Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

20/09/19 : Le patron bordelais de Keolis, Jean-Pierre Farandou, succèdera à Guillaume Pépy à la tête de la SNCF en janvier. Il a effectué en Gironde une grande partie de sa carrière aux postes de chef de gare, chef de projet TGV ou responsable de la mobilité TER.

19/09/19 : Bordeaux - James Gray, le réalisateur New yorkais de Little Odessa, La nuit nous appartient, Two Lovers ou du récent Ad Astra sera l'invité d'honneur du 8èmé Festival International du Film Indépendant de Bordeaux qui se tient du 15 au 21 octobre 2019

18/09/19 : Bordeaux. Il aura fallu quatre mois pour que le trafic reprenne sur la ligne C du tram entre la Porte de Bourgogne et la gare Saint-Jean après l'incendie du parking Salinières: il est annoncé pour le 28 septembre.

18/09/19 : Mont de Marsan Agglomération recherche des volontaires en Service Civique pour assurer des missions en lien avec la culture, la solidarité, l'environnement et l'éducation. Réunion d'information le 26 septembre à 14h au Bureau Information Jeunesse.

18/09/19 : Le Pont d'Aquitaine sera fermé entre les échangeurs 1 et 5 du 19 septembre 21h au 20 septembre 6h pour des travaux de maintenance et d'entretien.

18/09/19 : Deux-Sèvres : à l'occasion des Journées du patrimoine, le Département ouvre ses portes au public de la Maison du Département, des Archives Départementales et des Tumulus de Bougon. Animations et visites guidées sont au programme.

18/09/19 : Charente-Maritime : le chantier du pont transbordeur de Rochefort ouvre ses portes au public à l’occasion des journées européennes du patrimoine. RDV notamment samedi 21 à 10h pour assister au remontage sur le tablier du premier élément de chariot.

17/09/19 : Dordogne : Frédéric Gojard, 58 ans, conduira la liste du Rassemblement National à Périgueux pour les élections municipales. Cet ancien militaire, aujourd'hui âgé de 58 ans, s'était déjà présenté aux dernières élections européennes.

17/09/19 : Marcel Amont se rend à Bordeaux à la libraire La Machine à Lire jeudi 19 septembre à partir de 18h30 pour évoquer son livre "Les Coulisses de ma vie" aux éditions Flammarion. Il sera le lendemain à l’Espace Culturel de Pau à partir de 18h30.

17/09/19 : Philippe Lambert atteint de la sclérose en plaques, est attendu à Agen mercredi 18 septembre à 16h30 pour une étape dans le cadre de son « Tour de France - défi 3000 km de Philippe Lambert ».

17/09/19 : Dordogne : Cheffe d’entreprise, conjointe collaboratrice ou apprentie, les candidatures à l’édition 2020 des trophées « Elles M l’artisanat » sont ouvertes. Les lauréates seront mises à l'honneur le 23 mars en préfecture. Plus d'info: www.artisanat24.com

16/09/19 : Deux-Sèvres : les agents des finances publiques sont en grève, suite à l'appel de l'intersyndicale CGT/CFDT/FO/Solidaires/CFTC. Ils protestent contre la fermeture d'ici 2022, de 4 des 10 centres -Prahecq, Airvault, Frontenay-Rohan-Rohan et Coulonges.

- Publicité -
S’abonner ici !
- Publicité -
  • 20/09/19 | La Rochelle : le choix du site du nouvel hopital fait débat

    Lire

    Le choix de l'emplacement du nouvel hôpital de La Rochelle a fait débat, lors du conseil d'agglomération du 19 septembre. Plusieurs élus se sont étonnés de ne pas avoir été consultés, estimant que le sujet devrait faire l'objet d'une discussion en conseil communautaire. Or, le futur emplacement sur l'actuel site du Parc des expositions a été décidé puis acté en juillet 2018 par le conseil de surveillance du groupe hospitalier et validé par l'ARS, et n'avait suscité aucune contestation à l'époque.

  • 20/09/19 | Nuit des chercheur.e.s à Limoges

    Lire

    La 15ème Nuit Européenne des Chercheur.e.s se tiendra le 27 septembre. A cette occasion la Maison de l’Europe Limousin propose une exposition « Unis pour la protection de l’eau ! » qui aborde la thématique de l’eau à l’échelle régionale mais aussi européenne. Cette exposition sera complétée par un module d’animation interactif pour permettre à chaque visiteur de se questionner sur les pratiques en matière de protection de l’eau.

  • 20/09/19 | La Rochelle : un grand débat autour de l'acharnement thérapeutique

    Lire

    Depuis janvier 2016, le Centre National des Soins Palliatifs et de la Fin de Vie (CNSPFV), a notamment pour mission d’informer et de communiquer avec le grand public sur la démarche palliative et la fin de vie. Il organise avec le centre hospitalier de La Rochelle un débat public sur le thème "Acharnement thérapeutique ou obstination déraisonnable: où ça commence? Qui en décide? Que dit la loi?", le 25 septembre de 19h à 21h, salle de l'Oratoire à La Rochelle. Entrée libre et sans inscription.

  • 20/09/19 | Job dating à l'AFPA de Pessac

    Lire

    Le 24 septembre, le Fonds d’Assurance Formation du Travail Temporaire, Pôle emploi et le centre Afpa de Pessac (15 avenue Jean Perrin) organisent un job dating spécial métiers de la logistique, de l’aéronautique, du nautisme et de l’industrie avec la présence du Fonds d’action sociale du travail temporaire et de 30 agences d’emploi pour des recrutements en mission d’intérim et CDI. L’occasion de découvrir les nombreuses opportunités d’emploi, de bénéficier de conseils en formation, en évolution professionnelle ou encore en financement, ainsi que d'assister à des démonstrations métiers.

  • 19/09/19 | Bordeaux : deux journées pour "relancer le commerce"

    Lire

    Les samedi 21 et 28 septembre, la Ronde des quartiers et la mairie de Bordeaux organisent "Les commerces en scène", deux journées d'animations (concerts, spectacles, danses, déambulations) dans les rues du centre-ville de Bordeaux. L'objectif pour l'association des commerçants est de relancer l'activité, impactée par les manifestations des gilets jaunes, qui ont prévu un nouvel acte ce samedi 21 septembre, notamment à Paris. Le programme de cette manifestation portant le slogan "Envie de Bordeaux" est disponible sur le site de la ville.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Culture | Périgueux,capitale des arts gestuels et du mime à partir de mardi

22/07/2019 | Incontournable de la saison estivale,le festival Mimos débute demain. Dix neuf compagnies se produiront jusqu'au 27 juillet à Périgueux sur des sujets d'actualité

 Mo et le ruban rouge nous raconte le drame des enfants de migrants en soirée d'ouverture, mardi

La 37e édition du festival du mime de Périgueux, Mimos débute demain. Dix-neuf compagnies sont au rendez-vous avec le public pour vingt spectacles en plus du "Off". Cet événement estival a pour thème "les corps engagés", avec des spectacles sur des thématiques comme les migrants ou le féminisme. Légèrement raccourci dans la durée, mais avec le même nombre de spectacles, Ces six journées feront la part belle à des artistes bien connus des périgourdins. Mardi soir, place Mauvard, le spectacle d'ouverture sera une déambulation qui mêle marionnette géante, objets animés et musique.

 Mimos est toujours un moment privilégié dans la capitale du Périgord. Les artistes investissent la ville, ses théâtres, ses places, ses jardins. Cette année, le festival qui débute demain présente une version raccourcie avec pourtant le même nombre de spectacles : : 20 au total, donnés par 19 compagnies, françaises dans leur grande majorité. Le thème choisi pour cette 37e édition est celui des corps engagés, une thématique en lien avec l'actualité.

Les Arts du Mime et du Geste sont forcément en prise avec les questions qui agitent notre société (migrants, bouleversement de l’éco-système, dérives de la surconsommation, intolérance...) et Mimos en est le reflet. Susciter des émotions, provoquer des réactions... ; "les artistes sont des esprits libres qui revendiquent un art engagé, un corps politique. S’engager, c’est donner un sens à ce que l’on vit, c’est construire notre humanité, c’est créer un lien avec l’Autre, partager des valeurs de solidarité. On sort transformé et enrichi de cet investissement collectif. Du JE au NOUS, le « vivre ensemble » est au cœur de ces jours, du 23 au 27 juillet, fenêtre incandescente ouverte sur le monde."

Un hommage aux enfants migrants en ouverture

 Sans être un festival de théâtre de rue, MIMOS offre de nombreuses propositions en extérieur telles que : inspirée de la photo du petit Alan retrouvé mort sur une plage, la déambulation pleine de poésie de la marionnette géante de la Cie l’Homme debout qui nous raconte le drame des enfants de migrants (Mo et le ruban rouge). Ce sera le spectacle de la soirée d'ouverture, très attendu cette année. Parmi les autres découvertes, le public sera surpris par l’étonnant ballet aérien sur plancher vertical de la Cie Delrevès (Uno), les drôles de « chorégraphies de poche » de la Cie Volubilis qui s’invitent dans les vitrines de magasins (Vitrines en cours...), le petit déjeuner contorsionné et réjouissant de la Cie Presque Siamoises (Au point du jour).  Certaines compagnies, bien connues des Périgourdins, sont de retour. Ainsi, la Cie Carabosse revient avec un fabuleux carnet de voyage entre feu, métal, musique, peinture, poésie et vidéo, les 26, 27 juillet aux Jardins des arènes, après avoir séduit en 2015 les festivaliers. Suite à la déprogrammation de la "chute des anges", la Cie de L'oubliée de Raphaëlle Boitel, artiste associée à l'Agora de Boulazac proposera les " 5es Hurlants". C'est un spectacle merveilleux qui rend hommage au cirque, au labeur qui le fonde, à l’ardeur qui l’élève, aux valeurs qui en tissent la toile de fond, entraide et solidarité indissociables du risque encouru. A voir, le jeudi 25 juillet à 20 h.
Parmi les autres temps forts, les Espagnols d'Insectropics feront découvrir " the legend of burning." Inspiré de l’immolation du jeune vendeur ambulant tunisien Mohamed Bouazizi, c'est un  spectacle multi-média choc qui évoque l’étincelle qui a déclenché le « Printemps arabe » et, au delà, amène à réfléchir sur le pouvoir des médias. La Cie Hyppoféroce avec "rêves d'une poule ridicule invitera le public à réfléchir  avec humour, sur la « malbouffe » et les dérives de la surconsommation, les 24, 25 et 26 juillet. 

Mimos, c'est aussi : la vingtaine de compagnies du OFF, des stages et ateliers sur l’art gestuel, la première Académie d’été des Arts du Mime et du Geste destinée à des professionnels, des expositions, des actions dans les quartiers... Et nouveauté de cette édition, un village du festival qui accueillera le matin les rencontres artistes-public  : il sera aménagé place Badinter. Des concerts y seront aussi organisés avec le Sans Réserve, des « Caus’rues. 

Plus d'infos, billetterie et programmation complète .www.mimos.fr

Claude-Hélène Yvard
Par Claude-Hélène Yvard

Crédit Photo : M-C Morin

Partager sur Facebook
Vu par vous
6744
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Culture
Culture
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 22 + 15 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Affichez Vous chez Nous ! J'aime aqui, je le soutiens !