Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

14/11/19 : Charente-Maritime : Les services de l'État et 15 communes du littoral s’entraîneront dans le cadre d’un exercice départemental ORSEC au risque submersion marine les 27 et 28 novembre 2019.

14/11/19 : Niort : L'Acclameur reçoit le salon de l'enseignement supérieur samedi 16 novembre. Au programme : présentation de nombreuses formations pour des métiers d'avenir en lien avec le tissu économique local. Entrée libre.

13/11/19 : Charente-Maritime : selon le journal officiel du 7/11, le nouveau préfet Nicolas Basselier, ex préfet de l'Aisne, prendra ses fonctions le 25/11. Il succède à F.Rigoulet-Roze, devenu directeur de cabinet du ministre de la Cohésion des territoires.

13/11/19 : Niort : le festival des films sur smartphone Takavoir lance un appel à candidature pour sa prochaine édition, qui se tiendra les 27 et 28 mars 2020. Les candidats doivent livrer leur film de 3 min max avant le 16 février prochain sur takavoir.fr

13/11/19 : Niort : 32 entreprises ont participé en septembre dernier au Challenge de la mobilité, soit 713 salariés du territoire. 44% ont opté pour le vélo, 12% le bus, 15% le covoiturage, 8% la marche, 8% le train. La remise des prix s'est tenue hier soir.

13/11/19 : Deux-Sèvres : Le salon des professionnels de la filière caprine Caprinov' dont la dernière édition s'est tenue en novembre 2018, reviendra du 25 et 26 novembre 2020 au parc des Expositions de Niort.

13/11/19 : Après plusieurs passages au Festival Musicalarue, Miossec revient à Luxey (40) dans le cadre intimiste de la salle de spectacles “Les Cigales“, samedi 30 novembre à 20h30. Le Brestois viendra présenter son onzième opus "Les Rescapés".

12/11/19 : Les gendarmes et la Guardia civil sont arrivés en nombre au péage de Biriatou en raison de l'opération escargot lancée par Tsunami Democra-tic, le mouvement indépendantiste catalan, relayé localement par Bizi! et Aitzina bloquant la frontière à 18h30

12/11/19 : Charente : un groupe d’étudiants en BTS SAM de CCI Charente Formation, mène un projet sur la gestion citoyenne des déchets depuis 1 an et organisent une journée environnementale ce mercredi A 15h30 au Campus CCI, à l'ex CIFOP de L’Isle d’Espagnac.

08/11/19 : La liquidation judiciaire de la SNEM, société éditrice du quotidien l'Echo, diffusé sur 5 départements, a été confirmée cet vendredi par le Tribunal de commerce de Limoges. Les 42 salariés du journal recevront prochainement leur lettre de licenciement.

08/11/19 : Le ministre de l'Agriculture et de l'Alimentation Didier Guillaume se rendra ce samedi au salon de l'agriculture basque, Lurrama qui a ouvert ses portes ce matin. Il y rencontrera ses organisateurs et I. Berhocoirigoin, le président? et les exposants

08/11/19 : Dordogne : Dans le cadre du Grenelle des violences conjugales, la préfecture propose le jeudi 14 novembre, à 17 h h à la mairie de Montrem, une rencontre ouverte à tous sur le thème de la prise en charge des violences conjugales en milieu rural.

- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 14/11/19 | Municipales : Michel Moyrand, l'ancien maire de Périgueux annonce sa candidature

    Lire

    L'ancien maire de Périgueux Michel Moyrand (2008-2014), vient de l'annoncer via les réseaux sociaux, il sera candidat aux municipales de mars, ce qui devrait porter à 9 le nombre de listes en lice sur Périgueux. Il justifie sa décision, de "ne plus voir une ville en déclin" avec des difficultés de circulation, des commerces qui ferment." Michel Moyrand souhaite construire une liste en dehors de tout parti politique. Le Comité Rénovons Périgueux a conclu un accord avec le groupe Périgueux et pourquoi pas ? animé par Thomas Sarlat.

  • 14/11/19 | Un foyer d'anémie infectieuse équine en Dordogne

    Lire

    Le Laboratoire National de Référence vient de confirmer que deux équins détenus par un centre équestre près du Bugue étaient atteints d’Anémie Infectieuse Equine (AIE). Le centre équestre fait l’objet d’un arrêté préfectoral de déclaration d’infection. Aucun équidé ne doit entrer, ni quitter cet établissement durant une période de 3 mois. Les animaux séropositifs sont euthanasiés et le détenteur est indemnisé par l’État. A ce jour, 6 animaux ont ainsi été euthanasiés sur un total de 17 détenus par le centre

  • 14/11/19 | Grand Poitiers inaugure le bassin nordique de la Ganterie

    Lire

    Ce samedi 16 novembre, les Poitevins vont pouvoir découvrir le nouveau bassin nordique de la piscine de la Ganterie. Toute la journée, l'accès sera gratuit. De nombreuses animations vont être proposées. Le matin, des jeux sur structures gonflables et des baptêmes de plongée. L'après-midi, des démonstrations de natation synchronisée, de sauvetage, de natation, de nages avec palmes + apnées. Le bassin sera ouvert au public jusqu'à 18h. Histoire de plonger dans le grand bain, en plein air !

  • 14/11/19 | Mois de l'Enfance en Gironde

    Lire

    Dans le cadre du "Mois de l'enfance" en novembre, le Département de la Gironde organise plusieurs temps forts destinés au grand public et aux professionnels notamment une conférence autour de "L’enfant à l’épreuve des violences conjugales", le mardi 19 novembre, immeuble Gironde à Bordeaux. Il sera question de comprendre les impacts et d'identifier les bonnes pratiques d’intervention médicale, sociale et juridique. Parmi les intervenants : Edouard Durand, magistrat et Karen Sadlier, docteure en psychologie.

  • 13/11/19 | Keolis Bordeaux a un nouveau Directeur général

    Lire

    Eric Moinier a été nommé le 1er novembre Directeur Général de Kéolis Bordeaux. Il succède à Hervé Lefèvre qui a rejoint la SNCF, en vue de sa nomination au poste de directeur régional Nouvelle-Aquitaine à compter de janvier 2020. Agé de 46 ans, Eric Moinier, était depuis 2016, Directeur Général de la filière indienne de Kéolis en charge du lancement puis de l’exploitation du nouveau réseau de métro automatique. A Bordeaux, il aura pour mission de diriger l’exploitation du réseau TBM.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Economie | Biarritz accueille les Assises de France Congrès sur fond de G7

27/09/2018 | La station balnéaire reine de la Côte basque a été choisie parmi la cinquantaine de villes membres de l'association dédiée au tourisme d'affaire, congrès, conventions et événements.

Philippe Augier et Michel Veunac Biarritz

France Congrès et Événement, présidé par le maire de Deauville, Philippe Augier a tenu ses journées d'études en ce début de semaine à Biarritz. Point commun entre le maire de Deauville et celui de Biarritz, le premier a accueilli un G8 en 2011 -les 26 et 27 mai- sous la présidence de Nicolas Sarkozy le second, Michel Veunac, accueillera un G7 l'été prochain du 25 et 27 août avec le président Macron. Leurs conversations ont largement dépassé le tourisme d'affaire.

Footing matinal en ce mardi matin sous un soleil éclatant et un paysage de carte postale, Biarritz ne pouvait offrir plus beau visage aux participants de ces deux jours des Journées d'études de France Congrès et événements qui rassemblent une cinquantaine de villes sous la bannière du tourisme d'affaire. "Nous avons commencé à dix, aujourd'hui, on est une cinquantaine de villes toutes concernées par  l'activité de tourisme d'affaire comme on dit, congrès, conventions et événements, explique le président Augier, Dans les années 80 à 90 beaucoup de territoires ont investi dans des infrastructures importantes se rendant compte d'un secteur économique en plein développement. Le chiffre d'affaires global est de 7,5 milliards d'euros pour la partie  salon, congrès. C'est la valeur générée par ces segments, mais cela ne comprend pas les réunions d'entreprise. Il y a aussi la partie associative. C'est un secteur d'activité très important et chaque année nous avons des journées d'études qui réunissent l'ensemble de nos membres, des élus car c'est une association de maires au départ et on l'a ouvert depuis une vingtaine d'années aux professionnels c’est-à-dire que les maires viennent en compagnie, par exemple de directeurs de palais des congrès ou d'infrastructure. Chaque année nous avons des journées d'étude qui "tournent" dans les différentes villes membres et cette année donc nous avons choisi Biarritz où nous sommes venus plusieurs fois, la dernière étant en 2012. On aime bien s'y retrouver car on y est bien accueilli et le cadre est vraiment formidable. Et c'est le maire de Deauville qui vous dit ça."

La distance des technologies nouvelles n'exclut pas la proximité

"Depuis quelques années, il est évident que dans nos Journées d'études, on travaille beaucoup le secteur de l'innovation, un secteur d'activité qui est touché comme tous les autres par l'arrivée des nouvelles technologies.  Elles permettent de se rencontrer à distance, de travailler à distance et tout le monde nous a dit, c'est un secteur qui va s'écrouler car on prétendait que tout se faisait à distance,  et moi je prétendais le contraire, plus on travaillerait à distance plus on aurait besoin de rassembler les individus. Et c'est ce qui se passe. Une approche très innovante, au point que nous avons créé il y a trois ans,  un petit club auprès de France-Congrès qui s'appelle Innov&tec et compte une quarantaine de start-up qui ont des produits utiles pour  l'activité événementielle . On leur ouvre complètement le réseau des villes et palais de congrès afin de leur offrir un vaste champ de développement. On est concurrent mais on a des problématiques communes. Ces nouvelles techniques, dans quelle mesure vont-elles changer nos métiers, changer nos rapports avec nos clients?"

Dans le cadre des Journées de Biarritz d'ailleurs, parmi les différentes communications sur l'innovation seront abordés deux phénomènes: l'arrivée d'AirBnB et d'autres plateformes de même nature qui évidemment changent beaucoup de choses. "Nous, commente Philippe Augier, on a une approche qui consiste à dire il ne s'agit pas de résister à l'arrivée AirBnB, mais de faire en sorte que cette plateforme soit dans une concurrence loyale et non déloyale, mais surtout c'est un mouvement qui est inéluctable. Deuxième point, le tourisme bashing, c’est-à-dire la réaction des populations face au tourisme de masse. La ville d'Amsterdam vient de bloquer tout investissement hôtelier dans le centre-ville. C'est aussi le cas de Barcelone. C'est un vrai problème car pour garder une place en compétition, il faut se développer. Paris manque de 20 000 places d'hôtels que les Anglais ont réalisé lors des Jeux Biarritz accueille les Assises de France Congrès sur fond de G7Olympiques. On perd du terrain par rapport à Londres. " Et Michel Veunac d'ajouter: "Saint-Sébastien est dans une dynamique inverse".

Philippe Augier: "Les bons effets touristiques durables d'un G7"

Philippe Augier maire de Deauville à Biarritz

 

Biarritz et Deauville ont bien des points communs comme le soulignait Philippe Augier en présence de Michel Veunac, L'élégance, Coco Chanel, et l'Histoire. "La dimension touristique de Biarritz commence avec Eugénie et Napoléon III et à Deauville avec le duc de Morny. N'était-il pas le demi-frère de Napoléon III? Et évidemment Biarritz va recevoir un événement majeur, le prochain G7. Tous les maires de France auraient aimé l'accueillir. J'en parle en connaissance de cause puisque nous avons accueilli en 2011, lors de la présidence de Nicolas Sarkozy, le G8. Sa préparation avec toutes les délégations et les préparations de sécurité qui ont lieu en amont dopent déjà le tourisme. Le premier impact économique est direct puisque ce sont des milliers de personnes, délégations, médias, forces sécuritaires énormes qui vont être renforcées car à l'époque Daech n'était pas d'actualité. En outre, le nôtre était programmé au printemps, hors saison et hors week-end. C’est-à-dire que nous avons remporté un Jackpot complet."
Autant dire que le maire de Deauville n'a pas manqué de lui donner quelques recettes pour celui du 25 au 27 août 2019. "Nous en avons parlé avec Michel Veunac évidemment notamment en matière de communication. Extérieure et intérieure. La plus grosse difficulté est la communication intérieure. Dès que les habitudes sont un tant soit peu changées, ça râle.  Il y a quelques années, j'ai créé un triathlon qui est devenu le premier de France avec 6000 participants. Il m'a fallu trois ans pour que les gens en acceptent les contraintes. Or, en termes d'image,  un G7 offre un rayonnement totalement mondial. Tous les 20 heures d'une vingtaine de pays commençaient leur journal par 'Deauville capitale du monde'. C'est une promotion extraordinaire" épelle le président de France Congrès. "Surtout pour une ville qui vit du tourisme. Si nous avions traduit cela en espaces publicitaires, cela aurait coûté des dizaines et des dizaines de millions d'euros. Et a été suivi,  presque dans la foulée, par un accroissement de la clientèle américaine. Indiscutablement, l'effet Obama, premier président noir américain n'y était pas étranger. Les touristes voulaient retrouver les établissements où il avait mangé. Je ne sais pas s'il y aura le même attrait avec le président Trump.... Dans le domaine du tourisme, les visiteurs aiment qu'on leur raconte de belles histoires. Ce que l'on appelle le storytelling. Tout simplement à Biarritz, l'histoire de Napoléon III et d'Eugénie est loin d'être étrangère à son développement touristique.  Et croyez-moi, quand on organise un G7 ou un G8,on peut tout organiser ensuite. C'est unique dans sa vie."

 

Félix Dufour
Par Félix Dufour

Crédit Photo : F.D.

Partager sur Facebook
Vu par vous
6352
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Economie
Economie
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 17 + 17 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Affichez Vous chez Nous ! J'aime aqui, je le soutiens !