Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

17/12/18 : Alain Juppé a annoncé ce lundi que la place des Quinconces, à Bordeaux, serait transformée en parking gratuit les 22, 23 et 24 décembre pour "faciliter l'accès aux commerces du centre-ville", touchés économiquement par les mouvements sociaux.

17/12/18 : Deux-Sèvres : la 7e édition de Capr'Inov a attiré 7000 visiteurs. 250 produits (dont 230 laitiers) de 8 pays ont participé aux concours : 21 médailles d’or, 46 d’argent et 53 de bronze ont été décernées, et 4 Capr’I d’Or à des entreprises innovantes.

17/12/18 : En mairie de Biarritz, en début d'après-midi, on aurait pris acte de la non venue du président Macron à la préparation du sommet du G7. Information non officiellement confirmée de la préfecture mais qui serait parvenue à certains élus de cette source

17/12/18 : En marge de sa visite en Dordogne, Jacqueline Gourault a rencontré des Gilets jaunes : il fut question du référendum d'initiative citoyenne et de désertification médicale lors de sa visite à Lanouaille, où doit être implantée une maison de santé.

17/12/18 : En visite ce lundi en Dordogne, Jacqueline Gourault, ministre des territoires, a signé la convention ANRU à Coulounieix Chamiers avec les différents partenaires. L’État finance ce projet d’un coût total de 49 M€, à hauteur de 14 M€.

17/12/18 : Les retraités lot-et-garonnais battront le pavé le 18 décembre à 15 h 00 devant la Préfecture à Agen. "Déçus par les annonces du Président E. Macron" , ces derniers préciseront leurs revendications auprès de la Préfète.

15/12/18 : L'Association Petit Coeur de Beurre a décidé en accord avec la Jeune Académie Vocale d'Aquitaine JAVA et l'Ensemble Vocal Aquistriae d'annuler le concert "De choeurs à coeurs" prévu ce samedi 15 décembre en l'église St Louis des Chartrons à 20h30.

14/12/18 : Du 15/12/18 au 5/01/19 : le centre-ville montois sera piéton les week-ends du 15 et 22/12 et le 24/12 et le stationnement gratuit dans le centre-ville les samedis après-midi. 1h de stationnement gratuit par demi-journée, du lundi au samedi matin.

14/12/18 : Center Parcs Lot-et-Garonne. Les premiers coups de pioche de ce chantier sont donnés ce jour, 14 décembre, à l’étang du Papetier, à Pindères.

14/12/18 : En raison des mouvements sociaux actuels, le Grand-Théâtre sera fermé au public ce samedi 15 décembre entraînant le report du récital de Sondra Radvanovsky au 31 mars 2019. Les visites guidées sont également annulées.

13/12/18 : Le jeune rugbyman du Stade Français Nicolas Chauvin, 19 ans, victime d'un traumatisme cervical suite à un plaquage dimanche lors d'un match à Bègles est décédé au CHU de Pellegrin. Nouveau drame après la mort récente d'un jeune joueur d'Aurillac.

13/12/18 : Présente au salon Nautic de Paris, La Rochelle a lancé de Paris le Défi Atlantique, une nouvelle course en équipage réservée aux Class 40. Départ fin mars 2019 de la Guadeloupe, pour rejoindre La Rochelle mi-avril avec une escale à Horta aux Açores.

12/12/18 : En raison des liens historiques et fraternels qui unissent les villes de Strasbourg et de Périgueux, le drapeau français sur la mairie de Périgueux sera en berne ce mercredi suite au drame survenu hier sur le marché de Noël de la capitale alsacienne.

12/12/18 : Vigipirate : Urgence Attentat. Renforcement de la sécurité en Gironde. Renforcement des contrôles notamment à l’aéroport de Bdx-Mérignac, surveillance des marchés de Noël, centres commerciaux et interdiction de manifestations sur la voie publique.

12/12/18 : Les 22-26 et 28 déc, Bordeaux Visite organise une visite-famille "Bordeaux à Noël", afin de découvrir la place Pey Berland, le cours de l'Intendance, les allées de Tourny, la place de la Comédie. Accessible aux familles avec enfants dès 7 ans.

- Publicité -
S’abonner ici !
- Publicité -
  • 17/12/18 | Justice : les frères Cazabonne condamnés

    Lire

    Le sénateur et ancien maire de Talence a été condamné ce lundi par le tribunal correctionnel de Bordeaux à une amende de 5000 euros pour prise illégale d'intérêt mais relaxé pour les accusations de favoritisme. Ce dernier, tout comme son frère Didier Cazabonne (élu adjoint à la mairie de Bordeaux), avaient des parts dans une entreprise (qu'ils avaient fondé) ayant décroché des marchés de fournitures de bureaux à la mairie de Talence. Didier Cazabonne, lui, a été reconnu coupable d'abus de bien sociaux et a écopé de 10 000 euros d'amende pour s'être fait rembourser sans justification près de 35 000 euros de frais kilométriques.

  • 17/12/18 | Des craintes pour le lycée Arnaut Daniel de Ribérac

    Lire

    Les enseignants du Lycée Arnaut Daniel de Ribérac sont inquiets. Elus et enseignants s’accordent à dire que si la réforme du bac est appliquée le lycée fermera ses portes d'ici quelques années. L’établissement demande la reconnaissance de l’option cinéma comme spécialité or il vient d’être informé qu’il la garderait facultative, en raison de la proximité de la ville avec Angoulême et Sarlat. Didier Bazinet et Nicole Gervaise, élus départementaux demandent un rendez-vous au Recteur d’Académie.

  • 16/12/18 | En Dordogne, le laboratoire départemental d'analyse détruit par un incendie.

    Lire

    Le laboratoire départemental d’analyse et de recherche de la Dordogne, basé à Coulounieix-Chamiers, a été entièrement détruit cette nuit par un incendie dont les causes ne sont pas encore déterminées. Le président du Conseil départemental Germinal Peiro, qui se rendra sur les lieux ce lundi à 8h30, a fait savoir que le Département s’attachait déjà à "trouver des solutions pour assurer la continuité de l’activité des 140 agents qui travaillent sur le site (laboratoire et Satese) .

  • 15/12/18 | Biarritz: un feu d'artifice séuritaire pour le président

    Lire

    Nous nous en sommes fait écho, le président de la République Emmanuel Macron se déplace mardi 18 décembre à Biarritz pour la préparation du G7 en présence de vingt ambassadeurs. La ceinture de sécurité appliquée est celle que la Ville met en place depuis des années pour...le feu d'artifice du 15 août. Il sera donc difficile d'accéder en voiture au centre ville. Nous vous recommandons d'aller sur le site de la ville, www.biarritz.fr ou www.chronoplus.eu pour prendre connaissance du dispositif et déplacements.

  • 14/12/18 | Jacqueline Gourault en déplacement en Dordogne lundi 17 décembre

    Lire

    Jacqueline Gourault, ministre de la cohésion des territoires et des relations avec les collectivités territoriales sera en déplacement en déplacement en Dordogne ce lundi 17 décembre. En fin de matinée, elle sera à Coulounieix Chamiers pour le projet de rénovation urbaine. L'après midi, elle se rendra au Nord du département pour la pose de la première pierre de la maison médicale de Lanouaille. C'est la troisième fois que la ministre se rend en Dordogne depuis dix huit mois.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Economie | Le contrat de tourisme pour la Côte Atlantique passe par le Pays basque

06/08/2018 | La secrétaire d'Etat au tourisme, Delphine Gény-Stéphann a passé la journée au Pays basque pour en expliquer les modalités et être à l'écoute des pros

Delphine Gény-Stephann

Delphine Gény-Stéphann, secrétaire d'Etat au tourisme, auprès du ministre de l’Économie et des finances, s'est rendue au Pays basque en fin de semaine. Cette visite a débuté à Olatu Leku, incubateur des start up de la glisse installé par la CCI à l'orée de la Forêt de Chiberta à Anglet. Deuxième fierté du président de la CCI Bayonne-Pays basque André Garreta avec le campus ESTIA, l'école d'ingénieurs située au cœur d'un écosystème dédié aux technologies du futur à Bidart. Jeudi, il s'agissait de tourisme et présenter le cluster GOazen qui en centralise les forces vives économiques.

Nul n'en doute, le Pays basque et sa côte sont incontournables quand on parle de tourisme. Aussi n'était-il pas surprenant de voir débarquer en fin de semaine, Delphine Gény-Stéphann, secrétaire d'Etat chargée du tourisme auprès le ministre de l'Économie Bruno  Bruno Le-Maire. Qui possède une maison familiale près de Saint-Pée-sur-Nivelle. Une journée menée tambour battant débutée le matin à Anglet et qui se poursuivait à l'heure du déjeuner à Saint-Jean-Pied-de-Port puis chez Pierre Oteiza, (Photo DR) symbole d'un Pays basque qui a réussi, avec le Kintoa à ressusciter une race de porc basque, puis une filière sans pour autant renier les valeurs du Pays. Le Fédérateur de la Vallée des Aldudes a accompli un superbe show qui valait bien un détour de la part de la secrétaire d'Etat...

Mais c'est à Anglet, à la pépinière Olatu Leku, aux portes de la Forêt de Chiberta où nichent en un véritable laboratoire, un incubateur, les start up de la glisse, mais aussi l'Eurosima qui en centralise les entreprises qu'a débuté la visite. Habilement préparée par le président de la Chambre de commerce et d'industrie de Bayonne-Pays basque André Garreta. Si le maire d'Anglet -et vice président de la Communauté d'agglomération Pays basque- Claude Olive était présent, sa conseillère municipale -d'opposition- Sandrine Derville l'était aussi pour une bonne raison: elle est également vice-présidente du Conseil régional, chargée... du tourisme. Comme se sont associés à cette visite le député Vincent Bru et le préfet des Pyrénées Atlantiques, Gilbert Payet. Le sous-préfet de Bayonne Stéphane Jonathan, après deux gros moceaux en matière de sécurité, les Fêtes de Bayonne et le passage du Tour de France, avait pris lui quelques jours de vacances...

Au Pays basque, 2036 entreprises et 9000 emplois dédiés au tourisme

 Tout d'abord, Delphine Gény-Stéphann, avant de présenter son projet s'est mise à l'écoute des professionnels du tourisme à la faveur d'une table ronde au cours de laquelle le président de la CCI rappela l'importance de la filière: "Ce sont 2036 entrepri-

Pierre Oreiza et secretiare d etat tourisme

ses et 9000 emplois qui génèrent 700 millions d'euros de retombées économiques pour le Pays basque. Un chiffre qui pourrait être multiplié avec le développement des croisières dans le port de Bayonne ou de Saint-Jean-de-Luz qui n'accueillent qu'une vingtaine d'escales", regrette André Garreta. Ce chiffre pourrait être largement développé mais nous manquons de financement pour améliorer l'accueil. " À propos d'accueil, le président a ajouté qu'avec 74 000 lits marchands, ll y avait insuffisance d'offres, mais souvent l'hôtellerie est familiale, de toutes petites PME qui ont du mal à financer les mises aux normes par exemple. "On ne compte pas le nombre de chambres d'hôtes ou petites structures qui pour cette raison ont mis la clé sous laporte. Mais aussi à cause du phénomène Airbnb qui constitue une concurrence souvent déloyale.", a conclu le président.

Il faut dire que depuis huit ans, les pros du Pays basque ne sont pas restés les bras croisés et la CCI a développé un cluster de tourisme: GOazen (Allons y en basque), il y a huit ans afin d'aider d'une part à la mise en réseau des professionnels, les accompagner dans les évolutions sociétales, digitales et de marchés et réaffirmer une nouvelle vision collective du développement touristique de la destination. Le voisin béarnais vient de créer le sien... sur le modèle basque. La composition de GOazen est un véritable éventail. Coordonné par Corinne Cerveaux on y trouve un représentant de l'Association des campings de charme, de l'hôtellerie de plein air, de la Fédération nationale des entreprises sans oublier la mobilité avec l'Union des Pays de l'Adour des transports de voyageurs. En outre, Jean-Pierre Istres, président de l'Union des Métiers et des Industries de l'hôtellerie du Pays basque (UMIH)  et Joëlle Darricau présidente de l'Association des sites et Musées en Pays basque ont participé à cette table ronde avec la ministre pour apporter leur précieux éclairage.

Pour exemple, la naissance et le développement de la marque Biarritz Pays basque, choisie comme une des priorités touristiques de l'Hexagone, est le fruit de la collaboration des élus de la Région, du Département, de la CCI et du cluster GOazen. Cluster qui prend aussi des mesures opérationnelles et a engagé des coopérations transfrontalières avec la Navarre et l'Euskadi. Mais aussi contribue à une destination basque durable, respectueuse de son patrimoine et solidaire. En effectuant le tour des start up de la glisse d'Olatu Leku, la représentante du gouvernement a bien reçu reçu - et semble-t-il compris - les messages du souci environnemental de ces jeunes entrepreneurs, comme celui de l'ensemble des acteurs du tourisme au Pays basque.

"Le soutien de l'Etat à la destination Côte Atlantique"

La secrétaire d'Etat était venue, aussi, pour communiquer sur ce nouveau contrat de l'Etat pour soutenir la destination Côte Atlantique dans la région qui compte le plus grand nombre de kilomètres de littoral, près de 1000, 103 000 emplois directs, 8% du produit interieur brut et 16 Milliards d'euros de consommation touristique par an, comme le rappellera Sandrine Dervile.

"Ce contrat a pour but de soutenir et de développer la fliière touristique le long de la Côte atlantique. Il consistera de la part de l'Etat en des aides pour mieux organiser l'offre touristique et lui donner plus de visibilité pour conquérir de nouveaux marchés. Concrètement, il y a une enveloppe de un million d'euros apportée par l'ensemble des partenaires, Etat, collectivités locales, professionnels qui va être mise en place pour des actions de communication, des actions liées à la professionalisation de l'offre en locale, type formation aux langues étrangères. Le tout afin de rendre la destination de la Côte atlantique qui représente 1200 kilomètres de côtes plus lisible à l'international et donc d'attirer, fidéliser une clientèle qu'elle soit européenne, asiatique ou américaine." Tout en respectant son désir de ne pas sombrer dans le tourisme de masse qui altèrerait sa spécificité. Mais le dosage de cette visite avait été soigneusement calculé afin d'éviter tout malentendu. Et le grand absent en aura été le fameux G7 de Biarritz l'été prochain nullement abordé.

 

 

 

 

 

 

Félix Dufour
Par Félix Dufour

Crédit Photo : F.D.

Partager sur Facebook
Vu par vous
5759
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Economie
Economie
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 19 + 18 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Professionnels des contenus ! J'aime aqui, je le soutiens !