Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

26/06/19 : Le navigateur Yvan Bourgnon sera présent à la 47e édition du Grand Pavois, qui se tiendra du 18 au 23 septembre à La Rochelle. Il viendra présenter la maquette de son bateau nettoyeur des mers The SeaCleaners et donner une conférence.

25/06/19 : En Dordogne, le niveau 3 alerte canicule a été déclenché qui permet de mettre en œuvre immédiatement des mesures appropriées en vue de protéger les populations. Le pic de chaleur devrait se situer le 27 juin avec des minimales à 21° et des maximales à 41

23/06/19 : Chez les féminines, la belge Nafissatou Thiam remporte le Décastar à Talence. La bordelaise Solene Ndama termine 4° avec 6290 points, elle se qualifie pour les Championnats d'Europe Espoirs, mais échoue à 10 points de la qualification aux mondiaux.

22/06/19 : Au Décastar Talence, ce samedi 22 juin, la Championne Olympique belge Nafissatou Thiam a battu le record du stade de hauteur avec un saut à 2m02, 2ème performance mondiale de l'année, et record du monde de saut en Hauteur lors d'un heptathlon.

21/06/19 : Le 20 juin, Alexandra Siarri adjointe au maire de Bordeaux chargée de la Ville de demain, de la cohésion sociale et territoriale, a été élue présidente nationale de «France Médiation» qui fédère les 75 acteurs publics et privés de la médiation sociale

21/06/19 : Après Bordeaux, Blaye, La Rochelle, Dax et Mont-de-Marsan, Parthenay et Niort testent actuellement une nouvelle ligne de bus (la 12) fonctionnant au biogaz. Le projet est soutenu par la Région.

19/06/19 : L'Hebdomadaire "Le Point" classe en 3ème position parmi les 70 villes les plus attractives de France, Bayonne Anglet et Biarritz sur la Côte basque pour leur dynamisme économique, leur mobilité leur connectivité et la qualité de vie.

19/06/19 : Charentes: selon le BNIC, les dégâts causés par l'épisode orageux de cette nuit ont eu un niveau d'impact limité sur le vignoble, localisés à Salles d'Angles, Sigogne, Angeac-Champagne, St-Martial, Jarnac, Gensac, Genté, Jarnac-Champagne ou Chadenac.

19/06/19 : La Rochelle : dans le cadre de l’approbation du Plan local d'Urbanisme intercommunal, une enquête publique est ouverte jusqu'au 26 juillet, dans 60 permanences réparties dans l'agglomération. Registre en ligne : www.registre-dematerialise.fr/1359.

19/06/19 : En raison d’un changement de programme de dernière minute, la visite de Nicolas Thierry, vice-président en charge de l’environnement et de la biodiversité, à Iraty et à Esterençuby ce jeudi 20 juin est reportée sine die.

18/06/19 : Nathalie Lasserre, première conseillère du corps des tribunaux administratifs et des cours administratives d'appel est nommée sous-préfet de Nontron. Elle remplace Frédéric Roussel, nommé directeur de cabinet à la préfecture du Tarn à Albi.

14/06/19 : La Rochelle : Le Muséum d’Histoire Naturelle s’est vu décerné le Trophée Môm’Art 2018 aujourd'hui. L’association Môm’Art récompense chaque année une institution culturelle qui a signé sa Charte de démarche d’accueil des familles et des enfants.

Arte Flamenco 2019 - du 2 au 6 juillet - Mont de Marsan
- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 26/06/19 | La Mairie de Bordeaux déclenche des actions de prévention canicule

    Lire

    En raison des fortes chaleurs, la ville de Bordeaux a déclenché des actions de prévention canicule. 18 000 courriers ont été envoyés aux seniors de +75 ans pour actualiser le registre de vigilance canicule. Dés que Madame la Préfète annoncera le plan canicule, les personnes référencées sur ce registre seront contactées quotidiennement par des bénévoles d'associations partenaires de l'opération Voisins relais. De plus, afin de permettre à tous de profiter d'un peu de fraîcheur, les parcs et jardins resteront ouverts jusqu'à 22h jusqu'au 29 juin.

  • 26/06/19 | Les filets des pêcheurs pros interdits au port de Bayonne

    Lire

    Le tribunal tribunal administratif de Pau a décidé hier d'interdire la pêche aux filets dérivants dans le port de Bayonne. Nous avions évoqué cette manifestation des associations de pêcheurs amateurs de saumon et d'élus béarnais se plaignant que cette pêche à outrance à l'embouchure de l'Adour et dans le port de Bayonne, barrent la remontée des saumons. Ils dénonçaient le préjudice subi à leur égard comme au tourisme halieutique, entre autre, dans la région de Navarrenx. Les pêcheurs pros ont six mois pour retirer leurs filets.

  • 25/06/19 | Deux-Sèvres : fermetures des routes niortaises pour travaux

    Lire

    Le Département des Deux-Sèvres va procéder à des travaux d'entretien (fauchage, élagage, voirie) sur le contournement sud de Niort. Les travaux seront réalisés de nuit entre 19 h et 23 h 30 selon les phasages suivant : du 26 au 27 juin entre la route d'Aiffres et la route de Saint-Jean d'Angély ; du 3 au 4 juillet entre la route de Saint-Jean d'Angély et la route de La Rochelle.

  • 24/06/19 | Vienne : la Préfecture au chevet d'Avanton

    Lire

    Après un arrêté interministériel daté du 21 juin 2019, la Préfecture de la Vienne annonce la reconnaissance de l'état de catastrophe naturelle pour Avanton. En effet, la commune a été fortement affectée par la sécheresse de l'été 2017, et la réhydratation des sols a provoqué plusieurs mouvements de terrain. Les sinistrés ont 10 jours à compter de la publication de l'arrêté au Journal officiel pour se manifester dans le cadre d'une indemnisation. Les demandes se font donc jusqu'au 2 juillet.

  • 24/06/19 | Virginie Calmels quitte Barnes

    Lire

    Virginie Calmels, ancienne numéro 2 des Républicains et ex adjointe d'Alain Juppé à Bordeaux, quitte ses fonctions de présidente de Barnes France et CEO de Barnes International et Hospitality prises en mars. Dans un communiqué, le groupe immobilier de luxe parle de "dissension majeures avec les actionnaires et d'une "décision devenue inévitable". La principale concernée a précisé dans un communiqué que la décision serait intervenue "suite au refus des actionnaires de me garantir leur accord pour la mise en œuvre des mesures correctrices préconisées" dans un rapport d'audit visant à "structurer le groupe".

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Culture | Sciences Po inaugure son nouveau campus à Poitiers

11/04/2019 | Inauguration du nouveau campus de Sciences Po à Poitiers, ce mardi 10 avril. Le bâtiment, plus grand que le précédent, permettra d'accueillir plus d'étudiants

Depuis janvier, les étudiants de Sciences Po du campus de Poitiers ont emménagé dans un nouveau bâtiments plus grand et plus confortable que le précédent

Depuis janvier, le campus de Poitiers de Sciences Po a emménagé dans un nouveau bâtiment de 2 500m2 réhabilité à l’occasion. Il s’agit de l’ancien bâtiment de l’École de Commerce et de Management (Escem) situé rue Jean-Jaurès au coeur de Poitiers. Un changement de lieu qui devrait permettre de recevoir plus d’étudiants. Ce mercredi 10 avril, l’inauguration a eu lieu avec comme invités, le directeur de Sciences Po, le président de la fondation nationale des Sciences Politiques, la directrice du campus, le président de la région, le maire de Poitiers, le vice-président du conseil départemental. L’occasion de visiter ce nouvel édifice et de découvrir les activités du campus annexe de cette grande école.

Cela fait 18 ans que Sciences Po dispose d’un campus à Poitiers composé de 187 élèves et d’une centaine d’enseignements. Depuis janvier, ils ont abandonné leur site historique de l’hôtel Chaboureau, à deux pas de la place Notre-Dame, pour l’ancien couvent des Jacobins (XIIIe siècle), plus grand et désormais baptisé collège Aliénor. Un bâtiment réhabilité à l’occasion. Au rez-de-chaussée, des espaces accueillants : cafétéria, bureaux dédiés à la vie associative, espaces de travail, un amphithéâtre. Aux étages, salles de cours équipées de technologies de pointe, d’autres amphithéâtres, salles de musique et d’art, studio de montage, une bibliothèque sous les combles avec charpente apparente. Tous les noms attribués aux différents espaces portent bien évidemment des consonances latines et hispaniques : Gabriel García Márquez, (écrivain colombien), Frida Kahlo (artiste peintre mexicaine), Luis Buñuel (scénariste et réalisateur mexicain), Paulo Freire (humaniste brésilien), Gabriela Mistral (femme de lettres, prix Nobel de littérature chilienne), Rubén Darío (poète nicaraguayen). « Ce nouveau bâtiment est un beau projet mené avec les équipes parisiennes et les collectivités. Tous les étudiants seront à la fois les acteurs et les bénéficiaires de ce déménagement. Ils vont participer à l’identité et à l’âme de ce collège Aliénor », explique Pascale Leclercq, directrice du campus de Poitiers de Sciences Po, lors du discours introductif de l’inauguration.
 
Ici, les étudiants suivent un cursus de deux années. Le campus est spécialisé sur la zone géographique de la péninsule ibérique et de l’Amérique latine. L’enseignement est dispensé en anglais et en français, l’espagnol et le portugais peuvent également être intégrés au programme. Les étudiants explorent l’histoire de l’Amérique latine et ses problématiques contemporaines, telles que les questions démocratiques, les modalités d’insertion des économies dans la mondialisation, le développement urbain, l’intégration régionale et continentale. Le profil des élèves est très hétéroclites. Au total, 34 nationalités sont représentées sur les 187 étudiants (dont la moitié sont des étrangers).
 Du beau monde était convié à l'inauguration du collège Aliénor ce mardi 10 avril
Un gros investissement de la région Nouvelle-Aquitaine
Le nouveau bâtiment a été acquis par la région Nouvelle-Aquitaine et réhabilité (par la région, Grand Poitiers et la Vienne). Au total, la région a accompagné cette opération à hauteur de 4,2 millions d’euros : 1,2 million d’euros pour l’acquisition, 1 million d’euros pour les travaux d’aménagement, 500 000 euros en équipements et 1 million et demi d’euros pour le fonctionnement de 2019 à 2021. Une convention a été établie pour mettre à disposition les bâtiments à titre gracieux. Alain Rousset a assisté à son inauguration ce mardi 10 avril. Le président de la région Nouvelle-Aquitaine semble particulièrement ému, notamment parce qu’il est ancien élève de Sciences Po à Paris. « Accueillir Sciences Po à Poitiers est un enjeu intéressant. Cette grande école joue un rôle dans le développement des administrations des territoires et du pays. » Il a également retrouvé un ami de longue date, Olivier Duhamel : « L’Amérique latine et la péninsule ibérique sont les territoires les plus métissés, les plus inégalitaires aussi, les plus catholiques, les plus révolutionnaires. On retrouve des plus sur ce campus dédié à ces zones géographiques, notamment la plus grande diversité, plus de mètres carrés, et bientôt plus d’étudiants. » Mais ce qui a retenu l’attention d’Alain Rousset, c’est la charpente apparente. « Étudier sous des charpentes telles que celles-ci, si vous ne réussissez pas, je ne comprends pas, dit-il en s’adressant aux étudiants. Elles sont fabuleuses, en forme de bateau renversé, Je me demande s’il ne faut pas que nous mettions en place avec madame la directrice un diplôme charpentier-Sciences Po », ironise le président de la région
 
Grand Poitiers a également apporté son soutien dans l’installation de Sciences Po dans ses nouveaux locaux. Alain Claeys, le maire de Poitiers, se souvient que c’était le prédécesseur de Frédéric Mion, Richard Descoing, qui l’avait initiée en 2001. « Une agglomération comme Poitiers a besoin de se démarquer du paysage territoriale pour bénéficier de fonctions métropolitaines. Vous êtes intégrés à la vie de Poitiers et pas seulement aux festivités, mais aussi à la vie sociale avec des partenariats avec les centres sociaux et culturels »
 
Frédéric Mion, le directeur de Sciences Po a été reconnaissant. « Envers les collectivités territoriales qui ont rendu possible ce déménagement dans ce nouveau campus, leur soutien a été renouvelé. Reconnaissance aussi à toutes les équipes de Sciences Po qui ont tout mis en oeuvre pour mener à bien l’installation sur ce site. Reconnaissance aux étudiants pour leur énergie débordante, leur soif de savoir et leurs actions.» Des actions que les étudiants gardent en mémoire après leurs études à Poitiers. C’est le cas de Stefano Badalacchi, d’origine colombienne. Il fait partie de la promotion de 2009. Aujourd’hui, il travaille à Paris-la Défense, pour une entreprise de courtage en assurance. « Poitiers m’accompagne encore aujourd’hui. C’est mon mot de passe pour les réseaux sociaux et mon portable. Ici, j’ai trouvé une nouvelle famille solidaire. J’ai appris à apprendre. Poitiers m’a donné aussi l’amour de ma vie ». Il va bientôt se marier avec une ancienne étudiante rencontrée à Poitiers.
 
Plus d’étudiants
Ce nouveau bâtiment va permettre d’accueillir plus de manifestations et d’événements. Le 15 juin, l’office du tourisme de Poitiers empruntera les locaux pour recevoir des personnalités d’Amérique latine. Fin avril, pour les 20 ans de l’euro, la banque de France y animera des rencontres. Autre point fort, les effectifs. Dans les 900 m2 de l’hôtel Chaboureau, les étudiants étaient à l’étroit, sachant que leur nombre avait déjà augmenté de 15% ces cinq dernières années. Au collège Aliénor, il devrait y avoir d’ici peu 250 élèves. « Nous avons des perspectives de recrutement, reconnaît la directrice du campus, Pascale Leclercq. D’ici deux ans, nous allons recruter un tiers d’étudiants en plus ».

Julien Privat
Par Julien Privat

Crédit Photo : Aqui.fr

Partager sur Facebook
Vu par vous
3227
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Culture
Culture
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 28 + 12 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Affichez Vous chez Nous ! J'aime aqui, je le soutiens !