Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

14/07/18 : Michèle Delaunay ancienne ministre et députée de la Gironde promue au grade de chevalier dans l'ordre de la Légion d'Honneur au titre du ministère des Solidarités et de la Santé avec mention de ses " 49 ans de services"

14/07/18 : Charente-Maritime: à partir du 16/07, un arrêté interdit le remplissage et la remise à niveau des mares de tonnes (chasse au gibier d'eau), sur la Curé-Sèvre Niortaise, le Mignon, les marais de Rochefort nord et sud et le marais bord de Gironde nord.

13/07/18 : Les 26, 27 et 28 juillet, le Tour de France fait étape dans le 64. Toutes les infos pratiques liés à ces 3 jours de présence ( accès, parking, circulation, accueils camping-car, passage de la caravane,etc )sont à retrouvées sur www.infotour64.com+ d'info

12/07/18 : Fierté au sein d'Aérocampus Aquitaine: la structure compte 100% de réussite à tous les BAC et BTS avec plus de 87% de mentions dont 56% de mentions B et TB. Parmi eux: Alisson Armatte est la major de France en BTS Aéronautique. Félicitations!

12/07/18 : Suite aux nouvelles analyses effectuées, l'ARS a autorisé la réouverture immédiate de la baignade à la Base de Loisirs du Marsan ce 12 juillet. La filtration naturelle du plan d'eau a suffit pour endiguer ce phénomène ponctuel.

11/07/18 : Sur demande de l'ARS, le lac de baignade de la base de loisirs du Marsan est fermé jusqu'à nouvel ordre. Des analyses ont révélé un taux de bactéries coliformes supérieur à la limite autorisée. De nouvelles analyses sont en cours.

11/07/18 : Au 1er semestre 2018 l'Aéroport de Bordeaux passe les 3M de voyageurs (+6,2%). Nouveau record en juin avec 669.000 passagers (+6,5%): +17,4% pour les vols internationaux (384.500 voyageurs) et pour le low cost. Le trafic national perd 5,5% et Paris 26,8%

07/07/18 : La visite du président de la République, Emmanuel Macron, en Dordogne, ce sera jeudi 19 juillet.Le chef de l’État devrait faire une halte à Périgueux avant de se rendre dans une commune rurale pour y parler du maintien des services publics.

06/07/18 : La Rochelle : les inscriptions sont ouvertes à l'université, au Technoforum, 23 av. A.Einstein, jusqu'au jeudi 19 juillet de 9h à 12h30 et de 13h30 à 17h00, et ce samedi de 9h à 16h30. Reprise des inscriptions le 23 août jusqu’au 14 septembre.

- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 20/07/18 | Accidentologie dans le Pyrénées-Atlantiques

    Lire

    Depuis le début de l’année 2018, 9 personnes ont perdu la vie sur les routes du département des Pyrénées-Atlantiques (contre 21 sur la même période en 2017). 369 accidents de la route (contre 387 à la même période en 2017), "principalement dus à des défauts de comportement du conducteur ou de maîtrise du véhicule" selon la Préfecture départementale, ont causé 428 blessés dont 133 blessés hospitalisés.

  • 20/07/18 | La métropole observe les étoiles

    Lire

    Si vous êtes un amateur de constellations, sachez qu'une nouvelle "Nuit des étoiles" se tiendra les 3, 4 et 5 août dans le cadre de l'été métropolitain entre la plaine des Biges (Saint-Médard), le parc des sports et de loisirs Colette-Besson (Martignas) et la forêt du Bourgailh (Pessac). De nombreuses animations sont au programme : observations, conférences d'astronomie, visite guidée du planétarium ou ballades nocturnes en forêt. Pour tout renseignement sur les horaires des différents rendez-vous, contactez l'association Ecosite du Bourgailh au 05 56 15 32 11.

  • 20/07/18 | Nouvelle-Aquitaine - Itasy: 10 ans de coopération fructueuse

    Lire

    La Région Nouvelle-Aquitaine est lauréate de l’appel à projets «Alimentation et Agriculture Durable» du ministère des Affaires étrangères pour sa coopération avec l’ONG Agrisud International à Madagascar. « La coopération décentralisée mise en place par la Nouvelle-Aquitaine dans la région d'Itasy a permis à cette dernière de se doter d’un centre régional de formation professionnelle agricole, de développer les infrastructures d'eau et d'assainissement ou de soutenir ses filières porteuses en matière de tourisme» détaille Isabelle Boudineau, vice-présidente en charge de l’International.

  • 19/07/18 | Le PS girondin réagit au ralliement de F. Cartron à LREM

    Lire

    Réaction du secrétariat fédéral du PS de la Gironde après la démission de Françoise Cartron du groupe socialiste et républicain au Sénat pour rejoindre celui de la majorité présidentielle: "Ce choix n’est pas une surprise. Mme Cartron qui avait annoncé son départ du PS local dès le 15 septembre tout en restant attachée au groupe parlementaire national, n’a jamais caché sa proximité avec les idées du Chef de l’Etat. Nous regrettons cependant que cette décision intervienne alors qu’il n’y a plus de doutes possibles sur le caractère droitier de la politique menée par la République en Marche."

  • 19/07/18 | La Vigne arrive en ville

    Lire

    Les vignerons du réseau Bienvenue à la Ferme vous donne rendez-vous les 8 et 9 septembre prochains au Jardin Public de Bordeaux pour la 3ème édition de Vign’en Ville. Le temps du week-end, vous pourrez vous mettre dans la peau d’un viticulteur à travers un itinéraire pédagogique et gourmand le long d’un parcours de 8 espaces thématiques et de nombreux ateliers accessibles au plus grand nombre. Pour clore ce parcours dans une ambiance festive un déjeuner fermier est organisé par la Belle Marguerite, le truck des produits fermiers d'ici.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Economie | Le Pays basque se met sur son 31 dans le XIIIe

06/03/2018 | Pour la 2ème année consécutive, le Pays basque s’installe au cœur de la capitale pour présenter aux Franciliens ses savoir-faire, ses tendances, ses innovations, ses saveurs et son art de vivre.

Max Brisson Paris en mode basque

"Paris en mode basque". Pour la deuxième année, c'est le pari entrepris pendant cinq jours (14-18 mars) par l’Agence d’attractivité et de Développement Touristiques Béarn-Pays basque (AaDT) présidée par le sénateur biarrot Max Brisson et Atlantica Communication, la branche com de la maison d'édition basque éponyme animée par Bertrand Hiribarren avec Jean-François Duprat, de Pop Up. Comme l'an dernier, c'est la mairie du XIII qui servira de cadre à cette plateforme éphémère et exceptionnelle dont les deux premiers jours seront réservés aux professionnels et les trois derniers au public francilien.

Pour la deuxième année, Paris se mettra en mode basque... dans la mairie d'un XIIIe arrondissement dont le maire s'appelle Jérôme...Coumet. Un nom qui n'est pas étranger au Pays Basque. Son oncle ne fut-il pas le maire emblématique de Hasparren? Ikuriñas (les drapeaux basques) et une exposition de mégas photos sera déployée sur le parvis. Impossible d'y échapper.

Occasion est donc donnée, pour tous les acteurs régionaux, touristiques, économiques, culturels et innovants de faire découvrir leurs activités au public francilien. Parmi eux, une nouvelle génération de créateurs basques, dont les réalisations concilient savoir-faire traditionnels, tendances et innovation. Le Pays basque a déjà fait de manière parfois éparse sa promo dans la capitale...Que Max Brisson balaie d'un revers de la main. "C'est vrai, il y avait deux rendez-vous à Paris. Désormais finis les egos, ils sont mis de côté. Nous travaillons ensemble pour offrir quelque chose de plus cohérent." Avec trois partenaires et un budget de 280 000 euros, le ciel sera dégagé.... La mutualisation et l'union font la force."
Et le sénateur biarrot veut profiter de l'occasion, il n'en fait pas secret, pour installer plus encore l'image, de la jeune marque Biarritz Pays basque. Et avec une idée derrière la tête... "Il nous faut favoriser l'avant-saison. Nous avons deux mois qui fonctionnent dits de pleine saison, voire se prolongent en septembre, en revanche, il nous faut fortifier le mois de juin."

L'innovation et le dynamisme économique en pôle position

Pour cela, à l'image d'Epinal du Pays basque qui sera évidemment présente, les organisateurs ont ancré deux journées réservées aux professionnels pour démontrer qu'outre une meilleure santé économique que d'autres régions, Euskal Herria possède de sérieux arguments économiques. Ainsi le mercredi  sera réservé à l'innovation avec une conférence de Manuel de Lara, président de La Océan Tech : « L’accélération en mode basque » suivi d'un speed meeting entre start-up et PME innovantes et les incubateurs, accélérateurs, pépinières d’entreprises, studios start-up et grands comptes.

Cinq start-up, pré-sélectionnées lors d’une soutenance courant février au Pays basque, présenteront leur concept et iront à la rencontre de médias nationaux, entrepreneurs, investisseurs, incubateurs, accélérateurs, pépinières d’entreprises...
Le lendemain jeudi,  accueil des entrepreneur(e)s présents pour la journée économique avec prise de parole par la SNCF partenaire de Paris en mode basque . "Guillaume Pepy, le PDG de la SNCF nous a assuré qu'il passera", ajoute avec une évidente satisfaction" Mac Brisson. Le partenariat pourrait bien se poursuivre avec des tarifs préférentiels pour cette avant-saison chère au sénateur.
Ce zoom sur l’économie débutera par une analyse d’Eric Heyer – docteur en sciences économiques, enseignant à Sciences Po Paris, directeur et également chercheur au sein de l’Observatoire français des conjonctures économiques (OFCE) – sur les conséquences des différentes réformes économiques établies pendant la première année du quinquennat Macron. Durant la seconde partie de cette journée, l’accent sera mis sur la réussite des Basques à l’étranger. Quelques expatriés remettront le pied à Paris et viendront témoigner de leur expérience. La culture basque aurait-elle facilité leur réussite ?
Plus de cinquante chefs d’entreprises basques et poids lourds de l’économie ont déjà répondu présents : Nature & Résidence, Sokoa, Traimeca Pyro, SIS Sécurité, Transakauto, le Groupe Olano, EMAC, la CCI Bayonne Pays basque, Extendam, Rom Sud Ouest, ainsi que l’association des femmes chefs d’entreprise « Diriger au Féminin » présidée par Nilda Jurado.

Paris en mode basque et Brisson

Le tourisme, évidemment, et les joyaux gastronomiques et festifs

Si les deux premières journées de cette seconde édition de Paris en mode basque sont dédiées à l’économie et à l’innovation du Pays basque, l’événement fera également la part belle au tourisme, à la création, la gastronomie, le sport et la culture de son territoire.
Selon l’Organisation mondiale du tourisme, le tourisme culturel est en progression constante, représentant désormais 40 % du tourisme mondial. C’est dire les attentes sinon les exigences d’un public qui, de plus en plus averti, ne se trompe pas sur les qualités culturelles d’une destination. Et de ce point de vue, le Pays basque a beaucoup à offrir. Seront ainsi annoncés les grands événements et festivals de la saison 2018. D'ailleurs, outre l'Agence d'attractivité et de développement touristique, de nombreux Offices de tourisme seront présents pour présenter les richesses de ce territoire.

Makila, espadrilles, linge basque, autant de fleurons de l’artisanat que l’on ne trouve qu’au Pays basque. réservé à quinze créateurs, chacun représentant la continuité de l’artisanat basque ; aux métiers traditionnels s’ajouteront ceux du design, de la mode, du sport, de la conception graphique, de l’art;  Ces boutiques éphémères seront ouvertes au public du jeudi soir au dimanche soir.
Chocolat, jambon de Bayonne, porc Manex, chipirons, piment d’Espelette, fromage de brebis, rappelleront en outre que le Pays basque est aussi le pays des saveurs ! Dans ce domaine, auparavant, sept chefs de renom Lionel Elissalde, Sébastien Oudill, Sébastien Gravé, Fabrice Idiart, Nicolas Brousse, Thierry Dufroux et William Pradeleix participeront au dîner de gala qui aura lieu le mercredi 14 mars – réservé aux partenaires – à l’issue de la journée dédiée à l’innovation.
Les Parisiens pourront à leur tour découvrir et déguster les saveurs et produits basques durant les trois jours d’ouverture au grand public.

Certes! Mais quelles retombées attendre d'une telle opération qui, l'an dernier, avait attiré 6 000 visiteurs ? La responsable du marketing du Comité départemental du tourisme admet qu'il est quasiment impossible de les traduire en nombre de nuitées, mais elle a remarqué que l'opération précédente avait conduit un nombre important de visites et demandes de renseignements sur le site (pays-basque.tourisme.com) et sur la page Facebook.

En outre, comme un retour de service, les organisateurs permettront à des Parisiens d'effectuer des sorties à vélo électrique accompagnées de deux heures dans l'arrondissement et lieux aux couleurs basques (trinquet, bars et restaurants basques). Une délicate attention vis-à-vis de la protection de la planète qui ira droit au cœur d'Anne Hidalgo, qui ne manquera pas de venir séjourner au Pays basque. Comme son prédécesseur Bertrand Delanoë quand il était convalescent de l'attentat dont il avait été victime. Et qui avait donné à Anne Hidalgo l'opportunité d'assurer l'intérim...

Renseignements sur pays-basque.tourisme64.com

Félix Dufour
Par Félix Dufour

Crédit Photo : F.D.

Partager sur Facebook
Vu par vous
9116
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Economie
Economie
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 23 + 13 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Affichez Vous chez Nous ! J'aime aqui, je le soutiens !