Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

16/07/19 : L'allemande Ursula Von der Leyen a été élue ce 16 juillet présidente de la Commission européenne à une courte majorité - 383 voix sur 747 membres - par le parlement de Strasbourg après un discours où elle avait annoncé un « green deal » pour l'Union.

16/07/19 : Le maire de Cenon sur la rive droite de Bordeaux qui s'oppose à l'occupation illégale du parc du Loret par quelques 200 caravanes "évangélistes" de passage s'est vu notifier l'obligation préfectorale d'accepter leur présence jusqu'au 24 juillet.

16/07/19 : Elections municipales 2020: ce sera les 15 et 22 mars a fait savoir le ministère de l'intérieur ce 16 juillet avec comme date limite de dépôt des candidatures le 27 février.

16/07/19 : "Il s'agit d'une décision personnelle": Emmanuel Macron après la démission de François de Rugy du ministère de la transition écologique. L'obligation, après celle de Nicolas Hulot, de trouver un-une remplaçant(e) dans ce poste éminemment stratégique

14/07/19 : Jean-Jacques Lasserre, président du Conseil départemental des Pyrénées Atlantiques et Colette Capdevielle, avocate, ancienne députée du Pays basque font partie des personnes auxquelles la Légion d'honneur a été attribuée ce 14 juillet.

13/07/19 : Charente-Maritime : le préfet a pris un arrêté interdisant les feux d'artifices et autres pétards sur la voie publique; dans les lieux de grands rassemblements ; les immeubles, et ce quelqu'en soit la catégorie, du 13 juillet 18h au 15 juillet 8h.

13/07/19 : Haute-Vienne : les travaux de modernisation de la ligne SCNF POLT vont démarrer le 22 juillet entre Limoges et Fromental. Un projet à 51 millions d'euros.

13/07/19 : Vienne : c'est la fin des travaux sur la ligne Paris-Bordeaux, entre Saint-Benoît et Vivonne, annonce la SNCF dans un communiqué du 12 juillet. 13 km de voies ont été restaurées pour 20 millions d'euros financés par SNCF Réseau.

12/07/19 : Le festival La Rochelle Cinema qui s'est tenu du 2 juin au 7 juillet a connu un vif succès, avec 86 492 entrées, soit la 2e meilleure année en termes de fréquentation dans l’histoire du festival. Rendez-vous l'année prochaine du 26 juin au 5 juillet.

12/07/19 : Du 14 au 26 juillet, la gare de Vayres sera fermée en raison de travaux, les arrêts de trains seront également supprimés. Les travaux de sécurisation de l'accès aux quais, ainsi que d'élargissement de la voie, seront effectuées de nuit.

12/07/19 : Le 15/07, Jacqueline Gourault, ministre de la Cohésion des territoires, tiendra une permanence à la Mairie de Mazères-Lezon à partir de 14h15. Elle y recevra, sans rdv et par ordre d’arrivée, tous les citoyens qui le souhaitent (particulier, élus, pros)

12/07/19 : JO 2024. Le président de Bordeaux-Métropole, Patrick Bobet, vient d'annoncer la candidature commune Lacanau-Bordeaux Métropole pour l’organisation des épreuves de surf aux JO de Paris 2024.

11/07/19 : Le réalisateur, scénariste et écrivain Alejandro Jodorowsky sera l'invité d'honneur du Festival International du Film Indépendant de Bordeaux 2019 qui organise sa 8ème édition du 15 au 21 octobre 2019

- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 16/07/19 | La Dordogne en vigilance sécheresse

    Lire

    Le préfet de la Dordogne a placé en situation de vigilance sécheresse l’ensemble du département. L’épisode caniculaire de de juin a entraîné une baisse rapide des débits des cours d’eau et du niveau des nappes phréatiques. Les prévisions météorologiques s’orientent vers une poursuite de ce temps chaud et sec, dans un contexte d’augmentation des prélèvements agricoles et d’eau potable. Il est donc demandé à chaque usager de limiter au strict nécessaire la consommation d’eau.

  • 16/07/19 | Les Deux-Sèvres au chevet du Marais Poitevin

    Lire

    Le syndicat mixte du Parc naturel régional du Marais poitevin va bénéficier d'une subvention de 35 000 € du Département, pour son plan d'actions Paysage Grand Site de France. Elle permettra de poursuivre le Plan d'aménagement et de restauration des marais mouillés. Il permet de réhabiliter en prairies naturelles des surfaces cultivées, boisées ou en déprise et à remettre de l'élevage. Et de soutenir les projets de plantations de particuliers ou des collectivités pour une diversité arboricole.

  • 16/07/19 | Sécheresse estivale en Creuse : Guéret se mobilise

    Lire

    Le département de la Creuse connaît actuellement une sécheresse exceptionnelle et inédite. Alors que les mesures de restriction sont à leur niveau maximum, le maire de Guéret a appelé ses administrés la semaine dernière à économiser l’eau au maximum. Les premiers résultats sont visibles, le maire s’en félicite et encourage les habitants à poursuivre leurs efforts.

  • 16/07/19 | Bordeaux accueille le 15ème Congrès des Régions

    Lire

    C'est en Nouvelle-Aquitaine, au Parc des expositions de Bordeaux que se tiendra le 15e Congrès des Régions de France, les 30 septembre et 1er octobre 2019. Sous l'intitulé « Ma Région agit pour moi », le congrès aura à cœur de défendre la place et le rôle de l’échelon régional dans le cadre du nouvel acte de décentralisation annoncé par le Président de la République ». Le programme se déclinera sous la thématique de la proximité entre témoignages de citoyens, de chefs d’entreprises et d’élus de terrain afin de démontrer que les Régions « agissent, innovent, transforment au quotidien leur territoire ».

  • 16/07/19 | La Maison Hennessy lance ses nouvelles activités oenotouristiques.

    Lire

    Leader du Cognac, la Maison Hennessy rayonne à travers le monde depuis plus de 250 ans avec un savoir-faire d'exception. Depuis avril 2019, au cœur de la Charente, la firme propose différentes activités oenotouristiques: un parcours immersif et dégustatif, vous plonge au sein des lieux méconnus de la célèbre Maison. Puis, Hennessy propose une expérience autour de l’art de la mixologie dans un atelier éphémère. Une expérience inédite pour apprendre la réalisation de deux cocktails au cognac. Plus d'infos sur ces visites.hennessy.com

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Economie | Mois de l'ESS : « 400 grammes de bonheur » à savourer sans modération

07/11/2018 | Gourmande et créative, Amandine a créé son entreprise de traiteur « 0 déchet » en avril dernier à Bordeaux. Un bel exemple de projet d'économie sociale et solidaire

A l'âge de 27 ans, Amandine Laborie vient de créer sa micro-entreprise, « 400g de bonheur » à Bordeaux

A l'âge de 27 ans, Amandine Laborie vient de créer sa micro-entreprise, « 400g de bonheur ». Une entreprise de traiteur 0 déchets s'inscrivant pleinement dans le cadre de l’Économie Sociale et Solidaire (ESS) et proposant des menus végétariens, bios et faits maison avec des produits frais et de saison, livrés à vélo autour du quartier de la Victoire à Bordeaux, le tout pour un prix modique. Un projet résolument engagé dans la défense de l'environnement, le respect d'une cuisine de qualité et abordable, faisant appel à des producteurs locaux et qu'elle a pu réaliser grâce à l'aide de l'ADIE. Rencontre avec une jeune entrepreneuse qui aime partager des recettes autant que des idées.

Allure juvénile et look sportif, c'est en vélo (celui dont elle se sert pour ses livraisons), qu'Amandine Laborie arrive au rendez-vous que nous nous sommes fixé. Jeune (elle a 27 ans mais en fait nettement moins) et heureuse créatrice de « 400g de bonheur », une micro-entreprise qui depuis le mois d'avril, propose de savoureux repas végétariens dans un rayon de 6-7 kms autour de la Victoire, elle respire la joie de vivre et la bonne humeur. Une activité qu'elle exerce à plein temps et à laquelle rien ne semblait (pourtant) prédestiner cette sportive de haut niveau. Le déclic ? Un voyage aux États-Unis et le constat que « là-bas, quand tu es en dehors de chez toi, c'est difficile de manger sainement sans trop dépenser », précise-t-elle, évoquant sans nostalgie aucune, des assiettes trop grasses, fabriquées industriellement et souvent servies dans des proportions pantagruéliques ; comme si la quantité pouvait rattraper l'absence de qualité de ce qu'en France, certains nomment à plus ou moins juste titre, la mal-bouffe. Choc des cultures ou refus viscéral d'ingurgiter cette tambouille ? Qu'importe. L'idée de proposer des petits plats faits maison avec des produits frais et à un prix abordable commence doucement à faire son chemin dans l'esprit de cette Bordelaise alors partie faire ses études de commerce à Paris.

 400g

Un projet engagé
De retour dans la capitale girondine avec deux Masters en poche (le premier en marketing du sport et le second en Management de la Responsabilité Sociale des Entreprises), sa vie semble alors toute tracée, le monde de l'entreprise lui tendant les bras. Et il s'en faut de peu. Si ce n'est la rencontre, durant sa formation, avec un intervenant venu faire un speech sur l’Économie Sociale et Solidaire. Une simple parenthèse mais qui va changer la donne. « J'ai compris que je pouvais créer un business tout en ayant un impact positif sur le plan social et sur l'environnement ». Un élément essentiel pour la jeune femme qui a d'autres aspirations et cherche à bâtir un projet autour des valeurs qui sont les siennes. Six semaines passées début 2018 au sein de Créajeunes, une formation organisée par l'ADIE, lui permettent d'obtenir les infos nécessaires pour enfin se lancer. « Ils offrent des conseils techniques, juridiques, un accompagnement dans les démarches et ont un énorme réseau d'entraide. Ça m'a permis de reprendre confiance », confie la jeune entrepreneuse, aujourd'hui fière d'avoir relevé le challenge. Créée au printemps dernier, « 400g de bonheur » ( le poids minimum d'un de ses menus) propose des repas « 100% bios, avec des produits frais, locaux et de saison », entrée, plat dessert pour 8€, directement livrés à vélo au domicile de ses clients. Des petits plats confectionnés avec des produits de qualité, proposés à un prix modique pour être accessibles au plus grand nombre et réalisés dans le respect de l'environnement.
Plus qu'un concept, une véritable philosophie de vie qu'elle souhaite faire partager. « J'ai souhaité montrer qu'on pouvait s'alimenter sainement et agréablement pour pas trop cher et surtout sans produire de déchets », explique la jeune femme pour qui la défense de l'environnement est une priorité. Ses épluchures de légumes servant de compost et ses repas étant présentés dans des bocaux qu'elle récupère par la suite. « C'est un projet engagé qui se veut le plus responsable possible. J'ai la chance d'être libre et de pouvoir faire ce que je veux et c'est la moindre des choses de pouvoir, en retour, contribuer à ce monde positivement quand d'autres ressentent les effets du dérèglement climatique de façon beaucoup plus drastique. Et la cuisine est un merveilleux moyen d'échanger, de partager des idées », précise la jeune femme qui, dans le cadre de « 400g de bonheur », organise et participe aussi à de nombreux ateliers (cuisine, lombricompostage, maison au naturel) et événements en ce sens.

A noter que dans le cadre du mois de l'ESS, l'ADIE participe à un certain nombre de manifestations en Nouvelle-Aquitaine.

Tout le programme sur : https://www.adie.org/actualites/novembre-2018-le-mois-de-less-et-la-semaine-de-la-finance-solidaire

Emmanuelle Diaz
Par Emmanuelle Diaz

Crédit Photo : Timothée Buisson

Partager sur Facebook
Vu par vous
5654
Aimé par vous
2 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Economie
Economie
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 19 + 13 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Des experts pour vous former ! J'aime aqui, je le soutiens !