Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

21/02/20 : Le TramBus de l'agglomération Bayonne-Anglet-Biarritz a franchi le cap du million de voyages, dont 200 000 en janvier. Les abonnements mensuels et annuels observent une progression de plus de 50%; les abonnements scolaires ont eux augmenté de +14 %

20/02/20 : A partir du lundi 24 février, les détenteurs d'un abonnement TBM pourront emprunter la ligne 42 du TER entre Bordeaux Saint-Jean et Parempuyre, et entre Pessac-Centre et Parempuyre, avec cette même carte TBM. Une expérimentation d'1 an renouvelable.

20/02/20 : C'était une figure de la presse française: Jean Daniel le fondateur du Nouvel Observateur s'est éteint ce 19 février à 99 ans. Ce natif d'Algérie, comme Camus, fut aussi un des témoins exigeants de la renaissance du parti socialiste dans les années 70.

19/02/20 : La métropole de Bordeaux a choisi le groupement Eiffage/UCPA/Dalkia et Banque des Territoires pour construire le futur stade nautique de Mérignac. Les travaux doivent démarrer en novembre pour une livraison en 2022.

19/02/20 : Municipales: la liste "Changer!" présente son programme pour Villenave d'Ornon autour de Patrick Bouillot et Florence Rialland ce samedi 22 février, à 10h, salle Jacques Brel

18/02/20 : Présence annoncée de Benoît Biteau député européen EELV et agriculteur en Charente-Maritime à la réunion, ce jeudi 20 février à 19h30, de la liste "Villenave écologique, solidaire et citoyenne" à l'auditorium de Sourreil.

18/02/20 : Dans le cadre des Conférences Montaigne organisées par l'Université bordelaise du même nom, Noël Mamère interviendra ce jeudi 20 février (Amphi B - 18h) sur le thème de "L’écologie, le paradigme politique du XXIe siècle".

18/02/20 : La FDSEA 64 a renouvelé son bureau: Franck Laborde, céréalier, secrétaire général de l’AGPM et éleveur de canards à Préchacq-Navarrenx en est le nouveau président, remplaçant Bernard Layre, devenu l'an dernier Président de la Chambre d'agriculture 64

16/02/20 : Agnès Buzyn, ministre des Solidarités et de la Santé, a démissionné et conduira finalement la liste LREM aux municipales de Paris sur décision évidente d'Emmanuel Macron; le député Olivier Véran lui succède au ministère.

10/02/20 : Charente-Maritime : le festival electro Stereoparc a dévoilé les premiers noms de la programmation de la soirée Coco Coast du samedi 18 juillet 2020 : Martin Solveig, Bakermat et Bellecour.

- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 21/02/20 | Le périgourdin André Barbé, président de l'association régionale des grands acteurs du tourisme

    Lire

    André Barbé, directeur Général de la Semitour, gestionnaire de sites touristiques en Dordogne devient président de l'Association régionale des grands acteurs du tourisme. Il succède à Jean-Michel Brunet (PDG de DéfiPlanet-86)) qui reste vice-président de l’association. Créée en 2013, l’ARGAT rassemble 44 grands sites touristiques de Nouvelle-Aquitaine qui partagent l’attachement à la richesse du territoire régional et la même volonté de promouvoir leurs destinations auprès de tous les publics.

  • 21/02/20 | Cas de rage en Charente-Maritime

    Lire

    Suite à la découverte d’un cas de rage sur la commune de Saint-Martin-de-Ré chez un chien provenant d’Espagne il y a quelques jours, les personnes et les chiens ayant pu être en contact ont été identifiés. Elles ont été prises en charge et les chiens ont été mis sous surveillance vétérinaire. Toutefois, des personnes ou des animaux ayant été en contact peuvent subsister. L’arrêté préfectoral pris le 14 février dernier, restreint encore sur la commune les mouvements des chiens et des chats. Les autorités municipales ont également renforcées les mesures vis-à-vis des animaux trouvés errants.

  • 21/02/20 | 528 000 euros pour les quartiers prioritaires d'Angoulême

    Lire

    Les ministères de l’Éducation nationale et de la Ville et du Logement ont dévoilé les enveloppes budgétaires accordées aux 80 « cités éducatives » de France. Parmi elles, les quartiers de Bel-Air-Grand-Font et de Basseau-Grande-Garenne d'Angoulême qui bénéficieront de 176 000 euros par an sur trois ans, entre 2020 et 2022. Ces secteurs sont déjà reconnus « quartiers de reconquête républicaine » et le financement accordé vise à améliorer la qualité de l'enseignement scolaire.

  • 21/02/20 | Le 11e concours français de la harpe s'invite à Limoges

    Lire

    Une centaine de harpistes internationaux est attendue à Limoges du vendredi 28 février au dimanche 1er mars pour la 11e édition du concours national de la harpe. Organisé en partenariat avec le conseil municipal et le conservatoire de la ville, le concours aura lieu à l'auditorium du conservatoire et dans la salle Louis Longequeue de la mairie. La harpiste lauréate internationale Mélanie Laurent y tiendra un récital le vendredi dès 20h. L'entrée est libre et gratuite sur les trois jours. Programme complet : programme-concours-harpe

  • 21/02/20 | Le Poitou en force au Salon International de l’Agriculture à Paris

    Lire

    C’est la troisième fois que la marque Poitou participe au Salon International de l’Agriculture qui a lieu cette année à Paris du 22 février au 1er mars. Les Départements de la Vienne et des Deux-Sèvres ont prévu pour cette nouvelle édition un stand de 71m2 regroupant une quinzaine de producteurs tout au long de la semaine. Une immersion totale en pays poitevin avec des shows culinaires, des ventes de produits locaux et la promotion touristique de cette belle région.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Culture | Sinfonia en Périgord s'adonne au plaisir musical baroque

21/08/2019 | La 29e édition du festival Sinfonia en Périgord a lieu du 24 au 31 août. Une vingtaine de concerts sont proposés sur treize communes du Grand Périgueux.

Folia en ouverture de Sinfonia

Le festival Sinfonia en Périgord donne rendez-vous au public de Périgueux et des communes avoisinantes du 24 au 31 août. La programmation de cette 29e édition parcourt le Baroque, le classique, avec des touches contemporaines. Elle réserve au public de belles surprises, avec des grands noms, des jeunes pousses pleines de promesse, des ensembles fidèles, des nouveaux venus. Une vingtaine de concerts sont proposés sur treize sites de l'agglomérations périgourdine, parfois dans les lieux inattendus, comme à la préfecture. Laissez vous enchanter.

Le festival  Sinfonia en Périgord, qui fêtera sa trentième édition l'été prochain, donne rendez vous au public du 24 au 31 août dans  l'agglomération périgourdine. 21 concerts répartis sur 13 sites sont prévus pour cette 29e édition. Celle-ci présente de jeunes talents, mais aussi des ensembles à la réputation établie. La programmation mêle  des artistes brillants, des jeunes pousses prometteuses, des ensembles à la réputation établie et des nouveaux venus à découvrir absolument. En ouverture du festival, le 24 août, la scène de l'Odyssée de Périgueux, accueille le chorégraphe Mourad Merzouki et le concert de l'Hostel Dieu. Le chorégraphe  Mourad Merzouki explore les rythmes populaires des tarentelles italiennes avec les musiciens du concert de l'Hostel Dieu. Ils s'emparent d'une fusion des genres insolite placée sous le signe du partage, et de la générosité dans un spectacle où l'énergie, la poésie des notes créent une étrange alchimie qui surprend et envoute. 

Quelques temps forts
O Sidera, ensemble Irini, le 25 août à Ligueux.  Leur premier album «Maria Nostra», que le public a pu entendre dans la sélection Jeunes Talents 2018 du festival Sinfonia a été consacré CHOC Classica cette annee. Les voix de paix et de lumière d’Irini seront de retour cette année pour partager leur nouveau programme. Des harmonies énigmatiques et étranges, écrites dans une verticalité rythmique rendant avec limpidité à l’oreille leurs textes mystérieux, une œuvre d’une beauté unique, effleurant l’intangible, touchant aux limites de la sensation sonore par l’accumulation de ces chromatismes propres à faire vibrer les oreilles de l’auditeur comme celles des chanteurs. C’est avec les Talens Lyriques qu’une halte est programmée à Coulounieix-Chamiers, le 27 août, à l’église Notre-Dame de Chamiers. L’ensemble est emmené par Ambroisine Bré, mezzo-soprano et Christophe Rousset au clavecin et à l’orgue positif. Défendant un large répertoire lyrique et instrumental qui s’étend du premier Baroque au Romantisme naissant, Les Talents Lyriques s’attachent à éclairer les grands chefs-d’œuvre de l’histoire de la musique, à la lumière d’œuvres plus rares ou inédites. 
Actus Tragicus, le 26 août à l'abbaye de Chancelade. Amaralis compte aujourd'hui parmi les formations baroques les plus originales en Europe. A travers ce programme, l'ensemble avait à coeur de réunir Georg Philipp Telemann et johann Sebastian Bach, ayant chacun produit une impressionnante quantité d'oeuvres sacrées. Les trois cantates appartenant au genre de la
Trauer Ode (cantate funèbre composée pour le temps  pascal) seront interprétées à l’Abbaye de Chancelade.
Grand office pour Charles Quint, le 30 août à 21 h, à la cathédrale Saint Front. La Tempête s’invite à la cathédrale Saint-Front. Simon-Pierre Bestion, fasciné par la majest de cette emblématique basilique, lui dédie un concert spectacle unique, bâti sur mesure. Jouant de l’acoustique généreuse du lieu, et de son architecture imposante, c’est tout le public qui se retrouve immergé dans l’univers sonore et visuel du XVe siècle espagnol. 

Soutenir des artistes émergents
Soutenir les artistes émergents, les accompagner dans leur démarche artistique, les aider dans leur développement, sont depuis de nombreuses années des engagements forts de Sinfonia. Les Jeunes Talents Sinfonia, c’est ainsi l’opportunité offerte à des artistes de faire partie d’une programmation reconnue, de se produire devant un public exigent, de se faire connaître des diffuseurs. C’est depuis 2016, l’occasion d’un prix du public, avec pour récompense un engagement ferme à se produire dans la programmation de l’édition suivante et, depuis 2018, une résidence de travail d’une semaine offerte pour le Lauréat Coup de Cœur du public. Plusieurs concerts estampillés "jeunes talents" sont donc proposés dans le cadre de cette 29e édition. Exemple, le "souffle gothique", le 26 août à Léguillac de l'Auche dont l'entrée du concert est libre.  Into the Winds part à la conquête de contrées sonores inexplorées, peuplées d'instruments à vent aux sonorités curieuses et envoûtantes. A l’image du souffle créateur venu du fond des âges, celui de ses jeunes musiciens redonne vie et éclat aux timbres colorés d’un instrumentarium pittoresque, directement issu du Moyen-Âge et de la Renaissance européenne. Du souffle gothique des trompettes emplissant les cathédrales médiévales aux flûtes rustiques et entêtantes bourdonnant dans les arrière-cours des villes, du son éclatant des hautbois animant les places publiques à la virtuosité nonchalante des flûtes à bec improvisant sous les alcôves des palais princiers, ce sont autant d’esthétiques et d’images oubliées qu’Into the Winds réinvente au sein de ses concerts et de ses spectacles. Autre concert proposé sur la commune d'Agonac, le 28 août,  avec un Avé Maria. Le choeur de poche du Festival de Rocamadour se penche sur la mélodie sacrée sans doute la plus connue : l’Ave Maria. Qui ne dit pas avec un sourire, à la fois tendre et nostalgique : « Ah, l’Ave Maria, qu’est-ce que c’est beau ! » ? Mais pour les chanteurs à qui l’on demande souvent, pour des mariages notamment, de chanter l’Ave Maria, c’est toujours un casse-tête : Ave Maria, oui ! mais lequel ? Celui de Schubert ? de Gounod ? un autre ? Il y en a des centaines, des Ave Maria…Il a inspiré à peu près tous les compositeurs, de toutes les époques et de tous les pays. Ces pièces musicales brèves sont des miniatures souvent inspirées, où les compositeurs ont pu exprimer des émotions très variées : intériorité, lyrisme, sobriété ou exubérance, recueillement ou joie, contrition ou louange, d’où une grande variété de formes, une très grande liberté de styles et d’expression. La Sportelle, composée pour ce programme d’une soprano, une mezzo-soprano, un ténor et une basse propose de savourer quelques-unes de ces pépites musicales au fil d’un dialogue entre Ave Maria et Pater Noster, qui traverse à la fois les époques, de la Renaissance à aujourd’hui, et toute l’Europe de l’Espagne à la Russie. 

Programmation complète et renseignements : https://sinfonia-en-perigord.com/

 

Claude-Hélène Yvard
Par Claude-Hélène Yvard

Crédit Photo : Julie Cherki

Partager sur Facebook
Vu par vous
3967
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Culture
Culture
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 24 + 8 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Affichez Vous chez Nous ! J'aime aqui, je le soutiens !