Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

18/06/18 : En raison de travaux de maintenance et d’entretien du pont d’Aquitaine, la rocade sera fermée entre les échangeurs 2 et 4, dans le sens extérieur, les nuits du 20 au 22 juin de 21h à 6h, et dans les 2 sens de circulation du 23 au 24 juin 22h à 18h

18/06/18 : Avec 28,1 M de touristes dont 24,7 M de touristes français accueillis et 175 M de nuitées dont 152 M par des voyageurs hexagonaux, la Nouvelle-Aquitaine est en tête des destinations les plus fréquentées des Français en 2017.

15/06/18 : Charente-Maritime : la reproduction de la frégate L'Hermione revient dimanche dans son port d'attache à Rochefort vers 7h du matin.

11/06/18 : La Ville de La Rochelle a reçu le 2e Prix dans la catégorie Participation citoyenne aux Prix européens de l'innovation urbaine Le Monde-Smart Cities décernés à Lyon le 17 mai 2018.

10/06/18 : Après sa 9e place qu’elle a obtenue samedi avec ses partenaires du K4 français, la kayakiste périgourdine Manon Hostens a décroché ce dimanche le titre de championne d’Europe de course en ligne sur 500 mètres associée à la Tourangelle Sarah Guyot.

- Publicité -
S’abonner ici !
- Publicité -
  • 18/06/18 | Bordeaux, ville hôte de la RoboCup

    Lire

    On l'a appris ce lundi : Bordeaux est officiellement la vile hôte de la prochaine RoboCup, la coupe du monde des robots, en 2020. Cette compétition rassemblera 45 pays, 450 équipes et 3500 participants. Elle se déroulera du 23 au 29 juin 2020, et le comité international de la RoboCup a affirmé que Bordeaux avait été choisie pour plusieurs raisons : les deux victoires successives de l'équipe bordelaise de Football humanoïde en 2016 et 2017, mais aussi l'union organisée entre la communauté scientifique et les partenaires institutionnels qui ont porté la candidature.

  • 18/06/18 | Bordeaux : réussite pour les vingt ans de la Fête du Vin

    Lire

    Elle s'est terminée sous la pluie ce lundi matin par la parade des grands voiliers : la Fête du Vin 2018 a donné ses premiers chiffres de fréquentation. On y apprend que 61 100 pass dégustation ont été vendus, soit "une augmentation de 26%" par rapport à 2014 et 2016. 520 000 dégustations ont été enregistrées sur les stands (+25%) et 18 000 visiteurs se sont rendus sur le stand de l'École du Vin de Bordeaux. Enfin, le site internet de la manifestation a réuni 217 000 visiteurs depuis le début de l'année dont 138 000 en juin. En 2016, 517 000 curieux avaient participé à la précédente édition pour 57 000 pass dégustation vendus.

  • 18/06/18 | Virginie Calmels limogée de la vice-présidence de LR

    Lire

    On l'a appris ce dimanche soir : Laurent Wauquiez, président des Républicains, a limogé Virginie Calmels de son poste de vice-présidente déléguée au profit de l'ancien ministre Jean Leonetti. La première adjointe d'Alain Juppé à la mairie de Bordeaux reprochait depuis plusieurs semaines la ligne politique de Laurent Wauquiez. Ce lundi, le maire de Bordeaux, Alain Juppé, a déclaré ne "pas se sentir concerné par ces turbulences internes. C’est à elle de voir maintenant dans quel cadre elle continuera son action politique". Une manière plus que mesurée de rebattre les cartes...

  • 16/06/18 | Bilan des intempéries en Dordogne

    Lire

    477 interventions ont été réalisées dans le cadre des orages des 10 et 11 juin dernier en Dordogne. Les entreprises touchées par les intempéries ont la possibilité de faire appel à une indemnisation au titre de l’activité partielle. La chambre d’agriculture a demandé à ce que soit mis en œuvre un dégrèvement au titre de la taxe sur le foncier non bâti (TFNB) pour les exploitations touchées. 10 communes ont déposé en préfecture une reconnaissance de Catastrophe Naturelle.

  • 15/06/18 | Le dossier Ford s'invite au Conseil de Métropole

    Lire

    Dans une motion votée ce 15 juin, le Conseil de Bordeaux Métropole "déplore, avec la plus grande force, la décision du groupe Ford de lancer une procédure d’information-consultation préalable à un plan de sauvegarde de l’emploi à Ford Aquitaine Industries." Une décision "incompréhensible" et "prématurée" au regard de la mission confiée par Ford au cabinet Géris, "voilà à peine 2 mois, de rechercher des repreneurs potentiels" et des "discussions en cours entre le groupe Ford et un industriel qui a visité le site le 30 mai". Les élus appellent "l'Etat à maintenir la plus grande vigilance pour que Ford assume ses responsabilités".

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Environnement | La Rochelle : le quartier du Gabut poursuit sa mue

05/11/2017 | La Rochelle poursuit son adaptation aux risques de submersions marines dans la vieille ville

Travaux square de l'Armide

Le chantier entrepris dans le cadre du plan d'action de prévention des inondations (PAPI) dans le quartier du Gabut en janvier dernier se poursuit. Quelques modifications ont été apportées, notamment rue de l'Armide (sous la tour Saint-Nicolas) où la muraille de l'ancienne forteresse médiévale a été mise au jour. Le projet général reste, avec l'intégration des protections contre les submersions au mobilier urbain et l'utilisation de la configuration du terrain pour assurer l'évacuation des eaux en cas d'inondations.

dispositif square de l'Armide

 Rue de l'Armide, une partie des ouvrages de protection ont été conçus comme des bancs (face à la mer), dont la partie arrière se relève et se bloque pour faire office de batardeaux en cas de submersions marines. 

 

Batardeaux à clapets

Les espaces vides entre ces bancs seront comblés par des batardeaux à clapets, insérés dans le sol, qu'il faudra remonter et fixer en cas d'alerte sumbersions.

 Batardeaux à lattes

Variantes des planches métalliques, ces batardeaux à lattes métalliques, que l'on retrouve à divers endroits rue de l'Armide et quai du Gabut, devant l'entrée de la tour Saint-Nicolas. Ce dispositif fait de piquets et de lattes à fixer dans le sol ne se trouve pas sur place et devra être recupéré aux services techniques en cas d'alerte. En moyenne, l'agglomération prévoit huit heures pour huit agents pour déployer l'ensemble du dispositif anti-submersion sur l'ensemble du quartier du Gabut. 

 Muraille au pied de a tour st nicolas

Du côté du square, le long de la rue de l'Armide, au pied de la Tour Saint-Nicolas, la mise au jour de l'ancienne muraille de la forteresse de La Rochelle (dont on connaissait l'existence mais qui restait enfouie, ndlr.) a obligé l'entreprise en charge du projet a revoir ses plans. Il était prévu au départ de faire courir un muret le long du quai, sur l'ancien tracé du rempart, qui aurait fait à la fois office de banc public et de rempart pour casser les vagues en cas de submersions. Le vestige s'est révélé être trop bas pour être conservé en l'état et son tracé moins linéaire que prévu. Le rempart a pour l'instant été enserré dans un sarcophage de béton pour le protéger.

 

Projet revu et corrigé square de l'Armide

Le nouveau projet de l'entreprise Landescape au pied de la Tour Saint-Nicolas, entre la rue de l'Armide et le quai du Gabut. Le tracé de la muraille au pied de la tour est partiellement repris sur sa longueur, avec un muret constitué de blocs de pierres de tailles différentes, toujours dans un objectif d'allier mobilier urbain et atout anti-submersion. Côté esthétique, la pierre blanche de Tercé (Vienne) sera utilisée. Et des incrustations en acier couleur rouille évoqueront l'emplacement du rempart historique.  Derrière ce muret, un bassin végétalisé sera aménagé entre le quai du Gabut et la rue de l'Armide. Il servira de zone tampon pour retenir l'eau en cas de forts déferlements. 

 Sur les quais du Gabut, les terrasses vont être alignées au niveau de la rue

La partie des terrasses quai du Gabut est en cours de travaux, jusqu'en avril prochain. Les terrasses en bois des établissements de restauration ont été enlevées pour les besoins du chantier. L'installation de dispositifs de batardeaux à clapet oblige à creuser environ sur 1,20 m de profondeur, c'est-à-dire à la hauteur des réseaux (eau, électricité, gaz, etc.). Les tuyaux d'acheminement des eaux usées s'étant révélés amiantés, les travaux vont prendre un peu plus de temps que prévu, le temps de les changer, et ce avec le dispositif de sécurité nécessaire au traitement de l'amiante. Une fois ce réseau changé et les batardeaux installés, le sol sera aplani pour que les terrasses et les cafés-restaurants soient au même niveau (ce qui n'était pas le cas jusqu'à présent). Le quai côté port restera à son niveau habituel mais ses pavés seront rejointés pour éviter leur déchaussement lié à l'humidité. 

 

Ecluse entre le quai Simenon et le quai Crepeau

L'écluse du pont basculant Scherzer (qui joint le quai Simenon au quai Crépeau) sera renforcé par une lourde pièce métallique, qui viendra s'ajuster devant les portes, une fois fermées, pour renforcer l'étanchéïté. L'écluse est déjà renforcée par deux autres pièces - des valets - s'ajustant sur les côtés des portes pour les maintenir fermées lors des assauts de l'océan. Des murets discontinus ont également été aménagés à proximité pour accueillir des batardeaux amovibles, en cas de submersions. 

 

Voie verte vers le Bout blanc

Les travaux se poursuivent jusqu'au printemps prochain sur l'ancienne voie verte, le long du quai Michel-Crépeau, jusqu'au Bout Blanc, vers la station météo. L'ouvrage de défense est une "route-digue" avec une piste cyclable avec une cote Xynthia +20. Les pavés en bord du quai ont été remaniés pour assurer l'étanchéité du sol et limiter les infiltrations. L'épi de dragage sera notament renforcé, car il assure un rôle important dans l'arrivée de l'eau à la porte du bassin des Chalutiers. Des cheminements piétons seront recréés et des arbres plantés après remise du chantier, à l'automne 2018.

Anne-Lise Durif
Par Anne-Lise Durif

Crédit Photo : Anne-Lise Durif

Partager sur Facebook
Vu par vous
37341
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Environnement
Environnement
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 21 + 12 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Affichez Vous chez Nous ! J'aime aqui, je le soutiens !