Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

12/12/18 : En raison des liens historiques et fraternels qui unissent les villes de Strasbourg et de Périgueux, le drapeau français sur la mairie de Périgueux sera en berne ce mercredi suite au drame survenu hier sur le marché de Noël de la capitale alsacienne.

12/12/18 : Vigipirate : Urgence Attentat. Renforcement de la sécurité en Gironde. Renforcement des contrôles notamment à l’aéroport de Bdx-Mérignac, surveillance des marchés de Noël, centres commerciaux et interdiction de manifestations sur la voie publique.

12/12/18 : Signature de la charte urbaine, architecturale et paysagère de Pessac le 13 déc. Elle entend garantir et préserver la qualité du cadre de vie des Pessacais en travaillant sur la qualité des espaces extérieurs, de la construction et des usages.

12/12/18 : La FFMC47 organise avec les Restos du Cœur la balade des pères Noël motards, le samedi 15 déc. au Gravier à Agen à 13h30. Le principe : venir déguiser en père Noël avec un cadeau neuf non emballé qui sera offert à des enfants par les Restos à Noël.

12/12/18 : Les 22-26 et 28 déc, Bordeaux Visite organise une visite-famille "Bordeaux à Noël", afin de découvrir la place Pey Berland, le cours de l'Intendance, les allées de Tourny, la place de la Comédie. Accessible aux familles avec enfants dès 7 ans.

12/12/18 : Forum « Sport en société, Droit au Sport et contraintes économiques », les vendredi 14 et samedi 15 décembre, organisé par le CDOS33 en cette année du 40ème anniversaire du mouvement sportif girondin, à l'Hôtel du Département à Bordeaux.

12/12/18 : La Mairie de Billère (64), met en garde sur des démarchages abusifs proposant une intervention pour détruire un nid de frelons ou pour réclamer un paiement pour une intervention déjà effectuée. Ces personnes ne sont pas mandatées par la Mairie.

11/12/18 : 70 ans après l’adoption de la Déclaration Universelle des Droits de l'Homme la Ligue des Droits de l'Homme organise une conférence-débat avec Henri Leclerc pdt d’honneur de la LDH France, le mardi 18 déc à 19h30 à l’Athénée municipal à Bordeaux.

11/12/18 : Vendredi 14 décembre à 20h30, concert de fin d'année de l'Orchestre universitaire de Bordeaux, dans l'amphi 700 de l'Université Bordeaux Montaigne, avec au programme : Wolfgang Amadeus Mozart, Vincenzo Bellini et Antonín Dvořák.

11/12/18 : Ouverture des Halles de Talence ! Après 9 mois de travaux et 18 mois d’élaboration cet équipement a fait peau neuve. Prochainement, il accueillera 16 commerces de bouche dans l’hypercentre.

11/12/18 : 3ème « Partage - Groove for Food », dimanche 16 déc, où 12 des meilleurs DJs bordelais se mobiliseront en faveur des plus démunis de 12 h à 19 h, en se relayant aux platines du restaurant L’Épicerie Bordelaise, 14 rue Ravez.

11/12/18 : Charente-Maritime : à compter du 1er janvier 2019, deux nouvelles communes vont voir le jour : Marennes-Hiers-Brouage et Saint-Hilaire-de-Villefranche (près de St Jean d'Angély). Les nouveaux maires et adjoints seront élus lors des prochaines séances de c

- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 12/12/18 | Don du sang: l'EFS appelle à une mobilisation continue

    Lire

    L'EFS lance un appel aux dons pour mobiliser les donneurs de sang à l’approche des fêtes, car, comme chaque fin d'année, le nombre de dons diminue et les réserves de sang avec. Or la durée de vie des produits sanguins est limitée (7 jours pour les plaquettes, 42 jours pour les globules rouges), et les besoins des malades eux, restent constants: 850 à 1 000 dons sont nécessaires chaque jour en Nouvelle-Aquitaine. Les donneurs de tous groupes, et plus particulièrement les donneurs universels (O-) sont invités à venir donner leur sang. Où donner: dondesang.efs.sante.fr

  • 12/12/18 | Impact économique de la mobilisation des gilets jaunes : la CCI47 solidaire de ses entreprises

    Lire

    Les 15 000 ressortissants de la CCI47 sont actuellement sondés pour faire un état des lieux à date des impacts suite aux blocages des « gilets jaunes ». Le sondage est accessible via le site web de la CCI www.cci47.fr. Une cellule d’aide et de soutien aux entreprises est également mise en place.

  • 12/12/18 | En Dordogne, patrouilles renforcées sur les marchés de Noël

    Lire

    Après le drame qui a frappé Strasbourg, mardi, le préfet appelle chacun à la vigilance. Dans un communiqué, la préfecture indique que des mesures de sécurisation des marchés de Noël et des rassemblements festifs en Dordogne ont été prises avant la fusillade de Strasbourg, mais l'ensemble des dispositions de sécurité initiales sera au besoin renforcé conformément au plan Vigipirate. Les patrouilles de police et de gendarmerie seront plus fréquentes et l'ensemble des acteurs de sécurité sont mobilisés.

  • 12/12/18 | Electricité publique : Limoges re-signe pour 30 ans

    Lire

    Une nouvelle convention de concession vient d'être signée entre la ville de Limoges, Enedis et EDF, respectivement pour la gestion du service public de distribution d'électricité et la fourniture d'énergie électrique (tarif règlementé) pour trente ans. Ce contrat, visant notamment, selon la ville, à "améliorer les indicateurs de performance et de suivi de service public d'électricité", permet aussi aux clients de bénéficier de e.quilibre, une solution numérique pour les aider à maîtriser leur consommation énergétique.

  • 12/12/18 | Urgence Attentat : la sécurité renforcée en Gironde

    Lire

    Suite à l'attentat commis mardi soir à Strasbourg, la préfecture de Gironde, après l'instauration au niveau national du plan vigipirate au niveau "Urgence Attentat", a annoncé avoir fait appel aux services de sécurité et aux forces armées pour "renforcer sans délais" les contrôles à l'aéroport de Bordeaux-Mérignac, dans les gares et les ports et la surveillance des marchés de Noël, centres commerciaux et bâtiments publics. Par ailleurs, elle interdit toute manifestation ou rassemblement sur la voie publique et incite les professionnels à "prendre toutes les mesures nécessaires".

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Economie | Entreprises : la Nouvelle Aquitaine attire toujours

04/04/2018 | Un récent rapport de l'Observatoire de l'attractivité de la Nouvelle Aquitaine dresse le portrait d'une région qui profite plus que les autres du regain de la croissance économique.

Nouvelle Aquitaine

Le dernier rapport (pour l'année 2017) de l'Observatoire de l'attractivité de la Nouvelle Aquitaine, daté d'avril 2018, est très instructif pour les amateurs de chiffres sur le développement économique local. Ce deuxième rapport à l'échelle de la grande région dessine, autant pour les investisseurs que les emplois, le profil d'une "année record". Avec 305 projets exogènes créés en 2017 (contre 237 en 2016, soit +29%), la Nouvelle Aquitaine est visiblement scrutée de près par les investisseurs, notamment étrangers, et bénéficie d'une dynamique qui, selon le rapport, "profite à tous les territoires". Bilan en trois points clés.

Des projets plus nombreux

305, c'est donc le nombre de projets d'investissement qui ont vu le jour en 2017 en Nouvelle Aquitaine, ces derniers concernant 6546 nouveaux emplois (+69% par rapport à 2016). Parmi eux, on retrouve, fait plutôt notable, treize projets à plus de 100 emplois (contre trois un an auparavant), locomotives générant à eux seuls le gros tiers du total (33%). La création de petites entreprises, elle, progresse tout de même de 40% et représente toujours un peu plus de la moitié (52%) des projets régionaux. "C'est la deuxième année que cette étude est réalisée sur le territoire de la grande région, mais je suis à l'Observatoire sur le perimètre aquitain depuis déjà quelques années, et c'est vrai que l'on constate une très forte hausse, aussi bien sur les investissements français qu'étrangers en Nouvelle Aquitaine", souligne Agnès Champalaune, responsable attractivité à l'agence ADI Nouvelle Aquitaine.  

"C'est une tendance de fond depuis une dizaine d'années : on a des emplois qui progressent surtout grâce à une augmentation du nombre de petits projets. Même si cette année était exceptionnelle, les gros projets restent quand même rares. C'est un phénomène qu'on retrouve dans d'autres régions". Selon l'Observatoire, la conjoncture nationale et européenne n'est pas étrangère à cette embellie, qu'il qualifie sans problème d'année "record" : croissance du PIB de la zone euro de 2,5% en 2017 selon une première estimation d'Eurostat. S'ils ne seront pas visibles tout de suite, les effets de la future loi sur la croissance des entreprises, présentée en Conseil des ministres début mai, auront à charge de conforter ce bilan dans un contexte d'évolution des carnets de commande et d'une hausse toujours soutenue des investissements. Dans le détail, on remarque aussi que le profil de certains secteurs se démarque. Le numérique, par exemple, "représente à lui seul 14% des projets et 22% des emplois, soit +81% par rapport à 2016"; logistique et commerce suivent derrière. La typologie des projets démontre aussi qu'en région, les investisseurs préfèrent créer de nouveaux sites (63% pour 47% des emplois créés) qu'opérer des extensions (30%) ou effectuer des rachats (7%). Dans le premier cas, Ubisoft à Bordeaux (250 emplois), Hermès à Saint-Vincent de Paul (290), Hierros Annon à Tarnos (140) ou, plus récemment, EasyJet à Mérignac (117) figurent parmi les nouvelles implantations les plus importantes et font donc office de têtes de pont. 

Une répartition disparate et des investissements étrangers en hausse

La deuxième tendance de fond soulignée par les données de l'Observatoire, c'est le fait que "la croissance profite à tous les territoires", malgré des disparités évidentes. En effet, en termes de répartition géographique, la tendance régionale ne surprend pas vraiment : l'Aquitaine reçoit toujours "70% du flux global des projets pour 75% des emplois" contre respectivement 23% et 7% pour les régions Poitou-Charentes et Limousin. Pour la Gironde, par contre, c'est plus surprenant : si elle concentre toujours 41% des projets d'implantation et 55% des emplois, son poids "est en retrait de 9 points en Nouvelle Aquitaine", précise l'étude, quand les Pyrénées-Atlantiques, la Charente Maritime et les Deux Sèvres progressent : +13 à 16 projets et + 250 à 270 emplois pour chacun de ces départements par rapport à 2016. "Même s'il est difficile d'avoir du recul d'une année sur l'autre sur chaque département, dix départements sur douze sont en croissance sur le nombre de projets ou d'emplois. Les deux restants sont plus ruraux et ont un poids économique moins fort, ils vont éventuellement prospérer d'avantage sur des projets endogènes, mais sur les projets qui viennent de la région, on n'est pas mal répartis. En Occitanie, par exemple, c'est beaucoup plus concentré sur Toulouse", analyse encore Agnès Champalaune. Un autre facteur important montre la particularité des différentes typologies des territoires de la région : celui des investissements étrangers.

"Les investissements étrangers sont souvent plus industriels que les projets français, plutôt numériques. C'est le constat que l'on peut faire pour la Nouvelle Aquitaine, mais les autres régions n'ont pas forcément un observatoire incluant les projets français", continue Agnès Champalaune. Ils se répartissent, en revanche, "plus équitablement", sur l'ensemble du territoire : 29% des projets étrangers sont implantés en Gironde (contre 49% des projets français). Dans huit départements sur douze, le poids des projets étrangers est même plus important que les français, comme dans les Pyrénées Atlantiques (19% VS 13%). Du côté du Limousin, en revanche, la tendance s'inverse (quatre projets en 2017). Plus globalement, on comptait, en 2017, 97 opérations d'investissement venant de l'étranger, soit une augmentation de 54% par rapport à 2016, pour 1701 emplois (+73%); "une croissance plus forte qu’en moyenne pour la France (+16%)". La Nouvelle Aquitaine devient ainsi la cinquième région d’accueil des investissements étrangers en France après l’Ile de France, Auvergne-Rhône-Alpes, Occitanie et la région Grand-Est. Un indice qui n'est, selon la responsable de l'Observatoire, pas totalement fortuit. "Ça s'explique aussi par une reprise économique en Europe, il y a une embellie sur l'image de la France à l'étranger en termes de business, d'où l'augmentation du nombre d'investissements. C'est encore amplifié chez nous en raison de notre actualité, l'arrivée de la LGV par exemple. Les projets attirent les projets". La reprise économique en Europe, tendance de fond, profite donc à la région, dont la volonté est toujours de créer un fonds régional d'investissement pour les entreprises dans les mois qui viennent. Car la volonté de la région, répétée depuis plusieurs mois, est bien là : faire passer les start-ups en taille XXL. Ces premiers indices de croissance, en tout cas, ne peuvent que l'y encourager. 

 

Romain Béteille
Par Romain Béteille

Crédit Photo : Invest

Partager sur Facebook
Vu par vous
3531
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Economie
Economie
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 15 + 18 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Des experts pour vous former ! J'aime aqui, je le soutiens !