Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

14/11/19 : Charente-Maritime : Les services de l'État et 15 communes du littoral s’entraîneront dans le cadre d’un exercice départemental ORSEC au risque submersion marine les 27 et 28 novembre 2019.

14/11/19 : Niort : L'Acclameur reçoit le salon de l'enseignement supérieur samedi 16 novembre. Au programme : présentation de nombreuses formations pour des métiers d'avenir en lien avec le tissu économique local. Entrée libre.

13/11/19 : Charente-Maritime : selon le journal officiel du 7/11, le nouveau préfet Nicolas Basselier, ex préfet de l'Aisne, prendra ses fonctions le 25/11. Il succède à F.Rigoulet-Roze, devenu directeur de cabinet du ministre de la Cohésion des territoires.

13/11/19 : Niort : le festival des films sur smartphone Takavoir lance un appel à candidature pour sa prochaine édition, qui se tiendra les 27 et 28 mars 2020. Les candidats doivent livrer leur film de 3 min max avant le 16 février prochain sur takavoir.fr

13/11/19 : Niort : 32 entreprises ont participé en septembre dernier au Challenge de la mobilité, soit 713 salariés du territoire. 44% ont opté pour le vélo, 12% le bus, 15% le covoiturage, 8% la marche, 8% le train. La remise des prix s'est tenue hier soir.

13/11/19 : Deux-Sèvres : Le salon des professionnels de la filière caprine Caprinov' dont la dernière édition s'est tenue en novembre 2018, reviendra du 25 et 26 novembre 2020 au parc des Expositions de Niort.

13/11/19 : Après plusieurs passages au Festival Musicalarue, Miossec revient à Luxey (40) dans le cadre intimiste de la salle de spectacles “Les Cigales“, samedi 30 novembre à 20h30. Le Brestois viendra présenter son onzième opus "Les Rescapés".

12/11/19 : Les gendarmes et la Guardia civil sont arrivés en nombre au péage de Biriatou en raison de l'opération escargot lancée par Tsunami Democra-tic, le mouvement indépendantiste catalan, relayé localement par Bizi! et Aitzina bloquant la frontière à 18h30

12/11/19 : Charente : un groupe d’étudiants en BTS SAM de CCI Charente Formation, mène un projet sur la gestion citoyenne des déchets depuis 1 an et organisent une journée environnementale ce mercredi A 15h30 au Campus CCI, à l'ex CIFOP de L’Isle d’Espagnac.

08/11/19 : La liquidation judiciaire de la SNEM, société éditrice du quotidien l'Echo, diffusé sur 5 départements, a été confirmée cet vendredi par le Tribunal de commerce de Limoges. Les 42 salariés du journal recevront prochainement leur lettre de licenciement.

08/11/19 : Le ministre de l'Agriculture et de l'Alimentation Didier Guillaume se rendra ce samedi au salon de l'agriculture basque, Lurrama qui a ouvert ses portes ce matin. Il y rencontrera ses organisateurs et I. Berhocoirigoin, le président? et les exposants

08/11/19 : Dordogne : Dans le cadre du Grenelle des violences conjugales, la préfecture propose le jeudi 14 novembre, à 17 h h à la mairie de Montrem, une rencontre ouverte à tous sur le thème de la prise en charge des violences conjugales en milieu rural.

- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 14/11/19 | Municipales : Michel Moyrand, l'ancien maire de Périgueux annonce sa candidature

    Lire

    L'ancien maire de Périgueux Michel Moyrand (2008-2014), vient de l'annoncer via les réseaux sociaux, il sera candidat aux municipales de mars, ce qui devrait porter à 9 le nombre de listes en lice sur Périgueux. Il justifie sa décision, de "ne plus voir une ville en déclin" avec des difficultés de circulation, des commerces qui ferment." Michel Moyrand souhaite construire une liste en dehors de tout parti politique. Le Comité Rénovons Périgueux a conclu un accord avec le groupe Périgueux et pourquoi pas ? animé par Thomas Sarlat.

  • 14/11/19 | Un foyer d'anémie infectieuse équine en Dordogne

    Lire

    Le Laboratoire National de Référence vient de confirmer que deux équins détenus par un centre équestre près du Bugue étaient atteints d’Anémie Infectieuse Equine (AIE). Le centre équestre fait l’objet d’un arrêté préfectoral de déclaration d’infection. Aucun équidé ne doit entrer, ni quitter cet établissement durant une période de 3 mois. Les animaux séropositifs sont euthanasiés et le détenteur est indemnisé par l’État. A ce jour, 6 animaux ont ainsi été euthanasiés sur un total de 17 détenus par le centre

  • 14/11/19 | Grand Poitiers inaugure le bassin nordique de la Ganterie

    Lire

    Ce samedi 16 novembre, les Poitevins vont pouvoir découvrir le nouveau bassin nordique de la piscine de la Ganterie. Toute la journée, l'accès sera gratuit. De nombreuses animations vont être proposées. Le matin, des jeux sur structures gonflables et des baptêmes de plongée. L'après-midi, des démonstrations de natation synchronisée, de sauvetage, de natation, de nages avec palmes + apnées. Le bassin sera ouvert au public jusqu'à 18h. Histoire de plonger dans le grand bain, en plein air !

  • 14/11/19 | Mois de l'Enfance en Gironde

    Lire

    Dans le cadre du "Mois de l'enfance" en novembre, le Département de la Gironde organise plusieurs temps forts destinés au grand public et aux professionnels notamment une conférence autour de "L’enfant à l’épreuve des violences conjugales", le mardi 19 novembre, immeuble Gironde à Bordeaux. Il sera question de comprendre les impacts et d'identifier les bonnes pratiques d’intervention médicale, sociale et juridique. Parmi les intervenants : Edouard Durand, magistrat et Karen Sadlier, docteure en psychologie.

  • 13/11/19 | Keolis Bordeaux a un nouveau Directeur général

    Lire

    Eric Moinier a été nommé le 1er novembre Directeur Général de Kéolis Bordeaux. Il succède à Hervé Lefèvre qui a rejoint la SNCF, en vue de sa nomination au poste de directeur régional Nouvelle-Aquitaine à compter de janvier 2020. Agé de 46 ans, Eric Moinier, était depuis 2016, Directeur Général de la filière indienne de Kéolis en charge du lancement puis de l’exploitation du nouveau réseau de métro automatique. A Bordeaux, il aura pour mission de diriger l’exploitation du réseau TBM.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Environnement | Chimie verte : recherches communes entre Poitiers et Shanghaï

15/05/2019 | Le laboratoire IC2MP de l’Université de Poitiers et une antenne mixte privé/public du CNRS à Shanghaï ont signé une convention de partenariat le 13 mai à La Rochelle

Les deux laboratoires ont signé leur partenariat le 13 mai à l'espace Encan de La Rochelle à l'occasion d'un congrès mondial sur la chimie verte

L’Institut de chimie des milieux et matériaux de l’Université de Poitiers (IC2MP) est devenu officiellement ce lundi le laboratoire miroir de son homologue du CNRS à Shanghaï, l’Eco-Efficient Products and processes laboratory (E2P2L). Miroir ? L’objectif n’est pas de devenir le reflet l’une de l’autre, mais plutôt de travailler en complémentarité dans le domaine de la chimie verte. D’un côté, le site de Poitiers est spécialisé dans la catalyse, de l’autre, le site de Shanghaï est spécialisé dans les tensioactifs et les polymères biosourcés.

Depuis la création de l’E2P2L en 2011, les deux laboratoires s’échangent ponctuellement des données. Ensemble, ils ont réussi à valoriser une molécule issue des déchets de bois. « On a abouti à un composé qui va permettre de créer de nouveaux polymères, qui vont pouvoir remplacer des molécules biosourcées comme le pétrole », explique Stéphane Streiff, le directeur du laboratoire E2P2L (Poitiers). Ensemble, les deux équipes vont pouvoir continuer leurs études sur ce thème, et de manière plus générale, poursuivre en commun des recherches pour mettre au point des procédés chimiques respectueux de l’environnement, comme des solvants pour la cosmétique ou des polymères biodégradables. « Cette convention de partenariat sur cinq ans va permettre une complémentarité des connaissances, des ressources humaines – puisque nous allons pouvoir postuler à des appels à recherches au niveau européens et prendre des thésards, mais ça va aussi permettre une complémentarité sur les techniques, les outils et les procédés », poursuit Yannick Pouilloux, le directeur du laboratoire IC2M.

Un partenariat privé/public

Le site de Shanghaï possède notamment des équipements que le laboratoire de Poitiers n’a pas. Et pour cause : l’E2P2L est abrité sur le site chinois de l’entreprise chimique Solvay. Ce laboratoire a été co-fondé en 2011 par le CNRS et l’entreprise dans le but d’avancer main dans la main pour faire évoluer la recherche expérimentale.  Par cette nouvelle convention, Poitiers va indirectement profiter des atouts du site de Shanghaï. « Pour la recherche, le fait d’avoir un partenaire privé permet d’aller plus vite dans les étapes pour la mise en application concrète de ce que nous trouvons », explique Thomas Rogaume, le vice président en charge de l’innovation à l’université de Poitiers, « la recherche doit permettre le progrès de la société. Or il n’y a pas de recherche appliquée sans recherche fondamentale et inversement ». Autre avantage à ce partenariat public/privé : « Les appels à projets de recherches, en particulier au niveau européen, demande de plus en plus souvent un partenariat avec des industries, avec parfois une exigence d’application concrète à la fin. Nous serons plus fort ensemble pour aller décrocher ces financements », explique le directeur du laboratoire poitevin Yannick Pouilloux, qui y voit également un avantage pour ses étudiants : «Premièrement, cela va nous permettre de prendre plus de thésards, et donc de former plus de chercheurs. Deuxièmement, l’université n’a pas la capacité d’embaucher tous ses doctorants à la fin de leurs études. L’industrie est à la fois pourvoyeuse d’emploi et à l’avant poste de ce qui pourrait se faire demain en matière d’innovation… » Si Solvay permet au CNRS de bénéficier gracieusement de ses locaux de Shanghaï, elle co-finance également certains thésards, dont les deux parties choisissent ensemble les candidats.

Apporter de nouveaux défis

A ceux qui verraient une intrusion du privé dans des recherches financées par le public, dans un but de profit, la directrice adjointe scientifique du CNRS Claire-Marie Pradier répond : « Au CNRS, on fait la distinction entre la prestation et la recherche. Le programme de recherches est défini ensemble. De la gouvernance des recherches à l’usage des résultats, tout est très encadré par un accord mis en place en amont. Solvay n’est d’ailleurs pas la seule entreprise avec laquelle travaille le CNRS. Nous avons actuellement 7 partenaires industriels, sur les 44 sites CNRS dédiés à la chimie ».  « Par ailleurs, le CNRS est là pour nous amener des nouvelles idées ou thématiques de recherches auxquelles en tant qu’industriels nous n’aurions pas forcement pensé. Et nous, nous leur apportons nos défis », poursuit Patrick Maestro, directeur de la recherche et de l’innovation chez Solvay, « Les chercheurs qui publient avec nous travaillent sur des sujets sur lesquels ils n’auraient jamais travaillé sans nous. L’idée, c’est que tout le monde y gagne ».

Anne-Lise Durif
Par Anne-Lise Durif

Crédit Photo : Anne-Lise Durif

Partager sur Facebook
Vu par vous
3986
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Environnement
Environnement
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 17 + 17 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Affichez Vous chez Nous ! J'aime aqui, je le soutiens !
Les 8 326 panneaux photovoltaïques de la centrale de la Massonne à Châtellerault sont particuliers. Ils pivotent en fonction du parcours du soleil. Environnement | 12/11/2019

Grand Châtellerault : la centrale photovoltaïque de la Massonne inaugurée

Emmanuelle Wargon avec Nicolas Vetel Environnement | 10/11/2019

Rochefort s’engage dans la transition énergétique

La 35e édition du Festival International du Film Ornithologique de Ménigoute (79) se déroule du 29 octobre au 3 novembre 2019. Environnement | 30/10/2019

Ménigoute : Moteur pour la 35e édition du Festival International du Film Ornithologique

Présentation rapport maîtrise foncier Ceser Environnement | 24/10/2019

Foncier : 16 propositions pour adopter les bonnes pratiques

Logo zéro carbone Environnement | 21/10/2019

Territoire zéro carbone à La Rochelle : les associations et les entreprises planchent sur les actions de demain

Emmanuelle Wargon a débuté sa visite en Dordogne par le parc photovoltaïque de Faux Environnement | 19/10/2019

Pour Emmanuelle Wargon, "il n'est pas possible d'exclure l'éolien en Dordogne"

Aqui-litt Environnement | 16/10/2019

Comment Aqui-litt surveille l'antibiorésistance sur le littoral néo-aquitain

Balade en pirogue Environnement | 15/10/2019

Water Life Community ou l’art de préserver la biodiversité

Potager d'Eklo Bordeaux Environnement | 11/10/2019

« L’écologie est gravée dans l’ADN de la marque » Stéphanie Petit, responsable marketing chez Eklo

Le projet en 3D Environnement | 11/10/2019

Esprit de Vélox ou la naissance d’un navire de recherches interdisciplinaires

Haut-Béarn : À la forêt du Bitet de Laruns, l’IPHB fait dans le local Environnement | 09/10/2019

Haut-Béarn : À la forêt du Bitet de Laruns, l’IPHB fait dans le local

Citoyenne Solaire mairie de Rhilac Lastours Environnement | 04/10/2019

Cirena ou l'art d'impulser des projets d’énergie renouvelable

Argentat en Corrèze et le fleuve Dordogne Environnement | 27/09/2019

Ressource en eau en Corrèze, la situation s'aggrave

a première journée régionale sur les pollinisateurs a eu lieu le 23 septembre à Angoulême Environnement | 24/09/2019

Continuer à agir pour les pollinisateurs en Nouvelle-Aquitaine et accompagner

centrale blayais vign Environnement | 21/09/2019

Le Blayais : EDF mise sur la mobilité électrique