Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

21/06/18 : L'interdiction de pêche et consommation des moules du bassin d’Arcachon a été levée ce 21 juin par le préfet de Gironde. Dans le banc d’Arguin et les passes, le taux de présence de toxines lipophiles a baissé mais ne permet pas de lever l'interdiction

20/06/18 : Ce 19 juin, l’état de catastrophe naturelle, a été reconnu pour les communes de Salies-de-Béarn et des Eaux-Bonnes (Gourette) pour les inondations des 12 et 13 juin 2018. Les autres demandes seront examinées le 3 juillet prochain.

19/06/18 : La Rochelle : Raphaël Glucksmann, Directeur du Nouveau magazine littéraire, sera au Musée maritime samedi 23 juin à 14h30 pour une rencontre avec le public sur le thème des relations entre océan et climat et les impacts du changement climatique.

18/06/18 : En raison de travaux de maintenance et d’entretien du pont d’Aquitaine, la rocade sera fermée entre les échangeurs 2 et 4, dans le sens extérieur, les nuits du 20 au 22 juin de 21h à 6h, et dans les 2 sens de circulation du 23 au 24 juin 22h à 18h

18/06/18 : Avec 28,1 M de touristes dont 24,7 M de touristes français accueillis et 175 M de nuitées dont 152 M par des voyageurs hexagonaux, la Nouvelle-Aquitaine est en tête des destinations les plus fréquentées des Français en 2017.

15/06/18 : Charente-Maritime : la reproduction de la frégate L'Hermione revient dimanche dans son port d'attache à Rochefort vers 7h du matin.

11/06/18 : La Ville de La Rochelle a reçu le 2e Prix dans la catégorie Participation citoyenne aux Prix européens de l'innovation urbaine Le Monde-Smart Cities décernés à Lyon le 17 mai 2018.

10/06/18 : Après sa 9e place qu’elle a obtenue samedi avec ses partenaires du K4 français, la kayakiste périgourdine Manon Hostens a décroché ce dimanche le titre de championne d’Europe de course en ligne sur 500 mètres associée à la Tourangelle Sarah Guyot.

- Publicité -
S’abonner ici !
- Publicité -
  • 22/06/18 | Un transport en commun en site propre sur le Nord Bassin

    Lire

    Dans le cadre e la concertation ouverte sur le Projet de Déplacements Durables du Nord Bassin, un atelier de travail dédié aux solutions de transport en commun en site propre est organisé lundi 25 juin au centre d'animation de Lanton. Objectif : échanger sur l’opportunité de la mise en œuvre d'un tel mode de transport entre Arès et Biganos, en présence des experts associatifs et bureaux d’études spécialisés. Ouvert à tous sur inscription en envoyant un mail à : contact-pddnb@gironde.fr

  • 22/06/18 | Charentes : de nouvelles plantations viticoles autorisées

    Lire

    Suite à son AG de juin, le Conseil viticole du bassin "Charentes-Cognac" a fait le point sur les demandes d’autorisation de plantations nouvelles en 2018. Elles ont dépassé les limitations fixées. Chaque demandeur de ces secteurs se verra donc attribuer une surface minimale dans la limite de la surface demandée. A savoir : 48 ares pour l’AOC Cognac ; 3 ares pour l’AOC pineau des Charentes ; 13 ares pour l’IGP charentais ; 59 ares pour les demandes de vins sans IG (VSIG).

  • 21/06/18 | Le kaolin au secours de la vigne contre la cicadelle des grillures

    Lire

    Agri Synergie, spécialiste des solutions alternatives dans les domaines de la fertilisation et du bio contrôle, annonce au-côté de la société Soka (productrice de kaolin) la création d'un produit homologué par l'ANSES, pouvant remplacer les produits phytos sur la cicadelle des grillures de la vigne. Créant une barrière minérale physique blanche, l’action est à la fois visuelle, modifiant la teinte du végétal rendant l’identification par le ravageur difficile, et mécanique, gênant les arrêts des parasites. Naturel et utilisable en Bio, ce produit est présenté aux viticulteurs lors d'une conférence le 27 juin au Château Olivier à Léognan (18h30).

  • 21/06/18 | L'Orchestre de Pau fête la musique à Paris

    Lire

    A l'invitation de la Philharmonie de Paris, c'est dans ce site prestigieux dédié à la musique, que l'Orchestre de Pau se produira ce 21 juin pour la Fête de la musique. Une reconnaissance rare à laquelle l'OPPB associe les 130 jeunes musiciens de El Camino : ils ouvriront le concert en interprétant « Oye como va » de Tito Puente. L'OPPB donnera ensuite un concert festif aux accents hispaniques et accompagnera Lucero Tena, virtuoses des castagnettes. Le Maire de Pau F. Bayrou, et ses adjoints J. Lacoste, C. Johnson Le Loher et J. Poueyto, assisteront à l'évènement.

  • 20/06/18 | Carte judiciaire : échappée Paloise

    Lire

    La Cour d'appel de Pau échappera visiblement au recalibrage de la carte des cours d'appel sur celles des régions administratives prévues dans le projet de loi de programmation pour la justice, examiné au Sénat en octobre, selon une information délivrée par une délégation du ministère de la Justice. Traduction : elle continuera à traiter les affaires des Hautes-Pyrénées, des Landes et des Pyrénées-Atlantiques. Le tribunal d'instance d'Oloron, lui, fusionnera et deviendra une chambre délocalisée de Pau, perdant ainsi l'autonomie de sa juridiction.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Culture | Eurorégion: avec l'Hermione, un axe Aquitaine-Euskadi

26/05/2018 | L'Hermione a certes raté sa participation au premier festival maritime de Pasaia de Pentecôte mais a répondu malgré tout à l'invitation. Un signe fort pour l'Eurorégion.

Hermione à Pasaia

Pour son deuxième grand voyage, l'Hermione navigue sur le thème, " Libres Ensemble de l'Atlantique à la Méditerranée", et une escale était prévue le 17 mai pour l'ouverture du premier festival de Pasaia en Euskadi jusqu'au 21 mai. Pour deux raisons: les liens établis entre le chantier de reconstruction du San Juan par Albaola à Pasaia et l'aventure de l'Hermione à Rochefort. Un exemple concret du projet euro-régional Nouvelle-Aquitaine-Euskadi-Navarre. Outre son escale, des gabiers basques et navarrais ont été embarqués sur la frégate. Mais les conditions météo ont retardé l'événement.

Comme un symbole: c'est  le Musée basque et de la tradition bayonnaise en bordure d'Adour qui avait été le théâtre de la présentation du Festival maritime qui avait lieu le week-end de Pentecôte à Pasaia avec la prévision d'une escale exceptionnelle de l'Hermione. Pour son deuxième grand voyage, intitulé "Libres Ensemble de l'Atlantique à la Méditerranée", une initiative citoyenne engagée par l'Organisation Internationale de la Francophonie et sous le patronage de Jean Claude Juncker, président de la Commission européenne devait être l'attraction de cette Première. Un geste fort aussi du Conseil régional Aquitaine qui a versé 4,8 millions d'euros d'investissement – sur 25 — pour ce navire qui a demandé 17 années de construction et s'est terminée en 2014.

 Izaskun Gomez, maire de Pasaia; Xabi Agote, président d'Albaola l'association qui  reconstruit le Galion du XVIe siècle, " Le San Juan" et directeur du Festival Maritime de Pasaia; Denis Itxaso, député de la Culture, du Tourisme, de la Jeunesse et des Sports de la Diputacion de Gipuzkoa; Gérard Pons, adjoint au maire de Rochefort, Bertrand Sallé, délégué général de l'Association Hermione - La Fayette, Sandrine Derville, vice-présidente du Conseil régional de Nouvelle Aquitaine en charge du tourisme et Mathieu Bergé, Conseiller régional de Nouvelle Aquitaine et membre du Bureau de l'Eurorégion Nouvelle-Aquitaine-Euskadi-Navarre étaient présents pour ce premier lancement.

Las!! De mauvaises conditions météo au large du Portugal et des vents contraires ont conduit cet équipage de 80 membres à mouiller aux Canaries et à ne parvenir sur le petit port basque que mardi soir, escortés par des dizaines de voiliers et rappelant sa présence dans la rade d'une canonnade.

La "résurrection" de la Frégate de La Fayette

Hermione et gabiers basques et navarrais

 Cette escale de choix n'est pas anodine. Car, cela ne se sait pas beaucoup, mais c'est de Pasajes qu'en 1777 le Marquis de La Fayette a effectué son premier départ pour l'Amérique, trois  ans avant que, sur ordre du roi, cet officier et homme politique originaire de Haute-Loire n'embarque pour se porter, en mars 1780, au secours des insurgés américains en lutte pour leur indépendance face aux Anglais. Et il débarque 38 jours plus tard à Boston. C'est à bord de l'Hermione que se réunira en mai 1781 à Philadelphie, le jeune congrès américain.

Construite au XVIIIe siècle, l'Hermione originale est une frégate à nulle autre pareille: navire de guerre en service de 1779 à 1793. C'est une frégate de 12 (en référence au calibre de ses canons) portant 26 canons de 12 livres et 8 canons supplémentaires  Navire de 6 livres. En jargon naval on la dénomme « frégate de 26 canons », bien qu'à l'origine elle en ait porté 34. Elle fait partie des frégates construites à partir de 1777 à l'arsenal de Rochefort. Elle sombra sur des rochers au large du Croisic en septembre 1793.

La construction de sa réplique a été, rappelons-le, réalisée grâce à l'association Hermione-La Fayette créée en 1992 grâce à l'initiative de quelques membres du Centre international de la Mer et plusieurs élus de Rochefort alors que la corderie royale de Rochefort venait d'être achevée. Il faudra cinq ans avant que le projet ne se mette en place avec la réussite que l'on sait. 7000 membres  sont venus se greffer à l'association et 4 millions de personnes sont venues sur le chantier jusqu'à la mise à l'eau de la frégate jusqu'à son voyage inaugural en 2015 en 13 étapes. Véritable attraction, elle a accueilli 250 000 visiteurs dans l'année.

La solidarité avec l'Association Albaola et le "San Juan"

L'association de l'Hermione La Fayette, avec le relais du Conseil régional Nouvelle Aquitaine et un de ses conseillers régionaux et  animateur de l'Eurorégion, Mathieu Bergé ont été sensibles à l'initiative prise par l'association basque espagnole Albeola qui s'est inscrite dans la même démarche que "les Gens du Nord" de l'Aquitaine. En effet, à travers la construction du "San Juan", celle-ci favorise la préservation, la défense et la sensibilisation du patrimoine et de l'histoire de la culture maritime basque, tant sur son territoire qu'à l'échelle internationale. Une association qui devait se concrétiser donc par cette participation à la Fête maritime de Pasaia. Mais l'association est allée au-delà. En effet, quatre gabiers basques et navarrais ont été formés à Rochefort à la manœuvre d'un grand voilier et sont embarqués depuis Pasaïa, après une formation à Rochefort. Ainsi Yvon, Garazi, Maïtena et Xabi ont rejoint un équipage qui compte 30 nations différentes sous le commandement de Yan Carriou. Parmi les dernières escales de l'Hermione figure Bordeaux à l'occasion de la Fête du vin, du 14 au 17 juin, avec comme dans chaque port, comme dans tous les ports traversés, possibilité de visiter ce superbe navire. Grâce à ses nouvelles frontières, la Nouvelle Aquitaine s'est donc enrichie d'un nouveau joyau pour valoriser et  développer son économie bleue.

 

 

Félix Dufour
Par Félix Dufour

Crédit Photo : Phtos PQR et F.D

Partager sur Facebook
Vu par vous
4442
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Culture
Culture
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 24 + 12 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Des experts pour vous former ! J'aime aqui, je le soutiens !