Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

21/02/18 : Charente-Maritime: Dominique Bussereau a annoncé sur twitter qu'il quittait Les Républicains. "Je reste attaché aux militants, aux amis. Le faux pas grave d'un chef ne me permet pas de rester dans l'équipe du chef",s'est-il justifié sur Public Sénat.

20/02/18 : Pont d'Aquitaine fermé et la section de la rocade A630 comprise entre les échangeurs 2 (Lormont - Croix Rouge) et 4 (Bordeaux – Labarde), les nuits du mercredi 21 février à 21h00 au jeudi 22 à 6h00 et du 22 à 21h00 au 23 février 6h00

16/02/18 : Suite au décès de Joan Taris, les élus MoDem & Apparentés du Conseil régional néo-aquitain ont choisi Pascale Requenna, tête de liste du département des Landes lors des élections régionales de 2015, pour incarner la Présidence de leur groupe.

- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 21/02/18 | Du mouvement au sein de la Gauche régionale

    Lire

    Des élus du conseil régional ayant quitté le groupe (et le parti) socialiste en début d'année (dont son ex-président Stéphane Delpeyrat-Vincent) un nouveau groupe annonce sa création au sein de l'assemblée régionale : le « Groupe Génération.s », issu du mouvement de Benoît Hamon. Créer par Naïma Charaï, Stéphane Delpeyrat-Vincent, Mathieu Bergé et William Jacquillard, il ambitionne "d'alimenter la Gauche d’idées nouvelles en adéquation avec les valeurs que nous avons toujours portées, notamment au sein de l’assemblée régionale, dans la perspective de la voir gagner les prochaines élections régionales de 2021"

  • 20/02/18 | Logement : la flambée bordelaise confirmée

    Lire

    Le nouveau baromètre des prix moyens de l'immobilier dans les villes de plus de 100 000 habitants est riche en enseignements. On y apprend, sans grande surprise, que Bordeaux figure dans le top 3 des dix villes les plus chères de France : 266 124 euros en moyenne (juste derrière Lyon et ses 279 524 euros), soit une hausse de 13,2%. En comparaison, la ville de Toulouse se situe loin derrière en douzième position (175 609 euros). Enfin, le baromètre d'LPI-Se Loger affirme que le prix moyen d'un logement dépasse les 200 000 euros dans sept villes (sur 34) de plus de 100 000 habitants.

  • 19/02/18 | Benoît Simian, député LREM du Médoc défend les petites lignes

    Lire

    Le député du Médoc qui a participé aux travaux du Conseil d’orientation des infrastructures soutient "l'ambition forte du gouvernement pour le service public ferroviaire". "Au sujet des « petites lignes », cela "relève d’une autre démarche et de discussions avec les régions qui sont les premières concernées. Le Gouvernement respectera ses engagements pris dans les CPER pour la rénovation des petites lignes et mènera ces discussions dans le cadre de la préparation des schémas régionaux d’aménagement qui doivent être élaborés d’ici 2019. Supprimer nos petites lignes serait asphyxier nos territoires."

  • 19/02/18 | Angoulême : le trésor réouvert au public

    Lire

    Le trésor de la cathédrale Saint-Pierre d’Angoulême, protégée au titre des Monuments historiques, fermé depuis novembre suite à des actes de vandalisme, rouvre au public ce mardi 20 février. De gros travaux y ont été réalisés afin de restaurer les lieux et sécuriser le site. Le ministère de la Culture a confié la scénographie du trésor de la cathédrale à l’artiste plasticien Jean-Michel Othoniel. Pour découvrir les plus de 200 objets et sculptures liturgiques datant pour la plupart du XIXe siècle, les visites sont assurées sur réservation du mardi au dimanche par les guides de l’association Via Patrimoine.

  • 16/02/18 | Crédit Agricole d'Aquitaine: des assemblées new look

    Lire

    Le Crédit Agricole d'Aquitaine innove à l'occasion de ces assemblées de caisses locales qui se tiennent cette année du 20 février au 23 mars. A Dax le 24 février, Marmande le 3 mars, Aire sur l'Adour le 10 mars les sociétaires pourront rencontrer des associations locales, des intervenants sur le thème de l'emploi et du digital. En outre, avec le souci de "connecter les jeunes aux valeurs du sociétariat" le Crédit Agricole d'Aquitaine lance une "web-série" "Chaque voix compte" interprétée part 8 jeunes recrutés via un casting Facebook : à découvrir sur @caavalefaire

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Economie | La CCI Bayonne-Pays basque sur la bonne vague

31/01/2018 | Dans une conjoncture économique qui s'est améliorée, le président André Garreta a défini pour 2018 six axes stratégiques à destination des chefs d'entreprises et des élus.

Voeux Garreta CCI Bayonne

"Pour bien transformer l’essai, comme au rugby, nous avons pris le temps, en équipe, d’affiner notre stratégie durant ces derniers mois. Structurée autour de six orientations clés. Cette stratégie est celle de l’ensemble des collaborateurs de la Chambre de Commerce et d’Industrie pour aider les entreprises et leurs dirigeants à piloter leur projet dans les domaines majeurs: l'innovation, le digital, les réseaux, les transferts de technologie, les formations ciblées, et le report modal."À la faveur d'une conjoncture économique qui reprend des couleurs, le capitaine de l"équipe CCI-Bayonne Pays basque.

Le teint hâlé par des indices économiques plus ensoleillés, oreillette et micro discret ceignant son visage, pour libérer le geste, méga prompteur au pied de la scène pour étouffer un oubli malvenu, le président de la CCI de Bayonne Pays basque André Garreta, devant un copieux parterre d'élus et de chefs d'entreprise a fait le show mardi soir.

Auparavant, en vedette anglaise, Arnaud Bergero du bureau d'études Gocdwill a rappelé les performances et l'attractivité du Pays basque sous l'impulsion de la Chambre consulaire mais aussi de la pertinence de ses cellules de formation et l'Estia son école d'ingénieurs et navire amiral, mais aussi des différents clusters véritables laboratoires. Pour conclure par ce chiffre stupéfiant: entre son environnement, sa population, l'ensemble de ses infrastructures et ses  économies pèse...214 milliards d'euros. (Rien que trois fois la capitalisation d'Airbus). NDLR.-Mais rappelons que le Pays basque n'est pas pour autant  à vendre...

Lui succédant, en vedette américaine, le nouveau directeur de la Chambre de commerce et d'industrie Franck Lavieille s'est présenté pour l'occasion. Il remplace Bernard Darretche qui aura  largement copiloté le vaisseau des Allées Marines.

Rappelons que territoire transfrontalier avec la Péninsule ibérique, situé au cœur  d'un des deux axes européens Nord Sud, le Pays basque compte 303 023 habitants, environ 45500 entreprises qui génèrent 144 000 emplois salariés. Sous le régime d'une gouvernance  unifiée sous forme d'une Communauté d'agglomération de 158 communes, deuxième bassin de population, sa Chambre de commerce et d'industrie représente 17 175 entreprises.

 Les six orientations stratégiques du président Garreta pour 2018

" Le premier axe de notre stratégie touche d'abord notre cœur de métier," celui de l'appui et du  développement économique. Cette mission est et sera largement tournée vers la proximité avec les entreprises, la simplification et l’égalité territoriale, a commencé par rappeler le président Garreta Il s'agira en outre de ''militer" pour garantir aux entreprises l'accès au réseau haut débit sur tout le Pays basque pour lutter contre les fractures sociales. Il s'agit d'autre part de donner aux prestations de la Chambre deAndré Garreta commerce et d'industrie en matière d'appui et d'accompagnement tous les moyens de communication afin que les entreprises et nos partenaires bénéficient des services et de l'expertise de la CCI. Pour cela, nous allons accélérer  la numérisation et l'offre de services en ligne notamment pour simplifier et faciliter la vide des entreprises. Notre priorité sera de favoriser la création et la transmission d'entreprise à travers des actions phare comme l'accueil et l'accompagnement des créateurs grâce aux solutions d'aide au démarrage  que nous proposons par l'intermédiaire de nos pépinières d'entreprises animées par Estia Entreprendre." (NDLR.- l'école d'ingénieurs installée sur la technopôle Izarbel à Bidart).
Ce socle posé, le président de la CCI a décliné les cinq autres orientations stratégiques:

2. Dynamiser les centres-villes et bourgs. — "il s'agira de proposer aux communes un contrat de progrès pour la mise en œuvre d'un plan de reconquête du commerce et des services pour que nos centres-villes fonctionnent, je le dis souvent, comme de véritables centres commerciaux à ciel ouvert. Nous allons aussi promouvoir une observation fine et permanente du marché et des besoins des clients, des mesures liées à l'accessibilité et à l'attractivité de la ville, afin de doter les centres-villes des mêmes  outils d'analyse et d'appui à la décision que les centre commerciaux. Comme nous continuerons à travailler avec les centre commerciaux."

3. accélérer le développement des PME par l'innovation.- "Il s'agit de traduire notre volonté de développement des PME par l'innovation, et notamment le déploiement de l'entreprise du futur. Il faut donc promouvoir, auprès de l'ensemble des entreprises, l'utilisation des technologies du numérique. Nous souhaitons améliorer la compétitivité des entreprises parla mise en œuvre des outils de l'industrie 4.0, que ce soit en automatisation, en robotisation, digitalisation et notre objectif est de permettre la relocalisation d'activités industrielles. Les accompagner vers la transition écologique, économe en matière première et en énergie, à travers trois priorités: la gestion des déchets, la transition énergétique et l'économie circulaire dont la première sera l'incitation aux circuits courts."

4.- Conquérir de nouveaux marchés et opportunités grâce à l'international et à la coopération transfrontalière. — "Nous continuerons à accompagner les 300 entreprises du Pays basque déjà exportatrices et nous chercherons à engager de nouvelles entreprises vers l'exportation. Pour réussir, nous nous appuierons sur la mutualisation des moyens avec les CCI d'Aquitaine et notamment CCI Internationnal qui offre aux entreprises du Pays basque, une équipe d'experts, un large réseau de partenaires à l'étranger, mais aussi une ofre de prestations largement adaptée. En tant que territoire transfrontalier, la création, il y a sept ans, de la CCI transfrontalière Bihartean avec la Camara de Commercio de Gizpucoa a été déterminante. Notre objectif est de faire émerger de nouveaux pôles transfrontaliers dans le domaine du tourisme, de l'agroalimentaire et de l'industrie. En élargissant la CCI transfrontalière à la Navarre nous donnerons également une nouvelle dimension  nos actions."

5.- L'accès à une formation de qualité pour les jeunes.- "Nous allons accompagner le développement de l'école d'ingénieur ESTIA pour en faire un des leaders dans le domaine de l'industrie du futur reconnu au niveau international. En poursuivant le déploiement de ses trois pôles (formation, recherche, et entrepreneuriat), et réussir sa consolidation avec la création de Estia 3 et atteindre les objectifs de 1000 élèves: 750 élèves ingénieurs, 100 master en formation continue, 100 Bachelors et 50 doctorants. Mais aussi  confirmer le potentiel et le succès de Kedge Bachelor Bayonne, pôle de formation initiale en management à forte  dimension internationale et digitale."

6.- Assurer le développement logistique et de transport. — "Il s'agit d'aménager une offre logistique compétitive autour du port de commerce de Bayonne en partenariat avec le Conseil régional Nouvelle Aquitaine. Nous allons donc impulser des actions commerciales performantes pour encourager les nouveaux projets et inverser durablement la courbe du trafic. Nous devons donc offrir des solutions au report modal notamment avec l'Opérateur Ferroviaire de proximité que nous avons créé il y a un peu plus d'un an. Pour ce qui concerne le port de Saint-Jean-de-Luz-Ciboure, cinquième criée de France, en partenariat avec le Département, poursuivre les investissements de son développement. Comme favoriser aussi comme à Bayonne, l'accueil de bateaux de croisière afin d'accroître l'activité touristique du Pays basque.

 

Jean-René etchegaray et persos CCI

Félix Dufour
Par Félix Dufour

Crédit Photo : F.D.

Partager sur Facebook
Vu par vous
2839
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Economie
Economie
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 24 + 8 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Affichez Vous chez Nous ! J'aime aqui, je le soutiens !