Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

16/10/18 : Des opposants au projet du contournement de Beynac ont bloqué ce mardi à Vézac, les véhicules qui participaient à une visite de presse du chantier organisée par le Département. Sur décision de la préfecture, les gendarmes ont délogé les manifestants.

16/10/18 : Christelle Dubos, secrétaire de la commission des affaires économiques de l'Assemblée Nationale et députée girondine, a été nommée ce mardi secrétaire d'Etat auprès de la ministre des solidarités et de la santé, Agnès Buzyn.

16/10/18 : Remaniement - Christophe Castaner : ministre de l'Intérieur ; Marc Fesneau (MoDem) : secrétaire d'Etat aux relations avec le Parlement ; Franck Riester (Ex-LR) : ministre de la Culture ; Didier Guillaume (ex-PS) : ministre de l'Agriculture

16/10/18 : Remaniement suite - Jacqueline Gourault (MoDem) : ministre de la Cohésion des Territoires et des Collectivités Locales ; Marlène Schiappa : secrétaire d'Etat à l'Egalité Femmes-Hommes et à la lutte contre les discrimination

16/10/18 : Le 17 octobre à 11h15, un coaching des demandeurs d'emploi est organisé à la Chambre des Métiers et de l'Artisanat de Poitiers en vue de les accompagner avant le Forum emploi qui aura lieu le lendemain.

16/10/18 : Le Conseil municipal de Biarritz a voté par 20 voix pour, face à 15 contre, le projet de gestion du Palais proposé par le maire Michel Veunac à l'issue d'une réunion très tendue. Une conseillère municipale, Virginie Lannevère a démissionné

15/10/18 : A l'occasion de ses 25 ans, l’Université de La Rochelle propose une exposition sur l'histoire de l’établissement, « Histoire d’avenirs, chronique d’une université en mouvement », exposée du 16 octobre au 30 décembre au Cloître des Dames Blanches.

15/10/18 : Charente-Maritime : Pole emploi et le Département 17 organisent un forum des emplois saisonniers hivernaux, le 16 octobre DE 9h à 16h30 à la Maison de la Charente-Maritime, 85 boulevard de la République à La Rochelle. Entrée libre.

15/10/18 : Yves Foulon, maire d'Arcachon, a été élu ce week-end en tant que nouveau président du parti LR en Gironde. Il succède à Alain Juppé dans un scrutin dans lequel il était le seul candidat avec 100% des voix et 55,73% de participation.

15/10/18 : Dans le cadre du cycle de ses conférences-débats #europedémocratique2019, la Maison de l'Europe Bordeaux Aquitaine reçoit le 19/10 à 19h, Pascal Durand, eurodéputé Ecologiste sur le thème “L’Europe face au glyphosate: un signal d’alerte?”

11/10/18 : Ligne Ter Bordeaux-Agen : comité de ligne, lundi 15 octobre à 17h45, salle F. Mauriac, à Langon. Cette réunion est ouverte aux usagers et vise à échanger sur l'actualité de la ligne notamment sur les horaires prévus à partir du 9 décembre 2018.

- Publicité -
S’abonner ici !
- Publicité -
  • 18/10/18 | Une journée de travail autour des migrations

    Lire

    Samedi 20 octobre, de 9h30 à 17h le département DEFLE de l’Université Bordeaux 3 Montaigne à Talence accueille une journée de travail des Etats Généraux des migrations en Gironde portés localement par le collectif d'associations Collectif Réfugiés Solidarité 33. L'occasion à travers 6 ateliers de réfléchir et être force de proposition sur des thèmes liés à l'action, à la communication, et à la structuration du collectif, ainsi qu'aux conditions d’accueil des personnes migrantes en France, et particulièrement en Gironde. L’objectif est de préparer les actions que ce collectif militant veut organiser tout au long de l’année.

  • 18/10/18 | René Goscinny prend ses quartiers

    Lire

    Le Musée de la BD d’Angoulême accueille jusqu’au 2 janvier 2019 une exposition pour toute la famille « Goscinny et le cinéma, astérix, lucky luke et cie ». Cinéphile averti, Goscinny s’est nourri des classiques américains et européens avant que le cinéma ne s’empare de ses créations. Cette exposition met en lumière des centaines de documents dans une scénographie claire et ludique. Un parcours enfant permet aux plus jeunes de découvrir l’exposition tout en jouant et en se déguisant.

  • 17/10/18 | Les métiers de la propreté en lumière

    Lire

    Le 18 octobre aura lieu la 1ère journée nationale des métiers de la propreté afin de mettre en lumière ces métiers souvent oubliés. A Bordeaux, une animation dédiée au métier « Laveur de vitres » se déroulera de 10h à 12h entre la place de la Comédie et le cours Alsace-Lorraine avec entre autre une parade originale et décalée ou encore une boîte à CV place Saint-Projet à destination des demandeurs d'emploi. De 8h à 20h, la gare Saint-Jean accueillera une exposition éphémère #500000visages atour des jeunes en formation qui seront présents pour échanger avec le grand public.

  • 17/10/18 | La restauration du château de Commarque (24) récompensée

    Lire

    Le château de Commarque à Sireuil sur la commune des Eyzies -de- Tayac (24) vient de se voir décerner le grand trophée 2018 de la plus belle restauration d'un monument historique par le journal le Figaro. Doté de 30 000 euros, il a été remis au propriétaire Hubert de Commarque le 11 octobre à Paris. Ce prix récompense près d'un demi siècle de travaux menés par le propriétaire. Il accueille 45 000 visiteurs chaque année depuis son ouverture au public.

  • 17/10/18 | Les Foulées littéraires sportives

    Lire

    La 8ème édition des Foulées Littéraires auront lieu les 23 et 24 novembre au Pôle culturel et sportif du Bois Fleuri à Lormont avec pour thème "sport et humour". Vincent Clerc, ancien rugbyman, et Michel Iuttria, dessinateur de presse, en seront les invités d’honneur. Dès le 13 novembre le public pourra découvrir une grande rétrospective consacré à l’oeuvre de Michel Iturria et tout au long du Salon de nombreuses animations et temps forts sont attendus. Entrée gratuite.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Economie | Commerces : Pau travaille l'attractivité de son centre-ville

23/05/2018 | Pour redynamiser son centre-ville, La ville de Pau travaille son attractivité, tant pour les clients que pour les porteurs de projets.

Centre commercial Palais des Pyrénées à Pau

A Pau, comme dans de nombreuses villes françaises, il est difficile de ne pas noter le nombre de commerces fermés en centre-ville... Il y a quelques semaines encore, un collectif de commerçants du centre-ville alertait sur leurs difficultés économiques, mettant notamment en cause les travaux qui marquent actuellement la ville. A l'occasion de la Fêtes des mères qui donnera lieu à dés animations commerciales le week-end prochain en ville, la mairie, par la voie de son adjointe aux commerces, Geneviève Pédetour, répondait ce mardi 22 mai aux critiques, en mettant en avant les différentes actions mises en œuvre pour dynamiser son centre-ville, et ainsi attirer non seulement des clients mais aussi de nouveaux commerçants.

Depuis environ un an, il semblerait que « le différentiel entre cessations d'activités et nouvelles immatriculations montre un frémissement positif » convenait du bout des lèvres le représentant de la CCI Pau Béarn mardi après-midi. Peut-être les prémices fragiles d'un renouveau commercial pour la ville. Geneviève Pédetour, Adjointe au Maire de Pau chargée des commerces, en tout cas, veut y croire. « On travaille pour ! », assure-t-elle. « Au-delà d'une globalité d'actions et de politiques visant le centre ville et son attractivité, telle la réhabilitation de l'habitat ou encore la requalification de l'espace public, deux leviers plus spécifiquement dédiés au commerce sont mis en oeuvre : le développement de l'offre commerciale et la stimulation des flux par la création d'événements destinés à faire venir le chaland ».
Concernant la requalification de l'espace public, et les travaux qui en découlent, notamment sur le Boulevard des Pyrénées, ou encore les secteurs Carnot, Foirail, République, et notamment les Halles, l'adjointe au Maire a assuré entendre les commerçants en difficulté dans ces secteurs. Elle a annoncé que la commission d'indemnisation créée en partenariat avec la Chambre de Commerce, avait « remonté le plafond du des chiffres d'affaires, des demandeurs, afin de répondre plus largement au besoin. Certains, il est vrai, notamment à autour des Halles, ont besoin d'aide assez rapidement », admet-elle volontiers.

Marché de Noël et Fête des mères
Pour autant, selon elle, la réponse à une plus grande attractivité des commerces du centre-ville, n'est pas, comme le suggère le collectif de commerçants mécontents, dans l'élargissement des plages de gratuité des parkings du centre-ville. Pour l'élue, les difficultés commerciales du centre-ville de Pau sont davantage liées « à la grande mutation du commerce, avec la montée en puissance de l'e-commerce », plutôt qu'à des difficultés d'accès en centre-ville comme le pointe le collectif. Il s'agit donc davantage de « résister » sur le terrain structurel, bien que les animations et événements commerciaux ne soient pas oubliés dans la stratégie commerce de la Mairie.
En effet, outre les grands événements touristiques qui rythment la vie paloise, tels les courses hippiques, le récent Grand Prix de Pau ou encore le Tour de France, « bénéfiques pour les commerces hôtels et restaurants de la ville », s'ajoutent à cela « les animations de Noël, les Braderies, ou encore Octobre Rose ou les défilés de mode du printemps ou encore l'organisation des Balades des gourmets, d'une Chasse aux œufs de Pâques, un marché nocturne artisanal, etc » précise Geneviève Pédetour. La Mairie accompagnée par Pau Commerce, l'association des commerçants palois qui compte 230 adhérents, « compte ainsi sur un certain nombre de manifestations qualitatives pour attirer le chaland en ville ».
Prochain exemple : l'opération « Fête des mères » les 25 et 26 mai prochains. Menée par Pau commerce (mais ouverte à l'ensemble des commerçants de la ville), celle-ci propose un jeu permettant de gagner une voiture (C3 Prim'tech), la distribution de 40 000 chéquiers d'offres promotionnelles (comptant 20 promotions et 20 publicités), une garderie gratuite le 26 mai, et... la gratuité des parkings sous-terrains les 25 et 26 mai.

Un travail de prospection d'enseignes
Mais, au-delà de ces opérations séductions ponctuelles, redynamiser le centre-ville de Pau est aussi un travail de longue haleine "qui demande du temps", souligne Geneviève Pédetour. Si elle compte bien sur les nouvelles Halles, comme « futures locomotives commerciales du centre-ville, qui comptent déjà, et toujours en période de travaux, 23 000 clients par semaine », le travail est aussi mené pour encourager l'implantation de porteurs de projets. Dans cette optique, la Ville, avec son Maire François Bayrou en VRP de luxe, participera pour la première fois en tant qu'exposant au Salon de l'Immobilier Commercial et du Retail (SIEC) à Paris les 6 et 7 juin prochains. L'occasion de promouvoir la ville auprès des quelque 5 000 participants attendus dont environ 1600 enseignes, 1500 promoteurs ou encore 200 investisseurs.
Un travail de prospection d'enseignes qui se fait aussi à l'année avec l'assistance à maîtrise d'ouvrage du cabinet CBRE. « D'abord c'est leur métier que d'attirer de nouvelles enseignes dans un cadre cohérent avec l'offre et la clientèle paloise, et ensuite ils ont un carnet d'adresse très qualifié au niveau national et international », deux atouts de poids selon le Directeur du Développement économique de la ville Philippe Sinapian. La collaboration, démarre tout juste mais l'objectif ici est bien d'attirer de nouveaux concepts commerciaux, de nouvelles marques et produits sur le centre-ville. Un travail de prospection qui s'ajoute à un rôle de facilitateur pour les enseignes qui chercherait à s'installer.

Faciliter les implantations
« Facilitateurs entre enseignes et bailleurs », est aussi l'expression employée par Geneviève Pédetour, pour préciser l'intervention de la Ville sur le terrain. « Bien sûr que ça ne nous fait pas plaisir quand on voit des boutiques qui se ferment, on réagit pour parfois ajuster les choses. Quand un bailleur, qui est contraint lui aussi à une rentabilité, demande des loyers plus élevés il peut nous arriver de faire le complément... Nous nous posons aussi en facilitateurs, avec la mise en place d'un guichet commun entre différents services, comme l'urbanisme, le commerce, la Chambre de commerce, pour simplifier au maximum les démarches d'implantation des porteurs de projets ».
Un sujet du développement économique et commercial des villes moyennes qui est une des ambitions fortes du Plan Action « Coeur de Ville », lancé par l'Etat en mars dernier et pour lequel 222 villes, dont Pau ont été retenues. En la matière, l'agenda de rencontres avec le Préfet des Pyrénées-Atlantiques et les partenaires est déjà bien entamé, et « le projet de territoire est prêt » assure Geneviève Pédetour. Si elle laisse la primeur à son Maire pour toute annonce officielle, elle promet d'ores et déjà que « Pau sera une des premières villes à annoncer le contenu de son projet pour un montant conséquent ». A suivre, donc.

Solène Méric
Par Solène Méric

Crédit Photo : Aqui.fr

Partager sur Facebook
Vu par vous
3812
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Economie
Economie
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 20 + 16 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Affichez Vous chez Nous ! J'aime aqui, je le soutiens !