’ouvre le bureau de temps en temps au public ». Souvent les vendredis et les samedis, mais le mieux est d’aller faire un tour sur le site Internet de L’Escampette pour vérifier les horaires d'ouverture. L’Escampette écrit une nouvelle page de son histoire.

Julien Privat
Par Julien Privat

Crédit Photo : Aqui.fr

Partager sur Facebook
Vu par vous
4930
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Culture
Culture
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 21 + 7 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Des experts pour vous former ! J'aime aqui, je le soutiens !