Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

15/08/18 : Charente: 6 communes viennent d'être reconnues en état de catastrophe naturelle, suite à des mouvements de terrains liés à la sécheresse, survenue entre janvier et juin 2017. Il s'agit de Balzac, Chalais, La Couronne, Fouquebrune, Linars et Nabinaud.

06/08/18 : Dominique Laurent, sous préfète de Bergerac depuis quatre ans, vient d'être nommée à ce même poste à Guingamp (22). Stéphanie Monteuil, sous préfète de Saint-Jean-d'Angely (17) lui succède et prendra ses fonctions le 27 août.

06/08/18 : Jean-Philippe Dargent vient d'être nommé sous-préêfet de Lesparre-Médoc en remplacement de Claude Gobin. Il est actuellement directeur à la citoyenneté, de la légalité et du développement territorial à la préfecture des Pyrénées-Atlantiques.

04/08/18 : Le meeting aérien de Belvès(24), le 15 août, est maintenu. L’Aéroclub Belvès Périgord a pris la décision de ne pas annuler la manifestation, suite au décès de son président. Lundi Alain Valleron a trouvé la mort dans le crash du Cessna qu’il pilotait.

03/08/18 : Jean-Philippe DARGENT nommé le 31 juillet sous-préfet de Lesparre-Médoc prendra ses fonctions le 3 septembre. Il était directeur de la citoyenneté, de la légalité et du développement territorial à la préfecture des Pyrénées-Atlantiques (64)

03/08/18 : Renforcement des mesures de limitation de prélèvements d’eau dans le 47 sur les cours d’eau non réalimentés. Ces restrictions impactent environ 2% de la surface agricole irriguée, 95% des surfaces irriguées bénéficiant de ressources en eau sécurisées

- Publicité -
S’abonner ici !
- Publicité -
  • 19/08/18 | La mobilité durable s'expose à Irun

    Lire

    Le Parc d’Expositions Ficoba à Irun, au Cœur de l’Eurorégion Euskadi-Navarre-Aquitaine, accueillera les 27 et 28 novembre le salon Go Mobility, la 1ère exposition industrielle du Sud de l’Europe sur la mobilité durable. Point de rencontre des professionnels, des territoires et des entreprises consacrées au secteur de la mobilité durable et au stockage d’énergie, il vise à encourager les échanges à forte valeur ajoutée et favoriser les projets innovants et la transformation industrielle du territoire. Au menu : une zone d’exposition, des conférences et tables rondes et une zone de test.l*

  • 18/08/18 | Jürgen Essel en concert à La Réole

    Lire

    Privilège pour La Réole qui accueille le 26 août à 16h l'organiste allemand de renommée internationale Jürgen Essel en résidence dans le Réolais. Accueilli par les Amis de l’Orgue de La Réole l'organiste donnera un concert exceptionnel. Jürgen Essel est organiste, compositeur et enseignant à la prestigieuse école de Stuttgart. Interprète et improvisateur son répertoire s’étend de la musique ancienne jusqu’à la création de musique contemporaine. A son actif vingt enregistrements sur CD et des productions conjointes avec de grandes chaînes de radio (Entrée:libre participation) www.orgueslareole.com

  • 18/08/18 | Charente-Maritime : 7 communes reconnues en état de catastrophe naturelle

    Lire

    Suite aux fortes pluies du premier semestre 2018, l'Etat a reconnu 7 communes sinistrées en état de catastrophe naturelle - pour inondations et coulées de boues - publié au Journal Officiel du 15 août 2018 : Fléac-sur-Seugne, Pons, Bazauges, Chaillevette, Champagne, Léoville, Saint-Seurin-de-Palenne. Les sinistrés disposent d’un délai de 10 jours, à compter du 15 août 2018, date de publication de l’arrêté, pour déposer un état estimatif de leurs pertes auprès de leur compagnie d’assurance.

  • 16/08/18 | Charente : le festival de Confolens fête ses 60 ans

    Lire

    Le festival de danses folkloriques du monde de Confolens attire chaque année 100 000 visiteurs. Débutée le 13 aout, cette 60e édition se déroule jusqu'au 19 inclus, avec de nombreux spectacles costumés mais aussi des ateliers de danse ouvert au public. Parmi les pays les plus représentés cette année : la République Dominicaine, le Brésil, le Pérou, la Bolivie, la Moldavie et le Botswana. Onze groupes de nationalités différentes se produiront le dimanche soir pour la soirée de clôture.

  • 15/08/18 | Corrèze: l'agriculture au rdv du numérique

    Lire

    Le 25 août, lors de la 50e édition du Festival de l'élevage de Brive, la Chambre d'agriculture de la Corrèze lance un vaste plan de développement des usages numériques agricoles: AgriNumérik 19. Son objectif: mettre à disposition de tous les agriculteurs volontaires du territoire un smartphone avec des applications et services associés. Une initiative d'ampleur unique en France, sous le regard bienveillant d'Hervé Pillaud, membre du Conseil national du numérique et VP de la Chambre d’agriculture des Pays de la Loire, invité de ce lancement.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Culture | La Chartreuse des Fraux, nouvel écrin du Festival du Périgord noir

10/08/2018 | Quatre concerts de jazz sont organisés ce week-end à la Chartreuse des Fraux à la Bachellerie dans le cadre du festival du Périgord noir. Un lieu à découvrir.

La chartreuse avec sa toiture en ardoises de Corrèze

Un des leitmotivs des organisateurs du festival du Périgord noir est de faire sortir la musique d'une approche trop traditionnelle. L'idée est de créer une relation étroite entre l'oeuvre, l'auditeur et le lieu. La 36e édition n'échappe pas à cette règle. Cette année, parmi les nouveaux lieux que les festivaliers auront l'occasion de découvrir, la chartreuse des Fraux sur la commune de la Bachellerie. Cette propriété privée accueille les samedi 11 et dimanche 12 août quatre concerts de jazz dont un hommage à l'écrivain musicien Boris Vian. Découverte avec sa propriétaire.

Pour accèder à la Chartreuse des Fraux, belle propriété de la deuxième moitié du XVIIIe siècle, on emprunte un petit chemin qui nous conduit sur les hauteurs de la Bachellerie, depuis la route de Montignac. Le paysage qui s'offre alors à nous a quelque chose de magique.  Une atmosphère particulière se dégage. "Comme le souligne, la nouvelle propriétaire, Sophie Dupont, c'est à la fois un lieu préservé entouré de bois mais ouvert sans murs. Sophie Dupont et son mari Gaëtan Guyot, enseignants originaires de Lille ont eu un véritable coup de coeur pour ce domaine. "Nous avions l'habitude de passer nos vacances en Dordogne depuis plusieurs années mais notre projet de départ était d'acquérir une demeure du XVIIIe siècle dans notre région d'origine puis notre choix s'est porté sur ce site. De ce lieu se dégage une atmosphère particulière, à la fois de quiétude mais la présence de l'homme remonte à nuit des temps comme nous le précise l'ancienne propriétaire Marie-Hélène De Rancher, présente ce vendredi sur le domaine. Ses parents, aujourd'hui disparus, ont beaucoup oeuvré pendant un demi siècle pour redonner vie à cet ensemble de bâtiments. "Ma famille a du faire des choix, quand mes parents ont acheté, il y avait davantage de bâtiments. Il était impossible de tout conserver. Les travaux ont été colossaux" Aujourd'hui, quatre maisons formant un hameau s'intègrent au domaine parmi lesquelles, la maison du cuvier, la métairie, une bâtisse sous laquelle se trouve un cluzeau. "L'empreinte de l'homme est ici très ancienne depuis la préhistoire.  De nombreuses traces de l''époque mérovingienne subsistent. Au XVIIIe siècle, les Fraux sont une ancienne propriété viticole et agricole : on suppose qu'il y avait plus d'une centaine d'hectares exploités au 19e siècle.  C'est la crise du phylloxéra à la fin du XIXe qui va détruire le vignoble.

Le plus surprenant est la chartreuse. Elle s'élève sur la pente d'un vallon. La toiture a la particularité d'être en ardoises de Corrèze : elle est à longs pans brisés pour le corps de logis et à longs pans brisés et croupes pour les pavillons. Les anciens propriétaires ont beaucoup travaillé pour la restauration de cette toiture. Marie-Hélène De Rancher se souvient de son père allant récupérer des ardoises de Corrèze sur des bâtiments promis à la démollition et  les retailler. 

Le domaine représente un ensemble architectural remarquableUn lieu ouvert

Les nouveaux propriétaires souhaitent poursuivre l'oeuvre de leurs prédécesseurs : ils ont procédé à des travaux dans les quatre maisons du hameau, transformées en gîtes pour des locations saisonnières. Ici, la quiétude des lieux, l'absence de télévision et de réseau wifi sont un argument commercial. La qualité architecturale des bâtis est assez remarquable. On perçoit déjà les influences du Limousin, tout proche.

Le domaine représente un ensemble architectural remarquable.


"Ce domaine est devenu notre lieu de vie, nous avons franchi le pas en quittant notre région d'origine. Notre objectif est de remettre dans son jus XVIIIe l'intérieur de la chartreuse. Nous prévoyons notamment de remettre des parquets en chêne XVIIIe, de remettre les poutres apparentes des plafonds."  Sophie Dupont et Gaëtan Guyot souhaitent se documenter, trouver des documents se rapportant au domaine. Elle précise : "Nous ne souhaitons pas ouvrir le site au grand  public mais le lieu se veut ouvert pour de l'accueil de personnes souhaitant découvrir la région ou pour des manifestations ponctuelles, de qualité qui ont acquis une certaine notoriété. C'est notamment une des raisons pour laquelle nous avons accepté bien volontiers d'accueillir le festival du Périgord noir."
La magnifique grange XVIIIe,  accueille le samedi 11 et dimanche 12 août, quatre concerts de jazz. Dimanche, les élèves de la haute école de musique de Lausanne célèbreront l'écrivain musicien Boris Vian, Gauthier Toux , jeune pianiste français formé à Lausanne, reviendra en trio et en quatuor. Samedi après-midi, le public pourra découvrir "la relève en Aquitaine", la classe de jazz du Conservatoire de région de Bordeaux et Lilananda jazz Quartet quintet.  

 

Claude-Hélène Yvard
Par Claude-Hélène Yvard

Crédit Photo : Claude Hélène Yvard

Partager sur Facebook
Vu par vous
2725
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Culture
Culture
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 21 + 14 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Professionnels des contenus ! J'aime aqui, je le soutiens !