Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

26/01/20 : Ancien ministre de la Transition écologique et solidaire, Nicolas Hulot a accepté de parrainer la 36e édition du Biarritz Quiksilver Maïder Arosteguy du 10 au 13 avril et placée sous le signe de l'Environnement. De nombreux invités dont Justine Dupont.

23/01/20 : A Montignac (24), le maire sortant Laurent Mathieu (ex UMP) et le conseiller départemental socialiste Christian Teillac ont décidé de faire liste commune pour les prochaines élections municipales. Ils étaient adversaires lors du scrutin de 2014.

23/01/20 : Elu sénateur en 2008, le socialiste Claude Bérit-Debat a annoncé lors de ses voeux qu'il ne briguerait pas un nouveau mandat en septembre. Il a été maire de Chancelade de 1992 à 2009 et a présidé l'agglomération de Périgueux de 2001 à 2014.

22/01/20 : L'élu EELV et adjoint PS à la mairie de Mérignac Gérard Chausset a annoncé son ralliement à la liste du maire sortant, Alain Anziani, dans la course aux municipales. Il entraîne avec lui une dizaine de personnes, dont des anciens EELV.

22/01/20 : Agnès Pannier-Runacher, secrétaire d’État auprès du ministre de l’Economie et des Finances, visitera deux sites industriels à Pessac jeudi 23 janvier avant de signer à Bordeaux le protocole d’accord « Territoires d’industrie » de la Région.

22/01/20 : Le maire de Bayonne et président de la Communauté territoriale Pays basque aux 158 communes Jean-René Etchegaray, 67 ans, avocat, a annoncé ce mardi, qu'il repartait pour un nouveau mandat municipal. Avec une nouvelle donne.

20/01/20 : Charente: La DDT organise une réunion d’information sur les aides animales de la PAC, en présence de l’ensemble des partenaires, ce mercredi à 10h à l'amphithéâtre de la communauté de communes Charente Limousine, rue fontaine des jardins à Confolens.

20/01/20 : La Rochelle se classe 3e du classement des villes et villages où il fait bon vivre par l'association éponyme, paru dans le JDD hier.

19/01/20 : La candidate socialiste aux municipales de Périgueux, Delphine Labails multiplie les soutiens nationaux : elle accueillera deux anciens ministres, Najat Vallaud Belkacem, le 22 janvier et l'ancien premier ministre Bernard Cazeneuve, le 8 février

17/01/20 : Le conseiller départemental PS Sébastien Saint-Pasteur a annoncé ce mercredi sa candidature aux prochaines municipales à Pessac, où il conduira la liste "Réinventons Pessac". La composition de sa liste est attendue pour février.

16/01/20 : A partir du 27 janvier, l’Agence régionale de santé Nouvelle-Aquitaine centralise ses lignes téléphoniques pour proposer un numéro unique pour tous les départements : 09 69 37 00 33 afin de proposer "une réponse plus efficace et plus personnalisée

16/01/20 : Suite au courrier de réponse de la Garde des Sceaux, "courrier qui ne répond nullement aux attentes des avocats", le Conseil de l'Ordre de Bordeaux a décidé la reconduction de la grève avec un rassemblement le 17 janv à 10h30 devant la Cour d'Appel

16/01/20 : Angoulême: le festival international de la BD a dévoilé les 3 noms en lice pour le grand prix : Emmanuel Guibert, Catherine Meurisse et Chris Ware, suite au vote des professionnels organisé entre le 7 et le 12/01. Le lauréat sera connu le 29 janvier.

- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 25/01/20 | Relance du projet de liaison routière entre La Rochelle et La Roche-sur-Yon

    Lire

    Les présidents et sénateurs des départements de Vendée et de Charente-Maritime ont rencontré ce jeudi Jean-Baptiste Djebbari, secrétaire d'Etat en charge des Transports, rappeler les engagements de l'Etat pris par Vals en 2015 pour accompagner la création d'une nouvelle liaison autoroutière entre Fontenay le Comte et Rochefort. Djebbari a proposé d'étudier 2 options : un projet autoroutier ou un tracé reprenant prioritairement les itinéraires existants. Une réunion est prévue d'ici fin mars.

  • 25/01/20 | Niort : Jérome Baloge retourne en campagne.

    Lire

    Le maire Jérôme Baloge (PRG) a annoncé vendredi soir qu'il était candidat à sa succession aux prochaines municipales. Il dévoilera les grandes lignes de son projet dans un courrier à ses administrés et à travers des réunions publiques à partir de début février. Une inauguration de sa permanence est prévue ce mardi 28 janvier. Le 15 mars prochain, sa liste "Niort tous ensemble" affrontera dans les urnes une liste RN, une PS "Niort en +", une EELV "Niort Citoyenne, écologique et solidaire".

  • 24/01/20 | Retraites: mobilisation toujours importante en Nouvelle-Aquitaine

    Lire

    Septième journée de manifestations contre la réforme avec une mobilisation élevée en Nouvelle-Aquitaine : 7500 personnes à Bordeaux selon la préfecture, 2000 à Périgueux, 3000 à La Rochelle, un millier à Saintes, 750 à Rochefort, 1500 à Angoulême gilets jaunes en tête, 3000 à Bayonne, 4000 à Pau, 1500 à Mont de Marsan, un millier à Agen, 2000 à Niort, 3000 à Poitiers 600 à Châtellerault, 1200 à Brive, 700 à Guéret.

  • 24/01/20 | Les magasins C&A de Boulazac (24), Pessac et Villenave d'Ornon (33) menacés de fermeture

    Lire

    La direction de C&A a annoncé 30 fermetures de magasins en France lors d’un comité central d’entreprise. Force Ouvrière a communiqué la liste des magasins qui devraient fermer. Trois sont situés dans la région, Pessac et Villenave d’Ornon et celui de Boulazac (24). Installé sur la zone du Ponteix, le magasin de Boulazac fait partie des enseignes historiques de cette zone. Il a ouvert ses portes en 2004. En avril dernier, 14 magasins de l'enseigne avaient déjà fermé en France.

  • 24/01/20 | Ouverture des inscriptions pour Biblio Gironde

    Lire

    Biblio Gironde organise avec 50 bibliothèques du département "Lire, élire...2020". Ainsi, les jeunes âgés de 6 à 16 ans, s'ils le souhaitent, sont invités à s'inscrire avant le 31 janvier pour voter du 2 au 21 juin prochain. Ce concours a pour objectif d'inciter les jeunes à la lecture. Les participants recevront un chèque lire. La sélection des livres est à retrouver ici

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Economie | Comment La Rochelle guide les chefs d’entreprises pour favoriser l'emploi

20/06/2019 | Initiées en 2016, les Assises de l’emploi ont repris à La Rochelle. L’Agglo s’engage sur de nouvelles actions pour mettre en lien employeurs et candidats

Documents d'actions à destination des chefs d'entreprises

Avec 4688 emplois créés depuis janvier 2015, l’agglomération de La Rochelle est attractive. Ce n’est d’ailleurs pas un hasard sur le magazine Le Point, dans son édition du 12 juin 2019, a classé le bassin de vie comme le plus attractif de France dans la catégorie des villes moyennes, première sur la création d’emploi, 5e sur la masse salariale et 4e sur l’implantation d’entreprises françaises. Mais il reste une ombre au tableau : « Le taux de chômage baisse lentement (8,9% au dernier trimestre) », constate le président de l’agglo et maire de La Rochelle Jean-François Fountaine.

La cause première serait l’inadéquation entre les offres à pourvoir – actuellement plus d’un millier – et les profils de candidats à l’emploi, notamment des personnes éloignées de l’emploi. Un constat que l’agglomération fait depuis quelques années, et qu’elle a tenté d’endiguer en mettant en place des Assises de l’emploi en 2016 (lire nos précédentes éditions), pour favoriser l’accès à l’emploi des demandeurs, et permettre aux entreprises de trouver leurs candidats. En 2018, pas moins de 25 actions ont ainsi été mises en place, avec des résultats concrets. Les 5 salons Objectifs emploi avaient notamment débouchés sur 482 entretiens d’embauche, 71 recrutements (CDI, CDD, interim) concrétisés en 2019 et 147 inscriptions en formations professionnelles, sur près de 3000 visiteurs.

L’idée aujourd’hui est donc d’aller plus loin. L’agglomération s’est associée à Pole Emploi, à la Région, à la Chambre de commerce et d’industrie et à la Chambre des métiers « pour mettre en place de nouveaux dispositifs, et pérenniser ceux qui se sont avérés concluants », explique Séverine Lacoste vice-présidente de l’agglomération en charge de l’emploi. Les partenaires se sont réunis le 19 juin à la communauté d’agglomération de La Rochelle avec les fédérations des métiers (BTP, hôtellerie-restauration, etc.) pour en discuter.

Un site internet pour les stages

Plusieurs outils vont ou viennent juste d’être mis en place pour favoriser les interactions entre entreprises et candidats à l’emploi. Depuis le 19 mai, un nouveau site internet www.cmonstage.fr recense à l’échelle de La Nouvelle-Aquitaine des offres de stages pour tous les niveaux d’études, du stage d’observation de 3e au stage professionnalisant pour des étudiants, voire des demandeurs d’emplois. « Le site s’inspire de ce qui existe déjà pour l’apprentissage », expliquent Emmanuel Hurtez, directeur du service « appui aux entreprises » de la CCI de La Rochelle et Lionel Le Kyhuong, chargé de développement des ressources humaines de la Chambre des Métiers de Charente-Maritime. La CCI a recruté un chargé de mission qui bat le rappel des entreprises pour recenser les stages. Ces dernières ont aussi un espace dédié sur le site où elles peuvent déposer leur recherche. « Le message que l’on veut faire passer aux entreprises, c’est qu’il faut qu’il fasse découvrir leur activité s’ils veulent pouvoir attirer et recruter », précise Jean-François Fountaine. « Aujourd’hui la difficulté n’est pas seulement de recruter, il faut ensuite pouvoir et savoir garder son salarié », note Nicolas Moreau, le directeur territorial Pole Emploi des deux Charentes, « certains secteurs comme le nautisme, le BPT, l’hôtellerie-restauration sont en tension et c’est parti pour durer ».

Former les chefs d’entreprises à la gestion des ressources humaines

Le public des demandeurs d’emploi, en particulier chez les jeunes, a également changé. « Aujourd’hui, c’est obsolète de penser que le salaire est la seule chose qui va retenir un candidat. L’ambiance au sein de l’entreprise, les conditions de travail et de vie sont également importantes », poursuit Nicolas Moreau, « aujourd’hui j’ai tendance à ne plus parler d’entretien d’embauche mais de collaboration. Le besoin se trouve dans les deux sens. Il y a un vrai travail à faire pour changer les mentalités » des patrons. « Il y a un besoin de formation de leur part en matière de gestion des ressources humaines, en particulier les PME », renchérit Emmanuel Hurtrez. Les deux chambres, en partenariat avec CAP Métiers Nouvelle-Aquitaine, ont mis en place 4 dispositifs pour aider les chefs d’entreprises dans leur recrutement et après. Un système d’ateliers « Pratik RH » existe depuis l’an dernier à la CCI pour apprendre aux patrons à gérer l’aspect humain en entreprise : comment mener un entretien, recruter la bonne personne, manager une équipe, gérer des conflits en interne, etc. Les 6000 entreprises de l’agglo sont prévenues via la CCI par e-mail. Les ateliers ont lieu le matin, avant l’embauche, pour 1h30 d’échanges. Les thématiques sont adaptées en fonction des demandes des chefs d’entreprises. Parmi les demandes d’accompagnement qui reviennent le plus : comment adapter son mangement aux salariés. Un système de coaching individualisé A été également mis en place pour suivre le chef d’entreprise dans sa phase de recrutement. (sur vingt-et-une heure, pour 150€).

Pour accompagner les chefs d’entreprise dans leur recrutement, un site internet avec des fiches conseils et des contacts locaux en matière d’emploi, de formation et de gestion des ressources humaines a été mis en place : agglo-larochelle/guide-recrutement-tpe . Un numéro vert fonctionne depuis un mois pour répondre aux questions des patrons sur les aides à l’embauche : 0800 940 166.

Un partenariat avec Niort

« Aujourd’hui, on peut vivre à La Rochelle et travailler à Rochefort, Niort ou dans l’Aunis et inversement, toutes les interactions sont possibles. Ce qui en fait un vaste bassin d’emplois », explique Jean-François Fountaine, rappelant que Niort possède plus d’emplois que d’habitants. «  Nous avons fondé un pole métropolitain avec Niort pour mettre en avant les initiatives intéressantes pour essayer d’avoir une fluidité d’emplois à l’échelle du territoire rochelais – niortais, avec l’Aunis. L’idée est de généraliser à court terme les initiatives intéressantes dans le domaine de l’emploi qui se font de part et d’autres pour faciliter la fluidité de l’emploi ». Du côté de La Rochelle, l’agglomération réfléchit par exemple à la mise en place d’une sorte de « sas » d’insertion en collectivité locale : « pourquoi pas un passage de 6 mois dans un service, comme la restauration ou les espaces verts, pour remettre le pied à l’étrier à des chômeurs de longue durée, en vue de leur faire intégrer ensuite une entreprise privée », explique Séverine Lacoste, qui espère également mobiliser les maires des communes environnantes sur ce sujet. Le dispositif s’accompagnerait d’un tutorat renforcé comme peuvent le faire les Plans locaux pluriannuels pour l’insertion et l’emploi (PLIE).

Anne-Lise Durif
Par Anne-Lise Durif

Crédit Photo : Anne-Lise Durif

Partager sur Facebook
Vu par vous
3481
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Economie
Economie
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 29 + 7 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Affichez Vous chez Nous ! J'aime aqui, je le soutiens !