Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

25/08/19 : Ce samedi une manifestation impromptue s'est agrégée en fin d'après-midi au centre ville de Bayonne, avec gilets jaunes, altermondialistes et beaucoup d'Espagnols venant d'Hendaye. Une grosse armada sécuritaire les attendait. 68 inter- pellations.

24/08/19 : Hier vers 21 heures, des manifestants anti-G7 ont tenté de bloquer l'autoroute A63, non loin du camps d'Urrugne et se sont heurtés aux policiers. Ils en ont légèrement blessé quatre par un tir de mortier d'artifice. 17 personnes ont été interpellées

23/08/19 : Emmanuel Macron accusant le président brésilien de lui avoir "menti" sur ses engagements environnementaux lors du G20 en juin dernier se dit opposé, sur fond d'Amazonie en feu, "dans ces conditions" à l'accord de libre-échange entre l'UE et le Mercosur

21/08/19 : Selon "Mediabask", les Gilets jaunes invitent leurs troupes à se rassembler, pour leur 41e samedi à Bayonne, dans le cadre du G7. Ils estimeraient que le contre-sommet d'Hendaye et d'Irun et la manifestation de samedi ne sont pas assez musclés.

20/08/19 : A Périgueux, Péri meuh, la 3e édition de la fête agricole aura lieu les 20,21 et 22 septembre des allées Tourny à la place Francheville. Elle accueillera de nombreuses animations dont le concours national de la race limousine.

19/08/19 : Angoulême : le réalisateur Claude Lelouch est annoncé au festival du film francophone ce jeudi. Parmi les politiques, François Hollande et Franck Riester sont annoncés dès ce mardi, pour l'ouverture du festival, qui se tient jusqu'à dimanche.

12/08/19 : Essais du Tram D à Bordeaux. Au lieu de 14h c'est en réalité à 17h que les premières rames du tram D ont circulé entre les Quinconces et "Mairie du Bouscat". Ces essais doivent durer trois mois pour une mise en service mi-décembre.

09/08/19 : Saint-Palais-sur-Mer (17) : la plage du Bureau est ponctuellement interdite à la baignade jusqu'à nouvel ordre, pour cause de pollution de l'eau.

02/08/19 : C'est Offenbach, compositeur fétiche de Marc Minkowski, qui ouvrira la saison lyrique de l'Opéra National de Bordeaux avec ses célébrissimes Contes d'Hoffmann. Rendez-vous du 19 septembre au 1er octobre 2019, pour 6 représentations.

- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 25/08/19 | Niort, ville départ du Tour de Poitou-Charentes

    Lire

    Le 33e Tour cycliste du Poitou-Charentes prendra son départ le 27 août à Niort pour 660 km et 4 jours de courses. Dix-huit équipes de sept coureurs prendront le départ à midi au pied de la salle de spectacle L'Acclameur, direction Aiffres puis Prahecq pour rallier la Charente-Maritime. La deuxième étape se déroulera le lendemain entre Rochefort (17) et Aigre (16). Le 29 août, les coureurs rallieront Châtellerault à Pleumartin dans la Vienne. Dernière étape entre Aigre et Poitiers le 30 août.

  • 25/08/19 | Venez découvrir le golf à Brive

    Lire

    Le 30 août de 18h à 20h, le golf municipal de Brive-Planchetorte propose une initiation découverte à la pratique du golf. Ouvert à tous dès 10 ans, par petits groupes, vous pourrez ainsi découvrir cette discipline sous forme d’atelier. Au programme : explication et présentation de l’équipement du golfeur, jeux sur putting green, visite du parcours en voiturette. Une inscription préalable est nécessaire auprès de l’accueil du golf municipal ou au 05 57 87 57 57.

  • 24/08/19 | La Rochelle : pas de ténors pour l'Université d'été du PS

    Lire

    Alors qu'Europe Ecologie les Verts et la France Insoumise se réunissent chacun autour de leur Université d'été à Toulouse, le Parti socialiste (PS) a lancé la sienne ce vendredi, sur un discours d'accueil du maire Jean-François Fountaine et en présence du président de Région Alain Rousset. Malgré 2000 militants attendus, les grandes figures du PS restent absentes de cette nouvelle formule - François Hollande et Bernard Cazeneuve feront leur rentrée aux Journées parlementaires du PS à Avignon (4-6/09).

  • 24/08/19 | La Rochelle : le premier secrétaire du PS appelle à remettre de l'écologie dans le parti

    Lire

    En marge de l'Université d'été du PS (23-25 août), le premier secrétaire de PS Olivier Faure a appelé à accorder une nouvelle place à l'écologie dans leur réflexion, sous peine d'isolement du parti : "Il n’y a pas d’écologie viable sans le social et pas de société viable sans l’écologie", a-t-il déclaré à l'AFP. Quelques jours plus tôt, Oliver Faure avait déclaré regretté la division ente les partis de gauche (EELV et FI font leur rentrée de leur côté) alors que les municipales sont en vue.

  • 23/08/19 | Corrèze : les agriculteurs entendus par l'État

    Lire

    Le 21 août, Didier Guillaume, Ministre de l'Agriculture et de l'Alimentation, a autorisé la Corrèze à valoriser ses jachères, malgré la sécheresse. En effet, c'est désormais une liste de 9 départements, dont la Corrèze, qui font l'objet de la dérogation autorisant la valorisation des jachères. Cette décision permet d'accroître les stocks destinés à l'alimentation des animaux. Face à une autre année de sécheresse, la profession a fait la demande auprès du Préfet dès le 1er juillet.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Economie | Matransfonum, nouvelle plateforme d'aide à la transformation numérique des enteprises

07/02/2019 | Chaque année depuis quatre ans, le forum de la transformation numérique invite les entreprises régionales à réfléchir sur une stratégie commune autour de conférences et de workshops.

Antoine Chotard ADI

La transformation numérique et l'adaptation des entreprises aux nouveaux outils est devenu un enjeu majeur dans l'économie mondiale, mais aussi régionale. A l'occasion de la quatrième édition de son forum de la transformation numérique, la région Nouvelle-Aquitaine et l'Agence de Développement et d'Innovation ont présenté une nouvelle plateforme internet pour favoriser la mise en contact d'entreprises ayant un projet de transformation numérique et des experts de la question. L'un des pilotes de ce nouveau dispositif d'accompagnement, Antoine Chotard, a répondu à nos questions sur ses réels objectifs et sur ce qu'elle permet de faire dès aujourd'hui.

C'est un récent baromètre de Dell qui l'affirme : si la transformation numérique est un enjeu essentiel des entreprises, l'étude montre que les marchés émergeants comme l'Inde, le Brésil ou la Thaïlande sont particulièrement "matures" sur ce plan. A l'inverse, les marchés dits "développés" comme le Japon ou la France sont à la traîne : cette dernière obtient un "score" de 38 sur 100 quand la moyenne européenne est à 45. Les raisons sont diverses, mais la stratégie régionale d'accompagnement des entreprises, portée par différentes institutions, tente de combler ce retard. Dernier exemple en date : un nouvel outil (site internet) développé par l'Agence de Développement et d'Innovation Nouvelle-Aquitaine, présenté pour la première fois ce jeudi 7 février à l'occasion de la quatrième édition du forum régional de la transformation numérique qui se tenait au Rocher de Palmer. A cette occasion, Antoine Chotard, chef de projet "transformation numérique" à l'ADI, nous en dit plus sur ce nouvel outil de mise en relation entre des entreprises régionales et des experts de la transformation numérique et sur ses principaux objectifs.

@qui.fr - La création de la plateforme "matransfonum" répond-t-elle à une demande des entreprises pour accélérer leurs processus et identifier leurs besoins en matière de transformation numérique ?

Antoine Chotard, chef de projet "transformation numérique à l'ADI Nouvelle-Aquitaine - On a fait un constat dans nos métiers d'accompagnement. L'un des principaux métiers de l'agence ADI, c'est l'accompagnement individuel des entreprises dans leurs innovations et leur développement économique. Ca passe aussi par des sujets plus transverses comme le numérique. Le public qu'on essaie de soutenir le plus, c'est plutôt les PME et PMI qui, historiquement, ont plutôt un retard à combler en termes de digitalisation et de recours au numérique. On les accompagne quand elles ont du retard sur l'appropriation de l'outil numérique mais aussi sur les modèles de revenus et les usages qu'ils tentent de réinventer. Ce qu'on essaie de dire aux entreprises, c'est que la transformation numérique est un sujet à exploiter aussi pour repenser ses services, ses produits et la façon dont on collabore. Dans ce travail d'accompagnement et d'aiguillage des boîtes, l'enjeu est de réussir à faire ça sur une région très vaste où les possibilités d'accompagnement et les points de contact ne sont pas si nombreux que ça. On a voulu proposer de nouveaux outils de mise en relation des entreprises et des experts pour qu'il puisse se nouer des relations sans une rencontre physique systématique.

@qui.fr - Comment ça marche ?

A.C - Sur cette plateforme, il y aura une base d'expérience et de savoir-faire locaux mais l'idée est plutôt de pouvoir proposer un service qui mâche un peu le travail des deux côtés pour éviter de gâcher du temps dans d'éventuelles mises en relation. C'est donc un algorithme qui va piocher dans cette base de compétences. L'idée n'est pas de mettre à disposition un annuaire de base, toujours difficile à mettre à jour. Imaginons une entreprise qui a assez peu dématérialisé ses processus, n'a pas de logiciel de gestion digne de ce nom. Elle peut aller sur la plateforme pour faire connaître ces enjeux et rechercher un expert pour l'accompagner là-dessus, voire sur la question du financement. L'entreprise, quand elle va se connecter, va proposer un projet, répondre à des questions pour aiguiller ses besoins.

@qui.fr - C'est un site internet gratuit qui permet à la fois aux experts du numérique et aux entreprises d'être mis en relation, mais qui ne comporte aucune transaction. Pourquoi ce choix et quel est son réel objectif à terme ?

A.C - Pour l'instant, c'est un service totalement gratuit, parce qu'on est une agence qui a une mission de service public. On aide à nouer des contacts, on n'est pas sur de la prestation payante. Cela participe à soutenir l'ambition de la région Nouvelle-Aquitaine, à savoir d'offrir ce service aux entreprises qui ont des difficultés à s'adapter; ça vient en complément d'autres dispositifs, comme par exemple Croissance Premium. On n'a pas vocation à rencontrer tout le monde, mais si on peut démultiplier cette possibilité de contacts, essayons de le faire. Si l'usage fonctionne fort, ça peut nous apporter des cas d'entreprises très intéressants, il y a aussi un enjeu entre les différentes structures. Il s'agit d'un projet à moins de 100 000 euros, c'est un prototype d'usage et de mise en relation. Depuis la nomination du nouveau directeur de l'ADI, ce sujet des plateformes est devenu un vrai enjeu en termes d'évolution de son offre pour se caler avec les enjeux d'une grande région et un service qui doit s'adapter à tout un écosystème. On a besoin de s'inventer ce type d'outil, on sert aussi de prototype pour la région sur ces questions.

Romain Béteille
Par Romain Béteille

Crédit Photo : RB

Partager sur Facebook
Vu par vous
3893
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Economie
Economie
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 28 + 14 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Affichez Vous chez Nous ! J'aime aqui, je le soutiens !