Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

16/10/18 : Des opposants au projet du contournement de Beynac ont bloqué ce mardi à Vézac, les véhicules qui participaient à une visite de presse du chantier organisée par le Département. Sur décision de la préfecture, les gendarmes ont délogé les manifestants.

16/10/18 : Christelle Dubos, secrétaire de la commission des affaires économiques de l'Assemblée Nationale et députée girondine, a été nommée ce mardi secrétaire d'Etat auprès de la ministre des solidarités et de la santé, Agnès Buzyn.

16/10/18 : Remaniement - Christophe Castaner : ministre de l'Intérieur ; Marc Fesneau (MoDem) : secrétaire d'Etat aux relations avec le Parlement ; Franck Riester (Ex-LR) : ministre de la Culture ; Didier Guillaume (ex-PS) : ministre de l'Agriculture

16/10/18 : Remaniement suite - Jacqueline Gourault (MoDem) : ministre de la Cohésion des Territoires et des Collectivités Locales ; Marlène Schiappa : secrétaire d'Etat à l'Egalité Femmes-Hommes et à la lutte contre les discrimination

16/10/18 : Le 17 octobre à 11h15, un coaching des demandeurs d'emploi est organisé à la Chambre des Métiers et de l'Artisanat de Poitiers en vue de les accompagner avant le Forum emploi qui aura lieu le lendemain.

16/10/18 : Le Conseil municipal de Biarritz a voté par 20 voix pour, face à 15 contre, le projet de gestion du Palais proposé par le maire Michel Veunac à l'issue d'une réunion très tendue. Une conseillère municipale, Virginie Lannevère a démissionné

15/10/18 : A l'occasion de ses 25 ans, l’Université de La Rochelle propose une exposition sur l'histoire de l’établissement, « Histoire d’avenirs, chronique d’une université en mouvement », exposée du 16 octobre au 30 décembre au Cloître des Dames Blanches.

15/10/18 : Charente-Maritime : Pole emploi et le Département 17 organisent un forum des emplois saisonniers hivernaux, le 16 octobre DE 9h à 16h30 à la Maison de la Charente-Maritime, 85 boulevard de la République à La Rochelle. Entrée libre.

15/10/18 : Yves Foulon, maire d'Arcachon, a été élu ce week-end en tant que nouveau président du parti LR en Gironde. Il succède à Alain Juppé dans un scrutin dans lequel il était le seul candidat avec 100% des voix et 55,73% de participation.

15/10/18 : Dans le cadre du cycle de ses conférences-débats #europedémocratique2019, la Maison de l'Europe Bordeaux Aquitaine reçoit le 19/10 à 19h, Pascal Durand, eurodéputé Ecologiste sur le thème “L’Europe face au glyphosate: un signal d’alerte?”

15/10/18 : Dominique Bussereau, président du Conseil départemental de Charente-maritime et de l'ADF ( Départements de France) rencontre ce mardi 16 à l'Elysée Emmanuel Macron en présence du premier ministre et du président du Sénat.

11/10/18 : Ligne Ter Bordeaux-Agen : comité de ligne, lundi 15 octobre à 17h45, salle F. Mauriac, à Langon. Cette réunion est ouverte aux usagers et vise à échanger sur l'actualité de la ligne notamment sur les horaires prévus à partir du 9 décembre 2018.

- Publicité -
S’abonner ici !
- Publicité -
  • 18/10/18 | René Goscinny prend ses quartiers

    Lire

    Le Musée de la BD d’Angoulême accueille jusqu’au 2 janvier 2019 une exposition pour toute la famille « Goscinny et le cinéma, astérix, lucky luke et cie ». Cinéphile averti, Goscinny s’est nourri des classiques américains et européens avant que le cinéma ne s’empare de ses créations. Cette exposition met en lumière des centaines de documents dans une scénographie claire et ludique. Un parcours enfant permet aux plus jeunes de découvrir l’exposition tout en jouant et en se déguisant.

  • 17/10/18 | Les métiers de la propreté en lumière

    Lire

    Le 18 octobre aura lieu la 1ère journée nationale des métiers de la propreté afin de mettre en lumière ces métiers souvent oubliés. A Bordeaux, une animation dédiée au métier « Laveur de vitres » se déroulera de 10h à 12h entre la place de la Comédie et le cours Alsace-Lorraine avec entre autre une parade originale et décalée ou encore une boîte à CV place Saint-Projet à destination des demandeurs d'emploi. De 8h à 20h, la gare Saint-Jean accueillera une exposition éphémère #500000visages atour des jeunes en formation qui seront présents pour échanger avec le grand public.

  • 17/10/18 | La restauration du château de Commarque (24) récompensée

    Lire

    Le château de Commarque à Sireuil sur la commune des Eyzies -de- Tayac (24) vient de se voir décerner le grand trophée 2018 de la plus belle restauration d'un monument historique par le journal le Figaro. Doté de 30 000 euros, il a été remis au propriétaire Hubert de Commarque le 11 octobre à Paris. Ce prix récompense près d'un demi siècle de travaux menés par le propriétaire. Il accueille 45 000 visiteurs chaque année depuis son ouverture au public.

  • 17/10/18 | Les Foulées littéraires sportives

    Lire

    La 8ème édition des Foulées Littéraires auront lieu les 23 et 24 novembre au Pôle culturel et sportif du Bois Fleuri à Lormont avec pour thème "sport et humour". Vincent Clerc, ancien rugbyman, et Michel Iuttria, dessinateur de presse, en seront les invités d’honneur. Dès le 13 novembre le public pourra découvrir une grande rétrospective consacré à l’oeuvre de Michel Iturria et tout au long du Salon de nombreuses animations et temps forts sont attendus. Entrée gratuite.

  • 17/10/18 | Rochefort : lancement d'une souscription pour la Maison de Pierre Loti

    Lire

    Suite à un premier apport financier du loto du patrimoine, la Fondation du Patrimoine et la Ville de Rochefort lancent un appel à souscription national en faveur de la maison de Pierre Loti. Cet appel aux dons porte sur la restauration de la totalité de l’édifice, de ses collections et de son jardin. Le coup d'envoi de la souscription sera donné à Paris, au carrousel du Louvre à Paris, le samedi 27 octobre à 16h.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Economie | « L’Etoile by Aerocampus » : le projet ambitieux de reprise site de l’Observatoire de Floirac

08/06/2015 | Tournés vers le ciel, les acteurs du plan opérationnel de reprise du site de l'Observatoire de Bordeaux-Floirac croient en l'avenir du spatial en Aquitaine.

Observatoire de Floirac

Vendredi 5 juin, Alain Rousset, président du Conseil régional d’Aquitaine, était en visite à l’Observatoire de Floirac pour soutenir le projet de reprise du site. L’Observatoire fermera ses portes en septembre 2016, ce qui laisse l’opportunité pour Aerocampus Aquitaine de réfléchir sur ce plan opérationnel de reprise. Avec plusieurs partenaires, ils envisagent de créer le premier pôle spatial d’Europe, tourné vers la convergence numérique entre l’innovation digitale et les applications spatiales. Un défi de taille.

L’industrie du satellite en pleine mutationComment assurer la pérennité des activités historiques d’un site tout en développant des activités nouvelles dédiées aux générations futures ? Cette question est au cœur du projet appelé « L’Etoile by Aerocampus », prévoyant le rachat du site de l’Observatoire de Floirac par Aerocampus, le centre de formation en aéronautique basé à Latresne. Aujourd’hui propriété de l’Etat, le site de l’Observatoire de Floirac dispose d’équipements rares permettant l’étude des Sciences de l’Univers. Avec des bâtiments classés historiques, le site protégé fait partie du patrimoine de la région. L’objectif est d’en faire un campus dédié à la formation aéronautique et spatiale, mais aussi un espace d’accueil pour les entreprises et un espace culturel, ouvert au public. Ce serait alors le premier campus en Europe dédié aux applications numériques issues du spatial. Cela représente un enjeu économique important, puisque l’industrie du satellite représente plus de 200 milliards de dollars par an et plus de 185 milliards de dollars de chiffre d’affaire.

L’émergence du « New Space »« Nous sommes arrivés à maturité du marché spatial. Il y a un désengagement des gouvernements sur certains aspects de l’industrie spatiale qui nous intéresse » explique Laurent Husson, cofondateur de la société European XLab et participant au plan opérationnel de reprise du site avec Aerocampus. En effet, le secteur spatial connaît aujourd’hui une véritable révolution. D’abord sur les infrastructures (miniaturisation des infrastructures, révolution industrielle) et ensuite sur les applications : il y a une démocratisation de plus en plus importante des données spatiales. Ces données, autrefois privées, sont désormais accessibles au plus grand nombre et entraînent l’émergence de nouvelles applications qui permettent de conjuguer les données spatiales avec d’autres données numériques. Tout cela est appelé le « New Space » : de nouvelles entreprises qui développent un accès low-cost au spatial et à ses technologies.

Plusieurs acteurs qui s’accrochent au projetC’est justement ce que veut développer Jérôme Verschave, directeur général d’Aerocampus : « Il y a un virage à prendre dans ce domaine que nous ne voulons pas rater. Cette évolution de l’industrie du spatial est intéressante économiquement, mais aussi pour la formation des jeunes et la création d’entreprises ». C’est notamment la raison pour laquelle Aerocampus travaille sur ce projet de reconversion de l’Observatoire en compagnie de Telespazio, entreprise majeure du spatial et pionniers des services satellitaires dans le monde. De son côté, le président du Conseil Régional, Alain Rousset, a longuement soutenu le projet durant la visite du site de l’Observatoire : « Nous voulons nous engager dans cette aventure technologique et économique. La région s’est engagée à développer trois domaines en plein émergence : l’étude neurologique (cerveau), l’étude de l’Océan et enfin l’étude de l’espace et de l’aéronautique. Nous nous portons garants de cette sécurisation scientifique en Aquitaine ».

Ce projet, soutenu par de nombreux acteurs (l’Université de Bordeaux, attributaire du site, en fait aussi partie), n’en est qu’à ses débuts. Le chemin est encore long et la mutation de ce site protégé par l’Etat demande une étude financière plus approfondie. Néanmoins, le directeur d’Aerocampus estime le coût potentiel des travaux à plus de 20 millions d’euros.

Nicolas Laplume
Par Nicolas Laplume

Crédit Photo : Aqui.fr

Partager sur Facebook
Vu par vous
2864
Aimé par vous
1 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Economie
Economie
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 20 + 16 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Professionnels des contenus ! J'aime aqui, je le soutiens !