Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

03/04/20 : Charente-Maritime : les maires de l'île Oléron ont pris des arrêtés hier soir pour interdire la venue sur le territoire de vacanciers ou de résidents secondaires, renforçant les pouvoirs de gendarmeries. Les contrevenants devront faire demi-tour.

03/04/20 : Charente : la préfète a autorisé l’ouverture de 47 marchés : 17 pour l’arrondissement d’Angoulême; 12 pour l’arrondissement de Cognac; 18 pour l’arrondissement de Confolens.

03/04/20 : Dordogne : au 2 avril, 63 marchés sont ouverts et ont obtenu une dérogation de la préfecture en tenant compte des mesures barrières et sanitaires. Ils sont limités à une quinzaine d'exposants de proximité à l'exception de Périgueux et de Bergerac.

03/04/20 : Charente : depuis le début du confinement, plus de 1700 demandes d’activité partielle ont été déposées auprès de la Direccte, pour près de 15 500 salariés, a annoncé hier la préfecture.

02/04/20 : Ce mercredi, le CHU et l'Université de Bordeaux ont lancé conjointement un appel aux dons pour soutenir la recherche et "accompagner les étudiants via la fondation Bordeaux Université", qui recueille les dons sur son site ou au 06 26 25 45 56.

02/04/20 : Le festival Big Bang de Saint-Médard-en-Jalles consacré à l'espace est annulé et reporté du 25 au 29 mai 2021. Les organisateurs préparent une conférence live et un podcast entre temps, "pour maintenir le lien avec la communauté".

01/04/20 : Covid-19 : le nombre de malades est établi ce mercredi soir à 1845 cas depuis le début de l'épidémie, selon l'ARS. 700 personnes sont hospitalisées; 215 en soins intensifs; 414 sont sorties guéries de l'hôpital. 82 décès sont à déplorer.

01/04/20 : Charente-Maritime : la ville de Marennes et son association de commerçants lancent un appel à manifestation d'intérêt pour créer une boutique en ligne rassemblant les commerçants locaux pour faire de la vente en ligne. Contact:j.girard@gigamotors.fr

01/04/20 : La ville de Périgueux maintient le stationnement gratuit, en voirie et sur le parking Bugeaud, pour toute la période de confinement. Une manière d'inciter les Périgourdins à rester chez eux, mais aussi pour soutenir les commerces restant ouverts.

01/04/20 : La Charente-Maritime se prépare à affronter la "vague" de malades du covid 19 : une quinzaine de centres de consultation temporaire, avec un dispositif sanitaire particulier, seront mis en place entre demain et la fin de semaine (sur rdv uniquement).

31/03/20 : Débuts prometteurs pour la plateforme www.produits-locaux-nouvelle-aquitaine.fr qui met en relation les producteurs et artisans de l'agro-alimentaire et les consommateurs : plus de 1 000 inscriptions de producteurs et 28 700 de consommateurs.

31/03/20 : Covid-19. Afin de permettre aux habitants de faire leurs courses et aux commerçants de poursuivre leur activité, le maire de Mérignac a obtenu de la préfecture une dérogation de réouverture des marchés sous la forme de drives sécurisés.

- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 03/04/20 | Deux-Sèvres : 200 tablettes numériques pour les EHPAD

    Lire

    Pour faire face à une situation sociale difficile dans les EHPAD à cause de l'interdiction des visites dans les établissements, le Conseil départemental des Deux-Sèvres distribue dès ce vendredi et jusqu'à lundi prochain 200 tablettes numériques. Ces outils devront permettre aux résidents de garder le contact avec leurs proches en cette période de confinement. L'investissement réalisé par le Département pour l'achat de ces tablettes est de 100 000 euros.

  • 03/04/20 | Cet été, rendez-vous avec le « Le Barbier de Séville » à Sanxay (86)

    Lire

    Depuis 21 ans, les Soirées Lyriques de Sanxay dans la Vienne, 3e festival de chant lyrique de France, proposent chaque été un opéra en plein air, dans les vestiges du théâtre gallo-romain de Sanxay (Vienne). Cet été, les 10, 12 et 14 août, « Le Barbier de Séville » de Rossini sera joué pour la première fois à Sanxay. Cette coproduction Opéra national du Rhin / Opéra de Rouen sera scénographiée et mise en scène par Pierre-Emmanuel Rousseau.

  • 03/04/20 | Les deux résidentes d'un Ehpad bayonnais ont quitté l'hôpital

    Lire

    Les deux résidentes de l'Ehpad Harambillet, qui avaient été testées positives au Covid-19 et hospitalisées, ont regagné l'établissement, respectivement hier 2 avril et aujourd'hui 3 avril. La première, âgée de 86 ans, avait été admise au Centre hospitalier de la Côte basque le 17 mars et la seconde, âgée de 89 ans, le 20 mars. En lien étroit avec l’Agence Régionale de Santé, la Ville de Bayonne et son Centre communal d'action sociale ont mis en place des mesures sanitaires de confinement strictes au sein de cet établissement dès le début de la pandémie.

  • 03/04/20 | Nouveaux renforts de personnels soignants à l'Est

    Lire

    Après un premier départ de personnels soignants dimanche dernier, 18 nouveaux volontaires sont partis le 2 avril pour renforcer les hôpitaux de l'Est de la France. Des médecins anesthésistes réanimateurs et infirmiers anesthésistes de milieux hospitaliers mais aussi des libéraux et des praticiens d'établissements publics et privés. Ils viennent des Landes, de Gironde, du Lot-et-Garonne et de Charente-Maritime, pour renforcer le centre hospitalier et l'hôpital militaire de campagne de Mulhouse pour 4 à 10 jours.

  • 03/04/20 | La Chambre d'agriculture de la Charente, soutient ses agriculteurs pendant le confinement

    Lire

    Mercredi 8 avril de 14h à 18h à la Chambre d'agriculture de la Charente à Angoulême aura lieu une opération de vente d’agneau de Pâques. Organisée par ECOOVI, coopérative de 300 éleveurs ovins, l’action aura pour but d’écouler la viande produite par les éleveurs qui subissent la fermeture de nombreux points de vente à cause du Covid-19. Cette initiative s’inscrit dans un processus de soutient global de la part de la chambre d’agriculture de la Charente aux petits producteurs locaux. Une plateforme web vient d’ailleurs d’être mise en ligne afin de les mettre en relation avec des clients potentiels.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Culture | Lifting complet pour Gens de Garonne

26/07/2019 | Ce scénovision de la Vallée de la Garonne qui a vu le jour en 2006 va connaître une profonde restructuration afin d’attirer davantage de public…

La cabane du pêcheur

Le 11 juin 2006, le Scénovision Gens de Garonne situé à Couthures-sur-Garonne en Lot-et-Garonne ouvrait ses portes. Ce lieu est une ode à Dame Garonne, un site touristique qui met en avant quatre notions fortes : l’eau, le temps, la mémoire et les hommes et où l’ambiance est authentique et familiale, autour de la vie du fleuve et des habitants du village. Mais en 13 ans de temps, l’outil a quelque peu vieilli au regard des innovations touristiques actuelles. C’est ainsi qu’une enveloppe financière d’1 220 000 € vient d’être débloquée afin de « renforcer l’attractivité du site, capter de nouvelles clientèles, assurer de la revisite et développer les retombées économiques », justifient les élus communautaires.

« Réinvestir Gens de Garonne et fortifier, étendre et construire une offre plus importante et plus large ». Voici les objectifs de la refonte totale du site touristique Gens de Garonne situé à Couthures-sur-Garonne, qui, depuis 13 ans, n’a de cesse de sensibiliser petits et grands à la vie de, avec et autour du fleuve Garonne. 1 220 000 € viennent donc d’être débloqués pour ce chantier devant s’achever en 2021. Val de Garonne Agglomération a confié la gestion et l’exploitation à l’entreprise Sites et Compagnie, via la société La Compagnie du Fleuve. Et dans cet esprit, le 6 juillet dernier, les premiers aménagements de ce programme de redynamisation 2019‐2021 ont été inaugurés en grande pompe.

Nouveautés 2019
Parmi ces nouveaux aménagements, le public peut suivre un film stéréoscopique de cinq minutes en réalité 3D-VR « afin de lui donner un peu de sensations fortes autour de cette thématique » précise l’équipe du scénovision. Ce film a été tourné avec une caméra spécifique capable de retranscrire de manière réaliste le point de vue d’une personne. Pour en profiter, les spectateurs prennent place à bord d’un bateau des sauveteurs. Autre aménagement, un lieu de restauration sur la plage de Couthures. Cette Cabane du pêcheur – une roulotte spécialement réalisée pour ce nouveau service – fleure bon l’esprit « déjeuner sur l’herbe ». Des plaids, des coussins « fatboy pouf », une partie terrasse et des toiles tendues viennent compléter ce dispositif. « Ces éléments sont une invitation au repos, à la flânerie ». Cette offre restauration est déclinée sous la forme de panier pique-nique. Enfin, dernier aménagement proposé pour cet été, une zone de jeux sur la plage sous la forme d’un immense bateau pirate gonflable mesurant 20m de long sur 9m de haut. « Cet objet ludique et attractif, avec accès totalement gratuit, permet de communiquer et d’attirer les clientèles familiales en touchant la cible enfant ».

Innovations à venir
Ces aménagements représentent la phase 1 du plan de redynamisation 2019-2021. La phase, prévue pour l’été 2020, proposera un nouveau parcours Visiteurs ainsi qu’une nouvelle scénographie grâce à la construction d’un bâtiment reliant les deux sites actuels et regroupant l’accueil, la billetterie et la boutique. Un Ciné immersion verra également le jour dans la salle 1 grâce à un nouveau spectacle tout comme un nouvel espace de restauration intérieur. La phase 3, elle, concernera l’aménagement de la Corderie dans le village afin de considérer ce lieu comme « un site ouvert, une véritable porte d’entrée sur le village de Couthures-sur-Garonne et plus globalement, sur le territoire du Val de Garonne ».

Sybille Rousseau
Par Sybille Rousseau

Crédit Photo : Gens de Garonne

Partager sur Facebook
Vu par vous
5376
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Culture
Culture
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 5 + 10 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Des experts pour vous former ! J'aime aqui, je le soutiens !