Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

15/11/19 : Yannick Jadot, député européen EELV, sera présent à Bordeaux le lundi 18 novembre 2019 pour soutenir les candidats et têtes de liste écologistes sur Bordeaux Métropole notamment Pierre Hurmic, tête de liste écologiste à Bordeaux.

15/11/19 : Du 23 nov au 1er déc, le Salon International de l’Agriculture et des Ressources Animales se tient à Abidjan (Côte d’Ivoire). Cette année la France est à l’honneur. La Région sera présente grâce à 3 opérations menées par l’Agence de l’Alimentation NA.

15/11/19 : "Regards Croisés" tel est le thème de la conférence organisée par le député Eric Poulliat autour de la radicalisation, le 18 nov à 19h au Kyriad de Mérignac, avec T. Oubrou, Grand Imam de Bordeaux et d'H. Hussein, sociologue des médias et du genre.

14/11/19 : Charente-Maritime : Les services de l'État et 15 communes du littoral s’entraîneront dans le cadre d’un exercice départemental ORSEC au risque submersion marine les 27 et 28 novembre 2019.

14/11/19 : Niort : L'Acclameur reçoit le salon de l'enseignement supérieur samedi 16 novembre. Au programme : présentation de nombreuses formations pour des métiers d'avenir en lien avec le tissu économique local. Entrée libre.

13/11/19 : Charente-Maritime : selon le journal officiel du 7/11, le nouveau préfet Nicolas Basselier, ex préfet de l'Aisne, prendra ses fonctions le 25/11. Il succède à F.Rigoulet-Roze, devenu directeur de cabinet du ministre de la Cohésion des territoires.

13/11/19 : Niort : le festival des films sur smartphone Takavoir lance un appel à candidature pour sa prochaine édition, qui se tiendra les 27 et 28 mars 2020. Les candidats doivent livrer leur film de 3 min max avant le 16 février prochain sur takavoir.fr

13/11/19 : Niort : 32 entreprises ont participé en septembre dernier au Challenge de la mobilité, soit 713 salariés du territoire. 44% ont opté pour le vélo, 12% le bus, 15% le covoiturage, 8% la marche, 8% le train. La remise des prix s'est tenue hier soir.

13/11/19 : Deux-Sèvres : Le salon des professionnels de la filière caprine Caprinov' dont la dernière édition s'est tenue en novembre 2018, reviendra du 25 et 26 novembre 2020 au parc des Expositions de Niort.

13/11/19 : Après plusieurs passages au Festival Musicalarue, Miossec revient à Luxey (40) dans le cadre intimiste de la salle de spectacles “Les Cigales“, samedi 30 novembre à 20h30. Le Brestois viendra présenter son onzième opus "Les Rescapés".

12/11/19 : Les gendarmes et la Guardia civil sont arrivés en nombre au péage de Biriatou en raison de l'opération escargot lancée par Tsunami Democra-tic, le mouvement indépendantiste catalan, relayé localement par Bizi! et Aitzina bloquant la frontière à 18h30

12/11/19 : Charente : un groupe d’étudiants en BTS SAM de CCI Charente Formation, mène un projet sur la gestion citoyenne des déchets depuis 1 an et organisent une journée environnementale ce mercredi A 15h30 au Campus CCI, à l'ex CIFOP de L’Isle d’Espagnac.

- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 15/11/19 | Lancement en Gironde d'un réseau social dédié aux personnes handicapées

    Lire

    A l'occasion des portes ouvertes des Maisons du Département des solidarités, le Département a lancé officiellement le 14 nov. un réseau social dédié aux personnes handicapées. Cette plateforme d'entraide baptisée Mobalib permet de mettre en relation personnes handicapées et valides. Son objectif est de créer une communauté et des outils numériques pour faciliter la vie quotidienne des personnes en situation de handicap.

  • 15/11/19 | La Rochelle : un nouveau pôle de formation au sein du centre hospitalier

    Lire

    Le Groupe Hospitalier de La Rochelle-Ré-Aunis a inauguré le 8 novembre son nouveau pole de formation à l'hôpital Marius-Lacroix, rassemblant le service de la Formation Continue, le Centre de Formation Professionnelle et le Centre d’Enseignement des Soins d’Urgence (CESU 17). Ce nouveau pôle de formation est doté de 10 salles de formations, 2 de simulation en santé, 1 d'informatique, ainsi que 2 d’ateliers bien-être. Objectif: répondre aux besoins de formation du secteur sanitaire/médicosocial.

  • 15/11/19 | Chute du Mur de Berlin : journée thématique à Bordeaux

    Lire

    Le 21 novembre prochain, l'association étudiante Die Clique organise une journée spéciale consacrée au trentième anniversaire de la chute du Mur de Berlin à l'Université Bordeaux Montaigne. Au programme : intervention d'un doctorant autour des "traces contemporaines" laissées par l'édifice, un atelier graff avec un artiste (Möka 187), une exposition centrée sur différentes "représentation(s) de la chute du Mur de Berlin par la jeunesse" ou encore la projection du film "De l'autre côté du mur", de Christian Schowchow. Toutes les infos sur la page Facebook de l'association.

  • 15/11/19 | Tommy Orange à Saint-Médard-en-Jalles

    Lire

    Dans le cadre du festival Lettres du Monde, la Médiathèque Léopold Sédar Senghor de Saint-Médard-en-Jalles reçoit l’un des auteurs phares de cette rentrée littéraire, l’Amérindien Tommy Orange le samedi 16 novembre à 16h, autour du thème « Une autre histoire de l’Amérique ». Entrée libre et gratuite, dans la limite des places disponibles. Médiathèque Léopold Sédar Senghor - Carré des Jalles Place de la République / 05 57 93 18 50 / mediatheques.saint-medard-en-jalles.fr

  • 14/11/19 | Municipales : Michel Moyrand, l'ancien maire de Périgueux annonce sa candidature

    Lire

    L'ancien maire de Périgueux Michel Moyrand (2008-2014), vient de l'annoncer via les réseaux sociaux, il sera candidat aux municipales de mars, ce qui devrait porter à 9 le nombre de listes en lice sur Périgueux. Il justifie sa décision, de "ne plus voir une ville en déclin" avec des difficultés de circulation, des commerces qui ferment." Michel Moyrand souhaite construire une liste en dehors de tout parti politique. Le Comité Rénovons Périgueux a conclu un accord avec le groupe Périgueux et pourquoi pas ? animé par Thomas Sarlat.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Environnement | Haut-Béarn : À la forêt du Bitet de Laruns, l’IPHB fait dans le local

09/10/2019 | En montagne, l’entretien des forêts est primordial. Notamment pour sa régénération et « pour laisser place au développement des jeunes arbres ». Focus dans une forêt du Haut-Béarn.

Haut-Béarn : À la forêt du Bitet de Laruns, l’IPHB fait dans le local

La forêt du Bitet à Laruns connaît actuellement d’importants travaux forestiers. Après avoir réalisé la coupe des bois, les professionnels de la société l’entreprise bigourdane STCM procèdent au débardage par câble. Orchestrée par l’Institut Patrimonial du Haut-Béarn (IPHB), cette initiative, qui doit s’achever d’ici la fin novembre, s’inscrit dans un cercle vertueux : au-delà de régénérer l’espace forestier, le bois, façonné par des acteurs locaux, sera valorisé, aussi, localement. Un bel exemple d’économie circulaire qui suscite la joie de ses acteurs...

Depuis le mois d’août, le moteur des engins forestiers tourne à plein régime dans les sous-bois ossalois. Installés à Saint-Lary, dans les Hautes-Pyrénées, les professionnels de la société bigourdane de transport par câble en montagne (STCM) sont à pied d’œuvre. Après avoir réalisé la coupe d’environ 1 540 m3 de bois répartis sur près de 12 hectares, les hommes de Jérôme Valencia s’activent désormais au débardage. Depuis quelques jours, c’est le même manège qui se déroule : le long d’un câble de plus de 800 mètres, les troncs de hêtres et de sapins (N.D.L.R. valorisés en qualité « œuvre et affouage »), accrochés à un crochet fixé sur un système de treuil automatisé, dévalent le flanc.

Un rythme moyen de 50 - 100 m³ par jour
Si l’opération demeure rodée et répétitive, Jérôme Valencia garde un œil attentif sur son déroulé. Talkie-walkie en mains, le Bigourdan donne ses recommandations en direct à ses 4 salariés.

En haut, un opérateur s’empare du crochet du treuil pour fixer le tronc à acheminer. Par un système de poulie, la grume suspendue descend le long du flanc avant d’être réceptionnée par un autre qui s’occupe de le mesurer.

En parallèle, un autre les ramène en tracteur forestier jusqu’à la place de dépôt du Pont du Bitet. « Le transporteur le récupère et l’achemine ensuite vers la scierie », souligne-t-il. Pour l’heure, le chantier se déroule bien. « Pour l’abattage, nous avons eu de la chance avec le temps. Cela nous a permis de bien avancer, ajoute-t-il d’une voix enjouée. Aujourd’hui 800 m³ de bois ont déjà été descendus. Et nous sommes sur un rythme en moyenne de 50 - 100 m³ par jour. »

Le débardage par câble permet de pallier le dénivelé impressionnant de l’espace. « Avec ce système, à part sur une falaise à pic, on peut intervenir presque partout », souligne Didier Hervé, directeur de l’Institution patrimoniale du Haut-Béarn (IPHB). « Ce type de débardage est le cinquantième mené dans les Pyrénées (N.D.L.R. : le premier fut mené sur la commune d’Arette, en vallée de Barétous). Ici, on ne pourrait pas procéder autrement qu’avec les câbles », confie Robert Casadebaig, le maire de la commune et président de IPHB.

Favoriser le développement de jeunes arbres

Comme dans d’autres endroits, la forêt de Bitet est inaccessible en tracteur. Pourtant en montagne, l’entretien des forêts est primordial. Notamment pour sa régénération et « pour laisser place au développement des jeunes arbres ». L’IPHB a donc pris l’initiative de le faire. « Sans l’IPHB, il n’y a pas de chantier ! », souligne Pierre Casabonne, maire d’Arette et président de la commission montagne de l’institut. En effet, de la consultation à la rencontre des acteurs, en passant par le volet financier, les membres sous la houlette de Didier Hervé ont depuis le début tout orchestré. « C’est un site très fréquenté par les chasseurs et les randonneurs. Il a fallu communiquer et prévenir en amont que le site serait fermé aux usagers le temps des travaux », souligne comme exemple, le directeur. Au niveau du financement du projet, l’IPHB est également intervenu. « Le montant total du chantier s’élève 101 000 euros. L’État participe à hauteur de 17 625 euros. Le Département et la Région, eux, apportent 10 891 euros. Le reste est financé par la commune de Laruns, détaille l’élu de Arette. Mais l’IPHB fait l’avance de trésorerie. »

« Notre volonté était aussi de ne faire intervenir que des entreprises locales », glisse le maire de Laruns qui souhaite que ce projet serve de modèle « et que d’autres communes réitèrent ce type d’action ». Là encore, tout a été mis en œuvre avec brio. Pour le transport, les protagonistes ont fait appel aux Transports de la vallée d’Ossau (société établie à Gère-Bélesten) qui s’occupent de descendre les billes. Et pour le traitement du bois prélevé, c’est la scierie Bois et Matériaux d’Ossau, installée à Laruns qui s’en occupe. On peut dire que le défi est largement relevé. « Le bois sera aussi valorisé localement », assure Robert Casadebaig. Désormais, il ne reste plus qu’à toucher du bois pour que la fin de chantier se déroule sans embûches...

Baptiste Nouet
Par Baptiste Nouet

Crédit Photo : Baptiste Nouet

Partager sur Facebook
Vu par vous
5446
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Environnement
Environnement
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 17 + 17 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Professionnels des contenus ! J'aime aqui, je le soutiens !
Les 8 326 panneaux photovoltaïques de la centrale de la Massonne à Châtellerault sont particuliers. Ils pivotent en fonction du parcours du soleil. Environnement | 12/11/2019

Grand Châtellerault : la centrale photovoltaïque de la Massonne inaugurée

Emmanuelle Wargon avec Nicolas Vetel Environnement | 10/11/2019

Rochefort s’engage dans la transition énergétique

La 35e édition du Festival International du Film Ornithologique de Ménigoute (79) se déroule du 29 octobre au 3 novembre 2019. Environnement | 30/10/2019

Ménigoute : Moteur pour la 35e édition du Festival International du Film Ornithologique

Présentation rapport maîtrise foncier Ceser Environnement | 24/10/2019

Foncier : 16 propositions pour adopter les bonnes pratiques

Logo zéro carbone Environnement | 21/10/2019

Territoire zéro carbone à La Rochelle : les associations et les entreprises planchent sur les actions de demain

Emmanuelle Wargon a débuté sa visite en Dordogne par le parc photovoltaïque de Faux Environnement | 19/10/2019

Pour Emmanuelle Wargon, "il n'est pas possible d'exclure l'éolien en Dordogne"

Aqui-litt Environnement | 16/10/2019

Comment Aqui-litt surveille l'antibiorésistance sur le littoral néo-aquitain

Balade en pirogue Environnement | 15/10/2019

Water Life Community ou l’art de préserver la biodiversité

Potager d'Eklo Bordeaux Environnement | 11/10/2019

« L’écologie est gravée dans l’ADN de la marque » Stéphanie Petit, responsable marketing chez Eklo

Le projet en 3D Environnement | 11/10/2019

Esprit de Vélox ou la naissance d’un navire de recherches interdisciplinaires

Citoyenne Solaire mairie de Rhilac Lastours Environnement | 04/10/2019

Cirena ou l'art d'impulser des projets d’énergie renouvelable

Argentat en Corrèze et le fleuve Dordogne Environnement | 27/09/2019

Ressource en eau en Corrèze, la situation s'aggrave

a première journée régionale sur les pollinisateurs a eu lieu le 23 septembre à Angoulême Environnement | 24/09/2019

Continuer à agir pour les pollinisateurs en Nouvelle-Aquitaine et accompagner

centrale blayais vign Environnement | 21/09/2019

Le Blayais : EDF mise sur la mobilité électrique

Il s'agit d'une des plus importantes centrales photovoltaïques au sol de Dordogne Environnement | 19/09/2019

En Dordogne, le domaine d'Essendieras mise sur les énergies renouvelables