Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

21/07/19 : Canicule:Le département de Gironde active dès ce lundi 22 juillet une cellule de crise et un numéro d'information et d'orientation [05 56 99 66 99] afin d’apporter un soutien aux personnes âgées et aux personnes handicapées, ainsi qu’aux professionnels.

21/07/19 : La Gironde en alerte canicule ORANGE - niveau 3 - à compter de ce lundi 22 juillet à 6h00 et ce jusqu’à nouvel ordre. Les températures devraient dépasser les 35°C dès demain, les 40°C la journée de mardi et ne pas descendre en dessous de 21°C la nuit

19/07/19 : Un nouveau cas de dengue diagnostiqué en Lot-et-Garonne suite au retour d’une personne ayant séjourné sur l’île de la Réunion. Le traitement de démoustication interviendra dans la nuit du 22 au 23 juillet à Bajamont, Foulayronnes et Castelculier.

19/07/19 : Épisode de fortes chaleurs ce week-end dans le 47. Le risque de feux de forêt devrait basculer en niveau sévère dès lundi, avec un renforcement des effectifs et des moyens sapeurs-pompiers. Le SDIS active dés à présent sa vidéosurveillance.

19/07/19 : Le Château de Bonaguil en Lot-et-Garonne vient de recevoir le label « Sécuri-Site ». Délivré par la Préfète du Département, ce label certifie la mise en place d’un dispositif de sécurité complet, à l’intérieur comme aux abords d’un site touristique.

18/07/19 : Suite à l’interruption à mi-spectacle du traditionnel feu d'artifice du 14 juillet sur les quais de Bordeaux, pour cause d'incendie sur la barge de tir, Nicolas Florian a décidé d'en proposer un nouveau le samedi 7 septembre pour marquer la rentrée.

18/07/19 : Le 2 Juillet dernier, la Fondation Poitiers Université a élu Marc Bonassies, directeur départemental de la Banque Populaire Val de France, comme Président. Il succède à Roger Belot, président de la Fondation depuis juillet 2015.

18/07/19 : La ville de Biarritz vient d’être condamnée par le tribunal de Pau à verser 1730 € au Comité de Liaison du Camping-car. En cause: 15 panneaux d’interdiction de stationnement pour les camping-cars. Déjà désavouée, elle avait un mois pour les retirer

18/07/19 : Nouvelle mesure de restriction d’irrigation sur le bassin du Clain. En effet, les prélèvements d’eau en rivière destinés à l’irrigation agricole, rattachés à la borne de Vouneuil-sous-Biard, seront interdits à partir de 8 h, ce vendredi 19 juillet.

17/07/19 : CAN 2019. Dans le cadre de la finale de la Coupe d'Afrique des Nations, qui verra s'opposer vendredi soir le Sénégal à l'Algérie, et afin d'éviter tout débordement, la Ville d'Agen fermera les principaux axes de circulation entre 20h et 2h du matin.

17/07/19 : La Cité du Vin réduit ses tarifs! Les porteurs de la Carte Jeune de Bordeaux Métropole bénéficient dorénavant de 20 % de réduction pour le porteur de la carte, et également pour l'accompagnant adulte quand le porteur a moins de 16 ans.

17/07/19 : Marc Médeville, succéde à Bernard Farges à la tête des Bordeaux et Bordeaux supérieurs avec 2 priorités de mandat: la reconquête des parts de marché auprès des professionnels et l'inscription de 100% des AOC dans des démarches environnementales.

- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 23/07/19 | Canicule : le niveau 3 du plan déclenché en Dordogne

    Lire

    La Dordogne est en vigilance orange "canicule. Les températures maximales devraient dépasser les 40°C, les températures nocturnes elles, pouvant dépasser les 20° C pendant 3 jours. Entre le mardi 23 et jeudi 25 juillet, les minimales seront de 22° et les maximales de 41,6°. Le préfet a déclenché le niveau 3 alerte canicule qui se traduit par des mesures pour les sans abri avec l'ouverture de places en hébergement d'urgence et des maraudes. Les activités sportives entre 12 h et 20 h sont déconseillées.

  • 23/07/19 | Municipales à Périgueux : Patrick Palem désigné par laRem Dordogne

    Lire

    Patrick Palem, ancien PDG de la Socra, société spécialisée dans la restauration du patrimoine, et désormais conseiller a été désigné par les instances départementales de la République en Marche comme chef de file du parti présidentiel pour les municipales à Périgueux. Patrick Palem bénéficie du soutien Philippe Chassaing, député LaREM et du sénateur Bernard Cazeau, du Modem et de Jérôme Gabuteau, chef d'entreprise et référent local de laREM, qui devrait être numéro 2 sur la future liste. ^

  • 23/07/19 | Candidatures ouvertes pour "Les trophées de l'accueil"

    Lire

    Les candidatures sont ouvertes pour la 2ème édition des « Trophées de l’accueil », un concours qui récompense les professionnels du tourisme et les commerçants girondins qui accordent de l'importance à la qualité du traitement réservé aux touristes. Les participants peuvent s'inscrire dans l'une des quatre catégories proposées : commerce, hébergement, restauration ou loisirs. A la clé, 12 lauréats seront mis à l'honneur dans le guide annuel Bordeaux Shopping. Candidatures ouvertes jusqu'au 20 août. Inscriptions en ligne ici

  • 23/07/19 | Collège et lycée du Barp (33), les choses se précisent!

    Lire

    L'équipe Atelier des architectes Mazières associé à Nicolas Ragueneau, Antoine Roux Architectes, et Patrick Arotcharen a été sélectionnée pour la construction du futur lycée et collège du Barp. Le futur établissement accueillera, sur 22 000 m², un lycée de 1 200 élèves et un collège de 800 élèves. Au menu : construction en bois, espaces mutualisés, création d'un Centre de Connaissances et de Culture, salles de classes modulables et informatisées, certification HQE et démarche de bâtiments à énergie positive et bas carbone. Budget total estimé 60 M€, début du chantier au 2ème semestre 2020 et mise en service à la rentrée 2022.

  • 23/07/19 | Ouverture d'une Première année commune aux études de santé à Agen en sept. 2019

    Lire

    En septembre prochain, la PACES, cette année d’enseignement qui prépare aux concours des cursus des médecins, pharmaciens, dentistes et sages-femmes, verra le jour à Agen. L’enseignement sera assuré à distance par les enseignants du collège des sciences et santé nourris de cours magistraux audio et vidéo en différé, d’enseignements dirigés dispensés par visioconférence interactive. Une aide régionale de 800 000 euros a été accordée pour l'ouverture de cette année d'enseignement.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Economie | Bernier-Probis investit et regarde vers l'avenir

23/04/2019 | Depuis sa création en 1974, l'entreprise de fabrication de cercueils de Saint-Jory-Lasbloux a fait du chemin. Ces six derniers mois, elle a racheté trois sociétés.

Le site de Saint Jory Lasbloux en Dordogne produit 85 000 cercueils

Implantée depuis 1974, à Saint Jory Lasbloux, en Périgord vert, l'entreprise Bernier fabrique 85 000 cercueils par an, commercialisés en France et à l'international. Entre septembre 2018 et mars, elle a racheté trois sociétés : deux sites de production, l'un à Navailles-Angos (Pyrénées-Atlantiques) et l'autre à Saint-Martin la Sauveté (Loire), qui viennent compléter la production de la maison mère en Dordogne, ainsi qu'un site de logistique funéraire à Ris Orangis (Essonne). Une nécessité pour la famille Bernier, propriétaire à 100 % de la société, pour assurer son développement.

La petite entreprise périgourdine de fabrication de cercueils de Saint-Jory-Lasbloux, créée par Jean-Pierre et Rémy Bernier en 1974 a fait du chemin. Depuis le tragique accident de 2012, qui a vu la disparition de Rémy Bernier et de son épouse, puis le décès de Jean-Pierre en 2016, ce sont Aurélie Thomasson Bernier et son frère Olivier Bernier et leur cousin Laurent qui sont à la tête de cette entreprise 100 % familiale.
"Au cours des six derniers mois, nous avons réalisé trois acquisitions : deux sites de productions, Fama et Soulerot,  groupe familial spécialisé dans la fabrication de cercueils à Navailles Angos et la société Qualité B, à Saint-Martin la Sauveté, qui doit nous permettre de renforcer notre présence sur la région Auvergne- Rhones-Alpes. Nous avons aussi acquis un site de logistique funéraire à Ris-Orangis et Aubervilliers. Avec ces rachats, la production atteint 110 000 cercueils soit 18 % du marché national, explique Aurélie Thomasson-Bernier. Le chiffre d'affaires devrait dépasser 30 millions fin 2019. 


Des embauches prévues

Bernier dispose également d’un réseau de 10 plateformes de stockage et distribution qui assurent un service à la carte : Warluis (60), Beignon (56), Mulsanne (72), Mazamet (81), Lançon (13), Chambéry (73) Chemaudin (25 , et travaille en étroite collaboration avec deux plateformes associées à Nîmes (30) et Cerizay (79). "65 collaborateurs travaillent sur le site périgourdin. Nous prévoyons quelques embauches cette année, principalement à la production. Notre souci, c'est que nous n'avons plus la capacité de produire à Saint-Jory suffisamment par rapport à la demande, car nous manquons de place avec des difficultés pour nous agrandir. Et bien sûr il n'est pas question de délocaliser. Ces acquisitions sont une nécessité si on veut être un acteur majeur sur le marché national."
Agés de 37 ans, 39 ans et 40 ans, les trois co-dirigeants de Bernier considèrent la famille et l'indépendance les deux atouts majeurs du groupe. "La famille, c'est notre principale force, insiste Aurélie Thomasson Bernier. Sept membres de la famille travaillent au sein de l'entreprise aux postes clefs. "Cette cohésion familiale nous a permis de passer le cap d'événements dramatiques. Aujourd'hui, elle est indispensable pour assurer la perennité de la société et son développement. Je crois que c'est ce qu'aurait voulu nos parents et notre oncle." 
En rachetant ces entreprises, ils souhaitent conserver l'état d'esprit familial de l'entreprise. "Il ne s'agit pas de tout chambouler. Par exemple avec les dirigeants de Qualité B, nous partageons des valeurs communes, la passion du bois, la qualité du choix des matériaux et du travail bien fait, ainsi qu'un management de proximité avec les salariés."  
En 2018, l'entreprise a produit 88 000 cercueils. Le cap des 120 000 cercueils devrait être atteint d'ici deux ans. Afin de répondre à la demande, le groupe Bernier a l'intention de procéder à quelques recrutements dans ces deux nouveaux sites de production.

Claude-Hélène Yvard
Par Claude-Hélène Yvard

Crédit Photo : Claude-Hélène Yvard

Partager sur Facebook
Vu par vous
3741
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Economie
Economie
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 25 + 13 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Professionnels des contenus ! J'aime aqui, je le soutiens !