Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

15/08/18 : Charente: 6 communes viennent d'être reconnues en état de catastrophe naturelle, suite à des mouvements de terrains liés à la sécheresse, survenue entre janvier et juin 2017. Il s'agit de Balzac, Chalais, La Couronne, Fouquebrune, Linars et Nabinaud.

06/08/18 : Dominique Laurent, sous préfète de Bergerac depuis quatre ans, vient d'être nommée à ce même poste à Guingamp (22). Stéphanie Monteuil, sous préfète de Saint-Jean-d'Angely (17) lui succède et prendra ses fonctions le 27 août.

06/08/18 : Jean-Philippe Dargent vient d'être nommé sous-préêfet de Lesparre-Médoc en remplacement de Claude Gobin. Il est actuellement directeur à la citoyenneté, de la légalité et du développement territorial à la préfecture des Pyrénées-Atlantiques.

04/08/18 : Le meeting aérien de Belvès(24), le 15 août, est maintenu. L’Aéroclub Belvès Périgord a pris la décision de ne pas annuler la manifestation, suite au décès de son président. Lundi Alain Valleron a trouvé la mort dans le crash du Cessna qu’il pilotait.

03/08/18 : Jean-Philippe DARGENT nommé le 31 juillet sous-préfet de Lesparre-Médoc prendra ses fonctions le 3 septembre. Il était directeur de la citoyenneté, de la légalité et du développement territorial à la préfecture des Pyrénées-Atlantiques (64)

03/08/18 : Renforcement des mesures de limitation de prélèvements d’eau dans le 47 sur les cours d’eau non réalimentés. Ces restrictions impactent environ 2% de la surface agricole irriguée, 95% des surfaces irriguées bénéficiant de ressources en eau sécurisées

- Publicité -
S’abonner ici !
- Publicité -
  • 19/08/18 | La mobilité durable s'expose à Irun

    Lire

    Le Parc d’Expositions Ficoba à Irun, au Cœur de l’Eurorégion Euskadi-Navarre-Aquitaine, accueillera les 27 et 28 novembre le salon Go Mobility, la 1ère exposition industrielle du Sud de l’Europe sur la mobilité durable. Point de rencontre des professionnels, des territoires et des entreprises consacrées au secteur de la mobilité durable et au stockage d’énergie, il vise à encourager les échanges à forte valeur ajoutée et favoriser les projets innovants et la transformation industrielle du territoire. Au menu : une zone d’exposition, des conférences et tables rondes et une zone de test.l*

  • 18/08/18 | Jürgen Essel en concert à La Réole

    Lire

    Privilège pour La Réole qui accueille le 26 août à 16h l'organiste allemand de renommée internationale Jürgen Essel en résidence dans le Réolais. Accueilli par les Amis de l’Orgue de La Réole l'organiste donnera un concert exceptionnel. Jürgen Essel est organiste, compositeur et enseignant à la prestigieuse école de Stuttgart. Interprète et improvisateur son répertoire s’étend de la musique ancienne jusqu’à la création de musique contemporaine. A son actif vingt enregistrements sur CD et des productions conjointes avec de grandes chaînes de radio (Entrée:libre participation) www.orgueslareole.com

  • 18/08/18 | Charente-Maritime : 7 communes reconnues en état de catastrophe naturelle

    Lire

    Suite aux fortes pluies du premier semestre 2018, l'Etat a reconnu 7 communes sinistrées en état de catastrophe naturelle - pour inondations et coulées de boues - publié au Journal Officiel du 15 août 2018 : Fléac-sur-Seugne, Pons, Bazauges, Chaillevette, Champagne, Léoville, Saint-Seurin-de-Palenne. Les sinistrés disposent d’un délai de 10 jours, à compter du 15 août 2018, date de publication de l’arrêté, pour déposer un état estimatif de leurs pertes auprès de leur compagnie d’assurance.

  • 16/08/18 | Charente : le festival de Confolens fête ses 60 ans

    Lire

    Le festival de danses folkloriques du monde de Confolens attire chaque année 100 000 visiteurs. Débutée le 13 aout, cette 60e édition se déroule jusqu'au 19 inclus, avec de nombreux spectacles costumés mais aussi des ateliers de danse ouvert au public. Parmi les pays les plus représentés cette année : la République Dominicaine, le Brésil, le Pérou, la Bolivie, la Moldavie et le Botswana. Onze groupes de nationalités différentes se produiront le dimanche soir pour la soirée de clôture.

  • 15/08/18 | Corrèze: l'agriculture au rdv du numérique

    Lire

    Le 25 août, lors de la 50e édition du Festival de l'élevage de Brive, la Chambre d'agriculture de la Corrèze lance un vaste plan de développement des usages numériques agricoles: AgriNumérik 19. Son objectif: mettre à disposition de tous les agriculteurs volontaires du territoire un smartphone avec des applications et services associés. Une initiative d'ampleur unique en France, sous le regard bienveillant d'Hervé Pillaud, membre du Conseil national du numérique et VP de la Chambre d’agriculture des Pays de la Loire, invité de ce lancement.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Economie | Un réseau d'Ambassadeurs pour l'amour du Béarn... et son attractivité

12/06/2018 | La CCI Pau Pyrénées et l'AADT (Agence d'attractivité et de développement Touristique Béarn Pyrénées), partenaires pour travailler à l'attractivité touristique et économique du Béarn.

Jacques Pédehontaa, Jean-Jacques Lasserre, Didier Laporte

C'est avec la bénédiction du Président du département des Pyrénées-Atlantiques Jean-Jacques Lasserre que Didier Laporte, Président de la CCI Pau Pyrénées, et Jacques Pédehontaa, président de l'AADT ont engagé leur structure dans un travail commun pour valoriser le potentiel touristique et économique du Béarn. Une convention en 5 axes qui pour sa première année de mise en œuvre représente un financement total de 60 000 € pour les structures (50% chacune). Parmi les axes particulièrement mis en avant par les trois présidents, le lancement d'un réseau des Ambassadeurs du Béarn Pyrénées dont la vocation, site internet à l'appui, est de faire rayonner le territoire béarnais dans le monde.

« Le constat en a déjà été fait : nous avons un territoire béni des dieux, mais qui souffre d'un déficit d'image », rappelle Didier Laporte, Président de la CCI Pau Pyrénées, dont la chambre consulaire ne boude pourtant pas ses efforts en la matière. Et pour cause, correspondant local de Invest in Nouvelle-Aquitaine, structure elle-même correspondant de Business France, la cellule Invest in Pau Pyrénées est « un point d'entrée sur le territoire du Béarn pour les investisseurs internationaux, tant pour vendre le Béarn que pour faciliter les implantations. En 2017 sur 26 porteurs de projets accueillis, nous avons permis 13 implantations. C'est un bon taux de réussite pour ce type d'exercice », assure-t-il. Une démarche à laquelle s'ajoute « des contractualisations avec l'agence régionale ADI , et les 8 EPCI de Béarn avec lesquelles, avec l'aide d'un cabinet conseil, nous mettons en place des des actions prioritaires pour développer l'attractivité du territoire », poursuit-il. Une démarche partenariale qui se poursuit donc à travers la convention signée ce lundi avec le Conseil général et son bras armé en matière de tourisme l'AADT.

"Jouer groupés"
« C'est un moment important qui démontre notre volonté de jouer groupés autour de cette question de l'attractivité de notre territoire, tant touristique qu'économique », insiste pour sa part Jacques Pédéhontaa dont l'AADT s'est elle aussi notamment équipée d'un observatoire des données touristiques au services des filières et des destinations. C'est donc autour de l'observation et de la veille stratégique par la mise en commun des moyens et compétences que repose le premier axe de cette convention. Le deuxième axe vise à la mutualisation de la prospection pour permettre de renforcer l'offre touristique par l'accueil de nouvelles entreprises et offres complémentaires. Le tout, et c'est le troisième axe en permettant une plus grande fluidité de parcours aux entreprises ou porteurs de projet touristique souhaitant s'installer en territoire Béarn Pyrénées. « Nous voulons nous poser comme un guichet unique et ne plus se renvoyer la balle les uns aux autres, au risque de décourager le porteurs de projet. »
Si le 4ème axe de cette convention renvoie aux Village béarnais permettant de valoriser des entrepreneurs du territoire tout au long des étapes du Tour de France, dont ce sera la 3ème édition cette année, le dernier point de la convention concerne plus particulièrement la nouvelle opération des « Ambassadeurs béarnais », longuement évoqué par le Président de l'Agence.

Béarnais d'aujourd'hui, d'hier et de demain
« Là encore le but est de renforcer l'attractivité du territoire par la création d'un réseau d'ambassadeur béarnais, de cœur, ou de sang ; Bref toute personne souhaitant promouvoir le Béarn, sonidentité ses atouts, ses potentiels. », explique-t-il. Une communauté dont les membres peuvent être ou non résident du territoire. Si le « recrutement « est en cours autour de personnalités au large réseau et au carnet d'adresses bien rempli, telle Pierre Nerguararian, personnalité forte du monde économique et industriel en Béarn, Monique Delamare, ancienne Directrice générale de TIGF, ou encore Jean Lacoste, Adjoint à la culture de la Ville de Pau, le réseau est ouvert à quiconque souhaite participer au rayonnement du béarn invite Jacques Pédéhontaa. Pour l'heure l'initittiave semble créée l'engouement. Si les choses démarrent tout juste (le site officiel des ambassadeurs du Béarn devrait être lancé le 1er juillet prochain) Pierre Nerguararian, assure pour sa part que le cap des 1000 ambassadeurs sera rapidement franchi.
L'idée ici est aussi de conforter les liens entre Béarnais d'aujourd'hui, d'hier et de demain, les nouveaux ou ceux qui voudraient y revenir, que le Béarn soit leur terre ou celle de leurs ancêtres... En d'autres termes valoriser et promouvoir un état d'esprit « d'ouverture, de partage et convivialité », repris dans une Charte que tout nouvel Ambassadeur se devra de signer. « Et bien sûr le réseau des 16 000 entreprises qui s'ouvrent à nous grâce au partenariat que nous signons avec la CCI sera mobilisé pour vendre au niveau national et international le territoire béarnais dans le cadre de leurs activités ». Un réseau des Ambassadeurs disséminé aux quatre coins du monde, qu'il conviendra d'animer à travers des outils de communication (news letters, suite internet), ainsi que la mise à disposition d'outils de promotion. Seront aussi bien sûr au programme dès cette année, l'organisation d'actions de promotion avec et pour les ambassadeurs. Le Bon Roi Henri IV se sentira ainsi sans doute un peu moins seul dans cette lourde tâche...

Solène Méric
Par Solène Méric

Crédit Photo : Aqui.fr

Partager sur Facebook
Vu par vous
3559
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Economie
Economie
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 21 + 14 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Des experts pour vous former ! J'aime aqui, je le soutiens !