Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

14/11/18 : Rencontre/débat avec les parlementaires du 47 autour de la réforme des retraites et des nouvelles revendications de l'ADRA 47 le vendredi 16 novembre à 14 H 30 à la Salle de l'Orangerie du Conseil Départemental d'Agen.

14/11/18 : Dans la continuité de la réflexion d’Agen 2030, des tables rondes autour du handicap et de l’accessibilité de la Ville d’Agen sont proposées le lundi 19 novembre de 14 h à 16 h 30, Salle des Illustres à l’Hôtel de ville d’Agen.

14/11/18 : Dans le cadre de la Journée international des droits de l’enfant, le centre social Maison pour Tous de la Masse (Agen) présentera le 20 nov dans son local à 17 h 30 les travaux des enfants inscrits au CLAS autour de la charte nationale.

14/11/18 : Invitée en Martinique afin de partager son expertise en vue de la création de La Cité du Rhum, La Cité du Vin accueillera à Bordeaux les 21 et 22 novembre une délégation martiniquaise porteuse de ce projet.

14/11/18 : Une lecture du livre posthume de « Charb » « Lettre aux escrocs de l’islamophobie qui font le jeu des racistes » se tiendra le 19 novembre à 20 h au théâtre du Pont Tournant, à Bordeaux.

14/11/18 : 10 établissements touristiques de Gironde viennent de recevoir l’Ecolabel européen hébergement touristique label officiel de la Commission européenne pour les établissements qui souhaitent allier qualité et écologie. En NA, 82 sont dénombrés.

14/11/18 : 10ème Forum Environnemental du Vin de Bordeaux le 6 déc au Palais des Congrès de Bordeaux. « Après avoir dressé le bilan des actions menées, cette journée permettra de partager l'ambition d'amener la filière vers une politique RSE collective. »

14/11/18 : Conférence autour de « La forteresse de Blanquefort » proposée par l’association Tout Art Faire, le 15 novembre de 19 h à 20 h 30, à l’Athénée Municipal et animée par Marietta Dromain, docteure en Archéologie.

14/11/18 : Mobilisation des avocats le 15 novembre à 11 h devant les marches du TGI de Bordeaux contre les dispositions du projet de loi de réforme de la justice 2018-2022, les « cinq chantiers de la Justice ».

14/11/18 : Table ronde sur l'inclusion des personnes handicapées le 22 nov de 9 h à 11 h 30 au Pullman Bordeaux Lac. Cet événement fera notamment le point sur la situation professionnelle des personnes handicapées en NA.

14/11/18 : Par arrêté du 13 novembre, Patrick Amoussou-Abdélé est nommé secrétaire général pour les affaires régionales de la région Nouvelle-Aquitaine auprès du préfet de région Didier Lallement. Il remplace Michel Stoumboff, nommé DRAAF de la région Bretagne.

14/11/18 : Charente-Martime : David Labiche, adjoint à la mairie de Chatelaillon, a été nommé hier soir secrétaire départemental du parti Les Républicains, succédant ainsi au député Didier Quentin, devenu président départemental.

- Publicité -
S’abonner ici !
- Publicité -
  • 14/11/18 | Poitiers: Le Quartier du Palais veut votre avis

    Lire

    Une démarche de rencontre auprès des publics est lancé par la Ville de Poitiers afin de leur présenter le Projet du Quartier du Palais et de recueillir leur avis. A cet effet, une exposition itinérante circule sur le territoire de Poitiers et de Grand Poitiers avec à chaque étape un moment d’échange autour du projet. L’exposition sera présente du 19 au 23 novembre au Carré Bleu (Quartier des Couronneries). Pus d'informations

  • 14/11/18 | Hopital de La Rochelle Ré : le conseil de surveillance défie l'ARS

    Lire

    Quelques jours avant la prise de fonction officielle du nouveau directeur de l'hopital de La Rochelle-Ré, le conseil de surveillance a adopté à l'unanimité une motion en réaction à un courrier de l'ARS qui estimait les "efforts réalisés [en matière de gestion budgétaire] comme non satisfaisants" et exigeant "des mesures encore plus fortes" pour contrer le déficit de 0,3% de baisse d'activité. Une semonce "perçue comme un manque de considération et de confiance vis-à-vis du personnel", dit la motion.

  • 14/11/18 | La Semaine de la réduction des déchets vue de Poitiers

    Lire

    Du 17 au 25 novembre, dans le cadre de la semaine européenne de réduction des déchets, Grand Poitiers propose des animations afin de sensibiliser les Poitevins à la nécessité de réduire sa quantité déchets et de donner les clés pour agir au quotidien. Au programme de cette semaine : randonnée citoyenne, visite du centre de tri, de la Recyclerie, ateliers, animations… Toutes les animations sont gratuites. Infos et programme: www.grandpoitiers.fr

  • 14/11/18 | Usine de Blanquefort : Ford lance un ultimatum

    Lire

    Le constructeur automobile Ford a demandé ce mardi 13 novembre à la société belge Punch Powerglide, potentiel repreneur de l'usine de Blanquefort menacée de fermeture, de proposer une "offre révisée" d'ici le 23 novembre. Face au soutien du gouvernement en faveur du plan de reprise, Ford persiste en déclarant "ne pas croire que les plans de l’acquéreur potentiel offrent le niveau de sécurité et protection, ni ne limitent le risque de possibles pertes d’emploi futures, que nous souhaitons fournir aux salariés". Un nouveau comité d'entreprise est prévu le 28 novembre.

  • 14/11/18 | Portes ouvertes Madiran et Pacherenc du Vic Bilh

    Lire

    Les 17 et 18 novembre prochains les vignerons des appellations Madiran et Pacherenc du Vic Bilh ouvrent leurs portes ! Durant tout le week-end, du samedi 9h au dimanche en fin de journée, soirée du samedi comprise, 32 propriétés et caves coopératives accueillent les amateurs de vins et curieux de tous âges pour de nombreuses animations et activités : visites et dégustations bien sûr, marchés de producteurs et restauration, mais aussi concerts, escape game, randonnées, soirée guinguette, jeux pour les enfants, expositions... Plus d'infos : Maison des vins de Madiran

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Economie | Un numéro vert pour les artisans girondins

11/07/2018 | Depuis le 25 juin dernier, une nouvelle ligne gratuite dédiée aux professionnels "dans le besoin" a été lancée par la Chambre des Métiers et de l'Artisanat de Gironde.

Chambre Métiers Artisanat

Un numéro vert pour anticiper les problèmes rencontrés par les artisans dans l'exercice de leur profession, c'est la dernière opération lancée par la Chambre des Métiers et de l'Artisanat de la Gironde depuis le 25 juin pour tenter de faire de la prévention et éviter le dépôt de bilan après une période économique particulièrement compliquée pour le secteur depuis 2008. Au moment où l'Inspection générale des Finances préconise 400 millions d'euros d'économies sur les Chambres de Commerce et d'Artisanat, l'initiative ressemblerait presque à un acte de résistance... Si vous n'êtes pas artisan, on vous dit pourquoi. Si vous l'êtes, on vous dit comment ça marche.

Numéro vert

C'est un baromètre ARTI Santé BTP (2017) qui le révèle : 39% des artisans du secteur interrogés se déclarent en mauvaise santé et 37% déclarent avoir été victimes ou proches d'un burn-out. Après la crise qui a frappé le secteur entre 2008 et 2016 et malgré une embellie de l'activité économique des artisans au second semestre 2017, ces chiffres restent tout de même relativement alarmants. Les raisons peuvent cependant être multiples : les difficultés financières sonnent comme l'un des principaux arguments, mais les problèmes administratifs ou internes peuvent aussi être un facteur de "risque". Depuis le 25 juin dernier, la Chambre des Métiers et de l'Artisanat de Gironde a mis en place deux nouveaux dispositifs de prévention pour tenter de les éviter. Le premier, et sans doute le plus important, est un numéro vert (0 805 950 006) pour orienter les artisans en cas de difficultés.

Prévention

Concrètement, ces appels sont gérés par une agence extérieure qui fait remonter à la vingtaine d'agents de la CMA33 les cas nécessitant un suivi sous 24h au travers de ce dispositif téléphonique accessible de 8h à 20h. La CMA a aussi mis en place un autodiagnostic en ligne : le professionnel y rentre ses coordonnées (nom, mail, nom de la société, numéro SIRET et téléphone) et répond à une série de questions binaires sur "l'environnement" de son entreprise, l'état de son activité commerciale et des "éléments financiers". Le but est là aussi, de pouvoir prendre en charge rapidement les cas les plus complexes : "si on a plus de cinq "oui", c'est que la situation est quand même urgente. S'il y en a moins, on laisse la possibilité à la personne qui a répondu au questionnaire de nous recontacter", commente Carole Ponard, l'une des conseillères de l'antenne girondine. "Notre but", ajoute Béatrice Secondy, en charge du développement économique à la CMA33, "c'est de démultiplier les canaux pour que les artisans rentrent en contact avec nous et puissent rompre leur isolement. Il faut donc multiplier les façons de rentrer en contact avec eux, pour que ce soit facile".

Même si pour l'instant il est encore tôt pour savoir combien, sur les 36 000 entreprises artisanales girondines, sont en difficulté et ont osé composé le numéro ou remplir le questionnaire. Mais l'idée est évidemment d'en faire bénéficier le plus grand nombre possible, avec des mesures adaptées aux besoins spécifiques : accompagnement individuel, formation, mise en relations avec des partenaires (avocats, huissiers ou associations). Et le dispositif, s'il est pour l'instant uniquement actif en Gironde, pourrait voir le jour dans d'autres départements de la Nouvelle-Aquitaine. "En tout cas, si un artisan hors Gironde appelle ce numéro, on rentrera de toute façon en contact avec les autres CMA", confie Nathalie Laporte, Présidente de la CMA33.

Soft Power

La CMA de Gironde semble en tout cas bien décidée à renforcer son accompagnement, dans un contexte politique plutôt tendu. En effet, un dernier rapport de l'inspection générale des Finances proposait déjà, en mars, "a minima un recentrage des missions financées par la taxe pour frais de chambres (TFC) sur l'appui aux entreprises et la représentation, conjugué à des mesures de rationalisation". La volonté clairement affichée des auteurs du rapport d'aller à l'économie (58 millions pour les CMA, 320 millions pour les CCI) a récemment poussé la Chambre de Commerce et d'Industrie de Bordeaux à manifester une opposition claire.

La CMA de Gironde, elle a visiblement choisi l'action : en plus du fameux numéro vert "SOS prévention pour les artisans" (qui s'axe clairement, d'ailleurs, sur le volet "appui aux entreprises" prôné par les auteurs du rapport national), elle met en place des itinéraires d'artisans (L'itinéraire des Artisans Gourmands" et des "Artisans du Patrimoine et des Métires d'Art") pour faire découvrir une soixantaine de professionnels qui ouvrent leurs portes toute l'année, même l'été. En septembre, la CMA33 mettra sur les routes de Gironde un "bus de l'artisanat", à raison de douze jours par mois : vous les trouverez près des mairies mais aussi dans les collèges (une opération qui a bénéficié d'un financement FSE) pour sensibiliser autour de l'apprentissage, au moment où un projet de loi est actuellement en discussion au Sénat. Chacun sa stratégie, donc, mais celle de la CMA est clairement d'être force de proposition. Outre-Atlantique, on appelle ça le "soft power"....

Romain Béteille
Par Romain Béteille

Crédit Photo : CMA

Partager sur Facebook
Vu par vous
3865
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Economie
Economie
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 17 + 17 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Professionnels des contenus ! J'aime aqui, je le soutiens !