Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

03/04/20 : Charente-Maritime : le festival Stereoparc, qui doit se tenir du 17 au 18 juillet à Rochefort, est pour l'instant maintenu, fait savoir aujourd'hui l'organisation.

03/04/20 : Le sommet Afrique-France, prévu les 4,5 et 6 juin prochain, a été reporté à une date ultérieure. Emmanuel Macron devrait proposer "dans les jours qui viennent" une nouvelle thématique, en lien avec la situation sanitaire et économique.

03/04/20 : Charente-Maritime : les maires de l'île Oléron ont pris des arrêtés hier soir pour interdire la venue sur le territoire de vacanciers ou de résidents secondaires, renforçant les pouvoirs de gendarmeries. Les contrevenants devront faire demi-tour.

03/04/20 : Charente : la préfète a autorisé l’ouverture de 47 marchés : 17 pour l’arrondissement d’Angoulême; 12 pour l’arrondissement de Cognac; 18 pour l’arrondissement de Confolens.

03/04/20 : Dordogne : au 2 avril, 63 marchés sont ouverts et ont obtenu une dérogation de la préfecture en tenant compte des mesures barrières et sanitaires. Ils sont limités à une quinzaine d'exposants de proximité à l'exception de Périgueux et de Bergerac.

03/04/20 : Charente : depuis le début du confinement, plus de 1700 demandes d’activité partielle ont été déposées auprès de la Direccte, pour près de 15 500 salariés, a annoncé hier la préfecture.

02/04/20 : Ce mercredi, le CHU et l'Université de Bordeaux ont lancé conjointement un appel aux dons pour soutenir la recherche et "accompagner les étudiants via la fondation Bordeaux Université", qui recueille les dons sur son site ou au 06 26 25 45 56.

02/04/20 : Le festival Big Bang de Saint-Médard-en-Jalles consacré à l'espace est annulé et reporté du 25 au 29 mai 2021. Les organisateurs préparent une conférence live et un podcast entre temps, "pour maintenir le lien avec la communauté".

01/04/20 : Charente-Maritime : la ville de Marennes et son association de commerçants lancent un appel à manifestation d'intérêt pour créer une boutique en ligne rassemblant les commerçants locaux pour faire de la vente en ligne. Contact:j.girard@gigamotors.fr

01/04/20 : La ville de Périgueux maintient le stationnement gratuit, en voirie et sur le parking Bugeaud, pour toute la période de confinement. Une manière d'inciter les Périgourdins à rester chez eux, mais aussi pour soutenir les commerces restant ouverts.

01/04/20 : La Charente-Maritime se prépare à affronter la "vague" de malades du covid 19 : une quinzaine de centres de consultation temporaire, avec un dispositif sanitaire particulier, seront mis en place entre demain et la fin de semaine (sur rdv uniquement).

31/03/20 : Débuts prometteurs pour la plateforme www.produits-locaux-nouvelle-aquitaine.fr qui met en relation les producteurs et artisans de l'agro-alimentaire et les consommateurs : plus de 1 000 inscriptions de producteurs et 28 700 de consommateurs.

31/03/20 : Covid-19. Afin de permettre aux habitants de faire leurs courses et aux commerçants de poursuivre leur activité, le maire de Mérignac a obtenu de la préfecture une dérogation de réouverture des marchés sous la forme de drives sécurisés.

- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 03/04/20 | Le Bac 2020 en contrôle continu

    Lire

    Le ministre de l'Éducation, Jean-Michel Blanquer, a annoncé ce vendredi que les épreuves finales du baccalauréat 2020 n'auront pas lieu "dans les conditions normales". Les élèves seront évalués sur le contrôle continu, sans épreuves finales. Les élèves de CAP, BEP et BTS sont aussi concernés, et les notes données à distance pendant le confinement ne seront pas comptabilisées dans le contrôle continu. En revanche, l'oral de français pour les élèves de 1ère est maintenu et les épreuves de rattrapages du bac auront lieu "dans les conditions habituelles".

  • 03/04/20 | Deux-Sèvres : 200 tablettes numériques pour les EHPAD

    Lire

    Pour faire face à une situation sociale difficile dans les EHPAD à cause de l'interdiction des visites dans les établissements, le Conseil départemental des Deux-Sèvres distribue dès ce vendredi et jusqu'à lundi prochain 200 tablettes numériques. Ces outils devront permettre aux résidents de garder le contact avec leurs proches en cette période de confinement. L'investissement réalisé par le Département pour l'achat de ces tablettes est de 100 000 euros.

  • 03/04/20 | Cet été, rendez-vous avec « Le Barbier de Séville » à Sanxay (86)

    Lire

    Depuis 21 ans, les Soirées Lyriques de Sanxay dans la Vienne, 3e festival de chant lyrique de France, proposent chaque été un opéra en plein air, dans les vestiges du théâtre gallo-romain de Sanxay (Vienne). Cet été, les 10, 12 et 14 août, « Le Barbier de Séville » de Rossini sera joué pour la première fois à Sanxay. Cette coproduction Opéra national du Rhin / Opéra de Rouen sera scénographiée et mise en scène par Pierre-Emmanuel Rousseau.

  • 03/04/20 | Les deux résidentes d'un Ehpad bayonnais ont quitté l'hôpital

    Lire

    Les deux résidentes de l'Ehpad Harambillet, qui avaient été testées positives au Covid-19 et hospitalisées, ont regagné l'établissement, respectivement hier 2 avril et aujourd'hui 3 avril. La première, âgée de 86 ans, avait été admise au Centre hospitalier de la Côte basque le 17 mars et la seconde, âgée de 89 ans, le 20 mars. En lien étroit avec l’Agence Régionale de Santé, la Ville de Bayonne et son Centre communal d'action sociale ont mis en place des mesures sanitaires de confinement strictes au sein de cet établissement dès le début de la pandémie.

  • 03/04/20 | Nouveaux renforts de personnels soignants à l'Est

    Lire

    Après un premier départ de personnels soignants dimanche dernier, 18 nouveaux volontaires sont partis le 2 avril pour renforcer les hôpitaux de l'Est de la France. Des médecins anesthésistes réanimateurs et infirmiers anesthésistes de milieux hospitaliers mais aussi des libéraux et des praticiens d'établissements publics et privés. Ils viennent des Landes, de Gironde, du Lot-et-Garonne et de Charente-Maritime, pour renforcer le centre hospitalier et l'hôpital militaire de campagne de Mulhouse pour 4 à 10 jours.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Economie | Gosia Petaux, une femme à la tête du festival Big Bang

21/02/2020 | Gosia Petaux vient de prendre les rênes du Festival de l’Air et de l’Espace Big Bang de Saint-Médard-en-Jalles…

Gosia Petaux

Du 9 au 13 juin prochains Saint-Médard-en-Jalles aura la tête dans les étoiles ! En effet, à l’occasion du 5ème festival Big Bang, des pointures de la discipline parleront et transmettront leur passion du spatial et de l’aéronautique. « Chaque année, nous convions des passionnés vulgarisateurs qui aiment parler de leur domaine de prédilection afin de rendre accessible au plus grand nombre cette filière », notifie Gosia Petaux, la toute nouvelle responsable du festival. Rencontre avec cette dernière…

Un regard bleu azur, un sourire omniprésent, Gosia Petaux transpire la bienveillance. Native de Pologne, elle a suivi des études en langues étrangères et tout spécialement en français d’où son expression impeccable et distinguée. Férue de géo stratégie et avide de connaissances, elle rentre ensuite à l’Ecole Internationale des Sciences Politiques qui est en lien avec la Ville de Bordeaux. Mais désireuse d’aller encore plus loin, elle quitte sa Pologne natale pour les berges de la Garonne et la capitale girondine pour suivre un Master en géo stratégie politique. « La culture française m’a toujours attirée, confie-t-elle, des yeux pétillants d’intelligence. J’ai toujours admiré cette langue, ses coutumes, cette histoire tricolore. » Afin de valider cet enseignement, Gosia souhaite réaliser son stage de fin d’études au CNES. Mais pour des questions de sécurité, n’étant pas Française, elle est refusée. Ne baissant pas les bras pour autant, elle apprend qu’une poignée de parlementaires à l’Assemblée nationale ont formé un groupe de travail sur l’Espace. Elle pose sa candidature et est retenue. « Cette formation était chapeautée par Christian Cabal, un député passionné, raconte Gosia, les yeux baignés de souvenirs. Grâce à sa bienveillance, j’ai fait la connaissance des acteurs clés de la filière, les industriels sur le territoire français et bien au-delà en Europe, en Russie et aux Etats-Unis. » Ces six mois de stage lui permettent de vivre une succession de rencontres déterminantes pour son avenir professionnel. Du reste, elle restera deux années de plus au sein de ce groupe de travail de députés.

Des rencontres déterminantes
En 2009, l’appel de la Garonne étant plus fort et surtout pour des raisons personnelles elle pose ses valises à Bordeaux et est embauchée par la mairie de Mérignac dans le cadre du centenaire du premier vol au-dessus de la ville. « A l’époque j’étais moins portée sur l’aéronautique que le spatial ». Mais qu’à cela ne tienne ! Gosia Petaux est une femme de challenge et, évoluer en tant que femme dans un monde d’hommes ne lui fait pas peur. Afin de célébrer comme il se doit ce centenaire du premier meeting aérien, une cinquantaine de manifestations sont organisées tout au long de l’année 2010. « Tous les industriels répondent présents, l’armée également et les collectivités comme la Région, le Département et la CUB aussi. C’était intense sur une année et très formateur car tous n’avaient qu’un seul objectif celui de transmettre, transmettre la passion qui les anime depuis tant d’années. » Cet événement permet à Gosia de « côtoyer tous les acteurs de la filière sur le territoire aquitain. Certains même me poussent à passer le brevet de pilotage d’ULM », évoque-t-elle timidement. Elle concrétisera cette idée quelques années plus tard… 

De nouvelles aventures professionnelles
Au fil de ces échanges, Gosia Petaux se fait connaître et crédibilise sa place dans cette sphère masculine. En janvier 2011, elle rejoint Bordeaux Technowest à Mérignac, la seule technopole spécialisée en aéronautique-spatial Défense de France, en qualité de secrétaire générale. Pendant neuf ans, elle s’occupe de l’animation du site, de la communication également en réalisant notamment un magazine pour mettre en lumière les richesses aéronautiques qu’abrite la grande région. A l’heure de son départ en décembre dernier, en regardant dans le rétroviseur, Gosia se rend compte du chemin parcouru « Bordeaux Technowest s’est bel et bien installée comme un acteur incontournable dans le paysage néo-aquitain ». La présidence de Technowest est une présidence tournante. Parmi les présidents figurait Jacques Mangon, le maire de Saint-Médard-en-Jalles. Ce dernier regardait avec intérêt l’évolution de la carrière de Gosia avec une idée derrière la tête… son festival Big Bang dédié à l’aéronautique et au spatial.
C’est ainsi que le 1er décembre dernier, Gosia Petaux rejoint l’équipe organisatrice du festival en tant que responsable. La nomination de cette experte en aéro-défense révèle la volonté du maire de recentrer le festival sur sa dimension industrielle. En effet en 2018, Gosia Petaux a suivi une formation sur les questions de Défense et en est devenue donc une experte dans sa discipline. Mais elle met en garde « cet événement marche très bien donc je ne vais pas faire de révolution ». Toutefois, avec ses connaissances, son réseau riche d’acteurs du secteur et sa patte féminine, il est légitime de penser qu’elle impulsera une nouvelle dynamique. « Oui ce festival sera davantage tourné vers l’industrie du secteur mais je ne retirerai en rien l’ADN de cet événement, le mariage entre la culture et la science. »

Un festival accessible à tous
« Aéroculte, quand la science rencontre la fiction ». Tel est le thème du 5ème Festival Big Bang qui aura lieu du 9 au 13 juin prochain à Saint-Médard-en-Jalles donc. « Notre leitmotiv est l’accessibilité à tous et pour tous pendant ces cinq jours de rencontres et d’échanges », notifie Gosia Petaux. En effet, si le thème même de l’aéronautique et du spatial peut faire peur, au cœur de ce festival il n’en est rien. « Nous aimons mettre, sur une même scène, industriels, artistes et scientifiques afin de confronter les idées. » La première journée sera consacrée à un salon de l’emploi en lien avec Synergie Aéro. « Chaque année, ce rendez-vous est attendu avec impatience car nous mettons en lumière les possibilités en matière d’emploi dans cette filière d’activités. Les industriels tels que Airbus, Dassault Aviation, ArianeGroup et l’Armée de l’Air, manquent cruellement d’ouvriers qualifiés, et ce festival est une belle vitrine pour montrer les besoins. »
En soirée, la conférence inaugurale surfera sur un thème d’actualité, l’environnement. « Et oui nous allons tenter de tordre le cou aux idées reçues. Les avions ne polluent pas autant que le numérique par exemple. Grâce aux missions spatiales nous pouvons constater l’impact de la pollution sur les océans ». L’astronaute Jean-François Clervoy, en qualité de président d’honneur, interviendra lors de cette conférence inaugurale. Mercredi, jeudi et vendredi, plus de 4 000 jeunes âgés de 3 à 18 ans seront attendus pour déambuler dans les travées du festival et suivront des parcours thématiques afin de participer à des ateliers planétaires, des simulateurs de vols… « Ces jeunes sont l’avenir de la filière. D’où la sensibilisation dès le plus jeune âge ».
Le mercredi matin, un « forum orientation » en direction des collégiens de 4ème et des lycéens de 2nde sera proposé pour valoriser les métiers présents sur le territoire avec des Pôles Métiers. Ce forum a été mis sur pied avec le Rectorat. Le mercredi soir, toujours dans l’esprit de sensibiliser le plus grand nombre, un youtubeur prendra place. « L’an dernier, plus de 800 personnes étaient présentes pour admirer le spectacle. Il avait très bien marché. C’est pour cela que nous réitérons cette animation cette année. » Le jeudi soir, une conférence faisant la part belle à la Défense dans l’espace sera animée par une professeure de lettres spécialisée dans les sciences fictions et un médecin. Le cinéma et l’espace seront au cœur des discussions. Le vendredi soir un concert sera donné, seule animation payante de ces cinq journées et soirées de festival. Le samedi, le grand public sera attendu en nombre pour s’essayer à tous les ateliers et échanger avec les scientifiques, astronautes, industriels. « Nos participants sont des vulgarisateurs. Ils savent parler, échanger, écouter et transmettre leur passion. »
En marge de ces conférences et autres animations, des expositions seront érigées relatant l’évolution de la femme dans cette discipline avec notamment « Des pionnières aux astronautes » et « Space girls Space woman » ouvertes tout au long du festival. Au-delà du Président d’honneur, le Festival Bing Bang accueille également deux invités d’honneur grands témoins. Jean-Loup Chrétien « qui nous a assuré de sa présence avec son avion » et Guennadi Padalk, astronaute russe détenteur du record du monde du nombre de jours passés dans l’espace qui se monte à 800. Tous deux interviendront lors de ce festival. Un festival qui intervient à l’heure où la Métropole de Bordeaux vient d’être en charge de la présidence de la Communauté des villes Ariane…

Festival Big Bang – Du 9 au 13 juin 2020 – Saint-Médard-en-Jalles
Pour participer en qualité de bénévoles : http://www.festival-bigbang.com/recherche-de-benevoles/ Plus d’informations sur le festival : http://www.festival-bigbang.com/ Tel : 06 37 74 03 28
Email : bigbang@saint-medard-en-jalles.fr
Lieux du festival : Carré des Jalles – place de la République, Médiathèque Léopold Sédar Senghor,    Cinéma l’Étoile, Parc de l’Ingénieur – 61, rue Jean Jaurès, Ludo-médiathèque / pôle municipal Simone Veil – 26, rue Aurel Chazeau, Lycée professionnel Jehan Dupérier – 15, chemin de Tiran, Galerie commerciale Intermarché – Route de Lacanau

Sybille Rousseau
Par Sybille Rousseau

Crédit Photo : Festival Big Bang

Partager sur Facebook
Vu par vous
4231
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Economie
Economie
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 8 + 10 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Affichez Vous chez Nous ! J'aime aqui, je le soutiens !