Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

Le Fil d'Aqui

14/06/19 : La Rochelle : Le Muséum d’Histoire Naturelle s’est vu décerné le Trophée Môm’Art 2018 aujourd'hui. L’association Môm’Art récompense chaque année une institution culturelle qui a signé sa Charte de démarche d’accueil des familles et des enfants.

14/06/19 : Dans son édition du 12/06 consacré à l’attractivité des villes, Le Point classe La Rochelle première des villes de 80 à 250 000 habitants. 1re sur la création d’emplois, elle se place 5e sur la masse salariale et 4e sur l’implantation d’entreprises.

14/06/19 : Invité de l'émission "Vendredi Politique" sur France Bleu Gironde, Alain Anziani, maire de Mérignac, a annoncé qu'il se représentait lors des prochaines municipales.

14/06/19 : La secrétaire d’État chargée de l'égalité entre hommes et femmes Marlène Schiappa qui devait participer à une table ronde organisée à la CCI de Bayonne dans le cadre d'une journée "Forum Solutions égalité.e.s" a annulé sa participation.

14/06/19 : Le temps d’une matinée, LPO Aquitaine invite petits et grands à découvrir les abeilles sauvages et les papillons si primordiaux dans notre écosystème. Dimanche 16 juin à 10h - Domaine de Certes et Graveyron à Audenge. Inscription: lucie.fuentes@lpo.fr

14/06/19 : Samedi 15 juin, de 18h à minuit, place St Michel, le Réseau Education Sans frontières propose son rendez vous annuel : la fête de la solidarité. Parrainages républicains, restauration avec des plats du monde et bal folk gratuit!+ d'info

13/06/19 : Charente : La 12e édition du Film Francophone d'Angoulême se déroulera du mardi 20 au dimanche 25 août. Cette année, le festival rendra hommage au cinéma luxembourgeois. Au programme : Un focus sur le réalisateur franco-marocain Nabil Ayouch.

12/06/19 : L'échangeur 4 (Bdx-Labarde) de la Rocade A630 sera fermé dans le sens in le 14 juin à partir de 21h jusqu'au 15 juin 10h, puis dans le sens ex à partir de 22h jusqu'au 17 juin 6h. Entre ces dates la circulation sera réduite sur une seule voie.

06/06/19 : En Lot-et-Garonne, les 2,7 M€ de crédits d’Etat nécessaires pour engager les acquisitions foncières et les premiers travaux de la section Monbalen-La Croix blanche de la RN21 n’ont pas été accordés au préfet de région.

06/06/19 : Le 23 juin, la Traversée de Bordeaux à la Nage revient! Organisée par la section natation du club omnisports des Girondins de Bordeaux, la course a une visée sportive et écologique. Inscriptions ouvertes jusqu'au 21 juin.

02/06/19 : Du 24 au 26 septembre, le Parc des Expos de Bordeaux accueille pour sa 1ère édition, ALINA, le salon professionnel de l’industrie agroalimentaire en NA et ses exposants, fabricants et distributeurs de produits pour l’industrie agroalimentaire.




- Publicité -
  • 15/06/19 | L'empreinte écologique du numérique : on en parle?

    Lire

    Les usages numériques seraient responsables au niveau mondial de 6% des émissions de gaz à effet de serre et consommerait 10% de l’électricité. La question de son impact environnemental commence à se poser au-delà des labos. La Rochelle se saisit du débat en donnant une conférence grand public sur un ton décalée, "Numérique = responsable?", mardi à 18h30 à la Maison de l’étudiant, animée par le chercheur Vincent Courboulay, et Mathieu Dumery alias Professeur Feuillage sur Youtube. Entrée libre.

  • 15/06/19 | Violences faites aux femmes: 1ère Nuit des relais à Bordeaux

    Lire

    La Fondation des Femmes organise depuis 3 ans une grande course solidaire, la Nuit des Relais, afin de collecter des fonds pour soutenir les femmes victimes de violences et sensibiliser au sujet des droits des femmes. La 1ère édition Bordelaise de cette course se déroulera le 4 juillet à Darwin. Seul critère à respecter : les équipes devront collecter 500€ (reversés des associations de lutte contre les violences faites aux femmes) sur une page de collecte dédiée. Infos et inscriptions (jusqu'au 24 juin) : www.nuitdesrelais.org

  • 14/06/19 | Ostréiculture: retour à la normale sur le banc d'Arguin

    Lire

    Les résultats des analyses effectuées cette semaine par le réseau de surveillance de l’IFREMER ont révélé que le taux de présence des bactéries Escherichia coli dans les huîtres en provenance du banc d’Arguin était inférieur au seuil de sécurité sanitaire en vigueur. Les mesures d'interdiction concernant l’ensemble des coquillages en provenance des zones de production du bassin d’Arguin sont donc levées, annonce la préfecture de Gironde.

  • 14/06/19 | Carcans accueille la 12ème Journée Sport Nature

    Lire

    Le Comité Départemental du Sport Adapté, le Carcans Océan Surf Club, Windygliss, Prépa Sports et le CRPS de la Tour de Gassies organisent la 12ème Journée Sport Nature les 18 et 19 juin à la Maison de la glisse à Carcans Océan. Elle permet à près de 100 jeunes et adultes déficients intellectuels ou souffrant de maladies mentales, de passer une journée sur la plage pour découvrir différentes activités sportives de plein air (surf, tir à l'arc, beach volley, etc) ainsi que des Activités Motrices, adaptées aux capacités de chacun.

  • 14/06/19 | « Renversant » à voir jusqu’au 30 juin à la Cité du Vin

    Lire

    Plus que deux semaines pour venir admirer l’exposition temporaire « Renversant » à la Cité du Vin à Bordeaux où des designers ont eu carte blanche pour travailler le verre et, ainsi, laisser naître un objet. Dans le même temps, tous les samedis un atelier dégustation baptisé « Naturellement ! » est organisé afin d’expérimenter un nouveau rituel de dégustation avec la création de Matali Crasset « Vino Sospeso », pour l’exposition.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture
Joël Aubert - Rédacteur en chef - Aqui.fr

L'Edito

Il est là, il arrive des USA le journalisme enfin impartial: merci l'Intelligence Artificielle ..

N'en déplaise à Cédric Villani je ne suis pas le chantre de l'Intelligence Artificielle, cette fameuse IA qu'on nous promet ou plutôt qui a déjà investi plein de champs de notre vie de plus en plus digitalisée... C'est pourquoi en ces jours d'août, propices à l'enfermement choisi, à l'abri des murs épais de nos vieilles maisons en pierre de taille, j'ai ouvert entre curiosité et circonspection la dernière livraison ( printemps-été 2018) de "méta-média" que l'ami Eric Scherer, directeur de l'innovation de la Prospective et du MédiaLab à France Télévisions publie, à la fois avec une acuité universelle et l'esprit critique du journaliste qui en a vu beaucoup. Or, quand j'ai vu le titre de la revue, "Vite, remettre de l'humain dans la tech!", je l'ai ouverte avec l'empressement de ceux qui ne se lèvent pas, chaque matin, en programment leur séance de "binge watching" dans la journée qui commence...

Eric Scherer, dans l'introduction à toute une série de contributions dont beaucoup très "technos" mais pas trop longues (!) l'avoue: " Vingt ou trente années de domination technologique ne se corrigent pas dans l'instant. La nouvelle trajectoire va être lente à trouver. Le rythme de l'évolution humaine ( biologique, culturelle, sociologique ) est bien moins rapide que celui de la technologie, sans cesse en renouvellement. Et l'éthique et la morale ne sont pas facilement informatisables. Reconfigurer internet tout en travaillant sur les humanités, c'est se confronter à l'inspiration créatrice, l'imagination, le grain de folie, la vulnérabilité, l'imparfait face au numérique froid. Faire en sorte aussi que les machines suscitent de nouvelles couches de créativité humaine sans la remplacer. Et Scherer d'ajouter ces recommandations qui doivent, à mon sens, être au coeur de notre réflexion sur cette démocratie que nous chérissons mais que d'aucuns, d'ailleurs de plus en plus nombreux, disent condamnée quand ils ne s'en réjouissent pas.: " Former et développer l'esprit critique, sauvegarder notre espace mental et notre conscience, inventer de nouvelles formes de sociabilité en dehors d'Insta ou de Snap, tout en protégeant notre condition humaine partagée, notre dignité, notamment celle des plus faibles. Car, si elles sont entamées, il sera plus difficile de résister aux totalitarismes, voire aux alliances de circonstances entre géants monopolistiques et régimes autocratiques".

Réconforté par ces mises en garde qui renvoient au rôle central de l'éducation, de l'école, mais aussi aux obligations professionnelles du journaliste, au souci de l'éthique qui doit être le sien, je me suis précipité dans la lecture de l'article que Barbara Chazelle du Média Lab de France Télévisions consacre à "Knowhere", "le site d'infos " made in USA " qui promet un journalisme impartial"..  Et l'auteur de rappeler que le baromètre de La Croix, de janvier 2018, affirmait que seuls 2% des Français souhaitent un journalisme affirmant un choix partisan. Vite ! l'IA va nous apporter la solution. En tout cas Knowhere va beaucoup plus loin que certaines rédactions qui, chez nous, ont recours à l'intelligence artificielle pour gérer les résultats sportifs ou boursiers.

Le journalisme, façon Knowhere, se donne tous les aspects d'une démarche sérieuse sinon pluraliste: certes le choix des sujets via la toile doit intéresser le plus grand nombre; la sélection faite l'Intelligence Artificielle parcourt plus d'un millier de sources différentes et crée une base de données du sujet choisi en s'assurant, plutôt, que d'autres médias l'aient déjà traité. Des grands de préférence façon New York Times. Les déclarations faites sur les réseaux sociaux ne sont pas prises en considération. Vient le moment de rédaction automatique de l'article.. Précision importante "sans biais humains" : une affaire règlée entre une et quinze minutes avant relecture par deux éditeurs et publication par l'éditeur en chef. Cerise sur le gâteau: L'IA va jusqu'à proposer trois perspectives - "gauche, droite, impartial" - pour les articles politiques et pour les sujets controversés et un titre, " positif, négatif ou impartial. Le meilleur des mondes journalistiques, sans journaliste en quelque sorte! Finie l'abominable subjectivité de celui-ci! L'objectivité qui lui est si souvent reprochée sortira de l'Intelligence Artificilelle.
Il serait temps alors de se préparer à nous éloigner des faits et des êtres, de renoncer à ce que nous avons appris et enseigné: l'importance de la rencontre, le propos recueilli et incarné, l'humanité riche et diverse, magnifique et décevante; il serait temps d'oublier qu'il n'est de respect du lecteur que dans le souci du pluralisme et des choix assumés... Allez! Ce n'est pas encore le cas et il y a tant de belles rencontres à faire...

 

Joël Aubert

Partager sur Facebook
Vu par vous
3392
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Edito
Edito
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 18 + 12 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires