Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

19/05/19 : Le gros incendie qui s'est déclaré samedi à Bordeaux dans le parking des Salinières a mobilisé plus de 100 pompiers et 50 véhicules, nécessité l'évacuation des riverains et va avoir pour conséquence l'interruption de trafic sur la ligne C du tramway

19/05/19 : Vienne : avec les problèmes informatiques rencontrés par Parcours'sup, l'université de Poitiers assure que tous les postulants dans les filières qui ne sont pas en tension seront acceptés à la rentrée prochaine.

18/05/19 : Vinexpo Bordeaux fait le bilan : 650 participants à son symposium d'experts sur le climat, 2300 "rendez-vous qualifiés" pendant le salon mais une forte baisse du nombre de visiteurs, "de l'ordre de 30%".

17/05/19 : Venue en éclaireuse à Espelette en ce jeudi, Brigitte Macron devrait précéder le chef de l’État, Emmanuel Macron en visite à Biarritz ce vendredi où il rencontrera le préfet et des élus dont Michel Veunac, le maire de Biarritz en préparation du G7.

16/05/19 : Un comité de lignes TER ouvert aux usagers se tient le 20 mai à 18h à la mairie de La Réole. La ligne Bordeaux-Agen y sera étudiée à la loupe: trafic, régularité, qualité des services, travaux, etc.+ d'info

16/05/19 : À quelques jours des élections européennes, l'association Voix Publique(s) et le CRIJ Nouvelle-Aquitaine mettent l'Europe en procès pour une soirée ludique le 21 mai à 18h30 au CRIJ de Bordeaux. "Pour ou contre l'Europe, venez témoigner!" + d'info

16/05/19 : Le candidat LR aux Élections Européennes François-Xavier Bellamy sera présent le 23 mai prochain 19h à Marans (17) en compagnie du député LR Christian Jacob, et de deux autres candidats LR aux Européennes, Christina Soroni et David Labiche.

15/05/19 : Niort : l'agglomération vient d'inaugurer de la nouvelle Pépinière d’Entreprises du Niortais située dans des anciens locaux du Credit Agricole, plus de 300m2 dédiés au coworking, 20 bureaux et des possibilités d’accueil événements sur 1000m2.

15/05/19 : Le 24 Mai, 180 choristes interpréteront le Magnificat de Jean-Emmanuel Filet, et le Credo pour 6 voix d’Alexis Duffaure, écrits pour chœur, orgue, cuivres et cloches. Deux créations mondiales, commandes de la Maîtrise de Bordeaux.+ d'info

14/05/19 : Le Conservatoires des Espaces Naturels organise en ce moment des inventaires d'amphibiens dans les mares de communes du nord de la Gironde. Pour l'aider dans sa mission, il lance un appel à bénévoles ayant des compétences naturalistes... ou non!+ d'info

13/05/19 : La sprinteuse talençaise Maroussia Paré est devenue Championne du Monde de relais 4 x 200m ce dimanche 12 mai avec l'Équipe de France d'athlétisme. La Coupe du Monde des Relais se déroulait à Yokohama, au Japon.

09/05/19 : Le musée Despiau-Wlérick à Mont-de-Marsan accueille une sculpture d'Aristide Maillol, La Méditerranée, prêtée pour 5 mois par le Musée d'Orsay. Première sculpture moderne de l'art statuaire du 20e siècle, cette œuvre sera visible jusqu'au 31 août.

09/05/19 : Du 14 au 25 mai, la médiathèque Les Étoiles, avec l'école municipale de musique de Villenave d'Ornon et les éditions Épilobe, organise l'expo Pop pop up autour des livres animés. L'artiste Bookigamiste exposera ses créations de livres pliés découpés.

- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 18/05/19 | Préparation du sommet Youth7 à l'Hôtel de Région à Bordeaux 

    Lire

    Ce samedi 18 mai à 14h, Alain Rousset (président du Conseil régional de Nouvelle-Aquitaine) et Nathalie Lanzi (vice-présidente en charge de la jeunesse) accueillent le Youth7 (G7 des jeunes) pour un atelier de concertation afin de préparer le sommet, qui aura lieu le 9 au 14 juin à Paris. Ce sommet rassemblera une délégation de jeunes leaders de chaque pays du G7 et de l'Union européenne. Ils veulent attirer l’attention des chefs d’État et du gouvernement sur les préoccupations de leur génération.

  • 17/05/19 | 300 000 euros pour le commerce bordelais

    Lire

    La ville de Bordeaux, qui avait candidaté à un appel à projet lancé par le gouvernement à destination des centre-villes désertés depuis le début du mouvement des gilets jaunes recevra 300 000 euros sur une enveloppe totale d'environ cinq millions. Plusieurs actions seront engagées : une campagne de communication autour du slogan "Envie de Bordeaux", des tickets de tramway et des tarifs en baisse dans les parkings et des animations prévues par la Ronde des Quartiers, qui va rajouter 40 000 euros (70 000 euros pour la ville et 30 000 euros pour la CMA, la CCI, Keolis et Parcub).

  • 17/05/19 | Hossegor : lectures sur la vague !

    Lire

    La 5° édition du festival Lire sur la vague d'Hossegor se déroule du 22 au 25 mai prochains au Sporting Casino. L'évènement littéraire rassemble éditeurs et auteurs de la lecture jeunesse. Ainsi, les maisons Albin Michel, Actes Sud et l'École des Loisirs sont représentées, aux côtés d'une vingtaine d'auteurs. Au delà de rencontres avec les représentants du livres, diverses animations sont prévues, à l'image de courses d'orientation, théâtre ou autres ateliers d'illustration.

  • 17/05/19 | SEPANSO Aquitaine: Pierre Davant passe le relais

    Lire

    Le nouveau Conseil d'administration de la SEPANSO Aquitaine, vient d'élire un nouveau Président. Daniel Delestre, Président de la SEPANSO Gironde, ingénieur chimiste de formation, prend ainsi la suite de Pierre Davant qui, après avoir été l’initiateur de l'association, en avoir été Secrétaire général, puis l’avoir présidée, a souhaité passer la main en cette année qui fête les 50 ans de la création de l'association. Pierre Davant devient Président d'honneur et restera actif au sein du Conseil d'administration sur les Réserves Naturelles Nationales.

  • 17/05/19 | Pros : un premier salon d'achats "inversé" à Bordeaux !

    Lire

    Le Groupe CEVA Santé Animale organise le 21 mai la première édition du Salon ACHAT[S] au Hangar 14 à Bordeaux de 8h30 à 21h30. Pour ce salon d'achats "inversé", les exposants ne sont pas les fournisseurs, mais les acheteurs. Le groupe CEVA, basé à Libourne, veut créer une dynamique régionale innovante, en décidant de mettre les acheteurs au cœur du salon, qui rassemble 450 exposants et une quarantaine d'annonceurs. La vocation du salon ACHAT[S] est de favoriser le business local.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Economie | La destination Béarn Pyrénées devrait repartir pour 3 Tours de France

10/10/2018 | Après 3 étés sur le Tour de France, la caravane Béarn Pyrénées devrait poursuivre 3 ans de plus. L'affaire est faite "à 80%", selon Jacques Pedehontaa, président de l'AaDT 64.

Henri IV (Bernard Monforte) et les ambassadeurs de sa région dans la caravane du Tour

De l'aveu même de partenaires de l'Agence d'Attractivité et de Développement Touristique Béarn - Pays basque (AaDT), certains étaient sceptiques quant au choix de promouvoir la destination Béarn Pyrénées sur la caravane du Tour de France. Mais à l'heure du bilan des ces 3 premières années (durée de la convention entre l'AaDT et ASO, société organisatrice du Tour), le sourire est sur toutes les lèvres. La présence de l'emblématique Henri IV, les véhicules floqués, les nombreux goodies distribués ont fait mouche auprès du grand public, de la presse, et des réseaux sociaux. Jacques Pedehontaa, Président de l'AaDT et Jean-Jacques Lasserre, Président du Conseil départemental se disent donc prêts à resigner pour 3 années supplémentaires sur les routes du Tour.

En 2016, 2017 et 2018, Béarn Pyrénées était la seule destination touristique représentée sur la caravane publicitaire du Tour. Le pari était donc osé, d'autant que de l'aveu même du Président de l'AaDT, « en termes d'image et de notoriété, le Béarn part de loin. Mais, même si en 3 ans on n'a pas tout réglé, les chiffres et les retombées sont là. On a fait bouger les lignes ! » se satisfait-il.
Et pour cause, en trois étés sur les routes du Tour, 36 millions de spectateurs ont pu voir passer le cortège Béarn Pyrénées, qui a réalisé un total de 11 000 km sur 63 étapes en France et dans 6 pays étrangers. Sur ce parcours, outre la présence remarquée du Bon Roi Henri IV qui a pu vérifier que son capital sympathie est resté intact au 21ème siècle, ce sont 1 million de goodies (porte-clés, bandanas géants) qui ont été distribués. Un capital sympathie que la destination a aussi su mettre en œuvre auprès des médias nationaux et internationaux à travers, outre des relations presse « classiques » (conférences de presse, dossier de presse et communiqués) ,aussi 5 apéritifs béarnais organisés sur les étapes.

Des retombées équivalentes au double de l'investissement
Résultats en 3 ans, Henri IV et ses caravaniers ont fait l'objet de 44 interviews télés, en plateau ou sur le terrain, 16 reportages radio, 82 articles dans la presse papier et en ligne ou encore 12 blogs, soit 45,2% des actions presse liées à la destination. Un succès qui s'est aussi mesuré sur le web puisqu'entre juin 2016 et Septembre 2018, la page Facebook Béarn Pyrénées et la page dédiée à l'opération sur le Tour de France cumulent 8500 nouveaux abonnés. Au total, une présence médiatique qui représente un retour sur investissement de 1,721 M€ de contre-valeur publicitaire, soit des retombées équivalentes au double de l'investissement ! Autant dire une bonne affaire que confirme le Directeur de l'Office de Tourisme de Pau, Sylvain Langer : « Le choix du Tour de France, c'est un choix de rapport qualité/prix. En terme de coût, la participation au Tour, c'est l'équivalent d'une semaine de campagne publicitaire dans une grande ville. Sauf qu'avec le Tour il y a une réelle possibilité de s'ancrer dans l'esprit des gens sur la route et ceux qui regardent la télé... Et c'est vrai que l'engouement des gens au bord de la route, est incroyable ; Henri IV ça parle à tout le monde, c'est très judicieux de l'avoir choisi comme ambassadeur ».
Ce que confirme Bernard Monforte, le Roi Henri iv sur le Tour: « Au début de la première année les gens au bord des routes n'acclamaient pas le Béarn; ça s'est accentué au fur et à mesure en 2016 et 2017. Mais c'est sans comparaison avec ce que nous avons vécu cet été, il y avait un engouement vraiment incroyable ! Les gens attendaient la caravane du Béarn, comme ils attendaient la caravane Cochonou, qui, elle, a 20 ans de présence sur le Tour... ».

"On ne peut pas s'arrêter au milieu du gué"
Autant d'éléments quantitatifs et qualitatifs qui donnent donc des idées à Jacques Pédéhontaa. « Le Tour de France est une formidable caisse de résonance. Dans nos têtes l'idée est bien de repartir pour 3 ans. La finalisation du contrat avec ASO est bouclée à 80%. Il nous reste donc 20% de négociations pour que le 25 octobre, le jour de l'annonce du parcours 2019 à Paris, on puisse re-signer une nouvelle convention. Pour être bon, il faut s'inscrire dans la durée. Sur ces 3 premières années le job a été fait mais si on veut vraiment gagner la bataille de l'image et de la notoriété, il nous faut 3 ans de plus. On ne peut pas s'arrêter au milieu du gué ». Un rallongement de l'opération pour lequel le Président de l'AADT promet de faire « plus percutant, et d'être très singuliers et originaux », avec un budget équivalent. Mais pour autant pas question de changer une formule qui gagne : Henri IV restera donc l'ambassadeur d'une opération qui lui doit beaucoup, et avec lui sans doute les partenaires locaux de l'AaDT (dont la CCI, les Gîtes de France, la Section paloise, l'Office de Tourisme de l'agglo de Pau, la ville de Pau...) avec lesquels les discussions sont là aussi engagées, et plutôt, semble-t-il, en bonne voie.
Quant à savoir si le Tour de France rendra cette année de nouveau hommage au Béarn, le suspense reste entier. Si certains parient sur une année blanche, après une présence du Tour particulièrement importante en 2018, d'autres, dont le Maire de Pau, considèrent qu'il ne faut pas croire les rumeurs... Résultat le 25 octobre prochain.

Solène Méric
Par Solène Méric

Crédit Photo : Aqui

Partager sur Facebook
Vu par vous
3253
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Economie
Economie
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 22 + 11 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Affichez Vous chez Nous ! J'aime aqui, je le soutiens !