Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

29/05/20 : Municipales : A Melle (79), la liste menée par Sarah Klingler ayant obtenu la majorité absolue (28 voix) au premier tour, le conseil a été installé hier, avec 9 postes d'adjoints créés, avec Jérôme Texier et Favienne Manguy comme 1er et 2e adjoints.

27/05/20 : Les 11 Clowns Stéthoscopes organisent une "déambulade festive" aux fenêtres des patients qu’ils ont l’habitude de côtoyer au CHU de Bordeaux à l'Hôpital des enfants afin de renouer le lien physique rompu par le confinement, le 29 mai dès 15h00.

27/05/20 : La crise sanitaire est passée par là: la Commission et sa présidente Mme Von der Leyen annoncent un plan de relance de 750 milliards empruntés sur les marchés pour renforcer le budget de l'Union.Préalable: obtenir l'accord des 27 pour ce New Deal "fédéral

26/05/20 : Le Conseil municipal de Libourne a réélu à sa tête Philippe Buisson. Laurence Rouède se voit confier la délégation de 1ere adjointe, déléguée à la coordination des activités municipales, aux ressources humaines, à l’urbanisme et au foncier.

25/05/20 : Le secrétaire d'État en charge du tourisme, Jean-Baptiste Lemoyne, a assuré que l'exécutif réfléchissait à un "élargissement significatif" de la limite de déplacement (100 km autour du domicile), qui pourrait entrer en vigueur la semaine prochaine.

25/05/20 : Les hospitaliers du CHU Pellegrin à Bordeaux sont en grève illimitée depuis le 22 mai sur préavis de SUD Santé. Un rassemblement de soutien est organisé le 26 mai devant l'hôpital.

22/05/20 : Dans le cadre de la célébration de la Journée Mondiale des Oiseaux Migrateurs, les 24 et 31 mai 2020 à Vitrezay, BioSphère Environnement propose 2 sorties de découverte des oiseaux des marais de Gironde, de 8h30 à 10h30. Réservations: 05 46 49 89 89.

19/05/20 : Allant dans le sens de la déclaration du Premier Ministre ce matin, le préfet des Pyrénées Atlantiques Eric Spitz déclare que les Bordelais et les Toulousains en zone verte pourraient venir en vacances en juillet et août dans les Pyrénées Atlantiques

18/05/20 : L’incertitude de l’évolution sanitaire, et l’impossibilité de mettre en œuvre les mesures barrières, entrainent l’annulation de l’opération de sensibilisation des jeunes à la nage, Objectif Nage, pour l’été 2020, annonce le Département de la Gironde.

15/05/20 : Initialement prévu le samedi 12 septembre prochain, la 36ème édition du marathon des Châteaux du Médoc est reportée au samedi 11 septembre 2021.

14/05/20 : L'activité partielle pour les entreprises du tourisme et de l'évènementiel sera maintenue jusqu'à fin 2020 et que l'accès au fonds de solidarité est prolongé jusqu'à fin septembre. En revanche, pas de baisse prévue pour la TVA.

12/05/20 : La Compagnie aérienne Chalair annonce la reprise progressive de ses vols entre Bordeaux, Brest et Montpellier. Au rythme de 2 vols hebdomadaires, rdv le 8 juin, pour la reprise des liaisons Bordeaux-Brest puis le 15 juin, pour Bordeaux-Montpellier

- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 29/05/20 | La Rochelle étend l'accueil des ses élèves à partir du 4 juin

    Lire

    Les écoles de La Rochelle vont pouvoir accueillir une centaine d'écoliers supplémentaires à partir du 4 juin. La Ville va notamment mettre en place le dispositif "sport, santé, culture et civisme" encouragé par l'Etat. Les personnels municipaux et d'associations seront en charge de ces animations thématiques en semaine, dispensées sur le temps scolaires, dans les locaux adjacents aux écoles. 4 établissements vont servir d'écoles tests avant l'extension du dispositif.

  • 29/05/20 | Opération sportive « Limoges respire »

    Lire

    La Ville de Limoges propose du 8 au 26 juin un programme gratuit de remise en forme « Limoges respire » pour les personnes âgées de 18 à 50 ans. Au total, 11 activités vont être proposées au cours de ces 3 semaines comme des jeux d’orientation en famille, du VTT, du renforcement musculaire ou encore du stand-up paddle. Les pré-inscriptions pour 2 activités maximum par semaine débutent le 3 juin au 05 55 38 50 55.

  • 29/05/20 | La Ludo-médiathèque de Cenon en drive !

    Lire

    Depuis le 12 mai, la ludo-médiathèque Jacques Rivière de Cenon a repris ses activités sous la forme d'un drive! Désormais, pour emprunter livres, revues, jeux rendez-vous sur le site www.mediatheque.cenon.fr, puis envoyez un mail à commande.ludomedia@ville-cenon.fr ou par téléphone. Le retrait de la commande se fait dans le hall de la structure, à une heure convenue par la ludo-médiathèque. Pour les retours, les usagers sont invités à les déposer dans la boîte à retour. Infos au 05 57 77 31 77.

  • 29/05/20 | Annulation de la fête du couteau en Périgord vert

    Lire

    Il n'y aura pas non plus de fête du couteau à Nontron cet été. La 25e édition, prévue les 8 et 9 août, est annulée à cause de l'épidémie de coronavirus annoncent ce jeudi les organisateurs de l'événement. Les organisateurs sont déjà au travail pour préparer la prochaine Fête du couteau qui aura lieu les 7 et 8 août 2021. Par contre, les stages de forge coutelière de la Fête qui devraient se tenir du 5 au 9 août sont maintenus.

  • 29/05/20 | Zero Waste Bordeaux & Zéro Déchet Dordogne : un docu pour sensibiliser

    Lire

    Zero Waste Bordeaux & Zéro Déchet Dordogne organisent une diffusion en ligne du documentaire “The story of plastic” les 29 & 30 mai suivie d’une visio-conférence le 31 mai. Cet événement, en présence des structures organisatrices ainsi que de Surfrider Gironde et Marie Mora, éco-infirmière, permettra d’approfondir différents aspects traités par le documentaire : pollution environnementale, risques sanitaires et enjeux citoyens.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Culture | La Rochelle célèbre 20 ans de fictions télévisées

13/09/2018 | Depuis 20 ans, les séries TV de l'année font leur rentrée en avant-première au festival de fiction de La Rochelle. Un succès populaire jamais démenti.

Stéphane Strano dans le village du festival à La Rochellee, le matin de l'ouverture de la 20e édition

Premier festival de France consacré aux séries TV et aux téléfilms français et/ou francophones, le festival de fiction TV de La Rochelle fête aujourd’hui ses vingt ans. De ces débuts confidentiels à Saint-Tropez, au succès populaire d’aujourd’hui avec plus de 35 000 spectateurs, le FFTV a fait du chemin et ne cesse d’avoir des ambitions, soutenues aujourd’hui par la ville de La Rochelle, le Département et la Région. Rencontre avec Stéphane Strano, le président du festival, qui a succédé il y a trois ans à son co-fondateur Quentin Raspail.

@qui! : Comment avez-vous préparé ces vingt ans ?

"Pour célébrer les vingt ans, on a mené une réflexion sérieuse et responsable sur ce qu’on voulait faire. Sachant que nous utilisons de l’argent public, je ne trouvais pas correct de partir sur des feux d’artifices ou quelque chose dans ce genre. J’ai préféré misé sur des « cadeaux » concrets, d’ordre structurel pour le festival, comme consacrer une journée entière à la création francophone, un autre moment à la fiction européenne et mettre davantage de moyens dans notre résidence des écritures, lancée cet hiver. Vingt ans, c’est aussi le bon moment pour s’interroger aussi sur ce qu’on fait les prochaines années, comment on se renouvèle…"

@qui! : Comment le festival a évolué en deux décennies ?

"Je dirais qu’il a changé du tout au tout, dans son approche comme dans son contenu. Au début, on essayait juste de promouvoir la création télévisuelle française. Il y avait déjà cette envie des professionnels de ressembler au cinéma… On a évolué en termes de thématiques de débats, de rencontres professionnelles, de qualité de contenus des fictions et par l’ouverture aux autres pays… En fait, le festival a évolué en miroir de la profession audiovisuelle : la série française s’est énormément  transformée ces dernières années ; les chaînes ont investi sérieusement dedans et aujourd’hui chacune apporte son lot d’œuvres de qualité, chacune dans leur style. On se retrouve ainsi avec de vrais succès populaires comme Le Bureau des Légendes, Baron Noir ou Dix pour Cent. Le festival a même gagné une crédibilité européenne ces dix dernières années, comme en atteste la présence d’une dizaine de producteurs européens à notre journée de la création européenne - Allemands, Italiens, etc."

@qui! : Peut-on dire que la fiction TV française se caractérise aujourd’hui par une « touche française », qui lui permet de se distinguer dans le paysage audiovisuel face au marché américain ?

"A mon sens, le « style » francophone n’est pas encore assez affirmé mais il va dans ce sens. La preuve, c’est que nos séries ayant du succès à l’étranger sont très marquées « françaises », comme Un Village Français ou Versailles. Philosophiquement, nous avons encore à travailler sur un savoir-faire français et une volonté nationale de se vendre comme tel. Mais c’est une réflexion perpétuelle qui ne sera jamais fini."

@qui! : Aujourd’hui, le festival attire 35 000 à 40 000 spectateurs, quelque 2 100 professionnels de l’audiovisuel et sa fréquentation est exponentielle. Comment comptez-vous gérer cette croissance inéluctable ?

Je ne peux pas et je ne veux pas ralentir la croissance du festival. Il est vrai qu’à ce rythme, dans vingt ans nous n’aurons plus de place pour tout le monde (rires). Mais l’agrandissement d’un festival doit se gérer avec subtilité et délicatesse. Il faut accompagner sa progression en s’adaptant à chaque nouvelle édition. J’espère par exemple que nous pourrons étaler le festival sur un peu plus de jours – nous avons déjà gagné une demi-journée de festival en plus cette année, grâce à l’instauration de la journée de la création francophone. Avec l’équipe, nous avons également réfléchi à d’autres salles pour accueillir des projections : on pourrait augmenter notre présence à l’Olympia, qui accueille déjà quelques évènements ; il y a aussi l’espace Encan, de l’autre côté du port, mais on songe aussi à de petites salles dans le centre-ville, pour garder le festival dans le cœur de la cité. Bref, les possibilités sont multiples, je ne m’inquiète pas.

@qui! : Parlez-nous de la résidence des écritures… En quoi cela consiste ?

C’est une résidence pour jeunes scénaristes, ayant besoin d’un lieu pour se consacrer à un projet d’écriture. Soutenus par le CNC, nous l’avons lancé cet hiver au centre Intermonde de La Rochelle, mais à terme nous comptons l’installer Villa Fort-Louis. Après une première session en janvier, il y en a eu une en juin, il y en aura une autre en décembre. Nous accueillerons 10 auteurs francophones, québécois, belges, africains et bien sûr français. Nous comptons dès l’an prochain lancer un appel à projet particulier, afin de faire venir aussi bien des scénaristes débutants que d’experience…

 

Quatre jours pour 5000 heures de films

Le festival de la fiction TV se déroule jusqu’au 16 septembre dans différents lieux de projection de La Rochelle comme la Coursive ou le CGR Dragon. 25 œuvres françaises en compétition sont à voir en avant-première cette année, dont 7 téléfilms, 4 séries de 52 min et autres mini-séries. Dix fictions européennes et 7 fictions francophones étrangères sont également à découvrir. Sans oublier quelques projections spéciales, hors compétition. Parmi les fictions très attendues : Jacqueline Sauvage, c’était lui ou moi, jeudi à 21h à La Coursive ; Le Bureau des Légendes, vendredi à 16h au cinéma Dragon ; Dix pour Cent, au Dragon à 16h45 ; Un si Grand Soleil samedi à 14h30 au Dragon ; Ma Mère, le Crabe et Moi, au Dragon à 16h30 sammedi ; Hippocrate, à La Coursive à 17h. Gratuit. Le dimanche, rediffusion des films du palmarès, de 11h à 17h au cinéma Dragon.

Quelques stars annoncées sur le vieux port : Marie Gillain (présidente du jury), Bernard Le Coq, Emilie Dequenne, Alix Poisson, Natacha Lindinger, Marie Kremer, Bruno Debrandt, Olivier Marchal, Matthieu Madenian, Ahmed Sylla et les acteurs de la série Dix pour Cent.

La ministre de la Culture Françoise Nyssen est également attendue vendredi matin pour un débat autour de la réforme de l’audiovisuelle et ses conséquences sur ses acteurs publics et privés. Des élus de la région Nouvelle Aquitaine, partenaire du festival, seront également présents pour une conférence sur les actions de la Région dans le domaine du cinéma et de l’audiovisuel.   

Anne-Lise Durif
Par Anne-Lise Durif

Crédit Photo : Anne-Lise Durif

Partager sur Facebook
Vu par vous
4617
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Culture
Culture
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 31 + 11 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Professionnels des contenus ! J'aime aqui, je le soutiens !