Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

23/04/19 : Le pont d'Aquitaine sera fermé à la circulation pour travaux dans la nuit du 24 au 25 avril entre les échangeurs 2 et 4 ainsi que les échangeurs 4 et 5 et dans la nuit du 25 au 26 avril entre les échangeurs 4 et 4a en intérieur et 5 et 4 en extérieur.

23/04/19 : Après Jo-Wilfried Tsonga, ex n°1 français et ex n°5 mondial, Lucas Pouille 32ème joueur mondial, n°10 en 2018, vient de confirmer sa participation au tournoi bordelais BNP ParisBas Primrose qui démarre le 29 avril sur les cours de la villa Primrose

18/04/19 : A l'occasion du Joli Mois de l'Europe, la Maison de l'Europe Direct Limousin organise une rencontre avec Jürgen Habermas. Philosophe allemand, il consacre sa réflexion à la question de l'intégration européenne. Rdv jeudi 2 mai, 18h30 à Limoges.

18/04/19 : A la suite de l'incendie qui a ravagé Notre Dame de Paris, la ville de Périgueux proposera un soutien financier de 10 000 €, lors de son prochain conseil municipal, pour aider à la reconstruction de ce bâtiment emblématique de l'histoire de France.

17/04/19 : Le coq reliquaire de la flèche de Notre-Dame de Paris, que l’on croyait disparu dans l’incendie de lundi, a été retrouvé mardi. Il devrait regagner prochainement l'entreprise Socra à Marsac-sur-l'Isle (24) pour être restauré comme initialement prévu.

10/04/19 : Les Chambres d’agriculture de Lot-et-Garonne, Haute-Vienne et Vienne, estampillées Coordination rurale, ont créé, le 9 avril, l’Association des Chambres d’agriculture de Nouvelle Aquitaine pour le développement agricole et rural

02/04/19 : A partir du 1er septembre prochain, la Communauté d’Agglomération du Libournais (La Cali) lance un nouveau réseau de transport gratuit pour tous. L’exploitation a été confiée au groupe Transdev pour les huit prochaines années.

- Publicité -
S’abonner ici !
- Publicité -
  • 24/04/19 | Le Misanthrope à Pau

    Lire

    Dans le cadre de "Théâtre à Pau", le théâtre Saint-Louis accueille les mardi 30 avril et mercredi 1er mai à 20h, deux représentations du Misanthrope de Molière. C'est le comédien Gilles Privat qui va prêter ses traits et sa voix à Alceste avec une mise en scène et une scénographie d'Alain Françon qui introduira lui-même son spectacle une heure avant chaque représentation.

  • 24/04/19 | Bordeaux : un master dédié au luxe !

    Lire

    Le nouveau cursus proposé par l'ESSCA Bordeaux ouvre à partir de septembre. L'école de management a choisi d'ouvrir le master "Luxury Services Management" afin de répondre aux profondes mutation que connaît le secteur. Le Groupe ESSCA a choisi le territoire bordelais en raison de sa forte attractivité économique et de la présence de plusieurs stations balnéaires ou établissements prestigieux. Les inscriptions au concours sont ouvertes jusqu'au 13 mai prochain.

  • 24/04/19 | La LPO et Pessac s'associent pour des Refuges LPO au coeur de la ville

    Lire

    La LPO et la ville de Pessac s'associent dans le cadre de l'Agenda des Solutions Durables pour développer les jardins écologiques au coeur de la ville qui reconnait ainsi la préservation de la nature comme un enjeu prioritaire. Appelés les Refuges LPO, ces terrains publics ou privés accueillent la biodiversité de proximité.

  • 24/04/19 | Ouverture des réservations pour Bordeaux Fête le Fleuve

    Lire

    Du 20 au 23 juin, les quais de la Garonne vont accueillir Bordeaux Fête le Fleuve. Durant ces 4 jours, la majorité des évènements sont gratuits. Néanmoins, pour pouvoir visiter Le Sedov ou Le Kruzenshtern, déguster lors de la Fête des vins blancs ou participer au banquet La Table du Paysage, des réservations sont nécessaires. Pour cela, rendez-vous à l’Office du Tourisme ou sur leur site internet

  • 23/04/19 | Compteur Linky : Bordeaux rend son verdict

    Lire

    206 plaignants attendaient avec impatience le verdict. Ce mardi 23 avril, le juge des référés du Tribunal de Grande instance de Bordeaux a rejeté la demande de ces opposants à l'installation du compteur Linky à leur domicile. 13 d'entre eux, dotés d'un certificat médical attestant d'une hypersensibilité électromagnétique, ont obtenu d'Enedis la pose d'un "filtre" protecteur dans les deux mois. Pour Pierre Hurmic, l'avocat des 206 plaignants (et élu local EELV), c'est "une première brèche timide". Enedis a quinze jours pour faire appel de la décision. C'est la deuxième décision de ce type après celle de Toulouse fin mars.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Environnement | Trois questions à Nicolas Thierry : "L'agence régionale de la biodiversité sur de bons rails"

21/01/2018 | En visite cette semaine en Haute Vienne, le vice-président de la Région en charge de l'environnement et de la biodiversité a fait le bilan de son action.

Nicolas Thierry, vice président de la Région en charge de l'environnement et de la biodiversitéc

Depuis le début de la mandature, les élus écologistes du Conseil régional ont obtenu la création d'un conseil permanent de la transition énergétique et depuis décembre dernier, une agence régionale de la biodiversité. Nicolas Thierry, vice-président en charge de l'environnement et de la biodiversité, détaille les missions de cette nouvelle instance dont le siège social est à Poitiers. Un des objectifs est d'offrir notamment un espace de dialogue et de concertation à des acteurs qui ne parlent jamais ensemble, exemple la ligue de protection des oiseaux et les fédérations de chasseurs.

@qui! -Quel est le bilan de vos actions depuis le début de la mandature au sein du Conseil régional.?
Nicolas Thierry - Cela a été à 100 à l'heure. Je m'étais fixé plusieurs objectifs. Je suis assez content, car ils sont en bonne voie. Maintenant il faut les faire vivre. Dans les deux premières années, notre volonté était de crééer une agence régionale de la biodiversité. Il a fallu fusionner ce qui existait dans les trois anciennes régions. En Aquitaine, il existait une agence, en Poitou-Charentes aussi et en Limousin, des politiques étaient menées sur ce sujet mais sans instance de coordination. Ma volonté était aussi de mettre une attention particulière sur les pollinisateurs. Depuis juin 2017, il existe un plan régional de sauvegarde des pollinisateurs.  Ce plan prévoit quatre grands axes : améliorer la connaissance pour mieux préserver les pollinisateurs, informer et sensibiliser les citoyens, construire l’exemplarité régionale et, surtout, pierre angulaire du plan, restaurer les habitats naturels. En décembre, nous avons aussi présenté une stratégie globale régionale en faveur de la protection de la biodiversité. On va par exemple proposer à des territoires qui le souhaitent de les labelliser, territoire vert et bleu. Ce sont des territoires qui vont s'engager pour préserver leur patrimoine naturel.

@qui!- Où en est la mise en route de l'Agence régionale de la biodiversité ? 
N T -  L'agence régionale de la biodiversité est sur de bon rails puisqu'elle a été créée début décembre. Elle réunit une vingtaine d'agents et elle est présidée par le scientifique Alain Dutartre, hydrobiologiste et spécialiste des milieux aquatiques. Son siège social est au Futuroscope à Poitiers. L'Agence organise ses réunions aussi bien à Bordeaux, à Poitiers qu'à Limoges. L'Agence se veut ancrée au plus près des territoires car la biodiversité touche à de nombreux domaines transversaux. Exemple, lorsqu'une commune décide la construction d'un nouveau supermarché, il y a un impact. La biodiversité, cela peut être aussi la manière dont on va gérer une forêt, ou encore, le choix d'un type d'agriculture. Contrairement au climat, la biodiversité, c'est plus précis. La biodiversité, ne sera préservée qu'au niveau local, que si localement on est capable de modifier nos pratiques.  L'agence se veut un apport en termes d'accompagnement , d'ingénierie et un lieu d'échanges et de concertation.  

@qui! - Quelles  en sont les missions ?
N T - Cette agence a trois missions. La première est d'être un forum d'acteurs, faire de rencontrer sur le territoire un certains nombre d'acteurs sur des problématiques très précises, telles les pollénisateurs, la moule perlière, le loup. Un des objectifs est de réunir et de faire débattre ensemble et de trouver des points d'accord entre des gens qui ont des intérêts spontanément assez éloignés. La deuxième mission, c'est l'accompagnement. Exemple, aujourd'hui une commune de taille modeste veut entamer la réforme de son PLU, et elle n'a pas forcément les compétences  en interne. L'agence aura un rôle d'outil et sera en mesure d'orienter ces élus locaux sur des acteurs de terrain pour des missions de conseils. La troisième mission est fondamentale. Elle concerne le recueil des données scientifiques, qui sont aujourd'hui éparpillées entre plusieurs instances : le CNRS, les fédérations de chasse, de pêche, les agences de l'eau. Aujourd'hui, les données existent mais pour les croiser et les analyser, cela reste complexe. L'Agence va passer une convention avec chacun de ces organismes qui créent de la donnée, après les avoir identifiés, pour en premier lieu y avoir accès et ensuite permettre une mise en commun. 

Claude-Hélène Yvard
Par Claude-Hélène Yvard

Crédit Photo : Claude Hélène Yvard

Partager sur Facebook
Vu par vous
8298
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Environnement
Environnement
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 26 + 10 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Des experts pour vous former ! J'aime aqui, je le soutiens !