Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

18/03/19 : Le préfet de Nouvelle-Aquitaine Didier Lallement est nommé préfet de police de Paris en remplacement de Michel Delpuech, après les violences sur les Champs-Élysées.

17/03/19 : Grande America : les "boues" observées par l'association Sea Shepherd hier à Hourtin en Gironde, ne sont en fait qu'un phénomène naturel de décomposions de déchets organiques bien connus des habitants, et non du mazout, relate ce matin la préfecture.

16/03/19 : Naufrage du Grande America : l'association Sea Shepherd rapporte que des plages de Gironde auraient été touchées. La préfecture maritime ne confirme pas et demande de "ne pas se fier aux photos alarmiste", et promet des prélèvements sur zone.

16/03/19 : Naufrage du Grande America : la 3e nappe d'hydrocarbures de 4,5 km de long découverte hier près du naufrage devrait "évoluer sous forme de plaques", a annoncé la préfecture maritime cet après-midi. Un conteneur a été observé à 200 km de La Rochelle.

15/03/19 : Naufrage du Grande America : une nappe d’hydrocarbures d’une longueur de 4.5 km et d’une largeur de 500 mètres, d’aspect compact, a été observée à proximité de la zone de naufrage, à environ 175 nautiques (environ 325 km) des côtes françaises.

15/03/19 : La Rochelle : Mounir Mahjoubi, secrétaire d'Etat, chargé du Numérique viendra à la Maison du Département 17, lundi, pour signer la charte Territoire France Connectée avec le président Bussereau et rencontrera le réseau Net Solidaires.

14/03/19 : Naufrage du Grande America : deux nappes d'hydrocarbures se dessineraient désormais au large de la Charente-Maritime, a annoncé ce soir la préfecture maritime de l'Atlantique. Sur la côte, les collectivités locales se tiennent prêtes à intervenir.

13/03/19 : Suite à l'incendie de la sous-préfecture de Lesparre-Médoc le 9 janvier dernier, le point numérique réouvrira le lundi 18 mars prochain. Il est à la disposition des personnes non équipées à internet ou en difficultés avec les usages du numérique.

13/03/19 : Dordogne : des marches pour le climat sont organisées samedi 16 mars. A Périgueux, le rendez- vous est à 10 h devant la préfecture avant de rejoindre le centre ville. A Bergerac, un rassemblement est prévu devant l'église Notre Dame à partir de 9 h.

12/03/19 : Prévoyant une trentaine de recrutements en 2019, la Sobeval, spécialisée dans le veau de boucherie, organise un forum pour l’emploi, le 20 mars de 13 h à 17 h dans ses locaux de Boulazac (Dordogne). Un test par simulation sera proposé par Pôle emploi.

12/03/19 : En Lot-et-Garonne, la semaine prochaine, inauguration des sites multi-opérateurs d'accès à l'internet mobile à Hautefage La Tour, Massels, Thézac. Les communes de Frespech et Auradou sont également concernées par la couverture de ces nouveaux sites.

12/03/19 : Les Algériennes et les Algériens de Bordeaux (collectif indépendant) appellent à un grand rassemblement le dimanche 17 mars à 13 h 00 Place de la Victoire, en soutien au peuple algérien "qui lutte pour la Démocratie et qui veut dégager le Système".

11/03/19 : La Rochelle: La tour Saint-Nicolas, qui surplombe l'entrée du port, est fermée au public jusqu'à nouvel ordre. Une mesure de précaution prise par le Centre des monuments nationaux qui a constaté une fragilité des soubassements.

- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 18/03/19 | Le maire de Poitiers rencontre des jeunes pour le climat

    Lire

    7 jeunes représentants poitevins de l’association « Youth for climate » ont choisi ce lundi 18 mars de sécher les cours pour rencontrer Alain Claeys. Le maire de Poitiers leur a parlé des initiatives en matière d’écologie lancées sur le territoire de Grand Poitiers. Il a aussi évoqué les objectifs du plan climat-air-énergie territorial : réduction à l’horizon 2030 de 25% des consommations d’énergie, et la multiplication par 3,6 de la production d’énergie renouvelable. À la fin de l’entrevue, Alain Claeys a signé des mots d’absence et leur a donné rendez-vous dans un mois.

  • 18/03/19 | Gilets jaunes à Bordeaux : interdiction et plan de relance

    Lire

    Lors d'une conférence de presse organisée ce lundi, le premier ministre Edouard Philippe a annoncé une interdiction des manifestations "se revendiquant des gilets jaunes dans les quartiers qui ont été les plus touchés", citant notamment la place Pey-Berland à Bordeaux où 25 interpellations ont eu lieu le samedi 16 mars. La mairie de Bordeaux a également présenté ce lundi un "plan de relance" à destination des commerçants bordelais : 100 000 euros d'aides municipales et 300 000 d'aides de l'État, comme l'avait annoncé le premier ministre en visite à Bordeaux début février.

  • 18/03/19 | Éducation : grève annoncée le 19 mars

    Lire

    En raison d'un appel à la grève des enseignants et agents municipaux dans les écoles primaires ce mardi, entre 150 et 200 écoles devraient être fermées ce mardi 19 mars en Gironde. Des rassemblements sont aussi prévus dans le Lot-et-Garonne, en Dordogne ou dans les Pyrénées-Atlantiques (on ne connait pas encore le nombre de classes fermées) et une soixantaine d'écoles devrait fermer leurs portes dans les Landes. Cause de la contestation : le texte de loi éducation adopté en première lecture en février, qui prévoit notamment un rapprochement écoles-collèges dans des "établissements publics de savoirs fondamentaux".

  • 18/03/19 | Don du sang : la fac de médecine bordelaise mobilisée

    Lire

    Dans un communiqué du 5 mars, l'Établissement Français du Sang (EFS) alerte sur la baisse des réserves de sang. Les étudiants de médecine, pharmacie odontologie et les sages-femmes se mobilisent le 19 mars en organisant le "Défi Sang Limites". Ainsi, une collecte festive est organisée sur le Campus Carreire de 10h à 18h. L'objectif est de réunir 250 donneurs pour la journée. Ce sera également l'occasion d'assister à des animations. L'EFS rappelle tout de même que le besoin de dons est permanent.

  • 18/03/19 | Aéroport de Bordeaux : la fréquentation en hausse

    Lire

    Une série de hausses exceptionnelles pour la direction de l'aéroport de Bordeaux-Mérignac! En février, l'entreprise a enregistré une augmentation de fréquentation de 10,7%, représentant 73 000 passagers. Ce n'est pas la seule source de satisfaction pour l'aéroport de Bordeaux, puisque tous les secteurs sont en croissance : la fréquentation des low-cost bondit de 19.7% et le trafic des vols internationaux augmente de 13,6%.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Culture | Xabi Molia dévoile « Comme des rois » à l’Utopia

13/04/2018 | Le réalisateur né à Bayonne est venu présenter son nouveau film, en avant-première, à l'Utopia, salle de cinéma située place Camille Jullian, à Bordeaux.

Kad Merad et Kacey Mottet-Klein

Le réalisateur basque, Xabi Molia, est venu présenter son nouveau film, « Comme des rois », en avant-première, à l’Utopia, jeudi 12 avril. Proche du film social, il suit le parcours du combattant du jeune Micka, joué par Kacey Mottet Klein, rêvant de s’en sortir sans suivre son père, interprété par Kad Merad, qui l’entraîne dans ses arnaques douteuses. Fruit d’un an de travail, le long-métrage sortira à Bordeaux le 25 avril, et dans le reste de la France, le 2 mai.

C’est non sans émotion que le réalisateur Xabi Molia a pris la parole, à la fin de la diffusion de son troisième film, « Comme des rois », jeudi soir à l’Utopia. Et pour cause, la célèbre salle de cinéma bordelaise partage une histoire commune avec lui : elle avait déjà accueilli le jeune cinéaste pour son premier long-métrage, « 8 fois debout », en 2010. Ses personnages font à nouveau face à la galère financière, mais tentent, cette fois-ci, de s’en échapper par l’arnaque, ce qui n’est pas sans donner une teinte comique à son cinéma.

Ça commence fort dans une banlieue pavillonnaire. Le jeune Micka, interprété par le Suisse Kacey Mottet Klein, nommé aux César en 2013, se pointe un après-midi chez une jeune femme seule pour lui vendre des bouteilles de vin. L’opération semble tourner au vinaigre, quand surgit Kad Merad, qui simule le rôle du voisin consciencieux avertissant la dame d’une potentielle arnaque. « Montrez-moi votre carte professionnelle ». Changement d’expression sur son visage. « Ah non, ça, c’est du sérieux », et de renchérir que c’est une très bonne affaire, et qu’il veut acheter. La femme s’y intéresse alors, et rafle la mise. C’est ensuite que le spectateur comprend que les deux arnaqueurs étaient de mèche : père et fils.

Les entourloupes vont bon train. Le père de Micka, Joseph, fabrique ses fausses bouteilles de Côte-Rôtie et de Saint-Émilion dans une sombre cave, en les remplissant avec des mélanges de cubi premier prix. Le duo joue aussi les faux réparateurs de chauffe-eau et parvient à extorquer une centaine d’euros à une vieille dame, en astiquant mollement quelques petits tuyaux à la brosse. Vient alors l’excès, l’arnaque de trop, celle à l’issue de laquelle les deux protagonistes se retrouvent en prison : le vol de cuivre dans une usine. Envolés, les rêves de comédie pour le jeune Micka, qui avaient pourtant réussi une audition pour intégrer une école d’acting à Paris : il jouera en prison, la dernière scène du film.

« L’arnaqueur, c’est celui qui arrive à se fondre partout »

Triste fin pour « Comme des rois ». À l’origine du scénario, un arnaqueur sur le trajet Paris-Poitiers qui a tenté, pendant vingt minutes, de vendre une bricole à Xabi Molia. « Cette capacité à embobiner les gens m’a fasciné, d’où l’idée d’en faire un film ». Le tournage d’un documentaire pour Arte, sur les jeunes qui rêvent de faire du football à Aubervilliers (93), a aussi poussé l’ancien maître de conférences à l’université de Poitiers à revenir en périphérie parisienne pour le tournage.

« Le jeune de quartier est un mythe », d’après le Normalien de 40 ans, qui y a rencontré nombre de jeunes au profil et aux aspirations différentes. Luttant contre l’idée d’une certaine « misère banlieusarde », l’écrivain entend combattre l’image communément sombre du film social, qui donne une vision réductrice des cités. « L’image du loser a ici une dimension universelle, on a tous l’impression d’être en dessous de nos attentes », précise-t-il.

Au casting, du beau monde. Sylvie Testud incarne la mère impuissante de Micka et Kad Merad, son père Joseph. « J’ai choisi Kad pour sa bonhommie, dans le sens où c’est le genre de mec que l’on regarde toujours avec un petit sourire bienveillant aux lèvres, qui suscite immédiatement l’empathie », explique Xabi Molia, qui précise que l’acteur a accepté de toucher le plus petit cachet de sa carrière pour le rôle.

Dans un décor qui mêle barres HLM, banlieues pavillonnaires, et terrains de campagne, patchwork de différentes destinations françaises, principalement Angoulême, le réalisateur tente de traverser tous les milieux sociaux. « L’arnaqueur, c’est celui qui arrive à se fondre partout ». Des mouettes qui s’envolent dans la nuit, aux magnifiques images de port et de lignes de train très tôt le matin, le spectateur est balloté un peu partout, peut-être trop pour s’attacher à l’intrigue.

Alix Fourcade
Par Alix Fourcade

Crédit Photo : Haut et court

Partager sur Facebook
Vu par vous
10024
Aimé par vous
1 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Culture
Culture
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 21 + 9 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Des experts pour vous former ! J'aime aqui, je le soutiens !