Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

19/12/18 : L’EFS appelle à la générosité des donneurs et invite le plus grand nombre à se rendre dans l’une des 15 maisons du don de NA ou sur l’une de ses collectes mobiles durant les fêtes et vacances scolaires, en cette fin d'année les réserves sont fragiles

19/12/18 : 1ère réunion d'information le 20 déc. à Bordeaux sur AQUI-LITT, une étude de surveillance microbiologique inédite du littoral néo-aquitain. Portée par Aquitaine Microbiologie, elle établit une cartographie régionale de l'antibiorésistance.

19/12/18 : Au regard des événements actuels et de la clôture effective de la DRAC Nouvelle-Aquitaine, l'équipe du Pôle d'Enseignement Supérieur Musique et Danse annule "Midi en Musique" de Noël, le 21 déc. à 12h15, dans la Chapelle de l'Annonciade.

19/12/18 : Tempête Klaus. 1 M€ pour financer les derniers dossiers de reboisement. Depuis 2009, l’État aura consacré 442 M€, l’Europe 60 M€ et le Conseil régional 1 M€, notamment à la reconstitution des parcelles sinistrées. 203 000 ha ont ainsi été reboisés.

19/12/18 : Faubourg Immobilier, le promoteur spécialisé en immobilier résidentiel, a été retenu par Bordeaux Euratlantique pour réaliser 10 000 m² de logements. Ce projet proposera différents types de logements au cœur de la métropole girondine.

19/12/18 : Les services de la préfecture de la Vienne seront exceptionnellement fermés les lundis 24 et 31 décembre.

18/12/18 : Rochefort (17) : au vu du "contexte économique morose", la ville de Rochefort a décidé de rendre ses emplacements de parking du centre-ville gratuits le temps de Noël, du 21 décembre au 1 janvier inclus, afin de favoriser l'accès aux commerces.

18/12/18 : Concours Agrinove : inscription jusqu’au 31 mars 2019. Son but : mettre en avant les innovations en amont de l’agriculture. A la clé notamment : 15 000€ pour le 1er prix. Infos : 05 53 97 71 53 / contact@agrinove-technopole.com.

17/12/18 : En visite ce lundi en Dordogne, Jacqueline Gourault, ministre de la cohésion des territoires, a signé la convention ANRU à Coulounieix Chamiers avec les différents partenaires. L’État finance ce projet d’un coût total de 49 M€, à hauteur de 14 M€.

17/12/18 : Alain Juppé a annoncé ce lundi que la place des Quinconces, à Bordeaux, serait transformée en parking gratuit les 22, 23 et 24 décembre pour "faciliter l'accès aux commerces du centre-ville", touchés économiquement par les mouvements sociaux.

17/12/18 : Deux-Sèvres : la 7e édition de Capr'Inov a attiré 7000 visiteurs. 250 produits (dont 230 laitiers) de 8 pays ont participé aux concours : 21 médailles d’or, 46 d’argent et 53 de bronze ont été décernées, et 4 Capr’I d’Or à des entreprises innovantes.

17/12/18 : En mairie de Biarritz, en début d'après-midi, on aurait pris acte de la non venue du président Macron à la préparation du sommet du G7. Information non officiellement confirmée de la préfecture mais qui serait parvenue à certains élus de cette source

17/12/18 : En marge de sa visite en Dordogne, Jacqueline Gourault a rencontré des Gilets jaunes : il fut question du référendum d'initiative citoyenne et de désertification médicale lors de sa visite à Lanouaille, où doit être implantée une maison de santé.

15/12/18 : L'Association Petit Coeur de Beurre a décidé en accord avec la Jeune Académie Vocale d'Aquitaine JAVA et l'Ensemble Vocal Aquistriae d'annuler le concert "De choeurs à coeurs" prévu ce samedi 15 décembre en l'église St Louis des Chartrons à 20h30.

- Publicité -
S’abonner ici !
- Publicité -
  • 19/12/18 | Expo-vente de tableaux de Gérard Desplanques à Limoges

    Lire

    Le Groupe Mercure organise du 20 au 22 décembre une expo-vente, autour d’une rétrospective de 1972 à 2018, de tableaux et de dessins de l’artiste-peintre Gérard Desplanques dont il a puisé son inspiration dans la richesse de la nature du Limousin. Il cherche au travers de ses œuvres à se rapprocher des peintres préhistoriques. Le vernissage de l’exposition aura lieu, en présence de l’artiste le 21 décembre à 18h30, à la Galerie Municipale de Limoges.

  • 19/12/18 | Un marché de Noël 100 % producteurs de Dordogne

    Lire

    La Chambre d’Agriculture de Dordogne organise son 1er marché de Noël le 20 décembre de 16h30 à 19h au Pôle Interconsulaire à Coulounieix-Chamiers. Agriculteurs et artisans proposeront un large choix de produits : Monbazillac, vins de Bergerac, canard gras en frais et en conserves, confitures, agneaux, porcs et dérivés, légumes, bières artisanales, volailles et volailles de Noël, charcuteries, plantes aromatiques, macarons, pain d’épice, nonnettes, nougats, fromage, noix et dérivés, broderies.

  • 18/12/18 | Niort et Bordeaux: ces bassines qui divisent

    Lire

    Nouvelle tension au sein de la majorité du Conseil régional, sur la question de l'eau, après la décision de deux élus EELV, Nicolas Thierry, vice-président en charge de l'environnement et de la biodiversité et Nicolas Gamache, conseiller régional des Deux-Sèvres de démissionner, le premier de la délégation à la qualité de l'eau, le second du bureau du Parc régional du Marais poitevin. Et ceci après le vote par la Région lundi du protocole d'accord permettant le financement des bassines fortement souhaitée notamment par l'agriculture, protocole signé ce mardi à la préfecture à Niort où les opposants ont manifesté.

  • 18/12/18 | Journée internationale des migrants vue de Pau

    Lire

    Ce 18 décembre à 18h, à l’occasion de la journée internationale des migrants, un cercle de silence se tiendra Place Clémenceau à Pau avec la Maison des Citoyen.ne.s du Monde des Pyrénées-Atlantiques. Tout au long de l’année, cette association coordonne un programme d’accompagnement de demandeurs d’asile dans leur apprentissage du français. Près de 90 demandeurs d’asile et réfugiés ont bénéficié de cet accompagnement qui permet aussi de tisser du lien social et de lutter contre les préjugés.

  • 18/12/18 | Charente-Maritime : Bussereau demande un Grenelle social et financier

    Lire

    Lors de la session du conseil départemental 17 ce lundi, les élus sont revenus sur le mouvement des gilets jaunes. Une motion du groupe LR a été proposée pour demander au gouvernement "de s'appuyer sur les élus locaux [...] afin d'engager au plus vite un dialogue constructif avec les Français". Quelques jours plus tôt, Dominique Bussereau avait déjà demandé au gouvernement une sorte de Grenelle sur le pouvoir d'achat, le social, la fiscalité et la transition écologique, ainsi qu'une réflexion sur la décentralisation.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Economie | La Journée de l'Economie en Nouvelle-Aquitaine centrée autour du recrutement

03/10/2018 | Chaque année, la Journée régionale de l'économie, une après-midi de témoignages et d'échanges, se concentre sur un thème. Le recrutement est celui de cette année.

Journée Economie Nouvelle-Aquitaine 2018

Les récentes études le montrent : l'économie redémarre en Nouvelle-Aquitaine. En 2018 au niveau régional, 26% des entreprises ont recruté 230 000 nouveaux employés en CDI, CDD et emplois saisonniers dont 13 000 cadres. Pourtant, ce regain de santé a un revers : l'incapacité grandissante des employeurs à recruter. Bien que les raisons soient diverses (mobilité, pénibilité) c'est sur ce point précis que prévoit de se concentrer l'édition 2018 de la Journée de l'Economie en Nouvelle-Aquitaine, qui se tiendra simultanément à Bordeaux, Bayonne, Limoges et La Rochelle. Analyse et perspectives autour de cet enjeu avec ses organisateurs.

"Traverser la route"

Le recrutement et la fidélisation des nouveaux salariés, tel seront deux des thèmes centraux abordées le 15 octobre prochain à l'occasion d'une nouvelle édition de la Journée de l'Economie en Nouvelle-Aquitaine, organisée par les Chambres régionales consulaires (CCI, Chambre d'Agriculture et Chambre des Métiers et de l'Artisanat). La particularité de cette manifestation, c'est qu'elle invitera, pour la deuxième fois à l'échelle de la grande région, ses participants (environ 600 attendus) sur quatre sites en simultanés : la Cité Mondiale de Bordeaux, la CCI de La Rochelle, le Limousine Park du Pôle de Lanaud à Limoges et la Chambre des Métiers et de l'Artisanat de Bayonne. Le petit plus sur lequel misent les organisateurs cette année, c'est les nombreux témoignages d'entrepreneurs locaux sur cette problématique du recrutement, régulièrement pointée du doigt comme un problème par différentes études en région.

En effet, selon des chiffres de Pôle Emploi édités en avril dernier, 49% des projets d'entreprises sont jugés comme étant "difficiles à pourvoir" par les employeurs (contre 33% en 2016). Les services, l'industrie manufacturière, le bâtiment, la métallerie, la filière cuir font ainsi partie des secteurs rencontrant de grandes difficultés pour recruter des candidats. Selon les propos du directeur général de Pôle Emploi, ce serait pas moins de 300 000 offres d'emploi qui seraient annulées chaque année faute de candidats au niveau national. En Nouvelle-Aquitaine, environ 30 000 emplois sont jugés "difficiles à pourvoir". Pour Bernard Uthurry, vice-président du Conseil régional en charge du développement économique, il s'agit là d'une équation à plusieurs entrées. "Le développement économique passe par l'innovation (la transformation, la numérisation) mais aussi par une entrée par les territoires pour un développement plus harmonieux. Le problème, c'est qu'il faut coordonner ce recrutement fluctuant pour faire en sorte qu'il soit en adéquation avec la formation. C'est le souci qui est, par exemple, rencontré par le cluster nautique et naval. Ce qu'il faut aussi arrêter de faire, c'est ce distinguo entre l'intelligence conceptuelle et celle de la main, d'autant que le paradoxe des 9% de chômeurs peut servir à recruter rapidement. Trouver du travail, c'est un peu plus compliqué que de traverser la route : il faut que les formations soient en adéquation avec les métiers d'aujourd'hui et de demain", a souligné l'élu.

Inquiétudes et "fidélisation"

Si le problème est bien dans l'adaptation de la formation, ce n'est pas faute d'essayer. En 2018, la Nouvelle-Aquitaine compte en effet 38 335 apprentis, soit 4% de plus que l'an dernier. La branche professionnelle, autrefois mal vu, est en train de regagner un peu de vigueur, et des opérations comme les Olympiades des Métiers en deviennent les vitrines. La question se pose en revanche toujours pour l'agriculture, dont la Chambre régionale est aussi associée à cette Journée de l'économie. Pour son président, Dominique Graciet, le problème est avant tout lié à "l'attractivité et l'accessibilité de ces emplois, souvent situés en zone rurale". Les groupements d'employeurs, s'ils sont une partie de la solution, ne font en revanche pas tout, surtout dans un secteur qui constitue le premier employeur régional (environ 120 000 agriculteurs et 70 000 chefs d'exploitation) : transformer les emplois saisonniers en équivalent temps plein figure ainsi parmi les enjeux importants à tenir, au delà de la problématique des "besoins de l'économie évoluant trop rapidement par rapport aux délais de formation". Et le projet de loi "avenir professionnel", adopté en août, ne devrait pas rassurer sur ce point. Prévoyant de transférer la responsabilité de l'apprentissage aux branches professionnelles au 1er janvier, elle pourrait suivre une logique de rentabilité puisque les CFA toucheraient une dotation à partir du nombre de contrats signés avec une entreprise d'accueil. Evidemment, la crainte que les zones rurales soient les premières touchées ressurgit, surtout dans le secteur agricole qui n'est pas attaché à une branche professionnelle. Les collectivités, qui ont récemment agité le spectre d'un "trou noir", ont évidemment tout intérêt à garder cette compétence de la formation professionnelle dans leur bagage.

Le président de la CCI Nouvelle-Aquitaine, Jean-François Clédel, est plus pragmatique sur la question du recrutement. "Quand on a du mal à recruter, ça veut dire que l'économie a redémarré". Il est vrai qu'à en croire les derniers chiffres fournis par Pôle Emploi, les deux vont de pair. En revanche, la même étude précise que l'une des raisons de ces problèmes de recrutement, c'est la nature du poste (conditions de travail, image et salaire). Un avis que ne semble par partager Jean-François Clédel, du moins pas en totalité. Pour lui, "la surenchère salariale sur les métiers en tension est incontournable. Mais ce qui va attirer, c'est le sens de l'emploi, l'organisation même du travail qu'il faut nécessairement adapter . Pour rendre le rural attractif pour les personnels plus qualifiés, il faut aussi travailler sur cette question de la marque employeur". Car il ne suffit pas de recruter de nouveaux collaborateurs, encore faut-il les garder. Le phénomène de "turn-over". En France, il serait un phénomène en augmentation : 15,1% contre 13,7% en 2013. 4% de nouvelles recrues quittent même leur job le premier jour, et 22% dans les 45 premiers jours. Selon une enquête Mercuri Urval, "49 % des ruptures de contrat survenant dans les premiers mois sont dues à des divergences de points de vue". Et le phénomène a un coût : entre trois et six mois de salaire environ, jusqu'à neuf si on y intégre le processus de formation. Paradoxe si l'on en croit l'un des intitulés du programme de la Journée de l'Economie : "la formation permet de fidéliser". L'ensemble de ces sujets seront donc discutés en duplex et en simultanés dans ces quatre sites régionaux le 15 octobre prochain entre 15h30 et 18h45.

L'info en plus : pour consulter l'intégralité du programme de la Journée de l'Economie, rendez-vous sur www.journeedeleconomie.com.

Romain Béteille
Par Romain Béteille

Crédit Photo : JENA

Partager sur Facebook
Vu par vous
3549
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Economie
Economie
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 21 + 18 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Des experts pour vous former ! J'aime aqui, je le soutiens !
Espace collaboratif crédit agricole Economie | 18/12/2018

« Un bâtiment beau mais pas ostentatoire, à l’image du Crédit Agricole » Jack Bouin, directeur général du Crédit Agricole Aquitaine

Ford Blanquefort Economie | 13/12/2018

Ford refuse la reprise de l'usine à Blanquefort

Port de Bordeaux Economie | 11/12/2018

Port de Bordeaux : un avenir à trancher

Jérôme Verschave, Directeur général d'Aérocampus Economie | 07/12/2018

Aérocampus entre incompréhension et inquiétude face à l'augmentation de la taxe de séjour

gilets jaunes Economie | 05/12/2018

Impact économique des gilets jaunes : premier bilan "contrasté" en Nouvelle-Aquitaine

Talents d'apprenti.e.s Economie | 05/12/2018

Entre les lignes : "Talents d'apprenti.e.s", un bel hommage à l'apprentissage

empleo-info.eu, vient d'être lancé pour encourager et faciliter l'emploi transfrontalier au sein de l'Euro-région Nouvelle-Aquitaine Euskadi Navarre Economie | 26/11/2018

Empleo-info.fr: un outil pour dynamiser l'emploi transfrontalier au sein de l'Euro-région Nouvelle-Aquitaine Euskadi Navarre

soirée Investissons vign Economie | 25/11/2018

Crédit Agricole : une banque ancrée dans son territoire

Startups au sein de l'incubateur Economie | 23/11/2018

Agen: 5 startups au sein de l’incubateur du Campus Numérique

Laurent Lajus président du Cluster Machinisme Economie | 22/11/2018

« Individuellement, on ne paraîtrait pas. Grâce au cluster, on existe ! » Laurent Lajus, président du Cluster Machinisme

Salon Vinitech Sifel Economie | 22/11/2018

Vinitech-Sifel : une rencontre incontournable

Lundi 19 novembre 2018 les partenaires du tourisme de la destination Jurançon Béarn Pyrénées se sont vus remettre les plaques du label Vignobles et Découvertes obtenu en mai dernier Economie | 21/11/2018

Jurançon Béarn Pyrénées, labellisé « Vignobles et Découvertes »

Forum de l'Aéronautique Economie | 17/11/2018

Anglet a fait décoller son premier Forum de l'aéronautique

Remise de l'Ecolabel Economie | 15/11/2018

10 nouveaux Ecolabel en Nouvelle-Aquitaine !

Didier Guillaume vignette Economie | 11/11/2018

Le ministre Didier Guillaume vient rassurer les pêcheurs basques avant le Brexit