Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

16/02/20 : Agnès Buzyn, ministre des Solidarités et de la Santé, a démissionné et conduira finalement la liste LREM aux municipales de Paris sur décision évidente d'Emmanuel Macron; le député Olivier Véran lui succède au ministère.

12/02/20 : Louis Bodin, Monsieur Météo sur TF1, a décidé de se lancer dans les Municipales à Biarritz aux côtés de Maïder Arosteguy, tête de liste des Républi-cains. Il souhaite s'investir dans la ville de sa compagne Sylvie, notamment en matière d'environnement

11/02/20 : Charente-Maritime: Marie GROSGEORGE, 35 ans, a pris ce lundi la fonction de sous-préfète, directrice de cabinet du préfet de la Charente-Maritime. Cette diplômée de l'ENA et de l'ENS était précédemment chargée de mission au ministère de l’Intérieur.

10/02/20 : Chantal Castelnot a été nommée nouvelle préfète de la Vienne, le 3 février. Depuis 2017, elle était préfète de L'Orne. La préfète a fait sa première apparition publique ce 10 février pour un dépôt de gerbe au monument aux morts bd Verdun à Poitiers.

10/02/20 : Charente-Maritime : le festival electro Stereoparc a dévoilé les premiers noms de la programmation de la soirée Coco Coast du samedi 18 juillet 2020 : Martin Solveig, Bakermat et Bellecour.

04/02/20 : Le 44ème Challenge International du Vin se tiendra les 24 & 25 avril à Bordeaux et mettra à l'honneur les vins moldaves! Près de 4 000 vins d'une quarantaine de pays seront en compétition, et 700 dégustateurs viendront récompenser près de 1 400 vins

- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 18/02/20 | Menace sur l'abattoir de Ribérac en Dordogne

    Lire

    La société Arcadie Sud-Ouest, qui représente la moitié de l’activité de l'abattoir de Ribérac a annoncé qu’elle allait transférer son activité à Thiviers à partir de mai. C’est la pérennité du site employant 18 personnes qui est menacée. La Ville détient 55% des parts. La décision d’Arcadie est la conséquence des difficultés du groupe. Une rencontre est prévue dans les jours prochains entre la direction d'Arcadie, le maire de Ribérac et le préfet. Le député Jean-Pierre Cubertafon suivra aussi attentivement le dossier.

  • 17/02/20 | BOOST’CAMP : un concours qui s'adresse aux entrepreneurs

    Lire

    Bonne nouvelle pour les entrepreneurs engagés dans le développement durable, l’économie sociale et solidaire ou l’innovation d’usage ! Un concours organisé par Le Campement, pépinière de la Ville de Bordeaux installée à Darwin, va être lancé. Le principe ? Présenter un projet innovant et créateur d'emplois. A la clé du concours : 6 mois d'hébergement gratuit au Campement dès le 27 mars 2020. La réception des candidatures se fait du 3 mars au 13 mars prochain.

  • 17/02/20 | "Rendez-vous de la biodiversité" à Champagne-la-Noaille (19)

    Lire

    Le samedi 29 février à Champagnac-la-Noaille (19), la Maison de la Chasse et de la Nature accueillera l’événement « Rendez-vous de la biodiversité ». La Fédération Départementale des chasseurs de la Corrèze, le Conservatoire d’espaces naturels de Nouvelle-Aquitaine et l’Agence Régionale de la Biodiversité Nouvelle-Aquitaine proposeront une après-midi sur le thème des zones humides tout en appelant à leur préservation. Au programme de la journée, balades commentées et débats ! Plus d’informations : nouvelle-aquitaine.fr

  • 17/02/20 | Concours des vins de Bordeaux 2020 : 3 577 vins candidats

    Lire

    La 64ème édition du concours des vins de Bordeaux se tiendra cette année le samedi 18 avril. C’est plus de 1 000 viticulteurs, cavistes ou négociants qui ont proposé leurs vins pour cette nouvelle édition. 96 appellations au total tenteront leur chance, de toutes catégories (rouges, blancs, rosés…). Majoritairement des vins de Gironde (3 293), mais aussi de Dordogne (182), Lot-et-Garonne (54), et des Pyrénées-Atlantiques (28)… Les échantillons seront directement récupérés à la propriété par des représentants de la Chambre d'Agriculture de la Gironde, du 2 au 20 mars ; afin d’éviter toutes fraudes.

  • 17/02/20 | Charente: Opération zéro déchet

    Lire

    Selon une étude IPSOS, 1 français sur 3 jette ses déchets par la fenêtre de sa voiture. Ces derniers finissent en bordure de terres agricoles et mettent des années à se décomposer. Pour soutenir les agriculteurs et la protection de la nature, la Filière Culture Raisonnée Contrôlée (CRC) organise en Charente du 23 au 28 mars prochain, un grand ramassage des déchets en bordure de champs. Une zone de collecte sera proposée aux participants et les déchets seront à apporter à la COOP de Mansle. Pour y participer rendez-vous sur ce site www.ramassons.com.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Economie | Essai transformé pour le 67e congrès des hôteliers

22/11/2019 | le président de l'UMIH, avait posé plusieurs demandes ou doléances. Reçues 5 sur 5. Bernard Laporte a signé un partenariat avec l'UMIH

Jean Baptiste Lemoyne congrès UMIH 2019

Jean-Baptiste Lemoyne, secrétaire d'État au tourisme qui, mardi, a présidé l'ouverture de ce copieux congrès est arrivé avec des valises emplies de bonnes intensions. Miraculeusement dégagé le ciel s'est couvert à l'annonce par le Comité des Jeux Olympiques 2020 d'un partenariat entre le Comité et l'ennemi RB&B. Évacué en partie par Bernard Laporte qui est venu signer un partenariat avec l'UMIH. Quant à Roland Héguy, il a pris une étoile supplémentaire quand le ministre a annoncé la création officielle d'un Comité de filière du tourisme qu'il présidera: il a choisi le Biarrot comme vice-président.

Roland Héguy, le président biarrot de l'Union des métiers et industries de l'hôtellerie a offert le plus beau des cadeaux aux  six cent cinquante élus, chefs d’entreprise et responsables syndicaux qui participaient pendant trois jours au 67e congrès de la profession. Après  trois semaines de pluies incessantes qui se sont abattues sur la Perle de la Côte basque  un ciel digne du "Bèth Cèu de Pau" a présidé  ces  trois journées. Seul (gros) nuage, l'annonce, – nous nous en étions fait écho dans l'interview de Roland Heguy — mais cela doit être le fait du hasard, du partenariat entre RB&B et le Comité des Jeux Olympiques 2024. Le Béarnais Tony Estanguet a du entendre ses oreilles siffler.

Avant que ne s'exprime le président Heguy, puis le ministre, les acteurs locaux, le président du Conseil départemental 64 Jean-Jacques Lasserre - qui ne s'y attendait pas, mais est rompu à ce genre d'exercice- tout comme le sénateur Max Brisson, qui représente aussi au sein du département la marque Pays basque s'était exprimé sur les efforts et les vertus du Béarn et de la marque Pays basque, respectueuse de son identité que porte, avec conviction et éloquence, Max Brisson. En revanche, la vice-présidente du tourisme en Nouvelle Aquitaine, n'a pas été conviée à s'exprimer quand cette immense région dont le tourisme représente 140 000 emplois et 30 millions de visiteurs du nord au sud. "C'est un petio" -une erreur comme on dit en pelote basque- dira un proche de l'organisation. Nul ne pensant mal évidemment en imaginant que le transfert des compétences touristiques Département vers agglo, suite à la loi Notre n'avait inspiré une forme de lobbiyng.

L'oreille attentive du ministre aux hôteliers et restaurateurs


Le ministre était assurément au courant  du thème des hôteliers sur les territoires, dont le président Macron semble plutôt déficitaire en termes d'image alors que s'ouvrait le Congrès des maires, comme du bon sens des revendications portées par Roland Heguy et qu'il avait exposé la veille lors d'une conférence de presse – dont aqui.fr s'est fait largement l'écho-la veille. Et des bonnes intentions Jean-Baptiste Lemoyne en a sorti plein la valise: règles des 120 jours à réduire, déclaration intégrale des plateformes utilisées aux mairies pour les loueurs RN&B, transmission. À ce sujet, le président de l'UMIH a rapporté la bonne initiative de l'Agglomération Pays basque qui a établi une réglementation de trois zones de ce genre de location entre littoral et Pays basque intérieur.
Comme il a répondu favorablement  à la remise en cause, suite au Grenelle de l'Environnement qui interdisait les panneaux publicitaires en bordure de route, de ce que l'on appelait les pré-enseignes. "Ce sont les seuls moyens pour ces petits établissements ruraux, ces petites auberges ou hôtels de se faire connaître, voire le seul moyen quand ils sont en zone blanche pour internet", avait plaidé Roland Heguy. "En France, pour détricoter une loi, il faut dix ans", avait répondu le ministre. 
Apparemment les deux hommes se reçoivent cinq sur cinq. Tant et si bien que Jean-Baptiste Lemoyne, s'il a officialisé la création d'un Comité de filière du tourisme, comme interlocuteur  des pouvoirs  publics pour tous les métiers du tourisme hôteliers, tours opérators, agence de voyage, hôtellerie de plein, domaines skiables, transports (!), événementiel, avait aussi un cadeau supplémentaire dans sa valise "Si j'en serai le président, et bien c'est Roland Heguy qui en sera le vice-président. Applaudissement chaleureux de l'assistance. Évidemment.

 

 

Bernard Laporte à l'UMIH Biarritz

 

 

Bernard Laporte avec un gros partenariat Coupe du Monde pour conclure

Le président de la Fédération de rugby Bernard Laporte aura tenu promesse en se rendant au congrès des hôteliers, chez l'ancien joueur du Biarritz Olympique et dirigeant du BO. De la veine et du même tempérament que Serge Blanco, la légende éternelle  de l'Ovale au Pays basque.
Il a ainsi confirmé et signé un partenariat entre la Fédération française de rugby et l'UMIH qui s'associeront pour cet événement planétaire. Puis Claude Atcher qui sera le directeur général de cette Coupe du monde a établi un bilan économique élogieux de la Coupe au Japon qui laisse augurer de sa version française en 2023. L'essai du congrès des hôteliers biarrots aura été remarquablement transformé.

 

 

 

 

 

 

Félix Dufour
Par Félix Dufour

Crédit Photo : Félix Dufour

Partager sur Facebook
Vu par vous
5064
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Economie
Economie
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 20 + 8 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Affichez Vous chez Nous ! J'aime aqui, je le soutiens !